LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

Publié le jeudi 23 novembre 2023 à 22h07min

PARTAGER :                          
Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

La Société nationale des substances précieuses (SONASP) a organisé une cérémonie de pose de la première pierre d’une usine de raffinerie d’or ce jeudi 23 novembre 2023 à Ouagadougou. C’est le président de la transition, chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, lui-même, qui a procédé à la pose de cette première pierre.

C’est une mobilisation à la hauteur de l’événement. Pour la première fois de son histoire, le Burkina Faso va raffiner son or chez lui. Le chef de l’Etat, plusieurs ministres, des diplomates, des présidents d’institutions et d’autres invités ont brillé par leur présence.

Dans son discours lu par le ministre des mines et des carrières, Simon-Pierre Boussim, le chef de l’État a déclaré que désormais « transformons au Burkina Faso ce que nous produisons au Burkina Faso ». « A travers la construction de cette usine de raffinerie d’or, nous voulons réduire notre dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Donner une valeur ajoutée à la production de notre or, offrir de l’emploi à la jeunesse et constituer une expertise nationale dans la production, la transformation et la commercialisation de l’or », a lu le ministre.

Le capitaine Ibrahim Traoré a invité la SONASP à multiplier les guichets pour pouvoir collecter l’or

« Nous voulons exploiter l’or nous-mêmes »

Après la pose de la pierre, le chef de l’Etat s’est entretenu avec les professionnels de médias présents à cette cérémonie. Selon le capitaine Ibrahim Traoré, pendant longtemps, le Burkina Faso n’avait pas le contrôle sur son or. « Aujourd’hui, nous avons décidé de mettre toute une chaîne en place. Nous voulons exploiter l’or nous-mêmes. Aujourd’hui, nous posons la première pierre de l’usine de raffinerie, il ne s’agira plus pour nous d’amener notre or à l’extérieur pour raffiner. Nous le raffinerons sur place et nous saurons quelle est la teneur réelle de l’or brut qui sort », a-t-il justifié.

Bâtie sur une superficie de cinq hectares, cette raffinerie aura, entre autres, une bijouterie, un magasin de stockage et une administration (bâtiment R+2). Les premiers lingots d’or sont attendus dans onze mois, a indiqué le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré.

Le capitaine Ibrahim Traoré a invité la SONASP à multiplier les guichets pour pouvoir collecter l’or

Dans son intervention, Soumaïla Sibi, le porte-parole de Marina Gold, partenaire de cette raffinerie, a confié que 150 tonnes d’or de 24 carats sortiront chaque année de cette raffinerie. Tout en se félicitant pour ce partenariat avec la Société nationale des substances précieuses (SONASP), il a salué le leadership du président de la transition, qui selon lui, « va au-delà des frontières ».

La construction de cette raffinerie est une question de souveraineté, se convainc la transition

Une augmentation au budget de l’Etat

Selon le gouvernement, la mise en place d’une raffinerie d’or va contribuer à diminuer conséquemment l’exportation à l’état brut d’une grande partie de l’or extrait et à lutter contre la fraude dans l’exploitation artisanale et semi mécanisée, mais également augmenter les recettes issues du métal jaune dans le budget national.
En termes de chiffres, jusqu’au 31 décembre 2022, le Burkina Faso disposait de onze mines industrielles avec 57, 674 tonnes avec une contribution de 430,916 milliards de FCFA en 2021 au budget de l’Etat et 540,984 milliards de FCFA en 2022, soit une augmentation de 110,068 milliards de F CFA en valeur absolue.
En rappel, c’est le conseil des ministres du 5 avril 2023 qui a autorisé la réalisation d’une raffinerie nationale de l’or.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 23 novembre 2023 à 11:56, par Indjaba En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Félicitations ! espérons que toutes les simulations ont été faites avec rigueur. Si dans les projections, on fera rentrer plus d’argent au trésor, c’est tant mieux. Si cela permettra de créer plus d’emplois directs , c’est une bonne chose. Si avec cette structure on améliorera la gouvernance environnementale et financières, c’est une bonne chose. Ma seule crainte est que le secteur de l’or et des mines de façon générale ( exploration, exploitation, raffinage, vente etc) nécessite une si grande rigueur qu’il faut repenser le modèle de fonctionnaires qui vont travailler dan cette future raffinerie. Sinon avec le laxisme et l’affairisme actuel de notre fonction publique actuelle, on risque de raffiner l’or sur place et paradoxalement gagner moins d’argent qu’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 12:00, par SEMDE En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Voilà qui promet et rassure ! Je me demandais si nous manquions tant de compétences pour traiter nos ressources. Et cela donne plus de sens aux programmes de formation dans le domaine.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 12:07, par Kem En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    A l’époque du Président Kaboré, il ne se montrait pas autant et en tous lieux.
    Un président doit rester à distance et faire preuve de discrétion..
    Cet Ibrahim Traoré est plus un artiste qui cherche la célébrité qu’un artisan de la lutte contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 12:10, par Le tranquilos En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Merci à son excellence Monsieur le Président Traoré. Vous avez réussi ou des délinquants intellectuels ont refusé de faire. Il faudrait des textes musclés pour la gestion de cette structure, sinon nos hommes à cole blanc vont venir après tout piller en complicité avec leurs marabouts malhonnêtes qui ne vivent que dans du faux.
    Où sont les Rock, les Zéphyrin, les Blaise, etc...? Voilà en moins de deux ans de règne un grand projet de cette envergure veut voir le jour. Donc depuis longtemps on votait rien que des truands. Il nous faut une assise nationale afin que tous ces politiciens nous expliquent leurs mauvaises pratiques et gestion.
    Ça donne la chaire de poule.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 14:09, par LE FORGERON En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Bonjour,

    Bravo les gars car la victoire est proche. C’est ce que nous appelons l’indépendance sur tous les plans.
    Pensez rapidement à l’utilisation d’une monnaie autre que le FCFA.
    Et l’impérialisme et ses valets locaux quitteront définitivement notre pays la "queue entre les jambes".

    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 14:20, par boss En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Comme l’a déjà dit "Indjaba" plus haut, il faut beaucoup plus de sérieux et d’abnégation et surtout de patriotisme des fonctionnaires qui devront y travailler. Si ça va être comme la médiocrité, la paresse et la corruption qu’on voit dans certaines administrations, ça ne serait pas vraiment du progrès. Merci pour la mise en avant du projet, mais le plus important sera dans le fonctionnement.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 15:11, par Lopan En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Bravo au president IB. Voila ce qu’ on appelle integrité, vision, patriotisme. Il faut commencer a recruter sur selction rigoureuse et test les futurs travailleurs de cette société SONASP. Ignorez les commentaires negatifs. Notre liberté est au bout de ce genre de projets structurants. Pensez des maintenat a fabriquer et a commercialiser des pieces d’or (comme nos pieces d’argent de 10F, 25F, etc) de 10, 20, 50, 100 grammes pour la consommation locale. Je prefere avoir 2 pieces d’or de 20g que 2 millions de CFA en banque. le CFA peut etre devalué a tout moment mais l’or conserve sa valeur sur le marché mondial.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 16:03, par Citoyen ordinaire En réponse à : Burkina/Mines : Le Président Ibrahim Traoré pose la première pierre d’une usine de raffinerie d’or

    Dans la vie d’un groupe ou d’une Nation, il ya toujours des tournants décisifs ! Font partie de ceux-là, la construction d’une raffinerie d’or dans un pays comme le Burkina Faso. Même sans le phénomène du terrorisme, un régime même démocratiquement élu allait y laisser des plumes au regard de toutes les formes de pressions qu’on allaient exercer sur lui, pour le dissuader. Tous les experts occultes nationaux et internationaux allaient manger dans mille atelier de conception ou de validation d’un projet de document du Projet de raffinerie et on aurait mis 10 ans pour voir les murs monter ! L’usine de transformation de la tomate de Loumbila est un exemple parfait qui illustre ce phénomène dans nos pays ! Je dis donc bravo au Gouvernement de la Transition Burkinabè ! Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 17:54, par LOMPO En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Derrière chaque entreprise qui verra le jour, naîtra des opportunités de création d’autres entreprises pour répondre aux besoins de la première.

    C’est le moment de commencer à penser, d’urgence, le contenu de nos formations à l’université et dans les écoles. Sinon, ce seront les diplômés d’autres pays qui viendrons occuper les emplois qualifiés et nous seront là à crier au scandale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2023 à 20:08, par ed En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Est-ce travailler que faire des inaugurations ?
    Cela ressemble un peu à la frénésie de Macron en France.
    Cela doit être lié à leur âge.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 08:11, par Le citoyen En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    C’est une bonne idée et un bon projet pour la nation !
    Tous nos voeux de réussite
    J’espère seulement que tous les paramètres ont été pris en compte car l’échec ne sera pas toléré !
    raffinerie rime avec énergie, j’espère aussi que ça été bien étudié !

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 08:50, par IbrahimTO En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Nous entamons ainsi notre phase de développement, c’est ce qui fait sans doute mal aux anti-MPSRII.mais nous resteront sans aucune crainte .la sauvegarde et la Restauration se poursuivent. Vive la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 09:02, par Sheikhy En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    J’ai eu à féliciter cette initiative. Par contre, j’ai une petite faim concernant le partenariat avec Marina Gold que je ne connais pas vraiment. Mais je suppose que ce sont des gens sérieux qui ont travaillé sur ce dossier. Il faut également tenir compte des matières précieuses résiduelles qu’on peut systématiquement reverser à l’État sans contrepartie du fait de leurs quantités faibles. Je rejoins également ceux prônent la bonne gouvernance pour accompagner cette initiative. Le burkinabè actuel (moi-même y compris pour ne pas créer des polémiques) est devenu très bizarre devant l’argent ne parlons pas d’Or. Voyez déjà les remous qui commencent sur la société SOFATO. Il faut toujours bien ficeler les dossiers économiques sur tous les plans (financier, juridique, administratif...), sinon ça rattrape toujours et ça devient une pagaille bien organisée. J’espère également qu’il y a une législation qui accompagne la construction cette raffinerie pour permettre de capter efficacement et certainement la production locale industrielle et artisanale. Le mode de gestion des ressources minières doit être mise en perspectives pour les années à venir même si nos pays sont en position de faiblesse en termes de moyens.
    Bon vent et rendez-vous dans 11 mois.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 09:43, par Jacques En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Y a t’il eu une étude d’impact environnemental ? Le lieu retenu semble poser problème car fait partie de la ceinture verte ! où sont les environnementalistes et le ministère de l’environnement ? Quel sera l’impact de cette usine à proximité des habitations ? On évoque 150 tonnes/an alors que nous ne produisons que la moitié. Le reste proviendra d’où ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 10:00, par John En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Ed ! Effectivement ! Tout comme c est le propre des jaloux de toujours voir et penser mal des autres. Les méchants vauriens verront toujours que le bon danseur sur l eau soulève beaucoup de poussière. C est pas de leur faute. Leur cœur est noir

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 12:34, par L’Affranchi En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Que le Très-Haut A’HAYAH Tsebaoth donne courage, force, sagesse, bonne santé et longévité au Capitaine Ibrahim TRAORE, Président du Faso, Chef de l’Etat et à tous ses collaborateurs et membres de son équipe, qui se distinguent par leur intégrité et leur patriotisme.

    Que le Très-Haut A’HAYAH, le Tout-Puissant de Miséricorde bénisse le Burkina Faso.

    Ainsi soit-il !

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 12:50, par Bangolodiff En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Bravo bravo bravo bravo IB tu es le grand champion.
    Nombreux avant toi n ont pas eu cette merveilleuse idee pour un pays producteur d or.
    Comment se fait il que le Burkina est un producteur d or mondialement connu et n a aune reserve d or pour se depanner au cas ou. Il a fallu ce jeune president rempli de bonnes actions pour y penser. tes predecesseurs ont prefere detourner et bouffer la richesse du pays tu vois qui qui je parle.
    Merci mon PRESIDENT DE TOUJOURS

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 15:40, par Souk En réponse à : Mines : Pour la première fois de son histoire, le Burkina va raffiner son or chez lui

    Il faudrait juste préciser à quoi va servir l’or. Utilisation locale ? Vente à l’étranger et à qui ?
    Faire de la bijouterie ? De la dentisterie ? De l’électronique ?
    Comme le recyclage des téléphones portables est l’orientation future, les besoins vont diminuer.
    A t on prévu ce que deviendra cet or avant de se lancer dans cette raffinerie ?
    A t on envisagé les risques environnementaux et professionnels ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le canadien Endeavour vend deux mines d’or