Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

1ER Mai à Gaoua : Hommage aux personnels engagés dans la lutte contre le Covid-19

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • vendredi 1er mai 2020 à 21h50min
1ER Mai à Gaoua : Hommage aux personnels engagés dans la lutte contre le Covid-19

Le monde syndical du Burkina célèbre ce 1er mai, le 134e anniversaire de la fête du travail. À Gaoua comme partout au Burkina Faso, la célébration de cette année est particulière du fait de la pandémie du Covid-19. Malgré l’absence de regroupement au piquet de grève habituel, le porte parole de l’unité d’action syndicale du Sud-ouest, Sansan Bienvenu DA, appelle les travailleurs de la région à maintenir le cap de la lutte tout en rendant un hommage particulier aux personnels engagés dans la lutte contre la maladie à coronavirus.

L’année 2020 et ce 1er Mai marque la 134e célébration de la fête du Travail. Une date née de la lutte des travailleurs de Chicago qui ont pu arracher du patronnât des conditions de vie et de travail meilleures dont entre autre l’obtention des huit heures de travail par jour, la reconnaissance d’un certain nombre de libertés d’association et d’expression au monde du travail.

Cette commémoration est un rappel de mémoire à tous ces devanciers qui ont perdu la vie pour que nous puissions bénéficier des avantages d’un travail décent actuellement, rappelle le porte parole de l’unité d’action syndicale du Sud-Ouest, Sansan Bienvenu DA. Habituellement la fête du 1er mai est célébrée par les travailleurs du Sud-Ouest à Gaoua, sous les manguiers des funérailles, sis au secteur n°4. Ce 1er mai, le lieu est resté vide.

Respect des mesures de lutte contre le Covid-19 oblige, le rassemblement n’a pu se faire et les travailleurs de la région ont célébré cette date anniversaire à domicile sur recommandation l’unité d’action syndicale. Pour Sansan Bienvenu Da, l’heure est à la rétrospective en ce jour de fête du travail, mais surtout à l’encouragement des agents engagés dans la lutte contre le Covid-19, à savoir les agents de santé, des forces de défense et de sécurité et les hommes et femmes des médias.

Les conditions de travail et de vie des travailleurs seront toujours au cœur des revendications du monde syndical, a poursuivis le porte-parole de l’UAS, Sud-Ouest. « La pandémie du Covid-19 est venue mettre à rude épreuve la gestion de nos dirigeants sur plusieurs aspects, c’est pourquoi je la qualifie de « syndicat naturel ».
Le gouvernement doit travailler afin que nos camarades de la santé ne soient pas des cobayes. Ces agent de santé qui sont les premiers sur le front de la lutte contre le Covid-19 avec des « plateaux techniques qui laissent à désirer » selon le porte parole.

Pour Sansan Bienvenu DA, la maladie à coronavirus est venue ralentir l’élan syndical. Une pause a été observée pour respecter les recommandations sanitaires, mais le Covid-19 ne saurait mettre en péril les revendications des travailleurs. Pour le responsable syndical régional, « plusieurs mots d’ordre sont en vigueur mais, le mot d’ordre le plus important reste la suppression pure et simple de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs du public et du privé ».

Il ajoute que « la pandémie nous a permis de fléchir un peu et lorsque les choses se rétabliront nous reviendrons sur la table des négociations. Le gouvernement n’a nullement été sauvé par le Covid-19, en ce sens que cette maladie sera de l’histoire et les luttes reviendront sur la table, le gouvernement n’aura pas le choix que de donner une suite favorable selon l’entendement des structures syndicales ».

Les coupures de salaires, l’IUTS et bien d’autres revendications restent des points de divergence entre syndicats et gouvernement, et pour apaiser le climat de partenariat, le responsable de l’unité d’action syndicale du Sud-Ouest appelle à plus de responsabilité du côté du gouvernement.

Boubacar TARNAGDA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 8 Juin 2021
Covid-19 au Burkina : Aucun cas confirmé à la date du 6 juin 2021
Covid-19 au Burkina : Un détenu testé positif à la MACO, les visites suspendues temporairement
Covid-19 au Burkina : 5 nouveaux cas à la date du 1er Juin 2021
Vaccination contre le Covid-19 : Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, reçoit la première dose
Covid-19 au Burkina Faso : Les directives pour l’administration du vaccin ASTRAZENECA
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : La région des Hauts-Bassins reçoit ses doses de vaccins AstraZeneca
Covid-19 au Burkina : 1 nouveau cas à la date du 31 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina Faso reçoit son premier lot de vaccins
Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021
Covid-19 au Burkina : 6 nouveaux cas à la date du 28 mai 2021
Covid-19 : Trois nouveaux cas et cinq guérisons enregistrés à la date du 27 mai 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés