Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

PAROISSES DE KIEMBARA ET DE TOMA : Des foires humanitaires au profit des sinistrés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Inondations au Burkina • • lundi 7 décembre 2009 à 01h40min

En réponse aux effets des inondations de septembre 2009 dans la région de la Boucle du Mouhoun, l’OCADES CARITAS Dédougou a organisé les 29 novembre et 1er décembre 2009 des foires humanitaires aux produits, vivres et non vivres en faveur des ménages sinistrés des paroisses de Kiembara et de Toma.

Chapelet à la main droite, un coupon de 25 000 F CFA à la main gauche, le sourire aux lèvres, Lazare Zerbo était visiblement heureux en cette matinée du 29 novembre 2009 à Kiembara. Agé de 75 ans, il a tout perdu lors des pluies diluviennes de septembre 2009. "J’ai vécu la plus grande catastrophe de ma vie. Le 9 septembre, mes deux maisons se sont effondrées. En dehors de ma bicyclette et de quelques ustensiles de cuisine, rien n’a pu être récupéré. Aujourd’hui, grâce à l’OCADES Dédougou, j’ai retrouvé le sourire. Je vais de ce pas m’acheter du matériel ménager, une porte et deux fenêtres pour ma maison », confie-t-il.

A l’image de ce septuagénaire, ce sont au total 388 sinistrés des paroisses de Kiembara et de Toma qui ont bénéficié du soutien de l’OCADES CARITAS Dédougou. Selon son secrétaire exécutif, l’abbé Constantin Séré, l’assistance par les foires a pour objectif d’aider les ménages sinistrés à faire leur choix en fonction de leurs besoins et sans aucune influence. Le principe consiste à remettre à chaque bénéficiaire des coupons d’une valeur de 25 000 F CFA. Celui-ci entre dans l’espace de la foire, échange avec les commerçants et paie tout ce qu’il veut sans aucune contrainte avec cependant l’obligation de dépenser la totalité des coupons sur place. Sur les aires des deux foires, ce sont environ 90 commerçants qui ont mis en vente, qui des produits alimentaires, qui du matériel de construction, qui du matériel ménager, qui du matériel de couchage.

Les articles sont proposés au prix du marché. Si à Kiembara la grande majorité des bénéficiaires a jeté son dévolu sur les produits alimentaires, à Toma c’est plutôt le matériel de construction qui en était la véritable préoccupation des sinistrés. La démarche de l’OCADES Dédougou a été positivement appréciée aussi bien par les bénéficiaires que par les commerçants et les autorités locales, car ce sont 10 millions 600 mille F CFA qui ont été injectés dans l’économie locale au terme des deux foires. En plus de l’aide par le biais des foires, l’OCADES a remis aux sinistrés des deux paroisses des vivres et des effets d’habillement dont la contre valeur est de 708 000 F CFA. Ce don est le fruit de la mobilisation locale entreprise par cette structure au lendemain des inondations.

Les élèves des parents sinistrés de ces deux paroisses recevront également de l’aide pour la scolarité dans les jours à venir. Aux dires du secrétaire exécutif, d’autres aides sous autres formes sont prévues dans les autres paroisses des provinces du Sourou et du Nayala. Le choix des deux provinces pour mener des actions d’aide en priorité se justifie par le fait que ce sont les zones les plus touchées par les inondations de septembre 2009 dans la région de la Boucle du Mouhoun. Si dans l’ensemble les deux foires se sont déroulées dans la charité et le partage, il faut cependant déplorer le comportement peu orthodoxe de certains commerçants qui ont réclamé leurs créances antérieures à des bénéficiaires.

Par Serge COULIBALY

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Inondations du 1er septembre 2009 : L’Unité de gestion des secours d’urgence a remis son rapport final au Premier ministre
Aménagement de la trame d’accueil de Yagma : 58 km de caniveaux pour assainir le cadre de vie
Bilan chiffré du gouvernement : "Voilà ce que nous avons eu, voici ce qu’on a fait"
Inondations au Burkina : le bilan s’alourdit
Aide aux sinistrés du 1er septembre 2009 : L’Afrique du Sud contribue pour 15 millions
Aide aux sinistrés du 1er septembre : nos ambassades font parler leur cœur
Dons aux sinistrés du 1er septembre 2009 : on est encore loin des 70 milliards de francs
PAROISSES DE KIEMBARA ET DE TOMA : Des foires humanitaires au profit des sinistrés
Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation
Contribution aux sinistrés du 1er Septembre 2009 : La communauté Burkinabé des Etats-Unis d’Amérique donne sa part
Aide au relogement : les sinistrés ont commencé à passer à la caisse
Déluge du 1er du Septembre : Bilan de santé avant évacuation de l’hôpital Yalgado
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés