LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Digitalisation des PME : La Maison de l’entreprise et l’ABDI offrent un site web et un mail professionnels à 20 000 francs CFA

LEFASO.NET

Publié le vendredi 21 juillet 2023 à 15h15min

PARTAGER :                          
Digitalisation des PME : La Maison de l’entreprise et l’ABDI offrent un site web et un mail professionnels à 20 000 francs CFA

Afin de promouvoir la présence numérique des Petites et moyennes entreprises (PME), l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI) a procédé au lancement d’une convention de partenariat avec la Maison de l’entreprise ce jeudi 20 juillet à Ouagadougou. L’accord dénommée « Mon entreprise, son identité numérique », offre l’opportunité aux PME créées en 2023 d’obtenir un site web .bf et une adresse mail professionnelle au prix unique de 20 000 FCFA.

L’Association burkinabè des domaines internet (ABDI) et son partenaire la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) ont signé une convention relative à la promotion des noms et domaines internet .bf et de l’initiative « Mon entreprise, son identité numérique ». La signature de la convention est intervenue le jeudi 20 juillet 2023. Dans son discours, le directeur général de la Maison de l’entreprise Karim Ouattara a fait montre de sa joie de voir cette initiative lancée. « Ces cinq dernières années, nous avons eu à créer 15 000 à 16 000 entreprises. Aujourd’hui, permettre à ces PME qui n’ont pas les moyens d’exister sur le numérique, est un grand plaisir », a-t-il souligné.

À entendre le premier responsable de la MEBF, ce qui a milité en faveur de la signature de cette convention, c’est le souci de faire en sorte que les entrepreneurs de la Maison de l’entreprise puissent travailler de manière beaucoup plus professionnelle. Les PME qui sont créées à la Maison de l’entreprise n’ont pas les mêmes moyens que les grosses entreprises qui ont la capacité pour s’attacher les services de techniciens. Cette convention ouvre la porte à ces PME pour trouver les moyens de se doter d’un identifiant numérique qui est unique et qui va leur permettre de communiquer avec leurs clients et avec leurs fournisseurs de manière sécurisée.

En plus de faciliter la communication, ces outils offrent aux PME des opportunités telles que le renforcement de leur existence, l’élargissement de leur couverture géographique, la diversification des canaux de vente, etc. « Pour les entreprises qui vont souscrire à cette initiative, elles vont pouvoir bénéficier de la réalisation d’un site web standard et d’une adresse de messagerie électronique professionnelle qui vont être mises à leur disposition, ces deux outils qui sont indispensables pour exister sur internet au Burkina », précise le directeur exécutif de l’ABDI, Isaïe Toé. Et d’ajouter qu’en termes de conditions, il sera demandé aux souscripteurs d’enregistrer un nom de domaine en .bf au nom de leur organisation. La deuxième condition est que ces entreprises aient été créées en 2023.

Les deux partenaires entendent mettre l’accent sur la cybersécurité des souscripteurs. « Lorsqu’on fait la promotion de la digitalisation, il y a une préoccupation majeure qui est la sécurisation. Aujourd’hui, la cybersécurité est un aspect important. Et aujourd’hui, nous prenons ces éléments-là en compte, et le premier point de prise en compte de cette sécurisation, c’est d’abord l’identification. L’initiative a pour socle l’identification parce que chaque organisation aura un identifiant unique et propre à cette organisation », rassure M. Toé. Le directeur général de la MEBF, Karim Ouattara, invite les entreprises déclarées dans sa structure à quitter « l’informel numérique » et à adhérer à 100% à l’initiative. « Quelqu’un qui n’a pas d’identifiant, c’est quelqu’un qui est perdu », proclame-t-il.

La convention est prévue pour une durée d’un an. Son renouvellement sera par tacite reconduction.

Correspondance particulière

PARTAGER :                              

Messages

  • Très intéressant, belle initiative.
    Cependant pourquoi les entreprises créées uniquement en 2023, c’est discriminatoire je pense. Quant on décide de faire quelque chose, il faut le faire bien. Je suis intéressé si toutefois vous permettez aux entreprises créées avant 2023 d’en bénéficier.
    Cordialement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Photographie : Le triangle d’exposition, la base
Photographie : Quelques conseils sur le choix des objectifs
Photographie : Quel appareil choisir pour débuter ?