Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Prenez la décision aujourd’hui de faire quelque chose de merveilleux avec votre vie» Brian Tracy

Election présidentielle : Le FNS vote pour Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mardi 11 octobre 2005 à 07h21min

Le Front national du salut (FNS) a effectué, le dimanche 9 octobre 2005 à Ouagadougou, sa rentrée politique. Présidé par M. Mahamadi Ouédraogo, le FNS appelle à voter pour le candidat Blaise Compaoré, le 13 novembre prochain, date de l’élection présidentielle.

Le 8 octobre 2003, le FNS obtenait son récépissé de reconnaissance sur l’échiquier politique du Burkina Faso. Après avoir peaufiné sa stratégie de conquête du pouvoir et sensibilisé ses militants, le FNS se présente à l’opinion nationale en organisant un mini-meeting à Tampouy, quartier périphérique de Ouagadougou.

Présidé par Mahamadi Ouédraogo, employé à la Banque internationale pour le commerce, l’industrie et l’agriculture du Burkina (BICIA-B), le FNS s’apprête à voter le candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le 13 novembre 2005. Cependant, précisent les responsables du Front national du salut, leur parti affûtera ses armes, une fois le scrutin présidentiel terminé, pour les élections législatives de 2007. "Le FNS soutient le candidat Blaise Compaoré et non le CDP", a indiqué Mahamadi Ouédraogo.

Basé à Ouahigouya, le FNS se fixe pour objectifs, la lutte pour la conquête du pouvoir, l’unité du peuple autour de la démocratie, l’organisation d’une économie nationale indépendante et surtout, la réalisation de l’unité et l’intégration africaines.

En attendant de pouvoir un jour arriver aux affaires, Mahamadi Ouédraogo et ses camarades sensibilisent les militants du FNS à procéder au retrait de leurs cartes d’électeur pour voter le 13 novembre prochain. "Unité-action-victoire", telle est la devise du Front national du salut. Son emblème est une colombe en plein vol couvrant la carte du Burkina Faso traversée par l’eau, source de vie.

Enok KINDO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés