Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

On murmure : Un réseau de bandits démantélé à Nongr-Massom

Accueil > Actualités > On en parle... • • mercredi 28 novembre 2012 à 01h41min

Kantigui a appris de sources bien informées que le commissariat de Nongr-Massom, dans sa lutte effrénée contre le grand banditisme, vient de mettre un terme aux activités répréhensibles d’un réseau de malfaiteurs. En effet, a-t-on rapporté à Kantigui, les hommes du commissaire Joseph Toni ont appréhendé cinq délinquants qui opéraient dans les secteurs n° 24 et 25 de l’arrondissement de Nongr-Massom. Le dernier forfait de ces bandits a été le cambriolage du domicile de réfugiés maliens, qui prenaient part à la 13e édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Suite à ce vol, les bandits s’étaient évanouis dans la nature avec divers appareils électroménagers et une mallette contenant des bijoux en or et en argent pour une valeur estimée à près de 6 millions de F CFA.

Les investigations des forces de l’ordre ont permis d’interpeller un premier bandit qui a reconnu les faits. La poursuite de l’enquête a également abouti à l’arrestation de quatre receleurs et de retrouver les objets dérobés. Des sources de Kantigui indiquant que la procédure suit son cours normal et que les malfrats seront conduits devant le procureur. Kantigui félicite le commissaire Toni et ses hommes qui ont permis à nos frères maliens de retrouver leurs biens et de redorer l’image du « pays des hommes intègres » qui a su accueillir ces réfugiés, après les troubles au Nord Mali.


La CENI au four et au moulin pour relever le défi des élections couplées

Il est parvenu à Kantigui que dans le cadre de l’organisation des élections législatives et municipales couplées du 2 décembre 2012, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) organise, du 26 au 2 décembre 2012, une série d’activités et de rencontres à Ouagadougou. Pour donner le ton, l’institution a animé une conférence de presse, hier 27 novembre 2012, à Ouagadougou. Selon la source de Kantigui, le convoyage du matériel électoral, est prévu, le jeudi 29 novembre 2012 à partir de 10 heures. Dans la même dynamique, le président de la CENI aura une rencontre de briefing avec les observateurs, le samedi 1er décembre 2012 dans la salle de conférence du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, à 9 heures.


Une journée contre la peine de mort, le 30 novembre 2012

Il est parvenu à Kantigui que la Communauté Sant’Egido commémore « la Journée internationale des villes contre la peine de mort », le 30 novembre 2012 au Burkina Faso, à travers l’organisation d’une conférence, à 18 heures, à Ouagadougou. En avant goût, la Communauté Sant’Egido fait l’état des lieux de la lutte pour l’abolition de la peine capitale. Ainsi, Kantigui qui a consulté son document, a pu constater que la situation de la peine de mort dans le monde a, avec des contrastes certes, évolué de façon positive, depuis quelques années, dans le sens abolitionniste, confirmant une tendance positive qui a vu ces 30 dernières années , de nombreux pays dans le monde, abolir la peine capitale ou renoncer à l’appliquer. On signale, entre autres, l’abolition de la peine capitale au Sénégal, au Togo et la décision prise par la Cour suprême des Etats-Unis de déclarer anticonstitutionnelle la peine capitale pour ceux qui étaient mineurs au moment du délit. Kantigui a aussi été informé de la décision de la Chine, qui retire aux tribunaux locaux, la possibilité de prescrire la sentence capitale, ce qui devrait en limiter l’usage dans de nombreux cas.


CENI : qui a recruté les formateurs de la province du Tuy ?

Kantigui lisait dans sidwaya n°7289 du 6 novembre 2012 un avis de recrutement de formateurs afin de garantir une bonne conduite du processus électoral du 2 décembre 2012. Toujours dans la même annonce, il est dit que le candidat doit avoir au moins le Baccalauréat. Kantigui a ouï dire que les résultats du recrutement de la province du Tuy n’ont été connus du public que le jeudi 12 novembre 2012. La liste des candidats admis est un manuscrit, sans cachet, ni signature. Les explications données par le président de la CEPI-Tuy, sont que « les résultats lui ont été communiqués par téléphone de Bobo-Dioulasso. Ce qui l’a obligé à faire un manuscrit pour afficher aux environs de 18 h ».

Il est revenu à Kantigui que le commissaire régional des Hauts-Bassins au compte de la CENI, promet de mieux expliquer la situation lorsqu’il sera de passage à Houndé. Selon les sources de Kantigui, la plupart des gens se demandent si cette liste ne cache pas des irrégularités. Par ailleurs, il se pose un certain nombre de questions. Cette liste sans cachet ni signature est-elle authentique ? Qui gagnerait à ce que les résultats soient publiés de cette manière ? En attendant que le commissaire régional de la CENI passe à Houndé comme annoncé, Kantgui espère que la CENI va mettre tout en œuvre pour que la formation des formateurs se passe de manière plus transparente.


Prise de conscience des élèves du lycée privée Sana Hyppolite

Il est parvenu à Kantigui que les élèves du lycée privé Sana Hyppolite de Saaba ont compris qu’il est utile d’intégrer la discipline dans leur formation. En effet, Kantigui a reçu une note que ces élèves ont adressée au président du bureau de l’Association des parents d’élèves (APE) pour demander son soutien pour la réalisation de leurs activités scolaires. Ce programme contient des activités nobles. Il s’agit, en premier lieu, du nettoyage de la cour du lycée. Selon ce que Kantigui a ouï dire, les élèves qui envisagent réaliser cette activité le 1er décembre 2012, disent avoir compris qu’il faut rendre leur établissement plus sain. Les élèves disent également vouloir œuvrer pour la propreté des bureaux des surveillants et du directeur, car relèvent-ils, « nous avons constaté que ce sont les surveillantes qui balaient leur salle tous les matins et cela n’est pas intéressant ». Enfin, Kantigui a pu lire que les élèves du lycée privé Sana Hyppolite de Saaba, veulent l’instauration de la discipline dans le travail. Pour cela, ils veulent, à chaque heure creuse, passer dans les classes pour sensibiliser les élèves afin de bannir l’indiscipline et le banditisme au sein de leur établissement.


Des autorités coutumières et religieuses contre les violences faites aux femmes

Kantigui a ouï dire que le Burkina Faso, à travers le ministère de la Promotion de la femme, commémore la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination à l’égard de la femme, sur le thème : « Contribution des leaders coutumiers et religieux dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles au Burkina ». Au titre des activités de cette commémoration, le ministère de la Promotion de la femme organise une série de rencontres d’échange et de communication sur le thème de la Journée avec les coutumiers et les religieux. Le programme indique des rencontres avec la communauté protestante, les communautéss catholique, musulmane et les coutumiers. Les premières rencontres sont prévues aujourd’hui, mercredi 28 novembre 2012.
Par ailleurs, selon la source de Kantigui, un panel sera également animé sur la même problématique, le mardi 4 décembre 2012, à 9 heures au palais de la Culture et de la jeunesse Jean Pierre Guingané.

KANTIGUI

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés