Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Inondations au Burkina • • mercredi 25 novembre 2009 à 01h26min

Les sinistrés du 1er septembre pourront bientôt rejoindre leurs sites d’accueil définitif. Ce mardi 24 novembre 2009, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Vincent Dabilgou, a donné le coup d’envoi de la viabilisation de la trame d’accueil des sinistrés à Yagma. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément Sawadogo, du bourgmestre de Ouagadougou, Simon Compaoré, et bien d’autres personnalités.

Une demi-heure aura suffit pour que l’opération de relogement des sinistrés entre dans sa phase finale. En effet, c’est au cours d’une cérémonie sobre que le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Vincent Dabilgou, a donné ce mardi 24 novembre 2009 le coup d’envoi de l’opération de viabilisation de la trame d’accueil des sinistrés à Yagma. Le village de Bassinko, situé à la sortie de Ouagadougou sur la route de Ouahigouya a également été choisi pour abriter les sinistrés.

Selon Marius Gagré, dont le bureau est chargé de l’étude, 25 000 parcelles devront être dégagées au terme de l’opération. Mais déjà, près de 80% du travail a déjà été fait. Ainsi, sur les sites de Bassinko et de Yagma, 11 000 parcelles ont été dégagées dans le cadre de la tranche d’urgence des opérations. « La phase complémentaire sera terminée d’ici la fin du mois de décembre », a-t-il tenu à préciser.

Sur l’aire d’aménagement, divisée en 4 zones, il est prévu des endroits pour des infrastructures scolaires, commerciales, sanitaires, des aires de jeux, des lieux de culte, des parkings, des stations-services et des centres de transfert des ordures ménagères. « Cela fait 13 ans que je fais ce travail, mais je n’ai jamais réalisé un aménagement de la sorte. Car il ressemble à celui de Ouaga 2000 », a dit M. Gagré.
Le ministre Vincent Dabilgou a renchérit en indiquant que les zones de Yagma et de Bassinko sont deux villes en construction. Elles seront des pôles d’attraction de Ouagadougou. Yagma et Bassinko seront des zones par excellence de vie. Ils abriteront également les activités tertiaires de Ouagadougou, a dit le ministre, en référence au schéma d’adressage de la ville. « Si quelqu’un veut ouvrir une usine de fabrication d’ordinateurs ou de la nanotechnologie au Burkina, c’est ici qu’il va le faire », a-t-il dit aux représentants des sinistrés.

Sous un tonnerre d’applaudissements, le maire Simon Compaoré, a indiqué que le gouvernement octroiera à chaque ménage du matériel de construction d’une valeur de 280 000 F CFA et une somme de 50 000F CFA pour s’installer. Selon lui, la présence des directeurs de la Société nationale de l’électricité du Burkina (Sonabel), Salif Kaboré, et de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (Onea), Yamba Harouna Ouibiga, prouve la volonté du gouvernement à électrifier rapidement et à faire une adduction d’eau potable dans la zone.

Mais ces dispositions du gouvernement ne sont pas du goût de certains sinistrés qui les trouvent insuffisantes. « Avec 50 000 F CFA, il est impossible pour quelqu’un de vivre dans la zone parce qu’il n’y aura pratiquement pas d’activités commerciales avant un certain nombre de mois », se plaint Jean Baptiste Bambara, sinistré. Cependant, les autorités tiennent à la date du 30 novembre prochain pour que les sinistrés quittent les sites de relogement. Le ministre Vincent Dabilgou, conseille à ceux qui le désirent d’installer leur tente sur les parcelles qu’on va leur donner. Les attributions des parcelles devront débuter, selon le ministre, dès la semaine prochaine. L’aide pourra aussi suivre car le matériel est déjà commandé.

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 25 novembre 2009 à 08:41 En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

    De la poudre aux yeux de ces pauvres innocents qui croient encore aux messages vides de ces vendeurs d’illusions ! ces sites ne seront rien d’autre que des quartiers comme Tanghin ou Tampouy ou encore Pissy et autres quartiers periphériques justes pourvus de quelques équipements sociaux de base !! Et vous savez quoi ? Tous les plans d’urbanisme comportent les équipements ci-dessus cités et même ceux qui sont établis pour des chef-lieux de communes d’une desormais non profonde province de la gnagna ! Et le comble c’est que rien de spécial ne sortira de tels plans ! la preuve visiter ces quartiers et autres communes lotis et vous vous en rendrez compte. Mais bon comme la politique s’invite dans de telles opérations, laissons les gens dans leur rêve et circulons car il n’ya rien a voir !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2009 à 10:36, par Kôrô Yamyélé du Burkina En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

    Regardez-moi ce faiseur de malin-là. Des gens pareils sont plus occupés à jouer au m’as-tu vu plutôt que de faire avancer la République !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2009 à 00:01, par M.S.Y En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

      Je pense que ce koro yam yélé son apport dans cette rubrique est de critiquer (s’attaquer) ce que les autres disent. dit ce que tu penses et laisse à chacun d’apprécier la pensée d’autrui (sans répondre à ce qu’il dit). Je n’allais pas répondre à ce message. Mais chaque fois que je visite cette rubrique, c’est le même qui amène des débats inutiles. nous sommes pas là pour vos critiques entre internautes.à chacun de dire ce qu’il pense sans être contesté par quiconque. c’est son droit absolu.
      Merci

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2009 à 13:24, par Kôrô Yamyélé du Burkina En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

    Nooonnn...!! Vincent !!! Tu es fort. Regarde comment tu as attrapé le micro et tu parles en grand. Et puis tu maîtrises le sujet et tu connais même de quoi tu parles. J’ai envoyé un message où j’ai dosé Vincent et le mesage n’a pas été publié. On dirait qu’il a été censuré. Je refais celui-là où je commence par chanter les louanges de Vincent, juste pour voir si le censureur va le laisser passer rien qu’en lisant les premières lignes. Et tout le monde saura qui ils sont, eux de Lefaso.net qui aiment entendre les chants mélodieux et souvent mensongers des rossignols. Vincent est fort, vraiment fort. Il connait tout ce qu’il y a à faire et c’est le plus grand travailleur de ce Gouvernement. Même Tertius ne verra que du feu devant lui. Vraiment il connait son boulot. C’est l’enfant prodige qui va développer le Burkina d’un coup de baguette magique. Vraiment Vincent est fort.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre 2009 à 19:51 En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

      Kôrô, tu dois être un aigri et un vilain personnage.Tu sais, ce n’est pas la faute de quelqu’un si tu es comme cela. Chacun nait avec son étoile. Si la tienne ne brille pas, il ne faut pas t’en prendre à quelqu’un. Tes critiques acerbes ne peuvent ternir l’étoile de personne si Dieu a décidé qu’elle va briller.
      J’ai l’impression que tu es chômeur et tu ne sais quoi faire de tes journées. Aie le courage de dire ton problème. Y a pas de honte à écrire :"chers forumistes, kôrô yamyélé cherche du travail. Profil ....."
      Dommage que certaines personnes cherchent à déverser leur ranceur sur les autres en se cachant derrière un écran.Tu ne mérite pas le pseudonyme de kôrô. Un kôrô conseille ; il fait l’union.Kôrô, "tu n’as pas grouillé".

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2009 à 20:26 En réponse à : Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation

    Prions Dieu que derriere cette apparence de suffisance Mr. Dabilgou travaille serieusement avec son bras droit Simon Comparore afin d’aider vraiment les pauvres sinistres a se reloger. C’est cela l’essentiel. Sinon la personne de Dabilgou en tant que telle ne nous interesse pas du tout. Ce qui nous interesse c’est le bien etre de ces sinistres.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2009 à 23:32 En réponse à : un burkinabe de USA

    DIT a ce monsieur vincent que je reclame mes 2000f de contribution pour l’operation 10000 logments.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Inondations du 1er septembre 2009 : L’Unité de gestion des secours d’urgence a remis son rapport final au Premier ministre
Aménagement de la trame d’accueil de Yagma : 58 km de caniveaux pour assainir le cadre de vie
Bilan chiffré du gouvernement : "Voilà ce que nous avons eu, voici ce qu’on a fait"
Inondations au Burkina : le bilan s’alourdit
Aide aux sinistrés du 1er septembre 2009 : L’Afrique du Sud contribue pour 15 millions
Aide aux sinistrés du 1er septembre : nos ambassades font parler leur cœur
Dons aux sinistrés du 1er septembre 2009 : on est encore loin des 70 milliards de francs
PAROISSES DE KIEMBARA ET DE TOMA : Des foires humanitaires au profit des sinistrés
Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation
Contribution aux sinistrés du 1er Septembre 2009 : La communauté Burkinabé des Etats-Unis d’Amérique donne sa part
Aide au relogement : les sinistrés ont commencé à passer à la caisse
Déluge du 1er du Septembre : Bilan de santé avant évacuation de l’hôpital Yalgado
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés