Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

Accueil > Diasporas • • vendredi 19 octobre 2018 à 18h08min
Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

La communauté burkinabè vivant en Italie, sous l’égide de la Fédération des associations des Burkinabè en Italie (FABI), a célébré le samedi 13 octobre 2018 dans la ville de Brescia, la deuxième édition de la « Journée du Burkina Faso ». La cérémonie placée sous le haut patronage du Grand Chancelier des Ordres Burkinabè, Monsieur Roch André Compaoré a été présidée par le Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur (MIABE), Monsieur Paul Robert Tiendrébéogo.

Après Bergamo qui a abrité le 22 octobre 2016 la 1re édition de la « Journée du Burkina Faso », c’est à Brescia, région Lombardi, dans le Nord de l’Italie que la communauté Burkinabè s’est retrouvée le samedi 13 octobre, pour célébrer pour la deuxième fois, la mère patrie, le Burkina Faso. Outre les différentes interventions, le programme de cet évènement s’est articulé autour de la remise de distinctions à des Burkinabè et à des amis du Burkina, des échanges avec le ministre en charge de la diaspora, et une soirée culturelle.

Le Grand Chancelier des Ordres burkinabè et le Ministre en charge de l’intégration

Les organisateurs ont exprimé leur gratitude aux autorités venues du pays pour les accompagner dans la célébration de cette journée. Après le président de l’association des Burkinabè de Brescia qui a eu une pensée pour les victimes des attaques terroristes dans notre pays, le délégué CSBE de la région Lombardi, Yacouba Saré s’est félicité de la tenue de la 2ème édition de cette Journée dans cette région. Une célébration qu’il a qualifié de retrouvailles en famille.

Pour le Président de la FABI, Mahamadi Dabré, la présence de la délégation venue de Ouaga est un signe de « l’intérêt accordé à la cause des Burkinabè de l’extérieur ». La célébration de la Journée du Burkina vise entre autres selon lui à promouvoir l’image du Burkina Faso pour attirer les investisseurs, et à servir de cadre d’échanges entre les autorités et la communauté. Il a réitéré sa reconnaissance pour la tenue du Forum national de la diaspora en juillet 2018 avant, d’égrener quelques préoccupations de cette diaspora en Italie.

Le ministre de l’intégration, l’Ambassadeur du Burkina en Italie et le Préfet de Brescia

Parmi les préoccupations énumérées il y a le transfert des cotisations sociales des travailleurs au Burkina, l’ouverture d’une ambassade d’Italie au Burkina, le soutien à la diaspora pour l’implantation de projets de développement au pays, l’augmentation du nombre de délégués CSBE. Il a par ailleurs redit la disponibilité de la diaspora burkinabè en Italie, la plus nombreuse hors de l’Afrique, à travailler pour relever les défis communs.

L’Ambassadeur du Burkina Faso à Rome, Madame Joséphine Ouédraogo a, elle, souhaité plein succès au Ministre Tiendrébéogo dans sa mission en tant que pionnier dans ce nouveau ministère consacré aux Burkinabè de l’extérieur. Elle a remercié le Grand Chancelier des Ordres burkinabè pour l’innovation apportée en se rapprochant de la diaspora par les distinctions dans différents pays.
En effet après la France, le Canada, les USA c’est l’Italie qui reçoit la délégation de la Grande chancellerie conduite par le Grand Chancelier des Ordres burkinabè, Monsieur André Roch Compaoré qui a remis des distinctions à onze (11) personnes et à une équipe de football de la diaspora.

Le gouvernement toujours prêt à accompagner la diaspora

Paul Robert Tiendrébéogo et Alan Cristian Rizzi, responsable des délégations internationales de la région Lombardi

Dans son allocution introductive aux échanges, le Ministre de l’intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur s’est réjoui de la tenue de cette 2ème édition de la « Journée du Burkina » en Italie. Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement à accompagner la diaspora dans la réalisation de ses projets. Pour ce faire il travaille à toujours assurer la sécurité et la protection des intérêts de cette diaspora où qu’elle se trouve. Il a ensuite invité la diaspora à œuvrer à son tour dans le sens d’aider le gouvernement à réussir la lutte contre le terrorisme.

Pour le Gouvernement, la diaspora est une partie intégrante de la communauté nationale et c’est ce qui explique la tenue du Forum en juillet passé, dont les points forts sont entre autres : la mise en place d’un réseau des compétences de la diaspora (pour créer un vivier où puiser des expertises pour la construction du pays), le lancement de la cité de la diaspora.

Les échanges avec le Ministre ont essentiellement porté sur les formalités pour l’obtention du nouveau passeport, les échanges en cours avec la partie italienne (l’Institut national des cotisations sociales), sur la facilitation du transfert des cotisations sociales au pays, l’ouverture d’une ambassade de l’Italie au Burkina, le rôle des délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’extérieur (CSBE).

La célébration s’est terminée par une nuit culturelle marquée par l’élection Miss FABI 2018 et des prestations diverses.
Les maires de Beguedo, Gombousgou et Yargho ont également assisté à cette 2ème édition de la « Journée du Burkina Faso » en Italie.

Des entretiens avec des autorités régionales et locales

A Naples

Paul Robert Tiendrébéogo et le Préfet de Naples, Madame Carmela Pagano.

Avant d’arriver dans la région Lombardi dans le Nord où a eu lieu la célébration de la Journée du Burkina, c’est à Naples que le Ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur a débuté son séjour italien. Dès son arrivée le 11 octobre, il a rendu une visite de courtoisie au Préfet et au maire de cette ville qui accueille une forte communauté burkinabè.

Des échanges interactifs avec le Préfet de Naples, Madame Carmela Pagano, Paul Robert Tiendrebéogo accompagné entre autres, de l’Ambassadeur du Burkina Faso en Italie, Madame Joséphine Ouédraogo s’est félicité de la satisfaction des autorités quant à l’exemplarité du comportement des Burkinabè dans cette région. Le président de la FABI, Monsieur Mahamadi Dabré a saisi cette occasion pour exposer les préoccupations majeures de la communauté. Le préfet a réitéré sa disponibilité à accompagner les Burkinabè installés dans sa juridiction et à examiner les préoccupations posées.

Le Ministre Tiendrebéogo a traduit au préfet la reconnaissance du Gouvernement burkinabè aux autorités italiennes pour l’accueil ainsi que les facilités accordées à nos compatriotes pour leur installation dans ce pays et particulièrement dans cette région. Il s’est réjoui de l’engagement de ces autorités à œuvrer davantage à une meilleure prise en charge des préoccupations de la communauté burkinabè.

Le maire de Naples, Monsieur Luigi de Magistris a lui aussi positivement apprécié le modèle de comportement de la communauté burkinabè dans sa ville. Il a exprimé son désir d’approfondir le volet culturel notamment la danse traditionnelle avec cette communauté. Le Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur s’est félicité de cette visite de courtoisie qui favorisera le renforcement des liens entre les deux communautés et l’émergence de nouvelles opportunités dans le domaine de la coopération.

A Milan

Photo de famille avec quelques délégués CSBE de la région Lombardi

Après Naples, Paul Robert Tiendrébéogo s’est rendu à Milan, où il a également rendu visite le 12 octobre, au président de la région Lombardi et au préfet de Milan.
C’est le sous-secrétaire de la présidence de la région Lombardi, Monsieur Alan Cristian Rizzi, par ailleurs responsable des délégations internationales dans la région qui a échangé avec le Ministre Tiendrébéogo.

Monsieur Rizzi a présenté le caractère stratégique de la région Lombardi dans la politique de coopération de son pays. Cette région accueille a-t-il dit plus de corps consulaires que la ville de New York (qui abrite le siège des Nations Unies). Il s’est dit heureux de recevoir le Ministre et sa délégation puis a demandé tout de go ce qu’il pourrait faire pour renforcer la coopération entre l’Italie et le Burkina.

Le Ministre Tiendrébéogo après lui avoir dit l’objet de sa présence dans cette région (célébration de la journée du Burkina), l’a remercié pour l’accueil dont bénéficient les Burkinabè dans la région. En effet c’est dans cette région que résident le plus grand nombre de nos compatriotes. Le chef du département en charge des Burkinabè de l’extérieur s’est réjoui de voir les Burkinabè vivre en parfaite harmonie avec les Italiens et les autres communautés.

Remise de distinctions aux récipiendaires

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et l’Italie il a noté que notre pays étant essentiellement un pays d’agriculture et d’élevage des projets dans ces secteurs pourraient positivement impacter son développement. Il a également évoqué la coopération décentralisée puis a demandé à son hôte les opportunités qu’offre la région Lombardi en matière de coopération. Pour plus d’efficacité, le Consul Général adjoint, Monsieur Pascal Ouédraogo, qui accompagnait le Ministre à cette rencontre a été invité à approcher les autorités de la région pour approfondir les échanges.

A la préfecture, c’est le vice-préfet monsieur Francesco Garcia qui, en l’absence du préfet a reçu la délégation burkinabè. Avec lui, le Ministre Tiendrébéogo a réitéré la reconnaissance des autorités burkinabè pour l’hospitalité accordée à nos compatriotes et exprimé leur souhait de voir cette attention perpétuée à l’endroit de cette communauté. Le vice-préfet a loué le courage et l’abnégation des Burkinabè au travail, puis s’est montré séance tenante disposé à examiner toutes situations difficiles auxquelles ils pourraient être confrontés actuellement et pour lesquelles la préfecture peut intervenir.

A Brescia

Présentation des candidates à l’élection Miss FABI 2018

Arrivé le samedi 13 octobre dans la matinée à Brescia, le Ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo est allé rendre visite au préfet et au maire de la ville.
Le Ministre Tiendrébéogo a d’entrée, remercié le préfet pour les conditions mises à la disposition des Burkinabè qui vivent et travaillent en symbiose avec les autres communautés. Il a dit être à Brescia pour encourager les compatriotes qui organisent une journée de promotion du Burkina Faso. Le Burkina Faso poursuivra-t-il est en construction et souhaite compter sur des partenaires comme l’Italie.

A l’instar des autorités locales rencontrées précédemment, le préfet de Brescia, Docteur Annunziato VARDE a manifesté sa satisfaction quant au bon comportement des Burkinabè vivant dans sa juridiction. La ville de Brescia accueille plus de mille deux cent (1200) travailleurs burkinabè. Le préfet a confié que les immigrés, toutes nationalités confondues constituent environ 18% de la population locale. Ils participent de façon considérable au développement de Brescia, ville locomotive de l’économie italienne, et première sur le plan industriel en Europe.

Brescia dira-t-il, dispose d’entrepreneurs qui ont la capacité d’investir dans les autres pays. Ils le font sur d’autres continents et seront prêts à venir en Afrique pour un partenariat gagnant-gagnant dans des domaines tels que l’agriculture, la technique, la gestion de l’eau... Il a invité la partie burkinabè à élaborer des projets rentables et, s’est dit disposé à servir de médiateur auprès de l’association des industriels de la région.

Une partie de l’assistance à la cérémonie

Le ministre Tiendrébéogo en réponse a, positivement accueilli cette offre qui pourrait être examinée par l’Agence de Promotion des Investissements (A.P.I). C’est une opportunité qui, si elle est concrétisée contribuera à booster le volet agro sylvo-pastoral du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il a ensuite échangé avec son hôte sur les questions sécuritaires, notamment les attaques terroristes au sahel et particulièrement dans notre pays. Il a rassuré le préfet que des actions sont en cours pour restaurer une situation normale de paix et de quiétude.

A la mairie, c’est un homme très ouvert qui a accueilli le Ministre et sa suite. Marco Femaroli, maire de Brescia à travers les échanges a confirmé les déclarations du préfet quant à la contribution des immigrés à la construction de la ville. En effet il a déclaré qu’il y a cent trente-cinq (135) nationalités qui vivent et travaillent à Brescia. Pour lui le secret d’une telle intégration réussie c’est : « les mêmes droits et les mêmes devoirs » ; et cela a été et, est possible grâce à l’Eglise, aux syndicats et à la commune. Il s’est par ailleurs dit disposé à aider la communauté à réaliser des initiatives de développement.

Visite d’une unité de production familiale à Milan

Visite guidée de l’unité de production de vernis à Milan

Outre les visites de courtoisie aux autorités régionales et communales, à Milan, le Ministre Tiendrébéogo s’est rendu dans une unité de fabrication de vernis liquide et en poudre. Le vernis produit par l’usine ALCEA, (Alcienda Lombardia Colore E Affini), est utilisé dans les travaux de construction (bois, fer, plastique, béton). Cette unité familiale créée en 1932 emploie 138 personnes dont un Burkinabè.
Elle exporte sa production en Russie, en Europe et dans certains pays du Maghreb. Le ministre a suggéré aux premiers responsables de l’entreprise de faire des prospections pour une éventuelle installation au Burkina Faso. La visite guidée de l’usine a été faite par le directeur des recherches qui a commencé ses premiers pas dans cette unité à l’âge de quatorze ans.

Prise de contact avec les nouveaux délégués CSBE

Paul Robert Tiendrébéogo a aussi eu une rencontre de prise de contact avec les nouveaux délégués élus du Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger (CSBE), de la région Lombardi. Entre autres sujets, il a évoqué avec eux le rôle des délégués CSBE qui est essentiellement de servir d’interface entre la communauté et l’administration et, la récente augmentation du nombre de délégués répond au soucis de rapprocher la communauté de l’administration.

Le Ministre de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur était accompagné dans sa mission du représentant du Ministre de l’Administration Territoriale et de la décentralisation, Monsieur Kalil Bara.

DCPM-MIABE

Vos commentaires

  • Le 19 octobre à 21:32, par Nassirou En réponse à : Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

    Ce fut une occasion pour le ministre et sa délégation pour faire le tourisme. Ici en Italie, ni le maire, ni le préfet n’ont aucun pouvoir modifier les lois régisantes l’immigration.
    Ce ministère n’a aucun sens, si ce n’est créé une institution de plus pour augmenter de la nation.
    Le S:G du ministère peut assumer ces tàches. Il a accusé le manque de temps pour refuser de nous recevoir à Naples. La mauvaise gouvernance nous a poussé à abandonner notre cher Faso. Nous T’attendons à la prochaine visite pour te remettre les effets personnels de tous nos frères morts au désert ou restés en mer.

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 15:34, par Bangba En réponse à : Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

      Monsieur Nassirou, vous êtes complètement hors jeu.
      Apparemment vous avez des comptes à régler.

      Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 20:36, par Burkinabè En réponse à : Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

      Mr Nassirou, si vous n’avez rien à dire il vaut mieux vous taire. Ce ministère c’est bien la Diaspora qui l’a reclamé depuis des années et nous sommes fiers de l’avoir. Pour la visite du Ministre au Préfet et au Maire de Naples, c’est aussi vos représentants de Naples qui l’ont demandée. Si à la fin le temps a manqué pour rencontrer la communauté ce n’est la faute à personne. Vos propos n’encourageront aucune autorité à vous rendre visite dans votre Napoli.

      Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 13:43, par 100%BURKINABE En réponse à : Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

    Diaspora Burkinabè d’Italie, la fête sait très bien passer grâce à Dieu.
    Merci encore à la FABI et a tous les délègues en occurrence le délégué de la Lombardi qui a fait un grand travail.
    Mais une chose, arrêté de vous vendre mon cher à nos autorité qui sont avec nous ici.
    Je dis ça parce qu’il y a beaucoup de nos compatriotes qui se font manipuler par nos autorité qui sont en Italie ici en occurrence presque tous les éléments du consulat général du Milan sont là pour manipuler les gens
    S’il vous plait arrêté ça.... Je sais de quoi je parle…

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 12:00, par big En réponse à : Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie

    100% BURKINABE, VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON, CES GENCES SONT Là POUR NOUS MAIPULER, POUR NOUS DIVISE’ ET POLITISE’.
    ON A VU L’OR DES ELECTIONS DES DELEGUES CSBE. LE CONSUL AVAIT PLACER CES GARS ET IL VOULAIT COUTE QUE COUTE QU’ILS GAGNENT LES ELECTIONS.
    ATTENTIONS LE REVEIL DES BURKINABES D’ITALIE SERA DOULEREUX CI CELA NE CESSE PAS.
    POUR LE MOMENT CHAPEAU A NOTRE AMBASSATRICE QUI NE CE MELE PAS A CES CHOSES. VRAIMENT LONGUE VIE A ELLE ET BEACOUP DE COURAGE.
    WEB MASTER LAISSE PASSER....
    MERCI

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mission d’information de la CENI en Côte d’Ivoire : Face à face entre le commissaire Elysée Ouédraogo et les Burkinabè d’Abidjan
Vote des Burkinabè de l’extérieur en 2020 : Vienne accueille une mission de la CENI
Perspective 2020 : Les Burkinabè du Ghana ont reçu la visite d’une délégation de la CENI
Politique : « Blaise Compaoré reste un président emblématique pour bon nombre de Burkinabè vivant aux USA » (Marcel Yaméogo, section CDP de New-York)
Diaspora : La communauté burkinabè au Gabon souhaite la bienvenue à l’ambassadeur Saïdou Zongo
Coopération turquo-burkinabè : Le nouvel ambassadeur Brahima Séré a rencontré la communauté burkinabè de Turquie
Diaspora : L’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des essais nucléaires compte dans ses rangs deux inspecteurs burkinabè
Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie
Burkinabè de New-York : « Ces derniers temps, avec le changement de régime, les choses ont aussi changé » (délégué CSBE, Ben Gaston Sawadogo)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés