Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Rencontres musicales africaines (REMA) : C’est parti pour la 3e édition

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 23 octobre 2020 à 19h00min
Rencontres musicales africaines (REMA) : C’est parti pour la 3e édition

Ce jeudi 22 octobre 2020 a eu lieu l’ouverture officielle de la 3e édition des Rencontres musicales africaines (REMA). Une cérémonie d’ouverture digne d’une soirée des Kundé. Elle a été présidée par le promoteur des REMA, Alif Naaba. Il y avait la présence remarquée des ministres Abdoul Karim Sango de la Culture, Bachir Ouédraogo de l’Energie, Harouna Kaboré du Commerce, sans oublier le représentant de l’ambassadrice des Etats-Unis.

Le promoteur des Rencontres musicales africaines (REMA), Alif Naaba, a remercié le public pour sa présence, avant de rendre hommage à Manu Dibango. Revenant sur la genèse des REMA, Alif Naaba a expliqué que l’artiste sénégalais Youssou N’Dour lui a dit que le Burkina est musicalement enclavé. Raison pour laquelle il a décidé d’organiser cet événement qui réunit des artistes venus du Burkina et d’ailleurs, pour échanger sur des questions liées à la musique et au développement de l’Afrique. Les REMA seront désormais un rendez-vous annuel au mois d’octobre. Pour cette année, il y a de l’innovation avec les Key-notes qui recevront Asalfo de la Côte d’Ivoire, le 23 octobre prochain.

Les participants à la cérémonie de lancement.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a félicité le promoteur pour cette belle initiative. « C’est une activité qui permet de placer le Burkina sur la scène internationale au plan de la culture, et de montrer la force du Burkina qui est un pays de culture, car la culture est un puissant moyen de cohésion sociale et de culture de la paix », a déclaré Abdoul Karim Sango.

A cette cérémonie d’ouverture, Vianney Bisimwa venu de la RDC a présenté son festival « Amani » qui prône la paix. Dans son pays en effet, il y a la guerre depuis des décennies. Ce festival permet donc de mettre l’art et la culture au service de la paix.

Le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango.

Des artistes burkinabè tels que Habibou Sawadogo, Smarty et Nabalum ont tenu le public du Cenasa en haleine durant leurs prestations en live. D’autres artistes venus du Togo, du Mali et du Cameroun presteront dans la suite du festival qui durera trois jours. Il est aussi prévu des show-cases qui seront organisés tous les soirs au Foyer du Renouveau.

Alicia Ouédraogo (stagiaire
Lefaso.net)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
République de Sounogoland : El Hadji Cliachi investi président
Cinéma : Le réalisateur Zacharie Nikiema fait la promotion de l’entrepreneuriat avec son film « Mariage à tout prix »
Culture : « Le cinéma burkinabè était bien parti, mais il risque de retomber », Justin Ouindiga dit GSK, comédien
Café littéraire : La commune de Ouagadougou veut éveiller le goût de la lecture chez les élèves
Journées cinématographiques franco-burkinabè : Des films des deux pays projetés au profit des jeunes
Cinéma africain et de sa diaspora : Girley Charlène Jazama de la Namibie sacrée Sotigui d’or 2020
Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales
Culture et tourisme au Burkina : Tahirou Barry promet 185 milliards de Fcfa aux acteurs
Festival ciné droit Libre : La population de Koudougou sensibilisée pour la tenue d’élections apaisées
Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »
Patrimoine culturel burkinabè : L’université Joseph KI-Zerbo scrute les risques majeurs du secteur
5e édition de Ouaga film lab : Des porteurs de projets en développement décrochent une vingtaine de bourses
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés