LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Mines : Endeavour Mining confirme avoir « engagé des procédures d’arbitrage » contre Lilium

Publié le mercredi 17 avril 2024 à 10h15min

PARTAGER :                          
Burkina/Mines : Endeavour Mining confirme avoir « engagé des procédures d’arbitrage » contre Lilium

Dans une déclaration, Endeavour Mining confirme avoir engagé des procédures d’arbitrage contre Lilium et les institutions financières associées, concernant la vente des mines de Boungou et de Wahgnion à Lilium. Selon ladite déclaration, cette décision fait suite au non-paiement par Lilium des actifs conformément à l’Accord de Vente et d’Achat (SPA) et à l’échec des institutions financières de Lilium d’honorer les lettres de crédit dues à Endeavour. « Endeavour a tenté de résoudre ce problème de bonne foi avec les parties prenantes impliquées mais après plus de six mois écoulés depuis l’échéance attendue d’un paiement important, pour lequel Lilium prétendait pouvoir obtenir un financement tiers rapidement, il est maintenant clair que Lilium et les institutions financières associées n’ont aucune intention de respecter leurs obligations de paiement. En réponse, Lilium a choisi d’avancer des allégations opportunistes, graves et infondées à l’encontre d’Endeavour, que l’entreprise rejette catégoriquement », lit-on dans la déclaration.

Endeavour confirme avoir engagé des procédures d’arbitrage contre Lilium et les institutions financières associées, concernant la vente des mines de Boungou et de Wahgnion à Lilium.

Cette décision fait suite au non-paiement de Lilium des actifs conformément à l’Accord de Vente et d’Achat (SPA) et à l’échec des institutions financières de Lilium d’honorer les lettres de crédit dues à Endeavour.

Endeavour a tenté de résoudre ce problème de bonne foi avec les parties prenantes impliquées mais après plus de six mois écoulés depuis l’échéance attendue d’un paiement important, dont Lilium prétendait pouvoir obtenir un financement tiers rapidement, il est maintenant clair que Lilium et les institutions financières associées n’ont aucune intention de respecter leurs obligations de paiement.

En réponse, Lilium a choisi d’avancer des allégations opportunistes, graves et infondées à l’encontre d’Endeavour, que l’entreprise rejette catégoriquement.

Endeavour est un partenaire de confiance et de longue date du Burkina Faso qui agit depuis plus d’une décennie aux côtés de l’Etat Burkinabè et des communautés locales pour le développement socio-économique du pays.

En 2023, la contribution économique d’Endeavour s’est élevée à plus de 600 milliards FCFA (plus d’un milliard de dollars), dont 96 milliards FCFA (156 millions de dollars) d’impôts, 68,4 milliards FCFA (111 millions de dollars) de redevances, dividendes et autres paiements, 43 milliards FCFA (70 millions de dollars) de salaires et plus de 404 milliards FCFA (654 millions de dollars) d’achats dans le pays.

Nous avons également investi plus de 126 milliards FCFA (204 millions de dollars) en capital. Portés par des valeurs d’intégrité et de respect de nos partenaires, les 4 500 employés et sous-traitants d’Endeavour au Burkina Faso s’engagent quotidiennement à produire de l’or qui crée une valeur durable pour la société.

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mines : Soleil Resources International rachète la mine de Youga