Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Congrès du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS) : Un nouveau bureau mis en place, l’ex-président François Ouédraogo exclu

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • dimanche 25 novembre 2018 à 00h34min
Congrès du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS) : Un nouveau bureau mis en place, l’ex-président François Ouédraogo exclu

Le Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS) a tenu, ce samedi 24 novembre 2018, son congrès extraordinaire. A l’issue des travaux, trois militants ont été exclus du parti dont l’ancien président François Ouindlassida Ouédraogo et une démission a été actée. Un nouveau bureau de 28 membres a été mis en place. Il est conduit par Karim Ouédraogo, maire de la commune de Boussouma, dans la région du Centre-Nord. Le Dima de Boussouma, à l’état civil Salfo Théodore Ouédraogo, demeure le président d’honneur du parti. Le congrès s’est tenu sous le thème « Contribution du RDS au développement du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité : défis et espoirs ».

La crise qui secouait le RDS a conduit à un congrès extraordinaire. Tenu ce dimanche 24 novembre, le congrès a exclu certains membres du parti. Il s’agit d’abord de François Ouindlassida Ouédraogo. Il était le président du parti avant le congrès. Il lui est reproché « une gestion opaque du parti, l’usurpation de rôles, le non-respect des textes du parti, des injures au président d’honneur, la tentative de liquidation du parti ». Ensuite, les militants ont remercié le trésorier Charles Ouédraogo.

Il lui est reproché la gestion opaque de la trésorerie du parti. La dernière personne à être exclue est Yvette Dembélé. Elle était 3e vice-présidente du parti. Les militants lui reprochent son incapacité à promouvoir les idéaux du parti, la non-considération des militants et sa complicité pour liquider le parti. Elle occupe actuellement le poste de secrétaire d’Etat chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, au nom du parti, dans le gouvernement.

Dans la foulée, le nouveau président a annoncé qu’une demande sera faite auprès du gouvernement pour qu’elle soit débarquée. Le congrès a aussi fait une motion de soutien à l’endroit du gouvernement.

Le nouveau bureau qui a été mis en place par les congressistes est dirigé par Karim Ouédraogo. Il est l’actuel maire de la commune rurale de Boussouma. Le défi du moment, selon lui, c’est de redynamiser le parti. Il compte aussi implanter le RDS un peu partout au Burkina. Au-delà du président, ils sont au total 28 membres, surtout jeunes, à qui le congrès a confié les rênes du parti pour un mandat de trois ans. Le Dima de Boussouma demeure le président d’honneur. Le parti invite les Burkinabè à se mettre ensemble pour changer les mentalités.

Ce congrès a-t-il résolu définitivement la crise ? Attendons de voir ce que va faire l’aile du président déchu, François Ouédraogo.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net


La liste du nouveau bureau

OUEDRAOGO Salfo Théodore Président d’honneur

OUEDRAOGO Karim Président

ZABRE Souleymane Vice-président

ZIDOUEMBA André Secrétaire général national

OUEDRAOGO Christophe Hyacinte Trésorier général national

NOMBRE Adèle Secrétaire nationale chargée des relations extérieures

ADEGUEROU Waliou Secrétaire national chargé de l’orientation politique

ZONGO Nadine Secrétaire nationale chargée de la question féminine et la promotion du genre

OUEDRAOGO Saidou Secrétaire national à l’organisation

OUEDRAOGO Evence Secrétaire national à la mobilisation

GOUBA Sandrine Secrétaire national aux élections

MOYENGA Paul Secrétaire national à l’éducation et à la formation politique

OUEDRAOGO Saidou Secrétaire national aux questions juridiques et aux droits humains

OUEDRAOGO Salfo Secrétaire national aux questions coutumières et religieuses

KINDO Lasané Secrétaire national à la communication

SANDWIDI Rasmata Secrétaire nationale chargée des questions sécuritaires

SANOU Dieudonné Secrétaire national à la culture et aux sports

DIALLO Hamidou Secrétaire national aux organisations de masse

TOUGRI Ipala Secrétaire national aux questions agricoles et du monde rural

SOULGA Paul Secrétaire national aux questions sanitaires

DORINTHE Lawal Secrétaire national aux questions énergétiques et environnementales

KAM Ini Julienne Secrétaire nationale aux questions minières et industrielles

YAMEOGO Germain Secrétaire national aux questions hydrauliques

BIRBA Adama Secrétaire national à l’aménagement du territoire

SAWADOGO Senabou Secrétaire national à la solidarité

SANGARE Constantin Secrétaire national aux questions économiques

TIENDREBEOGO Arnaud Secrétaire national à la jeunesse

YE D. Innocent Secrétaire national aux personnes âgées et personnes en situation de handicap

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés