Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • dimanche 2 décembre 2018 à 23h29min
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020

Le Parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/Metba) a tenu, les 1er et 2 décembre 2018 à Ouagadougou, son premier congrès ordinaire. Ce fut l’occasion pour les responsables et les militants du parti de faire le point des actions menées depuis mai 2015 (date du congrès extraordinaire) et de préparer les élections de 2020.

« Qui veut aller loin ménage sa monture ». Cet adage, les militants du PDS/Metba l’ont bien compris. C’est pour cela qu’ils ont fait des échéances de 2020 le menu principal de leurs réflexions. « Le PDS/Metba et les élections de 2020 », c’est sous ce thème que s’est tenue la première rencontre ordinaire des militants du parti.
« Le thème est d’une pertinence jamais égalée.

Vous menez dès maintenant les réflexions sur les élections de 2020. Cette anticipation nous convainc que le PDS/Metba est et sera toujours aux avant-postes de tous les combats pour la liberté », a indiqué Me Bénéwendé Stanislas Sankara, premier vice-président de l’Assemblée nationale, représentant les partis de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP).

Le Burkina traverse des moments difficiles

Le congrès se tient dans un contexte national difficile marqué par la recrudescence de l’insécurité, des revendications des fonctionnaires, des problèmes économiques, le chômage, etc. « L’insécurité est essentiellement le fait de groupes armés basés au Mali et faisant régulièrement des incursions meurtrières dans le pays, à Ouagadougou, dans le Soum et l’Oudalan, mais aussi dans les zones voisines (Lorum, Yatenga, Namentenga et Sanmatenga), et depuis le début de l’année 2018 dans les provinces de la région de l’Est », a fait remarquer Philippe Ouédraogo, président du parti.

A propos des revendications des fonctionnaires, Philippe Ouédraogo a noté la multitude des mouvements engagés par ces derniers pour réclamer la satisfaction des points de leurs plateformes revendicatives touchant leurs conditions de vie et de travail. « Le gouvernement a toujours accepté de négocier patiemment les dizaines de points de chacune de ces plateformes revendicatives.

Mais ce faisant, il a aussi montré les limites de son autorité à l’égard des syndicats de fonctionnaires dont certains n’avaient jamais osé auparavant aller en grève », a-t-il insisté.

Les agissements des partis politiques de l’opposition, le niveau élevé du chômage sont également des points du tableau noir peint par le président du PDS/Metba. Même si « les succès progressifs du PNDES » sont à apprécier.

« Le Burkina a besoin de tout le monde pour sortir de la période difficile »
Au regard de ce tableau, le président du « Faso Autrement », Ablassé Ouédraogo, a souligné la nécessité de la réconciliation, de la cohésion et de l’entente nationale.

« Le Burkina Faso traverse des moments très difficiles et a besoin de tous ses fils et filles pour en sortir », a-t-il dit. Comme il fallait s’y attendre, l’ombre du défunt député-maire de Dori, Arba Diallo, a plané sur les travaux du congrès. Ablassé Ouédraogo a raconté aux militants les moments forts passés par ce dernier ainsi que ses idéaux. Il les a en outre appelés à se batte pour la réalisation de ces idéaux. « Vous devez vous battre pour que les idéaux défendus par Arba Diallo perdurent », a-t-il indiqué.

Pendant ces deux jours, responsables et militants vont faire le point des actions menées par le bureau actuel, définir celles à mener en vue de préparer les élections de 2020. Pour cela, un nouveau bureau sera mis en place à l’issue du congrès.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 décembre à 11:24, par Pasakziri En réponse à : Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020

    Au sortir des travaux du congrès ordinaire , le parti de l’etoile verte prend le nom de PDS(parti pour la democratie et le socialisme) et la devise est:unite-democratie-justice. Le parti de l’etoile verte a, depuis le debut des independances jusqu’à nos jours participer à l’edification du Burkina-Faso ; il a connu aussi de nombreuses turbulences politiques, avant la revolution, pendant et après celle-ci, l’ usurpation du parti par Soumane. l’ancien PAI ,devenu UDPS (coalition pour soutenir la candidature de HAMA ARBA DIALLO à l’election presidentielle 2010, prend le nom de PDS/Metba en Mars 2012, avant de faire la scission en Mai 2015. Le PDS/Metba, avec un depute à l’assemblee nationale(Abdoul-Aziz DIALLO) maire de Dori, le fils du père prend desormais la vice-presidence du Parti, . Vive le PDS, et en avant pour la victoire en 2020.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés