Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 24 juin 2020 à 13h01min
Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

La révision des listes électorales biométriques a entamé son dernier virage avec les zones de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Ouahigouya (du 23 juin au 9 juillet 2020).

A Ouagadougou, dans la région du Centre, le président de l’UPC (Union pour le progrès et le changement, première force de l’Opposition), Zéphirin Diabré, a entrepris à cet effet, une tournée dans les arrondissements et communes rurales aux fins d’encourager les militants de son parti à s’enrôler massivement.

Pour sa délégation, il s’agit d’inviter, au-delà des militants, l’ensemble des populations à se mobiliser pour cette phase, condition sine qua non pour prendre part aux scrutins couplés (présidentiel et législatif) du 22 novembre 2020.

Après un certain nombre d’étapes la veille, le leader politique parcourt ce mercredi 24 juin, l’arrondissement N°6 de Ouagadougou et les communes rurales de Tanghin-Dassouri et Komki-Ipala (sortie ouest de la capitale, route nationale N°1).

A chaque destination, Zéphirin Diabré et sa délégation, après un salamalec aux pesonnes-ressources, se rendent sur des sites d’enrôlement pour prendre la température et encourager par la même occasion, les opérateurs de kits.

"C’est la carte d’électeur, l’arme des élections", lance Zéphirin Diabré à ses partisans, mobilisés à chaque escale. Pour le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), il faut "envoyer certains" (dirigeants actuels) à la retraite anticipée.

La tournée se poursuit jusqu’au 2 juillet 2020.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 juin à 13:33, par burkinameilleur En réponse à : Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

    Si chaque parti pouvait déjà amorcé le pas vers l’encouragement à l’enrôlement ça allait être mieux. Au lieu d’être là à raconter du n’importe quoi. pourtant le chemin est loin et long pour tous. Je me demande même s’il n y a pas des politiciens qui ne connaissent même pas le chronogramme de l’enrôlement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 13:49, par ARMAND En réponse à : Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

    D’accord mais ne vous laisser pas avoir comme en 2015. Passer votre temps a rechercher les fraudes puis les autres vont conquerir des électeurs dans le Burkina profond. Vous risquez d’aller féliciter Rock encore. Ceux qui votent ce n’est ni les journalistes de BF1 ni la presse écrite. Courage

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 16:09, par Nabiiga En réponse à : Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

    C’est une bonne initiative que l’UPC a entreprise. Mon souhait le plus ardent que le CDP sorte de son mutisme, dirais-je même de son hésitation, pour en faire autant. Par le passé ce parti n’avait pas besoin des cartes électeurs pour se faire élire. En son temps, les jours des élections ressemblaient aux matches de football et les déplacements des supporteurs. Des cars ont été réquisitionnés pour le transport des électeurs d’un bureau de vote à un autre où ils votaient, repartaient à un autre endroit, y votaient et ce, pendant toute la journée et partout sur notre territoire national. Le CDP hésite car n’ayant pas ce reflexe, la gestion de ce part, si gestion il y a, est tapis en centre-ville de Ouaga pour compter sur les vieilles méthodes bien rodées qu’il mettait en place pour frauder. Plus rien ne sera comme avant. Que le CDP se lève pour battre campagne pour encourager les gens à s’enrôler pour s’offrir le droit de voter quand viendra le jour de voter. Voilà.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 19:38, par Ka En réponse à : Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

    Oui Zepherin Diabré : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections » Et comme je disais a un internaute qui appelle les jeunes a s’enrôler, voilà ce que je dis ; ’’’’Passer la main a une autre génération ne suffira pas, comme sur ce forum un internaute aux multiples pseudos Vision, Visionnaire, yelmingaan blaan saa hien, Sapience et d’autres qui nargue tout le monde, des jeunes comme lui qui arriveront au pouvoir, il tentera seulement d’assurer ses arrières sous les nouvelles mains en oubliant son peuple.

    Ici je demande a Roch Kaboré, a Eddy, A KDO, a Zepherin Diabré, et autres, que chacun respecte la constitution pour permettre à la génération future de s’assumer. Il n’y a aucun péril en la demeure sauf le respect du jeu démocratique et de la parole donnée, si nous voulons qu’un Tahirou, un Hervé Ouattara, un Bruno Dipama, et autres soient cette génération dans les années a venir.

    Un conseil que je peux donner à l’opposant Zepherin Diabré qui a tout mon respect, ‘’’’ c’est pour plus de démocratie au Faso, pour des représentants politiques plus responsables et soucieux de la cause publique, bref pour une politique plus noble et plus saine, nos opposants politiques doivent prendre conscience de leur mission qui est de rectifier les erreurs de la majorité, et non se disperser et chacun veut utiliser l’opposition pour se venger ou faire revenir ses amis fautifs sans passé par la justice : Surtout il ne s’agit pas de tenir un éternel et redondant discours démagogique. Il ne s’agit pas non plus d’avoir à l’esprit une éternelle critique stérile encore moins une velléité de seulement détruire sans être une force de propositions. Il s’agit de contribuer à l’évolution des idées et des pratiques politiques comme cette sortie en demandant au peuple de s’enrôler pour choisir un bon représentant de notre Faso bien aimé qui reste pour moi, de prendre part à un projet collectif noble et humaniste dans un vrai processus démocratique.’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 08:34, par saraphin Pierre En réponse à : Révision du fichier électoral : « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections », lance Zéphirin Diabré à ses partisans

    Félicitations à l’UPC pour cette bonne initiative.

    Que les autres partis politiques fassent autant. Au lieu de convoyer ses militants pour aller s’enrôler comme certains l’ont fait, le parti UPC est allé au charbon pour encourager tout le monde sans exception à s’enrôler parce qu’il est convaincu que « C’est la carte d’électeur, l’arme des élections ».
    Plus vous êtes nombreux à voter, moins les fraudes qui consistent entre autres à bourrer des urnes aura d’effet.

    J’invite tout le monde à aider les partis politiques responsables à sensibiliser les hommes et les femmes qui ont l’âge de voter d’aller s’enrôler rapidement afin de pouvoir choisir les dirigeants qu’ils veulent et de mettre à la retraite les dirigeants du Mouta Parti Politique (MPP).

    Vive la démocratie !

    En avant pour le changement !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UPC outille une quinzaine de journalistes sur les contours de l’idéologie sociale-libérale
Périple à l’intérieur du Burkina : Le Premier ministre en visite dans la région des Hauts-Bassins
Modification du code électoral au Burkina : L’ Opposition non affiliée appelle à de larges concertations
Élections de 2020 au Burkina : 2 376 100 nouveaux inscrits, dont 41,90% de femmes, selon les statistiques brutes de la CENI
Siaka Coulibaly, analyste politique : « La situation de la sous-région prête au pessimisme »
Burkina Faso : Quand les partis politiques bradent la dignité humaine !
AG des établissements publics de l’Etat 2019 : 16,801 milliards de dettes soit une baisse de 73% par rapport à 2018
Message de Son Excellence le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré à l’occasion du 05 août
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance une plateforme électronique destinée aux déclarations de patrimoine
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « oser l’avenir avec une politique autrement »
MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir l’Etat comme une vache à lait qu’il faut traire », prêche Pr Augustin Loada
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés