Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Espace G5 Sahel : L’Union des Chambres de commerce et d’industrie chez Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par O.L • mardi 5 février 2019 à 00h45min
Espace G5 Sahel : L’Union des Chambres de commerce et d’industrie chez Roch Kaboré

Accompagnée du Ministre de commerce et d’industrie du Burkina, une délégation de l’Union des Chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel a été reçue en audience dans la matinée de lundi, 4 février 2019 au Palais présidentiel, Kosyam, par le Chef de l’Etat, Roch Kaboré. La délégation a indiqué être venue demander le soutien du président du Faso, à qui doit revenir la présidence en exercice du G5 Sahel à l’issue du cinquième sommet (5 février 2019).

« Le président du Faso nous a assuré de son soutien et nous a donné des directives afin de pouvoir travailler ensembles, constituer un embryon dans le cadre bilatéral avant de généraliser aux autres pays », a confié à sa sortie d’audience, le chef de la délégation, président de l’Union des Chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel, Ahmed Babe Ould Eleya. L’Union des chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel entend donc se formaliser en organe permanent du G5 Sahel et c’est l’une des motivations à la demande de soutien du président du Faso, Roch Kaboré.

« Les différents présidents de chambre, ayant pris conscience du rôle que doit jouer le secteur économique dans l’espace G5 Sahel, ont créé cette union afin de faciliter les échanges entre les opérateurs économiques », a expliqué le président de l’organisation, le Mauritanien, Ahmed Babe Ould Eleya, qui présente, à titre d’exemple, les opportunités d’échanges qui existent entre la Mauritanie et le Burkina. Mieux, apprend-il que les chambres de commerce et d’industrie du Burkina et de la Mauritanie ont signé une convention de coopération.

« Le poisson mauritanien est commercialisé au Burkina Faso via d’autres pays. Alors que le corridor Ouagadougou-Nouakchott peut être rapide. Il suffit donc qu’il y ait des infrastructures de transport et d’accueil. En retour, les fruits du Burkina peuvent être commercialisés en Mauritanie », a relevé Ahmed Babe Ould Eleya, mettant ainsi en exergue l’importance de l’Union des Chambres de commerce et d’industrie du G5 Sahel, créée en août 2018.

O.L
Lefaso.net

Crédit photo : Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Angela Merkel en visite à Ouagadougou les 1er et 2 mai 2019
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) : Le Burkina veut mieux amorcer la transition énergétique
Suède-UNICEF : Environ 10 milliards de F CFA pour améliorer le bien-être des enfants burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés