Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Clap de fin pour l’opération KOUNDALGOU 2 : 150 présumés délinquants interpellés et du matériels saisi.

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • samedi 24 novembre 2018 à 14h00min
Clap de fin pour l’opération KOUNDALGOU 2 : 150 présumés délinquants interpellés et du matériels saisi.

L ’opération de sécurisation transfrontalière entre les forces de défense et de sécurité (fds) du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire et du Ghana dénommée Koundalgou II (cohésion en gourmanchteman )a pris fin le jeudi 22 novembre 2018.

Le bilan de l’opération a été fait aux ministres en charge de la sécurité et de la défense des trois pays à Bouna en Côte d’Ivoire. Deux mille hommes dont 900 burkinabé ont été mobilisés pour l’opération.

Au cours de cette manoeuvre conjointe de sécurisation de leurs frontières communes, les fds ont interpellé 150 présumés deliquants dont 15 sur le territoire burkinabé, saisi 11 véhicules, des motos, des armes, des munitions, du canabis et des liqueurs. Le poste de commandement (PC) de Koundalgou II basé à Bouna à aussi mené des activités civilo-militaires ayant permis d’offrir aux populations des soins de santé, la peintures des écoles et la réhabilitation des routes.

Pour le ministre de la Sécurité, Clément P. Sawadogo , le bilan est plus que satisfaisant .Outre les interpellations et les saisies, elle aura permis aux fds des trois pays de travailler ensemble, la mutualisation des équipements, des efforts et une meilleure connaissance des espaces. Les officiers et les soldats impliqués ont également renforcé leur cohésion. Clément P. Sawadogo ajoute que cette opération est le départ d’une autre forme de coopération. En effet , s’explique-t-il, des individus mal intentionnés utilisaient les frontières comme un passage pour échapper aux fds.

En rappel Koundalgou I avait été organisée en mai 2018 à Cinkansé Burkina entre le Burkina Faso, le Bénin , le Ghana et le Togo.

Koundalgou matérialise l’initiative d’Accra signé en novembre 2018 par les cinq pays de la sous-région à savoir le Burkina Faso, le Bénin la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo.
De retour de Bouna, le ministre de la Sécurité à fait une halte au poste de police frontière de Galcouli pour féliciter et encourager ses hommes dont le profionnalisme à permis de repousser une attaque d’individus armés le 1er sptembre 2018.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle M Secu.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Bala Sakandé attendu fin mars en Chine
Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France
Bobo-Dioulasso : L’ambassadeur de France au Burkina prend le pouls de la ville
Général Hanena Ould Sidi, commandant de la force G5 Sahel : « Il y a une composante police pour veiller au respect des droits de l’homme »
Diplomatie : L’ambassade royale du Danemark célèbre ses 25 années au Burkina Faso
Processus de Rabat : Le Plan d’action de Marrakech 2018-2020 lancé à Ouagadougou
Sambo Sidikou, Secrétaire permanent du G5 Sahel : « La responsabilité première de tout Etat, c’est la sécurisation de sa population »
Sommet de l’UA : La question sécuritaire au cœur des échanges entre l’Union européenne, les Nations unies et le Président du Faso
Approvisionnement en eau potable : Le Japon vole au secours de quatre villages de la commune de Silly
Coopération sino-burkinabè : Six voitures 4x4 remises au ministre de la Sécurité
G5 Sahel : Le président Roch Kaboré échange avec le secrétaire permanent sur la feuille de route
Libéria : L’ambassadeur Mahamadou Zongo a présenté ses lettres de créance au président Georges Weah
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés