Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

REPENSER L’ETAT AFRICAIN

Accueil > En librairie • Ses dimensions et prérogatives • lundi 3 octobre 2005 à 06h26min
REPENSER L’ETAT AFRICAIN

Hermann Yaméogo

Face au délabrement du continent africain, l’auteur ne s’abîme pas dans l’afro-pessimisme. En avocat qu’il est, il se charge de la défense d’un Etat bien malade dont il diagnostique les vices et souligne les vertus.

L’Etat-Nation issu des indépendances est copié sur celui des ex-métropoles. Mais en Afrique, il a été mis au service exclusif de la nomenklatura civile et/ou militaire. L’auteur fait apparaître les causes endogènes et exogènes de cette perversion. Il aborde le modèle de production et consommation - devenu unique - que les Etats africains ont adopté sans discernement. Il questionne la dimension souhaitable d’un pays, l’optimum de population, la productivité, pour que son économie soit viable.

De ce fait, il étudie le regroupement régional de plusieurs Etats mais aussi la décentralisation nationale garantissant la responsabilisation des administrés. Le panafricanisme comme idéologie et pratique est remis à l’honneur. Sont éclairés des sujets « tabous » comme la démographie rapportée à la production, l’écologie considérée « luxe de pays riches », la coopération et l’aide étrangères, la progression du Sida et des maladies endémiques, l’éducation et l’emploi des jeunes, etc.

L’auteur se sert de l’expérience des pays industrialisés en matière d’organisation et gestion de l’espace national et régional pour avancer des solutions à long terme soutenables pour les Africains.

L’Harmattan, 1993


L’auteur

Hermann Yameogo est burkinabé. Avocat à la Cour.
Dirigeant du parti ADF (Alliance pour la Démocratie et la Fédération).
Ministre d’État dans l’actuel gouvernement du Burkina Faso.

P.-S.

Lire aussi :
Hermann Yaméogo

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2005 à 02:53, par Kouka Oscar yougbare En réponse à : Repenser l’etat africain.

    Merci bien mon cher monsieur Herman Yameogo.Je suis etudiant a Chicago aux USA.
    Je viens de lire votre article et je suis fier que des compatriotes dignes de leur nom,puisse ouvrir
    leur oeil parmis tant d’aveugles.Il faut necessairement repenser l’etat africain,et c’est vraiment le sujet a la une,un sujet hautement intellectuel.Je pense que tous les debats en Afrique sont dus au fait que le model etatique qui leur ai ete confere est bien differente de leur structure aociale.Alors pour une analyse pratique et pragmatique des problemes des etats africains,il ya donc lieu de le repenser.
    je m’arrete sur ces lignes tout en adressant mes encouragements a mon cher ecrivain.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Les Béatitudes, Chemin de Renaissance. Tome 2 : Des Affamés de justices … aux Persécutés pour la Justice
Vient de paître aux éditions Harmattan l’Essai « FONDEMENTS ET DYNAMIQUE DE LA RENOVATION DE L’ACTION POLITIQUE EN AFRIQUE »
Littérature au Burkina : Nazi Kaboré dédicace le Tome 1 de son œuvre "Demain : vision, confiance en soi maîtrise de soi"
Vient de paraître : L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ?
Relations internationales : Frédéric Lejeal montre les signes du « déclin franco-africain »
Général de brigade Gilbert DIENDERE. L’homme de l’ombre
Le Savoir-fer chez les Moosé du Burkina Faso
Littérature au Burkina : Youssef Ouédraogo évalue le rôle des médias pendant l’insurrection populaire de 2014
Littérature : Étienne Nicolas Kiba dédicace son nouveau roman "Elimane"
"Les caprices du 21e siècle" : Le tout premier essai de Maliki Zoré
Et si l’on faisait la paix. Un chemin intérieur
Littérature au Burkina : « Ils ont tous échoué » de Issa Sawadogo, ‘’prix du candidat courageux à la présidentielle de 2020’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés