Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima • jeudi 29 novembre 2018 à 00h25min
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) va effectuer du 1er au 15 décembre 2018 des missions dans 38 pays à la rencontre des Burkinabè de l’étranger. Objectif : Leur apporter les informations sur les conditions de leur participation aux échéances électorales de 2020.

Le Code électoral a été révisé et adopté le 30 juillet 2018. La loi a été promulguée le 17 aout dernier rendant effectif le vote des Burkinabè de l’étranger. Seulement, les tenants et les aboutissants de cette loi sont méconnus du public burkinabè y compris les premiers concernés c’est-à-dire les Burkinabè vivant hors du pays. Cela a entrainé des débats entre ceux qui soutenaient l’idée et ceux qui la trouvaient perfectible.

Afin de lever toute équivoque et aider les Burkinabè de l’étranger à se préparer pour une bonne participation aux échéances électorales de 2020, la CENI initie à partir du 1er décembre, ce pendant deux semaines, des missions dans 38 pays. « L’élément important de cette loi est qu’à partir du 1er janvier 2020, les Burkinabè de l’étranger participent à toutes les élections auxquelles ils sont partie prenante : élections référendaires et présidentielles. Mais pour que les Burkinabè de l’étranger puissent participer à ces élections, il y a un certain nombre de préalables importants qu’il faut que la CENI remplisse. Ils doivent aussi remplir un certain nombre de préalables pour ouvrir leur droit de participer aux élections », a indiqué Newton Ahmed Barry, président de la CENI.



Solliciter l’appui des partis et formations politiques et des OSC…

Les pays retenus sont l’Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Autriche, Belgique, Bénin, Brésil, Canada, Chine, Côte d’Ivoire, Cuba, Danemark, Egypte, Etats-Unis, Ethiopie, France, Gabon, Ghana, Inde, Italie, Japon, Kenya, Koweit, Libye, Mali, Maroc, Niger, Nigeria, Qatar, Russie, Sénégal, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, Turquie, Vatican. Les rencontres vont se dérouler dans les ambassades et les consulats généraux.

Comme à son habitude, depuis 2009, la CENI rencontre toujours les partis et formations politiques et les Organisations de la société civile à la veille de chaque échéance majeure. Fidèle à sa tradition, l’institution a encore réuni politiques et acteurs de la société civile.
« C’est essentiellement au tour de la question des missions de la CENI que nous avons voulu vous rencontrer à titre d’information et solliciter votre appui. Parce que nos missions auront à faire à vos démembrements à l’étranger », a ajouté Newton Ahmed Barry.

Qui vote à l’étranger ? Comment une circonscription devient éligible au vote ? Les documents des votes et les différents timings. Telles seront entre autres questions qui seront discutées avec les compatriotes vivant hors du Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 novembre à 03:04, par rty En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Voyez tout ce gaspillage. Laissez les Burkinabe sur place voter. Celui qui veut qu il viennent le faire au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 05:12, par Henriette kouassi En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    C’est inutile, c’est du gaspillage d’argent du contribuable. Des missions du genre avaient été effectuées. Communiquez nous le budget..Êtes vous sûr qu’il aura élection ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 05:56, par anti En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Arrêtez de gaspiller nos maigres ressources ! le burkina a d’autres vraies priorités que le vote des burkinabé à l’étranger.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 06:17, par Soka En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Voilààà !!! Je parie qu’avec ces missions en vue, nos braves commissaires (tous bords confondus) se sentiront mieux impliqués dans les décisions du Président accusé de travailler (manger ?) seul.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 06:41, par Mafoi En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Ça ressemble à une opération de charme pour que ces gueulards de la CENI puissent amasser assez de millions en perdiem avant les fêtes de Noel et du nouvel an.Et pour se donner bonne conscience,ils bouclent leurs virées touristiques onéreuse au Vatican pour se confesser devant le pape.Mes chers suceurs de sang,ça ne marchera pas car Dieu vous voit.En toute honnêteté,qu’est ce que vous allez faire au Vatican qui fait à peine 1000 âmes ?Votre ficelle est trop grosse à avaler.Pays de merdes comme dirait l’autre

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 08:17, par De Balzac En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    On peut ne pas être d’accord avec ce que fait la CENI, mais traiter son pays de merde me semble indigne d’un Burkinabé

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre à 12:47, par Burkina En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

      Mon cher De Balzac, c’est regrettable de devoir le dire mais le Burkina fait bien partie des pays de MERDES dont parle le Président TRUMP. Si ce n’est dans un pays de MERDES tu vas voir ça où et on laisse faire. Tant que c’est pour se remplir les poches, mêmes les grands donneurs de leçons se la ferment. Dans un pays qui n’est pas de MERDES, ce sont ces cas là qui font déferler dans les rues et contraindre à la démission. C’est cette gabegie des institutions BIDONS de ce pays qui y rendre la vie chère.

      Répondre à ce message

    • Le 29 novembre à 14:32, par Mafoi En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

      @De Balzac,malheureusement ou heureusement c’est selon je ne suis pas le seul à tenir l’assertion de "pays de merdes" pour qualifier la manière ignoble dont nous sommes gouvernés.Tu parles de la CENI mais cette CENI dépend du ministère de l’administration territoriale qui fait partie d’une équipe gouvernementale chapeautée par un premier ministre qui lui, rend compte des actions gouvernementales au président élu par la majorité des Burkinabè.Alors si la CENI et surtout si son président se permet de faire du n’importe quoi pour se faire aimer en interne,c’est qu’il avait l’onction des plus hautes autorités de ce pays.Conclusion,nous avons des faux-culs comme dirigeants qui continuent de faire du Burkina Faso un pays de merdes et c’est très dommage.Dénoncer cet état de fait démontre au contraire mon patriotisme,mon amour,on attachement pour mon pays contrairement à certains qui sont éternellement dans le déni comme toi parce que ça vous arrange.Ainsi quand j’avais pris le cas du Vatican pour dénoncer cette forfaiture,c’est que sur les 1000 habitants que compte le Vatican,il n’y a même pas 5 Burkinabè.Pourquoi donc tout ce gaspillage pour se rendre au Vatican juste pour rencontrer 0 à 5 personnes ?De l’autre côté de l’extrémité,comment nos touristes cupides vont faire pour rencontrer le maximun de Burkinabè dans un pays comme la Chine qui fait 90 fois en superficie et en population que Burkina sans passer les TICs ?Impossible et là encore,c’est du tourisme tout frais payé par le contribuable sans oublier les perdiems pour que ces commissaires frondeurs passent une excellente et douce fin d’année parce que nous ne sommes plus à l’âge de la pierre taillée.Si un Burkinabè de l’extérieur est vraiment attaché à son pays,avec les TICs et surtout Lefaso.net il sait tout ce qui s’y passe sans oublier les chaînes TV satellitaires et s’il est intéressé par le vote,il sait déjà quoi fournir comme documents le jour de l’enrôlement et il n’a pas besoin que des escrocs viennent lui expliquer quoique ça soit,de toute façon il ne s’y rendra pas,c’est une grande perte de temps.D’ailleurs je défie la CENI de faire une compilation du nombre de Burkinabè de l’extérieur qui daigneront assister à cette fumisterie dans ces 38 pays et aussi ce que cette mascarade aurait coûté aux contribuables.Je parie que ce nombre sera inférieur à 1000 alors que le coût global de cette virée inutile en billets d’avion,taxi ou limousine pour certains,restauration,hôtel de luxe,perdiems etc.....sera supérieur au milliard de FCFA,juste pour que des commissaires gueulards de cette institution inutile,budgétivore rentrent dans les rangs avec des bouches pleines puisque là maintenant ils sont dans l’incapacité d’aboyer et surtout......inutilement.Merde,merde,merde

      Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 09:08, par Nac En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Triste, trois fois triste...quand comprendrons nous la difference entre le fondamental et l’accesoire ? Le prioritaire et le non...il faut d’abord la paix pour faire des élections. ..hier encore nous avons été attaqués. ..cela ne semble plus émouvoir quelqu’un...que d’argent qui aurait été utile pour la sécurité. Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 09:31, par TOERE En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Sincèrement, voilà un gaspillage inutile de ressources financières pour des futilités et au moment où le pays est vraiment confronté à d’autres priorités urgentes en matière de sécurité . Mais diantre ,pourquoi nos autorités ont des raisonnements aussi plats et simplistes face aux grandes questions d’un pays ? Quand je regarde la liste des pays à visiter ,dans certains de ces pays, je parie qu’il n’ y a même pas 500 burkinabè là-bas . Seulement voilà ,le très rusé NAB a trouvé un os qu’il a jeté aux commissaires grognards pour les amadouer . Ainsi ,il a suffi que nos fameux commissaires de la CENI hier intransigeants sur les règles de bonne gestion ,pensent maintenant aux frais de missions mirobolants qu’ils vont encaisser pour oublier tous les grands principes nobles qu’ils prétendaient défendre hier . Or tout ça ,c’est pour avoir à manger et roter bruyamment seulement . Vraiment tout le monde est devenu faux type au BF. Dans cette affaire du vote des burkinabè de l’étranger ,il faut aller par étape . Nous n’avons pas les moyens pour embrasser le monde entier pour ce vote dès le début . Même au pole nord ,il y a peut-être des burkinabè. Il faut arrêter cette connerie inutile . C’est à croire que les burkinabè de l’extérieur sont plus importants que ceux qui vivent au pays et qui sont les véritables artisans de son développement .ET DE SON EXISTENCE .

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 09:34, par TOERE En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Sincèrement, voilà un gaspillage inutile de ressources financières pour des futilités et au moment où le pays est vraiment confronté à d’autres priorités urgentes en matière de sécurité . Mais diantre ,pourquoi nos autorités ont des raisonnements aussi plats et simplistes face aux grandes questions d’un pays ? Quand je regarde la liste des pays à visiter ,dans certains de ces pays, je parie qu’il n’ y a même pas 500 burkinabè là-bas . Seulement voilà ,le très rusé NAB a trouvé un os qu’il a jeté aux commissaires grognards pour les amadouer . Ainsi ,il a suffi que nos fameux commissaires de la CENI hier intransigeants sur les règles de bonne gestion ,pensent maintenant aux frais de missions mirobolants qu’ils vont encaisser pour oublier tous les grands principes nobles qu’ils prétendaient défendre hier . Or tout ça ,c’est pour avoir à manger et roter bruyamment seulement . Vraiment tout le monde est devenu faux type au BF. Dans cette affaire du vote des burkinabè de l’étranger ,il faut aller par étape . Nous n’avons pas les moyens pour embrasser le monde entier pour ce vote dès le début . Même au pole nord ,il y a peut-être des burkinabè. Il faut arrêter cette connerie inutile . C’est à croire que les burkinabè de l’extérieur sont plus importants que ceux qui vivent au pays et qui sont les véritables artisans de son développement .ET DE SON EXISTENCE .

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 09:46, par gongoni En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Dites moi ,nos ambassadeurs servent à quoi alors ? Si ce n’est pas au BURKINA FASO ,on n’a jamais vu un pays africain se livrer à ce genre de virées touristiques dans 38 pays sous prétexte d’expliquer la loi sur le vote de leurs ressortissants à l’étranger . Eh Dieu dans ce pays tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent . Séminaires et salons tous les jours . Le programme de la télé nationale c’est maintenant des annonces de salons de ceci ,de colloques ,d’ateliers . Malheureusement le PF s’est laissé entrainer à ce jeu avec son acceptation de parrainage de toutes ces clouwneries . Hélas .

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 10:09, par Simpliss En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Salut,
    Je propose que la ceni fasse de videoconferences, c’est simplement efficace et economique !
    Simpliss !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 10:24, par wilibali En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    On ne peux pas confier ce travail au personnel sur place des ambassades et consulats ? c’est aussi compliqué que ça ???

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 10:30, par COURAGE En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Quand l’on vous dit que le BURKINA FASO EST UN PAYS DE MERDE vous voyez jusqu’à, quel point TRUMP a raison ?!

    Des gens se lèvent, partent se promener dans 38 pays (certains de ces pays comptent à peine 30 burkinabé) et l’on nous parle de rareté des ressources, l’on coupe les salaires des pauvres fonctionnaires et certains ministres en violation de toutes les lois sont payés 4 à 5 fois le salaire légal autorisé !
    Avant leur sortie touristique dans 38 pays, que la CENI nous dise combien de burkinabé résident dans chacun de ces pays !

    Paix à l’âme des pauvres victimes de l’insurrection qui ont donné de leur vie ! TOUS CES MORTS POUR VIVRE UNE PAREILLE SITUATION ! Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 11:12, par Sidzabda En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    NAB n’avait pas compris, tu vois que tu as la paix tes commissaires, c’est ce qu’ils voulaient. que la CENI paie leur ballade de santé pour découvrir le reste du monde au frais de la princesse et toi tu voulais arrêter cela, tu vois que maintenant on te suit et on te croit. en attendant de venir parcourir le pays pour soi-disant superviser. je suis sur que ceux qui iront en Afrique ne sont pas les mêmes qui y seront aux prochaines tournées. comme quoi on ne mobilise un homme qu’autour de ses intérêt

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 11:16, par Obama En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Courage aux deniers publiques. Tout centime maladroitement perdu sera défendu tôt ou tard.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 11:32, par PAS-SIDA En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Il n’y a t-il pas autres moyens pour les sensibiliser ?
    Les ambassades et consulats servent à quoi alors ?

    Une pure escroquerie !
    Malheurs à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 12:36, par Le TOCSIN En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Cette fois-ci, la machine parait bien lancée.
    Félicitations à la CENI pour avoir surmonté ses divergences internes et ce début d’opérationalisation du droit de vote des Burkinabè de l’extérieur. Tenez compte des suggestions avisées et bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 13:25, par Le TOCSIN En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Cette fois-ci, la machine parait bien lancée.

    Félicitations à la CENI pour avoir surmonté ses divergences internes et ce début d’opérationalisation du droit de vote des Burkinabè de l’extérieur. Tenez compte des suggestions avisées et bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 13:26, par Le TOCSIN En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Cette fois-ci, la machine parait bien lancée.

    Félicitations à la CENI pour avoir surmonté ses divergences internes et ce début d’opérationalisation du droit de vote des Burkinabè de l’extérieur. Tenez compte des suggestions avisées et bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 13:28, par IRBATOUR SOME En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    LE CHIEN ABOIE, LA CARAVANE PASSE. AU BURKINA FASO L’ON SAIT QU’IL Y A CERTAINS INTERNAUTES A LA " LANGUE FOURCHUE ", PRETS A VIVRE DANS L’INSOLENCE CHAQUE FOIS QU’IL GAGNE L’OCCASION. MEME SI LA PORTE DE LA CABANE EST GRANDEMENT OUVERTE, EN Y ACCEDANT IL FAUDRA FAIRE TRES TRES ATTENTION. NE TRANSFORMEZ PAS LES RESEAUX SOCIAUX EN POUBELLE, EN DES LIEUX DE MICMAC, DE JEUX ENFANTINS. EN JOUANT CES JEUX DANS LES RESEAUX SOCIAUX VOUS RISQUEZ DE VOUS EMBOURBER ET CELA VOUS DECREDIBILISE A TOUT MOMENT. J’ ETAIS DE PASSAGE

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 13:32, par Henriette kouassi En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    De Balzac l’occidental(e),Ce Pays est un Pays de merdes.On ne peut dire à Blaise de partir et confier son devenir à des mouta mouta et des yada yada. Surtout que le Yada Yaya n’étant pas fou pour lorgner du côté de Kosyam.Aujourd’hui fou il est le vrai commandant de bord. Mouta mouta l’est que de titre. Bonne chance au Burkina. Chaque Peuple mérite ses dirigeants .Réveillez vous ,ce n’est plus an lara an Sara, mais nan ma wiili an bahanan.....

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 15:12, par AMADOU En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Si le CEFOP sort critiquer mardi cette tournée je parie qu’il y aura des créations de parti comme du genre INDÉPENDANTS UPC et autres. Des frondeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 17:20, par la patrie ou la mort nous vaincrons En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    avec ce gaspillage le gouvernement veut lutter contre les acquis des travailleurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 18:55, par Pifo En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Je suis de ceux qui croient que ces missions sont inutiles. Il faut aller à l’essentiel, les personnes à l’âge de voter sont des adultes.Ils peuvent lire et comprendre la loi. NAB a succombé à la pression des commissaires qui veulent effectuer des missions. Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 10:35, par LEUK En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Je trouve ces tournées vraiment inutiles pour un pays pauvre comme le Burkina. Il ya beaucoup de priorités dans ce pays. Manque d’infrastructures scolaire, sanitaire, universitaire ; manque d’eau courante pour tous, manque de nourriture pour tous ; manque d’emploi etc. Tout est prioritaire ici au Faso sans oublié la sécurité, on ne doit pas se permettre de tels voyages de luxe pour quel que motif que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 11:45, par Galba En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Bonjour,

    je suis burkinabè vivant à l’étranger mais je suis contre le vote des burkinabè vivant à l’étranger.
    seul les burkinabè vivant sur place peuvent choisir leur leader.
    Dans un pays dont la majorité vie de moins d’un dollar par jour, je ne vois pas l’intérêt de gaspiller l’argent du pauvre contribuable qui pourrait servir à construire des écoles, des dispensaires, des forages...
    Ceux qui souhaitent et qui veulent voter ou contribuer, ils peuvent prendre le train ou l’avion et se rendre Burkina Faso. Personne ne vous empêchera de participer ou de contribuer. Arrêter de vouloir copier l’incopiable

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 12:17, par PIONG YANG En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    C’est sidérant, c’est révoltant, c’est inexplicable. 38 pays x 6 millions FCAF (billets d’avion + perdiems de 3 personnes au moins) = 268 000 000 FCFA au bas mots qu’on consacre pour des missions dont l’effet sur la qualité de notre scrutin reste à prouver. Franchement. Que nous arrivent t-il ? Et pendants ce temps, nos services sociaux de bases (hopitaux, voiries etc) manquent de tout. Gouvernance de merde.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 12:48, par Vraiment En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    A ceux qui croient que ce n’est pas nécessaire d’aller expliquer les tenants et les aboutissants de la loi aux burkinabè de l’étranger, sachez que le démocratie, comme la dictature, a ses avantages et ses inconvénients. Les inconvénients de la démocratie que vous réclamez tous les jours, ce sont les dépenses (ses comités, ses réunions, ses structures, son financement des partis politiques, des structures syndicales...). C’est ça la démocratie

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre à 14:48, par Mafoi En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

      @Vraiment,personne ne nie que la démocratie a un coût mais sur ce cas précis et aussi sur d’autres cas criards,on est dans la mal gouvernance où une race d’individus sans morale s’amusent avec les deniers deniers.Donc il ne faut pas confondre une démocratie mouta-mouta où l’argent du peuple est jeté par la fenêtre à une démocratie vertueuse où chaque centime dépensé sert vraiment à faire quelque chose d’indispensable.Si tu n’arrives pas à faire la différence,c’est trop grave puisque tu dis que ces gens partent pour expliquer des lois à nos compatriotes de l’étranger.C’est très bien mais explique-moi par ailleurs à quoi servent nos ambassadeurs,nos consuls sans oublier ces délégués CSBE qui viennent d’être élus tout récemment ?Il est souvent très sage de se taire que de chercher coûte-coûte à justifier l’injustifiable.A bon entendeur,salut !!

      Répondre à ce message

    • Le 1er décembre à 11:15, par PIONG YANG En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

      Et pourtant, ont peut bien être bon démocrate et en bonne intelligence, faire l’économie des coûts financiers inutiles.

      Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 14:57, par Vincent Kiemdé En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    La fracture sociale est très importante après l’insurrection à tel enseigne que nous devons beaucoup nous interroger sur l’opportunité de certaines dépenses. C’est vrai que l’institution a son budget propre, lequel budget prévoit des lignes pour la communication et la vulgarisation de ses textes. La question que l’on pourrait se poser est la suivante : Est-ce opportun au regard du contexte sécuritaire difficile de se payer le luxe de permettre aux burkinabè de l’étranger de pouvoir prendre part aux différentes consultations électorales ? En prenant un certain recul, nous estimons que pour une première au Burkina Faso, il faut juste cibler quelques pays comme la Côte d’Ivoire, l’Italie ; la France et le Canada. Cela permettra de montrer la volonté du gouvernement de faire voter les burkinabè de l’extérieur.
    A l’entame de notre propos, nous parlions de fracture sociale. Nous avons aujourd’hui beaucoup de blessés de l’insurrection qui n’ont pas été bien pris en charge en raison de notre plateau technique. Cependant, les dettes du pays auprès de certaines formations sanitaires à l’étranger sont tellement élevées annihilant toute nouvelle évacuation. C’est à ces questions que les différentes institutions du pays ne doivent pas perdre de vue car pouvoir prendre en charge de façon conséquente ces blessés de l’insurrection augmentera à coup sûr l’électorat au Burkina Faso. Le devoir de solidarité nous y oblige.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 15:03, par Mr Réaliste En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    bonjour
    C’est du gaspillage.C"est sure qu’avec ces missions qu"auront tous les commissaires :voyage en Europe et en Amérique,ils vont tous se calmer même si on sait qu’ils avaient tous raison avec leur précédente dissensions.
    Maintenant,ces commissaires seront très bien servis.ON verra quel commissaire dira que c’est du gaspillage
    Les ambassadeurs peuvent très bien faire ce travail.
    il est temps que le président se réveille.38pays, oh mon Dieu.
    Mais on ne peut jamais faire confiance à un peul.Très rusé.
    Comment peut-on enrôlé des gens par sms.
    Tous mes grands frères,petits frère,papa,maman qui sont à Ouagadougou ne peuvent pas lire un message n’en parlant pas à nos parents qui sont en brousse.Parfois, ils n"ont pas de réseau, parfois, il faut attendre le jour de marché pour aller recharger au marché,
    Mr Toere a raison.Le très rusé NAB a trouvé quelques os qu"il a jeté au commissaire pour les amadouer.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 17:37, par Hassan En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Encore une façon de se taper des frais de mission

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 22:24, par Le juste En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Un pays ne peut pas etre une merde mais les gens qui y vivent. Le seul probleme au Burkina c’est l’indicipline et la jalousie non fondée. Pourquoi les Burkinabé de l’extérieur ne doivent pas voté vu que se sont ces Burkinabé qui soutiennent leur parent en envoyant chaque année des milliards de Fcfa au pays. L’opposition tenait également que les Burkinabé de l’étranger votent maintenant cela se dessine. Ce Monsieur qui a insulté notre pays doient s’excuser car je suis sur que ce n’est pas un compatriote mais un apatride.et si s’était un Burkinabé nos ancetres ne dorment pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 08:24, par RAZOUGOU En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Cela ne m’etonne pas. En fait, c’est le compromis que NAB a trouvé avec ses commissaires frondeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 17:49, par Un Burkinabê En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    La CENI est dans ses droits de vouloir expliquer à nos compatriotes de la diaspora la loi électorale car phénomène Nouveau. Par contre les moyens de communication peuvent être optimisés. Je trouve pas nécessaire de se deplacer dans tout pays où l’utilisation de la vidéo-conférence est possible. N’oublions pas que pour des pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Gabon, etc... il est vraiment nécessaire de se déplacer car l’esprit du Burkinabê de ces pays est à peu près le même que ceux de l’intérieur du Burkina.
    @ tous ceux qui vocifèrent : je vous défi qu’au finish le nombre d’inscrits sur les listes électorales des Burkinabê de l’extérieur sera au minimum 1/3 de celui de nos gueulards de l’intérieurs. Il en sera de même au soir des votes le taux de participation de la diaspora sera de loin supérieur à celui de l’intérieur du Burkina. Les Burkinabê de la diaspora sont plus patriotes et plus intègres que ces irréfléchis qui traitent notre pays de merde. C’est justement à cause des individus de votre genre que Trump s’est trompé pour généraliser son idée arrêté sur nos contrées.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 13:41, par Faso Kanu En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Très bien !!! Je ne croyais pas qu’on s’enfoncerait davantage mais je crois qu’on a touché le fond et qu’on est en train de creuser encore et encore pour être enterrés le plus profondément possible. Pitié !!! Nous sommes des cobayes ! Vraiment, nos dirigeants vivent sur une autre planète. Pitié, pitié !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 14:57, par Faso Kanu En réponse à : Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays

    Très bien !!! Je ne croyais pas qu’on s’enfoncerait davantage mais je crois qu’on a touché le fond et qu’on est en train de creuser encore et encore pour être enterrés le plus profondément possible. Pitié !!! Nous sommes des cobayes ! Vraiment, nos dirigeants vivent sur une autre planète. Pitié, pitié !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés