Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 4 juin 2020 à 23h30min
Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

Notre confrère Jeune Afrique annonçait le 3 juin 2020 que le président du Faso aurait mandaté le cabinet Dalberg pour préparer l’après-coronavirus. Une information que Lefaso.net avait reprise. Faux, rétorque la présidence du Faso ce jeudi 4 juin 2020 dans un communiqué. Elle précise que le président du Faso n’a pas commandé des services de préparation de l’après covid-19 auprès du cabinet cité.


Cliquez ici pour lire aussi : COVID-19 : Roch Kaboré préfère l’expertise extérieure pour préparer la sortie de crise


Vos commentaires

  • Le 4 juin à 13:21, par caca En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Un démenti tardif même si l’écrit de Jeune Afrique est faux. Je ne pense pas non plus un fake news du journal jeune Afrique. A quelque part, il y a eu un contact pour un travail au Burkina. Ce n’est pas ce démenti qui taire les commentaires. Le mieux était de laisser passer les choses même si l’annonce du journal est faux. Ce sont ces erreurs de communication que les uns apportent leur facile et la présidence n’aime pas cela. Quand on sait que ce type de projet est soumis à l’appel d’offre, on peut se poser la question de l’opportunité ?
    Je trouve que c’est déjà trop tard, le mal est fait.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 14:44, par David En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Mr. Caca, vous êtes libres de croire ou de ne pas croire à ce démenti de la Présidence du Faso.
    Chacun de nous est libre de croire à un démenti officiel ou aux déclarations d’un journal et au contenu des réseaux sociaux.
    Mr. Caca : " c’est le soleil qui bouge dans le ciel". vous êtes libres de me croire ou de ne pas me croire. Mais dans nos villages, beaucoup de villageois croient effectivement que c’est le soleii qui bouge dans le ciel. Est-ce que vous voyez.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 07:35, par caca En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

      Mr. David ! Ah bon, ok ce n’est pas grave. Je n’en sais pas pour reprendre une phrase mythique du Professeur Didier Raoult. Cependant, le journal Jeune Afrique est bien l’oreille secrète des chefs d’État africain. Si dorénavant ce journal très suivi du continent fabrique de Fake News, je n’en sais pas qui joue sa crédibilité. Le dommage sera donc de voir débarquer à Waga un cabinet de consultant américain post covid 19. Voyez vous que même le journal en ligne lefaso.net rebelote un peu en se voyant induit en erreur. Donc une affaire à suivre et selon votre parabole. Mr. Caca : " c’est le soleil qui bouge dans le ciel". vous êtes libres de me croire ou de ne pas me croire. Mais dans nos villages, beaucoup de villageois croient effectivement que c’est le soleii qui bouge dans le ciel. Est-ce que vous voyez.

      Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 14:48, par Mouta-mouta En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Vraiment, on est foutu seulement ! On a cherché nos problèmes et on les a trouvés à travers ce régime.
    Même si on ne regrette rien de l’insurrection, on regrette d’avoir voté ce régime. Au passage, mes respects à celui qui a qualifié ce pouvoir de "taxi-moto. Il clignote à droite et il tourne à gauche".

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 15:18, par amalinmalinetdemi En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Jeune Afrique fait Fake News aussi ? Mais pour quel objectif ?
    Destabilisé le Burkina Faso au profit des occidentaux ?
    Ou juste pour faire du breaking news a vendre plus ?
    Ces questions meritent d’etre posées.
    Nous attendons la reaction du journal Jeune Afrique suite a ce dementi de la presidence mais aussi peut-etre du Cabinet Americain.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 15:23, par kenfo En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    .."Un cabinet Américain Dalberg...." Pour nous, qui observons, nous croyons au démenti de la Présidence du Faso, et nous félicitons les services du PF pour ce démenti qui est vrai.

    Maintenant, il faut voir le dossier relatif à Feu Georges Floyd, qui fait tache d’huile aux USA et ailleurs : Nous ne devons pas rester en marge de cette bonne agitation. Je propose que nous allions à l’ambassade YANKEE (le 9 juin courant) à Ouagadougou, pour dire notre compassion pour Georges Floyd, notre colère ainsi que notre lutte pour une vie meilleure pour tous.

    Kenfo

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 23:57, par baowende En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

      mon frere tu as fini de marcher pour tes freres de Tanwalbougou ? que je propose que nous allions a l’ambassade faut aller....GEORGES FLOYD est mort paix a son ame c’est des millions de dollars en settlement de la ville de Mineapolis qui attendent la famille.peut etre que pour le restant de leur vie ils n’auront meme plus a travailler un seul jour......pendant que chez nous nos freres soeurs tombent chaque jour comme des mouches aux mains de ces criminels .....marchons pour ces morts la d’abord..de grace

      Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 17:07, par Sacksida En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Dans tous les cas, Jeune Afrique ne peut pas avoir publier cette information sans un minimum de base solide. Du reste, le dementi laisse entrevoir qu’il y’a eu bien sur un contact des services de la Presidence du Faso avec ce Cabinet Americain. Ensuite, qu’on veuille se dedire apres tout face a la reprobation legitime generale des Burkinabe de cette gaffe, c’est tout a fait comprehensible. En tout etat de cause, l’opinion publique doit continuer a suivre les comportements et les actes de nos hommes politiques qui ne sont pas a leur premiere situation maladroite. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 17:51, par Sidpassata Veritas En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    J’aimerai bien que ce soit vraiment faux, mais pour cela, je suis comme bcp d’autres burkinabè qui aimeraient obtenir d’être convaincus. La seule manière de nous convaincre, c’est que nos autorités protestent et demandent des explication auprès de la rédaction de Jeune Afrique qui sera ainsi contraint de donner sa version des faits. Nous pourrons en juger. Sinon, nous sommes portés à croire qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 19:13, par HUG En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    si c’est faux il faut immediatement ester le journal en justice car il est inadmissible de dire des choses fausses. j’ose croire a une diffamation du journal mais il tres serieux pour dire des choses fausses

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 19:21, par Le Sage En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    J’ai l’impression que c’est Lamentable, que ce que certains disent qu’il n’y a aucune tête pensante est vraisemblable. Je commence à avoir honte de mon .....

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 19:26, par ah bon ? En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    le problème c’est qu’à Ouagadougou les rumeurs sont souvent annonciatrice de V...
    si c’est vraiment faux, l’administration présidentielle sait que faire. soutien et courage a vous

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 20:52, par Cheikh En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Il faut des gens Mabouls et illogiques, pour vouloir imputer de force à quelqu’un, une faute dans laquelle il ne se reconnaît pas. Comme quoi, trouver à tout prix de la poussière sur les traces de l’autre, même en temps de pluie, frise la paranoïa. Ce cabinet peut continuer à chercher subrepticement ses marchés par le biais de Jeune Afrique ou tout autre canal, cela ne nous regarde point. Félicitations à Roch pour ce cinglant démenti, qu’il avait tout le loisir de répondre à n’importe quel moment. Quant à lefaso.net, en cette période de pleine liberté d’expression, bravo à lui, de signaler promptement toute nouvelle de ce genre comme il l’a fait, pour permettre à la vérité de se manifester !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 22:59, par car En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    il se pourrait que ce cabinet soit proposé ainsi que d’autres cabinet à un stade de réflexion mais chez nous l’entourage se précipite souvent pour balancer les informations même à des étapes de réflexion ;

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 03:44, par Moussa En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Même si c’était vrai et alors s’ils peuvent payer beaucoup d’argent pour avoir du travail bien fait pourquoi pas

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 09:19, par TRIUMPH En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    La Présidence peut avoir commandé une telle étude. Il suffit de donner les missions assignées à ce Cabinet. Ce cabinet peut traiter un pan de l’étude souhaitée si cela peut permettre à l’autorité d’être situé sur certains aspects. Et ensuite au Burkina, il sera fait appel à nos formidables compétences (pour finaliser par des propositions adaptées.
    Je réfléchis ainsi, car si vous lisez la dernières phrase, il est dit " La Présidence du Faso dément formellement ces allégations car elle (Présidence du Faso) n’a pas commandé des études d’une telle nature".
    Nous serons donc reconnaissant à la Présidence du Faso de nous dire LA NATURE DE L’ETUDE COMMANDÉE auprès de ce Cabinet.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 09:30, par yerbanga henri joel En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Moi jai cesser depuis longtemps jeune afrique à cause de ses fakes news car j’en ai vus des milliers de fausses informations dans ce journal.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 10:49, par Horus En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Chacun est libre de croire ou pas au démenti de la Présidence du Faso mais sachez que Jeune Afrique commet aussi des erreurs et pire, publie souvent des informations trompeuses pour publier après des erratums après que le mal ait été fait. Les lecteurs réguliers de JA ne le démentiront pas. Gardez à l’esprit que Jeune Afrique n’était à sa création qu’un instrument de Charles Pasqua pour glorifier ses fidèles larbins africains et trainer dans la boue les dirigeants africains qui se braquaient contre la France et les intérêts de la France-Afrique. Beaucoup de choses n’ont pas changé depuis lors. Même s’il faut reconnaitre la véracité et le sérieux de la majorité de ses articles, JA reste un instrument de la France-Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 10:57, par Volta Noire En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Pendant les campagnes, qu’est-ce qu’on n’a pas entendu sur le palmarès de leur champion Roch la solution et leur parti dénommé MPP ? "On a les meilleurs cadres", "Roch est banquier - il a été DG de la BIB", "Roch a été premier ministre" ... Voilà qu’aujourd’hui, le Burkina a régressé dans tous les domaines économiques en moins de quatre ans. Un régime qui navigue à vue d’œil, qui tâtonne et pille sans vergogne.

    Sinon comment se fait-il qu’un Homme d’État avec une équipe de conseillers techniques payés aux frais du contribuable, s’en vont recruter un cabinet occidental pour redresser notre économie ?

    Le Président Kaboré n’avait-il pas un programme politique lorsqu’il se présentait aux présidentielles de 2015 ?

    Que devient son référentiel dénommé PNDES, dont les éloges étaient faites avec des paroles mielleuses ?

    Où sont passés les soit disant cadres du MPP qui se vantaient d’avoir de l’expérience dans la gestion d’État ?

    Où sont leurs fameux experts qui nous brassent l’air sur les réseaux sociaux ?

    Tous les citoyens avisés savaient qu’avec le MPP au pouvoir, ce serait le chaos programmé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 11:00, par Jeune Patriote En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Jeune Afrique a quel intérêt à mentir sur la Présidence du Faso ? C’est cette question qui taraude nos esprits !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 11:14, par SOME En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Que cela soit vrai ou faux, nous devons nous poser la question de savoir à qui profite le crime ? Pourquoi cette information vient de ce journal et ces individus ?

    Ne lisons pas ces informations comme de simples informations : elles sont des munitions qui visent un but dans notre pays

    Jeune Afrique n ´est que le RFI en papier destiné aux africains. Dans cette guerre qui se met en place contre notre pays le Burkina Faso, nous avons eu la chance que le colonel Barry en vrai professionnel patriote nous a permis d avoir une longueur d’avance avec les écoutes téléphoniques enregistrées.
    Re écoutez les et vous verrez que les tactiques se mettent en place. Voyez on lance partout dans les médias que le pays est occupé par les djihadistes, le 1/3 echappe au gouvernement central, les populations sont au bord de la rébellion à cause de l’insécurité, les réfugiés sont partout et abandonnés du gouvernement, il y a du tribalisme contre les peuls, etc, etc.

    Ces articles du figaro, le monde jeune Afrique, ces individus qui surgissent de nulle part dans les réseaux sociaux pour faire des vidéos insulter le gouvernement (gratuitement et sans aucune argumentation solide), etc, tout ce sont les premières salves de fusils tirées pour démarrer la guerre civile au Burkina, exactement comme ce le fut contre Gbagbo en Cote d ivoire. Maintenant c ´est dans un sens inversé : c est le Burkina la victime.

    Comprenons qu au delà du MPP qui nous a trahis une fois au pouvoir, c est nous le peuple de l insurrection dont ils veulent se venger et re occuper le pays. Ne tombons pas dans le piège, comme nous avons su l’éviter jusqu’à présent et sauvons notre pays.

    Oui nous savons qu il y a des ennemis infiltrés à l´intérieur jusque parmi nos gouvernants, mais à l’étape actuelle il s’agit de sauver d abord le pays. Ne comptons sur personne sinon sur nous mêmes. Personne ne viendra le faire pour nous. Voilà venue l’heure de...
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 11:22, par abdou En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    même cela est vraie je vois pas le probleme
    tout les experts de foot qui ont montre le Burkina au monde a travers la CAN ou MONDIAL c’est sont de burkinabés.? si quelqu’un est bénéfique pour le Burkina même si il est chinois on s’en fiche
    chassez que en Europe aux Etats unis en Arabie y’a des experts burkinabés qui travaillent au profils des ces nations

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 16:01, par Sacksida En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Nous avons dit qu’il n’y’a pas de fumee sans feu, les choses sont assez claires et limpides car c’est la Presidence du Faso, qui s’est attachee les services de Tony Blair Institue et qui a son tour a mandate le Cabinet Americain Delberg pour faire ce Travail. Donc, bonnet blanc et blanc bonnet a notre sens. C’est tres malheureux et nous sommes dans des beaux Draps du neoliberalisme devastateur ; que Dieu aide notre peuple integre. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 21:19, par Bao-yam En réponse à : Cabinet Dalberg mandaté pour faire face à l’après covid-19 : La présidence du Faso apporte un démenti

    Le démenti ne clarifie pas toute l’affaire. La présidence n’a pas de contrat avec Dalberg mais n’a-t-il pas de contrat du tout avec un cabinet étranger sur le sujet ? Il y a rarement fumée sans feu. Roch Kaboré s’entoure de médiocres (cousins et amis) qui écartent les vraies compétences du pays, alors ce n’est pas étonnant qu’il faille aller ailleurs chercher des compétences qui vont faire un travail inutile parce que totalement détaché des réalités du pays. On dilapide l’argent du peuple. C’est l’attitude de ceux qui pense qu’on peut tout acheter, même le développement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Audit international du fichier électoral : Opposition et Majorité d’accord, l’auditeur sera choisi de manière consensuelle
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Opposition non-affiliée
Réconciliation nationale : « Il faut aller vers les villages, parce que c’est là qu’on empêche les femmes d’aller au marché », Ousmane Danfodio
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés