Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes

Dernier ajout : 24 septembre.

Komandjari (Est) : Des présumés terroristes délogés d’une forêt

 jeudi 29 mars 2018

Gayéri, 28 mars 2018 (AIB)-Alertées par les populations, les Forces de défense et de sécurité ont délogé hier mardi, des présumés terroristes qui s’étaient retranchés avec une importante quantité d’armes et de munitions dans un village de la commune de Foutouri (Est), a appris l’AIB auprès de sources crédibles.
Des populations ont trouvé un repère de présumés terroristes dans le village de Bakani, à une quinzaine de Km de Foutouri, commune rurale située à près de 80 km de Gayeri et à une quinzaine de km de la (...)

Sécurité nationale : La solution de lutte contre le terrorisme au Burkina n’est pas que militaire

 jeudi 29 mars 2018

Ceci est une tribune de Rachid A. Bouda, étudiant et journaliste indépendant. Il se prononce sur la lutte contre le terrorisme et le dispositif institutionnel qui est mis en place à l’échelle de la sous-région.
Les attaques terroristes du 02 mars 2018 à Ouagadougou redonnent du fil à tordre au département responsable de la sécurité nationale. Ces derniers attentats au cours desquelles les (08) assaillants ont été tués ont occasionné la mort de huit (08) militaires et quatre-vingt-cinq (85) blessés dont (...)

Législation sur la sécurité au Burkina : La CODES et le NDI valident les résultats de l’étude analytique

 mardi 27 mars 2018

Le président de la commission de la défense et de la sécurité (CODES) de l’Assemblée nationale, M. Halidou Sanfo a procédé, ce mardi 27 mars 2018 à Ouagadougou, à l’ouverture officielle de l’atelier de validation des résultats de l’étude analytique de la législation en matière de sécurité au Burkina Faso. Organisé par la CODES en partenariat avec le National democratic Institute (NDI), l’atelier vise à renforcer le contrôle et la surveillance démocratique du secteur de la sécurité au Burkina Faso, Mali et (...)

Sidéradougou : Deux forestiers tués par des individus armés non identifiés

 lundi 26 mars 2018

Ce lundi 26 mars 2018, aux environs de 5h30mn, une équipe du Service Départemental de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique de Sidéradougou, composée de 5 agents forestiers en mission de patrouille régulière est tombée sur des individus armés qui dépouillaient deux cars de transport en commun sur l’axe Sidéradougou-Ouo, à environ 25km de Sidéradougou.
Lesdits individus ont alors ouvert le feu sur les agents des Eaux et Forêts qui ont riposté à leur tour. Cet échange de tir (...)

Commune de Diguel (Soum) : Un ancien conseiller libéré 5 jours après son enlèvement

 dimanche 25 mars 2018

"Boïna Mikaïlou, ancien conseiller municipal et personne ressource du village de Lassa dans la commune de Diguel, province du Soum, vient d’être libéré, sain et sauf par ses ravisseurs , ce dimanche 25 mars 2018, en fin de soirée", a annoncé le ministère de la sécurité dans un communiqué.
L’homme avait été "enlevé et conduit dans une destination inconnue, autour de 18 heures le mercredi 21 mars 2018, par des individus armés circulant sur cinq motos", avait alerté le ministère de la sécurité. (...)

Commune de Diguel (Soum) : un ancien conseiller enlevé

 mercredi 21 mars 2018

Un ancien conseiller municipal, tailleur de profession et personne ressource du village de Lassa dans la commune de Diguel, province du Soum, a été enlevé et conduit dans une destination inconnue, autour de 18 heures ce mercredi 21 mars 2018, par des individus armés circulant sur cinq motos .
Alertées, les Forces de Défense et Sécurité (FDS) ratissent la zone et invitent la population à la vigilance, à garder le calme et à collaborer avec les FDS en signalant tous mouvements d’individus suspects au (...)

Menaces terroristes au Nord : Inquiétude et consternation à Kaïn

 mercredi 21 mars 2018

Kaïn, commune rurale de la province du Yatenga, région du Nord est à environ 265 kilomètres de Ouagadougou la capitale burkinabè. Dans cette bourgade, les populations vivent dans une peur permanente suite à l’exécution d’un professeur du lycée départemental. Comme le disent les habitants eux-mêmes, « il n’y a pas de vie après 20 h »,
Vendredi 19 janvier 2018. Yensé, village qui abrite le poste de police des frontières avec le Mali, est traversé par la Route Nationale 2 (RN2). C’est notre porte d’entrée (...)

Double attaque du 2 mars 2018 à Ouagadougou : L’UEMOA a offert 300 millions pour panser les plaies

 mardi 20 mars 2018

L’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) est solidaire du Burkina Faso qui a essuyé une double attaque terroriste le 2 mars 2018. Des soldats sont tombés et de nombreux blessés ont été enregistrés. Après ses condamnations et les messages de soutien, l’institution sous régionale a remis une contribution financière pour la prise en charges des blessés ou pour les familles des victimes. C’était au cours d’une sobre cérémonie ce mardi 20 mars 2018 au ministère en charge de la défense à (...)

Sécurité : Et si on y mettait un peu (plus) de sérieux ?

 mardi 20 mars 2018

Il est révolu ce temps où le Burkina Faso était dans l’œil du cyclone, protégé comme un œuf de Pâques. Aujourd’hui, le pays dandine sous la furie des terroristes prêts à ne laisser aucun régime quitter le pouvoir, immaculé. La récente attaque perpétrée contre l’Etat-major général des Armées et qui a drainé une énième fois du monde au cimetière municipal de Gounghin vient remettre à l’ordre du jour la question de la sécurité des institutions, mais aussi la vigilance des forces de sécurité. A défaut de déjouer toutes (...)

Lutte contre le terrorisme : Les associations islamiques du Burkina réitèrent leur soutien au président Kaboré

 lundi 19 mars 2018

Le 2 mars 2018, les forces du mal ont encore frappé le « pays des hommes intègres ». Cette double attaque a occasionné des pertes en vies humaines et fait de nombreux blessés. C’est dans ce contexte particulier qu’une délégation du bureau de la Fédération des associations islamiques du Burkina, conduite par le secrétaire exécutif national, Cheick Sidi Mohamed Koné, a été reçue en audience, ce lundi 19 mars matin, par le chef de l’Etat, Roch Kaboré.
La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) (...)

Burkina Faso : Les dessous d’un attentat meurtrier

 lundi 19 mars 2018

Sur les attaques terroristes à répétition, Boubacar BARA, un Burkinabè résidant en Allemagne vous propose la tribune ci-après.
"Mais l’humiliation du continent africain ne réside pas uniquement dans la violence, à laquelle l’Occident nous a habitués. Elle réside également dans notre refus de comprendre ce qui nous arrive."Aminata Traore, ex ministre de la culture du Mali. Il est grand temps d’ouvrir les yeux des Africains sur les enjeux géostratégiques de ce monde.
Comment un banquier de chez Rothchild (...)

Dori : Le Président de l’Assemblée nationale est allé encourager les Forces de défense et de sécurité

 lundi 19 mars 2018

Le groupe parlementaire MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) tient ses premières journées parlementaires de l’année 2018, du 16 au 18 mars, à Dori, chef-lieu de la région du Sahel. Présent à Dori, chef-lieu de la région du Sahel, dans ce cadre, le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a saisi l’occasion pour effectuer une visite au camp militaire du 11e Régiment d’infanterie Commando (RIC), encore appelé Camp Liptako. Là, le patron de l’Assemblée nationale a échangé avec la (...)

Attaque armée contre une équipe du poste de Douanes de Di : La Police Nationale abat un assaillant

 samedi 17 mars 2018

Dans la matinée du 17 mars 2018, un individu armé a attaqué une équipe du poste de Douanes de Di, dans le Sourou, région de la Boucle du Mouhoun, avant de prendre la fuite en emportant des armes appartenant à ladite équipe.
Pris en chasse par une équipe du Poste de Police Frontière de Di (PPF/Di), l’assaillant a automatiquement ouvert le feu sur les policiers en tentant de traverser le fleuve en direction du Mali. Il a été abbatu au cours de la riposte de l’équipe du PPF/Di.
Aucun blessé n’a été (...)

Analyser les dernières attaques de Ouagadougou : Etre protégé n’est pas être en sécurité

 vendredi 16 mars 2018

Au lieu de faire semblant de ne pas comprendre pourquoi le Burkina est encore frappé, ou de se presser d’attribuer à ces attaques les mêmes causes toutes faites que l’on débite à chaque fois pour l’opinion, il faut regarder en quoi les derniers attentats sont spécifiques et se distinguent des deux derniers autres : terroristes, les attaques du 2 mars 2028 le sont incontestablement, jihadistes non, en ce sens que la logique de guerre qui y est exacerbée supporte, en même temps, une mise en retrait (...)

Région de l’Est : Un agent forestier tué dans une attaque armée

 jeudi 15 mars 2018

Un agent forestier tué, des armes emportées et un véhicule incendié. C’est le bilan de l’attaque dans la nuit du mercredi 14 mars 2018 du poste forestier de Nassougou, localité située à environ 119 km de la ville de Fada N’Gourma, dans la commune de Matiacoali. L’attaque a été menée par au moins huit individus armés, a indiqué la compagnie de gendarmerie de Fada-N’Gourma.
Nous y reviendrons

Terrorisme : « Pourquoi refuser obstinément de parler avec eux », se demande le chercheur Mathieu Pellerin

 mercredi 14 mars 2018

Un collectif de chercheurs estime qu’il faut mettre balle à terre dans la lutte contre le terrorisme. Ils s’adressent notamment à l’Etat français, car estiment-ils, la rhétorique martiale qui prévaut au Sahel où la France est engagée dans les opérations de lutte anti-terrorismes, a montré ses limites. L’un des signataires de la tribune a expliqué cette position sur les mondes de RFI. Il s’agit de Mathieu Pellerin, chercheur au Centre Afrique de l’Institut français pour les relations internationales.
« (...)

Attaque terroriste du 2 mars : Les dernières avancées de l’enquête

 mardi 13 mars 2018

Un affront en plein jour. C’est ainsi que nous avons qualifié l’attaque du 2 mars contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France. Huit hommes de tenue étaient tombés sur le champ de l’honneur. Quelques semaines après, des questions commencent à trouver des réponses. Contrairement à l’attaque du restaurant Aziz Istanbul toujours couverte de mystère, celle-là semble avancer.
L’Etat-major général des armées n’est pas n’importe quelle institution. De ce fait, les caméras de surveillance qui y (...)

De Ben Laden à Iyag Ag Ghali : Conséquences des alliances obscures

 mardi 13 mars 2018

Quelques jours après le troisième attentat terroriste en deux ans qui a frappé Ouagadougou le vendredi 2 mars 2018 et revendiqué par le GSIM d’Iyag Ag Ghali, le pays est toujours sous le choc mais demeure courageusement debout. L’indignation est forte et la population reste d’autant plus pantoise, que cette fois-ci, l’attaque double a frappé l’ambassade de France et l’épicentre, le saint des saints de notre organe de direction des armées : l’état-major général de l’armée (EMGA).
Il faut décrypter (...)

Putsch de septembre 2015 : Le procès reprend le 21 mars 2018

 vendredi 9 mars 2018

Ceci est un communiqué du procureur militaire, le Magistrat Commandant ZANRE Alioun.
Le Procureur près le Tribunal Militaire de Ouagadougou informe le public national et international que l’audience de jugement du dossier Ministère Public contre le Général DIENDERE Gilbert et quatre-vingt-trois autres, suspendue le 27 février 2018 reprendra le mercredi 21 mars 2018 devant la Chambre de Première Instance de ladite juridiction.
Cette audience se poursuit dans la salle des banquets de Ouaga 2000 et (...)

Attentats terroristes du 02 mars 2018 : Un projet de restauration du régime déchu de Blaise Compaoré, selon le Balai citoyen

 vendredi 9 mars 2018

Ceci est une déclaration du Balai citoyen sur les attaques terroristes survenues le 2 mars dernier à Ouagadougou.
Le vendredi 02 mars 2018, notre pays a été l’objet d’une double attaque terroriste à Ouagadougou. Le triste bilan humain de ces deux attaques coordonnées est de huit soldats burkinabè tués.
Dans ces moments de profonde tristesse, le Balai Citoyen s’incline devant la mémoire de nos soldats morts en martyrs. Notre mouvement présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un (...)

Pages : 0 | ... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | ... | 560

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 24/09/2018
ARR : 4 - 16 - 10 - 12 NP : 01
ORD : 437 000 FCFA
DES : 36 000 FCFA
TIERCE V : 18 000 FCFA
COUPLE V :
C G : 11 500
C P A : 2 500
C P B : 3 500
C P C : 9 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés