Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Gaoua : Les travailleurs du Sud-Ouest mobilisés contre l’application de l’IUTS

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 9 juillet 2020 à 23h25min
Gaoua : Les travailleurs du Sud-Ouest mobilisés contre l’application de l’IUTS

Les travailleurs du public et du privé, réunis sous la bannière de la Coalition des syndicats du Sud-Ouest, ont entamé, le 8 juillet 2020, une grève contre l’imposition de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs. C’est à la « Place des funérailles » (sous les manguiers du secteur 4 de Gaoua), que le piquet de grève est installé pour 48 heures.

Le mobile de ces 48 heures de grève, selon le porte-parole de la coalition des syndicats, Sansan Bienvenu Da, est de remettre sur la table des débats la plateforme revendicative de la coalition des syndicats de la Fonction publique. Elle se décline en cinq points : l’arrêt des mesures de baisse du pouvoir d’achat, l’arrêt des atteintes aux liberté démocratiques et syndicales, l’arrêt des pillages des ressources nationales, la garantie du droit de sécurité à toutes les populations et le respect de la mise en œuvre des différents engagements pris par le gouvernement vis-à-vis des syndicats des travailleurs.

« Le travailleur n’a sa valeur que lorsqu’il a une quiétude en ce qui concerne sa survie interne. C’est pourquoi, nous souhaitons du gouvernement qu’un regard particulier soit accordé à ces cinq points afin que les fonctionnaires du public et du privé soient un plus à l’aise, afin que la vie au pays soit équilibrée et que chacun gagne son compte », explique Sansan Bienvenu Da.

Le porte-parole de la coalition des syndicats du Sud-Ouest, Sansan Bienvenu Da.

Au cours de ces deux jours de grève à Gaoua, il est prévu quelques activités. Pour le premier jour, il y a eu une communication sur la politique fiscale au Burkina Faso, animée par la coordination des syndicats du MINEFID. La seconde journée est consacrée au point de la grève dans la région du Sud-Ouest, au point des luttes sectorielles engagées par les différentes structures en lutte actuellement (santé, éducation, finances, communication, etc.). Ainsi, les travailleurs pourront dégager les perspectives pour la suite de la lutte, ajoute Sansan Bienvenu Da.

La coalition des syndicats du Sud-Ouest a félicité ses militants pour leur engagement et leur détermination. Elle a tenu à rassurer les populations que les organisations syndicales n’ont jamais demandé la suppression totale de l’IUTS, mais revendiquent la cessation de son application actuelle sur les primes et indemnités.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Joseph Ki-Zerbo : Une statue pour vivifier davantage l’idéal de l’éminent historien
Cohésion sociale : Lookman Sawadogo apporte sa contribution à travers « Se réconcilier ou périr, chronique d’une nation en sursis… »
Education : Bolloré Transport & Logistics vole au secours des élèves du CEFISE
Desserte en eau potable de la ville de Ouahigouya : L’ONEA rassure les populations de la cité de Naaba Kango
Industries créatives et gouvernance de la culture : Les acteurs culturels examinent le budget annuel et le plan de passation des marchés
Perturbations de cours à Ouagadougou : Le Gouvernement "fera tout" pour traduire les auteurs en justice
Santé publique : Quelles priorités pour le quinquennat 2021-2025 au Burkina Faso ?
Phénomène des taxis à gaz : L’Etat ruse-t-il avec un danger ou est-il pris dans un piège ?
Protection sociale sensible aux enfants : L’ONG Save the Children rend visite aux bénéficiaires du projet PEPSSE dans le Mouhoun
Burkina : L’Institut des Sciences des Sociétés tient ses quatrièmes journées scientifiques
Sécurité sociale : La CNSS échange avec ses partenaires sociaux à Nouna afin d’améliorer le service rendu
11 décembre 2020 à Banfora : Le ministre Siméon Sawadogo inaugure des infrastructures nouvelles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés