Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

CDP/ Yatenga : Un renouvellement des structures de base sur fond de crise

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 4 mars 2019 à 20h00min
CDP/ Yatenga : Un renouvellement des structures de base sur fond de crise

Le samedi 2 mars 2019, à Ouahigouya, la section provinciale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) du Yatenga a procédé au renouvellement-restructuration de son bureau dans l’optique d’une redynamisation des structures du parti, et ce conformément aux recommandations du dernier congrès des 5 au 6 mai 2018s. A Cette rencontre tenue sur fond de dissensions, la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo s’est invitée aux débats. C’était en présence de Aboubacar R. Savadogo, membre du BPN du CDP et 9ème vice-président chargé des grandes questions électorales.

Une session de la section provinciale du CDP Yatenga s’est tenue le 2 mars dernier à Ouahigouya dans un contexte de renouvellement et de restructuration des instances du parti à la base souhaité par le Bureau politique national (BPN) du parti de l’épi et de la daba suite à son dernier congrès. Les secrétaires généraux des sous-sections et leurs adjoints, et les anciens membres du bureau de la section se sont réunis pour échanger sur la vie du parti et renouveler le bureau provincial conformément à la directive du parti.

Les travaux qui ont eu lieu dans un semblant de huis clos a été des plus houleux au regard des divergences remarquées au sein de ce parti et qui étaient connues du grand public. Vérification des mandats, exécution de l’hymne du parti, minute de silence à la mémoire de leurs camarades disparus, explication sur la notion de renouvellement- restructuration, et élection du bureau provincial ont été les temps forts de cette rencontre. A l’entame des travaux, Oumarou Barou Ouédraogo, secrétaire général de la section provinciale, a encouragé ses camarades pour leur détermination à faire revivre et triompher le parti.

Oumarou Barou Ouédraogo secrétaire général du CDP Yatenga

Avant de souhaiter pleins succès aux travaux, il a remercié Yacouba Barry, Bélem Mamounata, et le Pr Adama Traoré (absents) pour leurs soutiens multiformes au CDP Yatenga. Aboubacar R. Savadogo, 9ème vice-président chargé des grandes questions électorales et membre du collège de désignation de la nouvelle structure qui a participé aux travaux, a donné des informations sur la vie du parti. Au nom du président Eddie Komboïgo, il a appelé les militants du parti à l’unité, à la cohésion et au respect de la discipline du parti.

Après des débats houleux sur les difficultés qui ont miné le fonctionnement de la section (manque d’unité d’actions et de communication entre certains membres du bureau), un bureau de 30 membres a été proposé par le secrétaire général sortant.

Comme il fallait s’y attendre six anciens membres du bureau ont été éjectés, ce qui a provoqué le courroux de ces derniers qui ont vidé la salle avant la fin des travaux sous prétexte qu’ils n’ont pas été consultés comme le prévoient les textes du parti en la matière. Les mécontents ont promis d’attaquer la validité du nouveau bureau. En attendant, Aboubacar R. Savadogo se réjouit de la vitalité, des contradictions au sein du parti. « Il y a eu un moment où personne ne voulait affirmer qu’il est du CDP, aujourd’hui des gens se battent pour être membres d’un bureau de section. Qu’il plaise à Dieu qu’il en soit ainsi », a soutenu M. Savadogo.

Aboubacar R. Savadogo

Pour rebondir sur la tenue de la rencontre, le chargé des grandes questions électorales du CDP dira qu’une analyse sans complaisance de la vie de la section a été faite qui, du reste, n’a pas fonctionné dans la cohésion. Pour toutes ces raisons, il revient au nouveau bureau que dirigera Barou Oumarou Ouédraogo de travailler à rassembler les militants autour d’un seul objectif pour le triomphe le CDP aux prochaines échéances dans cette partie du Burkina, a laissé entendre M. Savadogo.

Le nouveau bureau élu que dirige désormais Ouédraogo Oumarou Barou entend travailler dans le respect des textes et la discipline au sein du parti. Ce qui est certain, la tâche s’avère corsée car une partie des militants s’active déjà sur le terrain à plébisciter la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo avec l’onction semblerait-il de Boureima Badini que les uns et les autres ont vu à Kaya et à Bobo aux côtés du candidat déclaré à la future élection présidentielle. Les jours à venir nous situeront sur la suite de la situation au sein du parti au Yatenga.

Yann NIKIEMA
lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 mars à 17:45, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : CDP/ Yatenga : Un renouvellement des structures de base sur fond de crise

    "Si on brûle 1 domicile, nous brûlons 10" Paroles de Boubacar SAWADOGO à l’orée de l’insurrection qui a balayé son Dieu destructeur. Va enseigner maintenant pour te rendre utile au moins une fois dans ta vie. Nom d’un Duc, le Yatenga Nouveau ne tire plus sur les mêmes icelles.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 08:32, par Un Burkinabê En réponse à : CDP/ Yatenga : Un renouvellement des structures de base sur fond de crise

    Ne vous chamaillez pas ; le CDP sera dissout bientôt car parti pushiste ayant soutenu la suspension de la Constitution lors de la bêtise du CND et aussi parce que n’ayant pas pu éviter les évènements de fin Octobre 2014 pourtant au pouvoir. Pourquoi un parti politique qui n’a pas été assez responsable et courageux pour dire "NON" à un homme lorsque tous les voyants de la cohésion nationale êtant au rouge peut il toujours exister après les assassinats de fin Octobre 2014 ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 15:48, par Le réaliste En réponse à : CDP/ Yatenga : Un renouvellement des structures de base sur fond de crise

    Comme vous refusez d’être "REALISTE", c’est ainsi que vous avez accepté d’évoluer de crise en crise jusqu’à la crise insurrectionnelle et vos crises actuelles d’après insurrection n’étonne personne sauf vous-mêmes. Vous évoluerez de crise en crise jusqu’à votre disparition de gré ou de force. Continuez et bravo pour vos capacités intrinsèques à créer les crises à cause de la méchanceté, l’arrogance, la gourmandise, l’impolitesse, la mesquinerie, les vols divers, les crimes que ne parvenez plus à faire facilement. Quelle honte

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
Burkina Faso : « Le pouvoir du MPP est passé du tâtonnement à l’impasse », constate l’opposition politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés