Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 5 octobre 2018 à 23h55min
Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

En tout cas, c’est une affirmation dans certains cercles restreints et crédibles. Le ministre de la défense (dont le limogeage a été réclamé avec son collègue de la sécurité par l’opposition lors de sa marche-meeting le 29 septembre dernier) serait en train de faire ses valises pour quitter le navire gouvernemental.

"Face à la pression de l’opposition et des PTF(partenaires techniques et financiers, ndlr), le président du Faso a finalement décidé de remercier son ministre de la défense Jean-Claude Bouda", apprend-on ce vendredi, d’une source proche de la présidence du Faso.

Selon elle, le patron de la défense a accepté de lâcher le département, mais avec des conditions. D’abord, que le président du Faso, Roch Kaboré, le maintienne à son poste jusqu’au 11 décembre prochain où aura lieu la 58 ème fête de l’indépendance dans son Manga natal. Il aurait expliqué au Chef de l’État que, l’enlever maintenant sera une humiliation pour lui. L’autre condition, c’est qu’il ne soit pas nommé ambassadeur, mais plutôt comme directeur général de la LONAB (Loterie nationale du Burkina), l’actuel directeur général prendrait sa retraite en cette fin d’année.

Le président du Faso a-t-il accédé à ces préalables ou d’autres pistes seraient-elles en prospection pour répondre à ce que certains observateurs qualifient de " urgence" ?

Suite à la publication de l’article, l’intéressé, le ministre Jean-Claude Bouda, a réagi en indiquant qu’il n’a jamais été question de son départ du gouvernement, à plus forte raison de son opposition à une telle décision.
Wait and see donc...!

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 octobre à 16:58, par LAGUI ADAMA En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Vivement que cela se réalise En attendant la chute totale de ce régime d’imposture, nous disons non débarras Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Comaporé et sa noble famille

    • Le 5 octobre à 18:15, par Indjaba En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Wahi, Mr Lagui vous êtes trop aigri envers RMCK. Je crois que RMCK sur le plan politique et purement managérial doit faire un remaniement ministériel où Bouda sera sauté avec d’autres ministres ou bien Bouda sera placé ministre dans un autre ministère tel que la culture. Sauter juste Bouda actuellement grandira l’opposition mais affaiblira l’autorité de l’Etat, du MPP et du leadership du MPP au centre Sud lequel centre Sud qui n’est pas loin du fief de Zeph et qui n’est pas non plus inconnu par Zeph. A RMCK de jouer .

      • Le 6 octobre à 02:18, par Henriette kouassi En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Bonjour Indjaba. Mes condoléances aux Familles des disparus. Prompte rétablissement aux blessés. Ok !C’est pas grave, il ne veut pas partir. Et si le 11 décembre ne les trouve pas. Attention !Un sergent arrive.
        Vive les FDS du Burkina Faso.

      • Le 6 octobre à 11:51, par Kaboret Kabaret En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Les burkinabé jouent à l’hypocrisie et se demandent ce qui leur arrive. Rock, Simon, Clément, Bouda n’étaient-ils pas tous avec Blaise. Si on a dit que Blaise n’est pas bon en quoi ceux qui étaient accrochés à son caleçon peuvent-ils être meilleurs. Ce sont tous les mêmes, des mêmes familles. Ils nous polluent l’espace et devraient partir. POUR MOI IL FAUT REFONDER LE BURKINA, NOTRE PAYS EST ENTRAIN DE SOMBRER POLITIQUEMENT ET MORALEMENT.

      • Le 6 octobre à 23:11, par sira En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        C est cet complexe qui nous tue et nous met en retard. Comment accepter l incompétence d’un individu et faire mourir par dizaine et par mois d autres individus . Si ton enfant et ton frère était parmi ces victimes de tous les jours tu ne parleras pas ainsi. Holland le président français a refusé le 2é mandat parce qu il a eu beaucoup de morts sous son régime par l acte terroriste.Quelle honte quelle honte pour ne pas avoir honte de commander avec des cadavres sur les pieds tous les jours.

    • Le 5 octobre à 18:51, par Yako En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      La petite chirurgie esthétique suffira-t-elle à redonner à la maison Kabore I toute sa crédibilité ? Rien n’est moins sûr.En effet,le président RMCK ressemble à ce jeune monarque vieillissant qui hésite entre abdiquer ou rester alors que la dynastie est vomie par le pays profond.Dans un pays normal au regard de la dégradation croissante de la situation sécuritaire et sociale,les élections anticipées seraient la voie royale pour mettre le pays en confiance avec sa direction.L’autre option plus économique c’est un gouvernement de responsabilité nationale inclusif y compris CDP et partis satellites.C’est la seule façon Pour atteindre 2020.Pour le reste, offices oecuméniques,union sacrée...sont des notions abstraites et on endigue pas le terrorisme à nos frontières à coup de prières et des slogans partisans.

      • Le 6 octobre à 00:17, par Mafoi En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Des élections anticipées=une aberration car elles ne régleront en rien la donne.En effet toute tendance confondue,nous avons la classe politique la plus pourrie au monde qui brille par son incompétente et son manque de probité
        Un gouvernement attrape-tout avec sûrement plus de 50 ministres=une connerie car tout le monde même ces partis qui n’existent que de nom vont exiger des cartes d’invitation pour le festin
        Conclusion,il serait louable que tout ce petit monde d’excités dont tu fais partie se calment puisque 2020 n’est pas loin

        • Le 6 octobre à 09:26, par Dedegueba Sanon En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          Bien dit mon frère, ils nous pourrissent la vie. Ils font semblant de s’affronter et personne ne veut aller jusqu’au bout, car chacun a un dossier sale sur chacun, donc il s’entendent sur l’essentiel, c’est à conserver le pouvoir sans démoli l’adversaire pour de bon. Et c’est le peuple qui trinque. Une vraie catastrophe notre classe politique.

        • Le 7 octobre à 11:11, par Limata En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          Juste mon frère et d’ailleurs cela serait une victoire pour le camp de ces nébuleux torpilleurs de CDPistes du navire BURKINA. Toutefois, RMCK doit cesser de caresser les ministres incompétents comme BOUDA, meme si le depart de ce dernier empecherait RMCK de compter sur les electeurs de Manga et environs. On se rappelle bien par ailleurs les propos de Eddie K. (homme aux gourmettes en or) qui affirmait que notre pays serait en sécurité si le CDP reviendrait au pouvoir.

    • Le 5 octobre à 23:00, par SAINT LASS En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Votre rêve se transformera en cauchemar. C’est qui ce monsieur dont vous parlez ?

    • Le 6 octobre à 10:08, par Minute En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Bande d’aigris et de revanchards. Depuis quand et où vous avez vu une opposition exiger qu’on limoge un membre d’un gouvernement ? Accepter rentrer dans ce jeu de ces politiciens véreux et vomis par le peuple a travers les élections de 2015, sera une erreur du pouvoir en place. Les terroristes sont des burkinabé. Surement que les gens qui poussent sont connus et tapis dans l’ombre. Les attentats et les actions et revendications me laissent dibutatif. Si des gens montent leur projet de destabilisation a travers ces attaques qu’on vit presque tous les jours pour saboter le travail, on doit les opposer une résistance farouche parce que les comptes seront soldés dans 2 ans. Non, ce n’est pas normal. Le pouvoir ne rendra pas compte à l’opposition mais au peuple qui l’a investi, n’en déplaise à ces politiciens inconscients qui n’ont de souci que leurs intérêts sombres et lugubres. Le peuple les regarde et saura prendre la mesure.

    • Le 8 octobre à 10:01, par Yeral Dicko En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Vous pouvez rester bien tranquille, il reste encore deux bonnes années a Mr Simon Tarnagda, n’en déplaise à !!!!!!!!!!!!!

  • Le 5 octobre à 16:59, par Le patriote En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Départ c’est départ mon frère,donc on attend qu’on tue nos braves soldats par ton incapacité à bien diriger ce département,ko on attend 11 décembre prochain en entendant on fait quoi ?et puis on exige des postes encore.Nous sommes dans quel pays comme cela !

    • Le 5 octobre à 18:12, par Nobga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      On ne casse pas le thermomètre pour baisser la température. On prescrit un produit efficace. Le problème est dans les stratèges militaires qui sont toujours infestés des fidèles du défunt régime et qui sabotent tous les plans en participant à la conception pour ensuite divulguer les informations. Mettez n’importe qui aussi bien à la défense qu’à la sécurité, tant que les vers seront dans le fruit, il pourrira. Mettez en application intégrale les propositions de l’AN et voir ce que cela va donner. Nobga

      • Le 6 octobre à 11:04, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Kioh ! Voilà enfin une vérité. Pendant qu’on se jette sur telle ou telle tendance "politico-politicienne", on oublie le "COBRA" qui tapie dans l’ombre à défaut de pouvoir mordre, éjecte son venin et gars à vos yeux si vous vous retrouviez en face. Le mal du CDP ne se trouve pas seulement dans le milieu civil. Il se retrouve également parmi les FDS et, ayant pu changer leurs "Tenues" pour la circonstance ont réussi a s’asseoir et manger avec les vrais FDS et Patriote. Le temps qu’on les oublie et ils agissent pour torpiller les choses depuis l’Intérieur. Les ex-RSP ne sont pas les seuls. D’ailleurs de RSP, ce ne sont que les "Sous-fifres" qu’on a vu et qu’on voit. Attention donc, plus costauds restent dans les rangs et c’est surtout eux qui font mal, plus mal.

      • Le 6 octobre à 23:16, par sira En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        BIEN SUR LORSQU ON MET LES POLITICARDS A LA PLACE DES TECHNOCRATES C EST LE RÉSULTAT INÉVITABLE.

      • Le 7 octobre à 21:19, par Le Sage En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Nobga toujours à côté de la plaque. Eric BOUGOUMA a dit qu’il fait ce qu’il veut dans le choix de ses collaborateurs. Donc pourquoi vous ne mettez pas les militaires qu’il faut dans les postes qu’il faut pour lutter efficacement contre les terroristes ? Imposture si tu essaies de nous tenir vainement. Vous serez balayé en 2020. Tenez-vous pour dit.

  • Le 5 octobre à 17:00, par Nikièma En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Il faut arrêter le marchandage des postes ministériels ! C’est la compétence qui compte, ou tu es enlevé à n’importe quel moment sans aucune condition. Le ministre doit comprendre que s’il doit quitter c’est maintenant. Il n’a pas acheté le poste, même si ce serait une récompense politique.

  • Le 5 octobre à 17:01, par Le Fair play citizen En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    HHHHUUUMMM !!! S’il se trouve que ce sont ses enfants qui mourraient de la sorte au front, il allait demander de rester jusqu’en décembre ? Vous voyez comment des personnes sont encore entrain de réfuter l’argument tangible et palpable que le Burkina Faso est en gueerree ????????! Décembre ??? C’est pas vrai, donc des personnes pensent qu’elles se doivent de rester éternellement à des postes "juteux ?"
    Le changement tant voulu qui a eu pour socle la révolution des femmes et des jeunes n’a vraiment pas de boussole.

  • Le 5 octobre à 17:05, par paysannoir En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Donc on peut choisir où on part quand on est plus dans le gouvernement. Pourquoi LONAB et non préfet

  • Le 5 octobre à 17:06, par Juste En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Donc lui son humiliation est plus importante que nos fils et frères qui meurent chaque jour ? Attends, ce monsieur n’a t il pas pété les plombs ? Tout le monde est unanime que tu n’es pas à la hauteur et toi c’est ton honneur auprès de ta famille qui t’intéresse. Il faut que le président se réveille sinon son entourage et faux amis vont le mettre dans des problèmes. Une affaire où lui même devrait présenter sa démission, on est là à demander son avis.

  • Le 5 octobre à 17:07, par toudou En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Donc après avoir tombé l’infanterie il veut tomber la LONAB ? Quel pays ! Plus on est médiocre, plus on a de la promotion.

  • Le 5 octobre à 17:07, par Le Sage. En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Quel est ce Président où les ministres dictent les conditions de leur départ du gouvernement.
    Et si avant c’est tout le monde qui était balayé par l’arme ? Franchement y a t-il encore un seul officier patriote dans notre armée ? Après une telle incompétence pour lutter contre une simple bande de milices terroristes, l’armÉric devrait normalement en temps normal prendre ses responsabilités. 280 morts depuis 2015. Quand même. J’ai honte de nos officiers. N’eut été les deux frappes des mirages 2000 français les terroristes seraient déjà à Ouagadougou dans la capitale politique. L’incidnet avec les diplomates américains et français a fini de convaincre chaque burkinabé que Jean-Claude et Clémentine ne sont pas les personnes indiquées pour diriger ces deux départements ministériels. Mais comme Roch est béni de Dieu, j’espère qu’il saura dégager ces deux ministres au profit de deux officiers supérieurs de terrain qui savent ce que veut dire l’infanterie Commando avant qu’il ne soit trop tard. Vous ne m’envoudrez Pas de ne pas vous avoir averti, Mister Président. Le Sage.

    • Le 5 octobre à 17:57, par Nobga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Ce "faux sage" doit être arrêté et traduit en justice pour incitation à un coup d’État. On n’a pas besoin de preuves plus que son post. Au travail le service de renseignements !
      Votre post n’a rien à voir avec le départ du ministre de la défense. Quand on lit les autres posts (sauf celui de Ladji), ce sont des interventions propres.

      • Le 6 octobre à 02:25, par Le Sage En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Nobga je réagis sur le forum selon les règles de notre constitution en son article 8. Allez-y vous procurer un exemplaire de la constitution et vous verrez. Faites un petit sondage dans votre quartier, les vendeurs de bourmassa, les kiosques les mécano, les maquis, élargissez votre enquête à tous parents d’élères en cette rentrée chaotique et, enfin sollicitez l’avis des parents des victimes même si vous êtes de ce régime avec les subsides que vous recevez en miettes l’atmosphère de notre pays exige un leader fort pour opposer une résistance farouche à ceux qui viennent égorger nos enfants nos femmes et nos frères et sœurs. En pareilles circonstances quelle est l’institution forte qui pourrait incarner cette mission à part l’armée dont la mission principale est d’assurer l’intégrité du territoire ? Ce sont des gens comme vous que SANKARA considèrait comme les ennemis de notre peuple. On cherche des solutions moi je donne mon point de vue et tu veux que les services secrets me mettent en prison. Voilà comment fonctionne ce Mpp finissant. Même Blaise a dirigé ce pays pendant plus de deux décennies mais il n’a pas pu résister à l’insurection populaire des 30 et 31 octobre et est parti en plein midi. Alors ce n’est pas le Mpp qui n’est qu’un bébé de deux ans et des brouettes qui peut résister à la colère du peuple qui en a marre des tueries de ses enfants. Ce qui est dramatique c’est le silence des gens comme Laurent Kilachu BADO et des OSC comme le balai citoyen, (le silence des gens bien selon Norbert ZONGO). Tout ça pour vous dire que je pleure mon pays à cette heure avancée de la nuit et je maintiens ma position de la solution finale par l’armée car il y a des coups d’État salvateurs comme le dirait l’autre ( Laurent BADO) qui est actuellement à la soupe (avec son bon petit, SANGO et ses diablotins du Fespaco) et est finalement devenu le professeur le plus bête de la planète pas seulement du Burkina Faso, lui qui avec son tiercerisme se considère comme le plus intelligent des burkinabè. A persisté, signé et assumé : Le Sage.

        • Le 6 octobre à 08:59, par Dja En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          Je suis d’avis avec nobga que vous et j’ajoute Henriette kouassi, fassiez l’objet d’une attention par le service de renseignement. Doit-on tout dire au nom de la liberté d’opinion ? J’appelle le renseignement de faire en sorte que vous assumiez votre opinion

        • Le 6 octobre à 10:57, par Nobga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          OK du courage ! Faites désormais des coup d’Etat et des insurrections votre style d’accès à la gouvernance. L’insurrection passée était la bienvenue, et ce n’est pas sûr qu’il y en aura encore dans l’immédiat, car elles ne répondront à aucune logique. L’excitation fébrile ne saurait rien apporter au problème du terrorisme visant à la déstabilisation des institutions tant que le ver sera dans le fruit. Nobga

          • Le 7 octobre à 08:38, par Le Sage En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

            Merci à toi Nobga pour tes encouragements. Le coup d’ État et l’insurrection ne sont, certes pas des modes « normaux » pour s’accaparer du pouvoir d’État.
            En revanche, en cas de situation gravissime qui compromet dangereusement la sécurité de l’´État par exemple la modification de l’arti 37 de la constitution ou l’incapacité actuelle du régime du Mpp à faire face à La Défense du territoire national qui se solde par la mort de nombreux forces de défense et de sécurité le coup d’État peut être salvateur. Croyez-moi. 6 mois de transition et on va aux élections présidentielles législatives et municipales. On va voir qui est qui et qui est capable de régler le problème sécuritaire car ce sera le thème de la campagne. Il y va de l’intérêt Supérieur de la Nation. Je persiste et je signe même si cela me vaut la peine de mort dans notre pays. Donc vous voyez que votre menace des services du renseignement ne me chatouille même pas. Le forum anonyme fait que vous pouvez vous adresser à moi, sinon, on ne peut pas jouer dans la même cour de récréation, petit Nobga retraité président. Va t’occuper de ce que tu peux faire le mieux : soigner l’humain ! Ils sont où d’ailleurs vos services de renseignements pour ne pas prévenir ces tueries sauvages de nos frères et sœurs, amis et connaissances ? Le Sage.

      • Le 6 octobre à 05:19, par Guiguemde En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        J’espere que vs êtes inscrit en politique ou vous défendez publiquement vos point de vue. Quand vous accusez certains de la hiérarchie militaire d’apatrides n’est ce pas des accusations gratuites. Allez y avec courage et dénoncés les publiquement ; ainsi pas besoin de "renseignement au travail". Si vs netes pas en plus payé pr vos postes je trouve ca pas très malin. Des nuits blanches pour rien.

    • Le 5 octobre à 18:32, par Le bon En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Bien dit le sage. Totalement ok avec toi. Comment peut il poser des conditions pour partir. Le poste lui est il dédié de droit et à vie. Faut pas énerver les gens. Si lui là est nommé à un poste, je serai de la partie à la prochaine marché.

    • Le 6 octobre à 11:45, par Kaboret Kabaret En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      J’espère que tu n’as pas pris un peu de drogue avant de t’asseoir pour écrire ces lignes. Les terroristes n’étaient-ils pas à Ouagadougou avant ? S’ils ont préféré recommencer par les frontières c’est parce que Ouaga n’est pas leur place.

  • Le 5 octobre à 17:07, par quelle colère ? En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Qu’apprend on là ? Qu’un ministre présenti pour son départ du gouvernement pose des préoccupations personnelles ? Quelle honte pour le président et la nation toute entière ??? Qu’un ministre qui n’a rien foutu au département qui lui a été confié pour le bien être de la nation toute entière, pose des conditions pour son bien être personnel : attendre la fin de la fête du 11 décembre parce qu’autrement ce serait une humiliation personnelle !!! ou le nommer comme DG de la LONAB encore pour son bien être personnel ??? Qu’est ce que cela veut dire ? Honte aux gouvernants successifs qui, au mépris du bénéfice de la nation, ont signé des pactes avec la chefferie traditionnelle à des fins électoraliste aux détriments du développement de la nation. En fait, si ce monsieur pose ces conditions, ce n’est rien d’autres qu’à cause de sa position de représentant de la royauté de Manga dont le pouvoir en place sait ce qu’il adviendrait si toutefois, il a cette chefferie contre elle. Avec tout ça les gens continuent de penser et parler développement du pays ??? Honte à ce monsieur, honte à tous ceux qui accéderaient positivement à ses désidératas personnels et corporatistes.

  • Le 5 octobre à 17:08, par Amadoum En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Qui emploie qui ? Le ministre Bouda doit remercier le president Kabore de lui avoir donne l’opportunite de servir le Burkina Faso a un des niveaux les plus eleves.
    Je sais que M. Bouda est un ami d’efance du premier ministre mais qu’est-ce qui lui donne la latitude de poser de telles conditions ?
    Tant que nous ne nous debarraseront pas de ces considerations ultra personnelles, le developpement ne sera pas pour demain.

  • Le 5 octobre à 17:10, par Bougoumbarga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Ce ne sera pas trop tôt. Depuis sa nomination, bon nombre de burkinabé voyaient mal sa présence à la tête de cet important Ministère, même si son Oncle y a été en son temps, car le sachant incompétent. Pour le cas de son Oncle, ce fut une époque, l’époque où c’était toujours la France qui gérait ce volet de la vie politique de ses Colonies. Ce fut rappelons-le dans le premier Gouvernement (1er) de la Haute-Volta, nouvellement indépendante car il était le Chef de Manga. Enfin ! Que cela ne soit pas une blague car son départ est indispensable. Il reste celui de la Sécurité, en l’occurrence, Mr. Pingdwendé Clément Sawadogo plus politique et de "très haut rang" dans la hiérarchie du MPP. Tout comme solution a été trouvé pour éloigner (en apparence d’ailleurs), on pourra aussi lui trouver un poste ailleurs qu’à la Sécurité tout aussi important pour ce qu’il est. Que vive le Burkina Faso.

  • Le 5 octobre à 17:11, par Damien En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Décidément, j espère que cela n est que supputations. Depuis quand un ministre choisit le moment de partir et alors que des jeunes soldats meurent tous les jours presque au front ? Qu est ce que l urgence si ce n’est pas celle-ci ? Reveillez vous svp.

  • Le 5 octobre à 17:18, par Le Fair play citizen En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Quand on critique les nominations, on dit que c’est être opposant ! Voici ce qui arrive à présent que cette situation dit tout. On négocie même des sélections de poste "JUTEUX
    En évite de se faire HUMILIER" même si pendant ce temps les familles de nos soldats pleurent "CHAQUE" seconde !!
    Vous comprenez à présent pourquoi l’Afrique ne peut se développer ???

  • Le 5 octobre à 17:24, par changeons En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Une très bonne nouvelle pour la nation. Il faut le remplacer ici et maintenant. Le gouvernement n’est pas une boite de nuit où on peut négocier rentrer ou rester jusqu’à l’aube. Il doit partir point barre et remplacé par un haut gradé de l’armée. Négocier rester et les forces du mal tuent nos enfants ? Vous aussi !! Le Ministère de la défense est un poste stratégique et ne l’occupe pas qui veut, mais qui peut. Merci au président pour cette décision courageuse.

  • Le 5 octobre à 17:27, par TOERE En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Non ,non ,non ,ce ne serait pas la bonne méthode . Le seul départ du ministre BOUDA ne saurait être une solution au problème sérieux de terrorisme que rencontre notre pays . Jean Claude n’est pas le plus mauvais des ministres du gouvernement KABA et effectivement ,ce serait injuste de l’humilier lui ainsi . Si changement il doit y avoir dans le gouvernement ,le président du Faso doit prendre son courage à deux mains pour procéder à un vrai changement à commencer par le chef du gouvernement . Quand ça ne va pas jusqu’à ce point dans un pays ,c’est d’abord le Chef du gouvernement qui doit casquer ,ensuite les autres ministres . Mr le président ,si vous enlevez seul Jean Claude dans ces conditions et à la demande de l’opposition ,ce serait la même erreur que celle que vous avez commise avec le dossier des magistrats et qui a amené tous les autres syndicats à exiger la satisfaction de leurs différentes revendications . La suite tout le monde la connait avec toutes ces grèves intempestives . Donc l’opposition sera en droit de vous exiger chaque fois le départ de tel ou tel ministre sous divers prétextes quand elle le voudra. Attention ,attention réfléchissez bien avant de prendre la décision .Tout au plus d’accord pour le départ de Jean Claude ,mais dans le cadre d’un remaniement ministériel profond du gouvernement ,sinon un changement au minimum de 50% des ministres pour marquer le coup, car il y a bien d’autres ministres qui ne sont pas à la hauteur de la haute fonction et qui excellent plutôt dans la clownerie et la mauvaise gouvernance . La panique n’est jamais bonne conseillère Mr le Président du FASO . En outre, le changement doit aussi toucher le commandement des FDS ,car visiblement à ce niveau aussi ,il manque un vrai leadership dans le management et la gestion de nos FDS .

  • Le 5 octobre à 17:37, par Hum En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    C’est quel ministre qui pose tant de conditions à son départ d’un gouvernement ? Mais c’est pas lui hein, c’est Rock. Sous d’autres cieux ou d’autres présidents, on l’aurait viré sans préavis.
    "L’enlever maintenant sera une humiliation". Donc pour lui, la perte de nos FDS, vaut mieux que son "humiliation".
    Franchement, le plus grand service que ce monsieur pourrait rendre à ce pays, serait de partir de lui même sans que personne ne le lui demande, au lieu de réclamer des postes "juteux" comme si le pays était un gâteau qu’on se partage. Où est PKT, lui qui disait qu’ils ne sont pas venus pour jouir des privilèges du pouvoir. Voilà un cas patent devant lui.

  • Le 5 octobre à 17:40, par Karissa En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Ma plume que je voulais rangée
    Je ne puis la bâillonner
    S’ils disent vrai ceux que j’entends
    Du gardien de nos vies parlant.

    Jusques à quelles folies
    Pousserez-vous l’infamie
    Sur les cercueils de nos enfants
    A poser l’honneur du partant ?

    Vous croyez-vous à un carnaval
    Ou à quelque théâtral festival
    Où ne seraient qu’excellents comédiens
    Ceux qui tombent des balles atteints ?

    Quittez mon Dieu coupes et vapeurs !
    Réveillez-vous donc innocents dormeurs !
    Rendez au pays son territoire !
    Et à nos braves leur légendaire gloire !

    • Le 6 octobre à 03:05, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      un grand philosophe catholique a dit :"Deux grands amours ont crées deux mondes:l amour de soi jusqu au mépris de Dieu qui engendra le mondain_le temporel et l amour de Dieu jusqu au mépris de soi qui engendra le spirituel_ le monde divin !et du grand catholique pratiquant RMCK l histoire risque de ne retenir de sa vie politique que ceci:l amour mêlé de crainte de son mentor BC jusqu au mépris de l article 37 qui engendra l insurrection, et l amour de ses amitiés d enfance jusqu au mépris de sa réélection par le maintien malgré tout de ministres qui semblent dire :" que le sang des innocents fds qui tomberont a cause du remaniement tardif pour "l honneur", retombe sur nous chevaliers de la table ronde !

  • Le 5 octobre à 17:46, par ODANO En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Tout ça ne peut être que rumeurs et supputations. Autrement, comment comprendre qu’un serviteur de l’État pose des conditions de son départ après avoir géré de façon catastrophique un département ministériel aussi sensible que celui de la défense. On aura tout vu et entendu sous ce régime. Quelle honte !!!!

  • Le 5 octobre à 17:46, par ELKABOR En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Quand on gouverne mouta mouta avec les parents amis et connaissances, c’est ce qui arrive. Ce Monsieur n’avait aucune compétence avérée en matière stratégique et militaire pour occuper un tel portefeuille. Revoyez son parcours et vous serez édifié. Il choisirait même quand il faut décoller et où il souhaite atterrir ! Sa honte à lui importe plus que la honte que les Djihadistes font subir au pays entier !Vraiment on aura tout vu dans ce Burkina !

    • Le 5 octobre à 18:22, par Nobga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Que direz-vous des qualités du chef d’État major général des armées ? Le ministre de la défense n’a pas besoin de ces qualités pour accomplir sa mission. Ce sont les qualités de ses techniciens dont il a besoin. Sinon on voterait un polytechnicien comme Président.

      • Le 5 octobre à 21:24, par YIRMOAGA En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Nobga tout à fait d’accord avec toi ? La qualité du CEMGA et son staff pose problème ? LeMin Def gère des dossiers meme si lui la est médiocre au vu de sa gestion, mais ce sont les chefs qui gèrent l’aspect stratégie ? On est prompte à constituer des contingences pour les missions ONUSiennes, mais pour contrer de simples assaillants à motos, on est pas capable ?Est ce que ce n’est pas créer des compagnies renforcées le long de nos frontières et commandées par les hauts grades ( CLN) pour sécuriser le pays ? A quoi sert d’avoir des tats de CLN à Ouagadougou en ce temps de crise ?

      • Le 8 octobre à 11:38, par ELKABOR En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Si le Ministre est incompétent, on a beau mettre à sa disposition des techniciens il ne saura quoi en faire. C’est de cela dont il s’agit ici. C’est lui le principale responsable du département chargé de nous défendre et on voit le désastre. N’est ce pas lui qui avait péremptoirement déclaré à sa prise de fonction qu’il allait terroriser les terroristes ? S’il ne peut pas faire ce qu’il a promis il doit dégager point barre.

  • Le 5 octobre à 17:47, par Yiriba En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Aah bon !!! On peut poser des conditions dans un départ pour incompétence ? Ça ne doit pas être vrai. Si le président acceptait de montrer la porte aux ministres qui ne livrent pas la marchandise dans leurs départements, ce serait une bonne pratique de gouvernance et une qualité de leadership. Ainsi par ’Essaie / Erreur’’ il arrivera à placer les bonnes personnes compétentes dans les postes exigeants.

    • Le 6 octobre à 08:18, par Séraphin En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Que ceux qui ont la nostalgie de Blaise COMPAORE garde ça pour eux-mêmes. Si en 27 ans il n’a pu apprendre autre chose aux Burknabè que la magouille, le vol, les assassinats et la corruption, qu’est-ce qu’il pourra nous apporter encore ? L’intégrité et le vrai burkindlim construits en seulement 4 ans par le Président Thomas SANKARA, il l’a détruit en seulement un an de règne. Ce n’est pas quelqu’un de ce genre qu’à besoin le Burkina Faso.

      Ce qui nous arrive actuellement (insécurité, terrorisme) n’est rien d’autre que les conséquences de sa gestion satanique du pouvoir. Assassinats des dignes fils du Burkina Faso (Thoma SANKARA, Oumarou Clément OUEDRAOGO, Norbert ZONGO et j’en passe), trafics de tout genre en complicité avec les mêmes téroristes.

      Les gens parlent de l’efficacité du renseignement au temps de Blaise, c’est parce qu’ils ne savent pas ce que c’est que le renseignement. Le renseignement, ce n’est pas quand on collabore avec les terroristes, on mange ensemble et on dort ensemble, .... Ce n’est pas du renseignement ces genres de méthodes. Ça s’appelle du téroriste. Quand vous faites cela, mêmes si les téroristes vous épargnent parce que vous les protégez et vous les aidez, ils tuent d’autres personnes avec votre aide et votre appui. Donc, vous êtes téroriste et non un agent de renseignement.

      Même ce qui se passe actuellement, ce n’est pas exclu que cela soit un plan machiavélique pour soit revenir au pouvoir ou soit mettre quelqu’un de son entourage au pouvoir. Mais, je pense qu’il se trompe. Que ceux qui le soutiennent qui sont certainement des vautours de même plumage se détrompent. Quand on balaie la cour et on jette les ordures autour de la concession, elles finissent par revenir dans la cour s’il y a du vent. Si Blaise ou quelqu’un qu’il aurait soutenu revient au pouvoir, il sera balayé avec les autres vautours. Mais cette fois-ci, ils n’auront plus jamais la chance ni l’occasion de revenir près de la concession.

      Ceci n’est pas un message politique. C’est la volonté dormante d’un peuple meurtri. Elle se réveillera en cas de besoin. Il faudra garder en tête une bonne fois pour toute que le peuple du pays réel de notre chère Patrie s’est levé les 30 et 31 octobre 2014 et en septembre 2015 pour la marche triomphale du Burkina Faso vers la prospérité et le développement véritable. Même ceux qui sont aux affaires actuellement doivent garder cela en mémoire dans tout ce qu’ils font. Sinon, ils n’auront pas le choix que de libérer la place en 2020 pour laisser ceux qui conduiront le Burkina Faso à destination c’est à dire au vrai développement et à la prospérité.

      Honneur aux Burkinabè (ceux qui travaillent, qui sont intègres, qui aiment leur chère Patrie le Burkina Faso, qui donneront le meilleur d’eux-mêmes pour le conduire au vrai développement, qui le défendront quoiqu’ il advienne, qui ne traiteront jamais avec quiconque au détriment de leur chère Patrie, qui donneront l’exemple aux générations futures).

      Gloire au peuple du pays réel (peuple exclu de ceux qui y vivent pour l’exploiter, pour le déstabiliser, pour semer le désordre).

      Triomphale marche au Burkina Faso vers le vrai développement et la prospérité.

      • Le 7 octobre à 09:00, par Le Sage En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        SÉRAPHIN, j’ai lu deux fois ton opinion avant de répondre afin que ma réponse ne soit ni excessive ni complaisante.

        1. Pourquoi cette énervante bipolarisation des opinions politiques sur Le terrorisme qui nous ravage comme le choléra ou la méningite ? Si on est pas pour la méthode de gouvernance du Mpp, donc forcément on est pour le retour de Blaise Compaoré ou de quelqu’un qu’il aura désigné ? Quelle vision bipolaire de la dramatique gestion du problème du terrorisme ? Je dois te dire les yeux dans les yeux même si c’est le forum que dans notre pays il y’a encore des patriotes sincères qui ne sont ni pour le régime du Cdp précédent ni pour la méthode actuelle de gestion du terrorisme par le régime finissant du Mpp.

        2. Donc, mon avis est de balayer ces gouvernants et instaurer un État de siège par l’arm Pour s’organiser avec l’armée Française pour combattre ces énergumènes. Ceux qui ont passé le temps à dénigrer les français sont où ? Pourquoi ne montrent-ils pas aux fronts pour attaquer les terroristes ?
        En conclusion, soit l’armée prend le pouvoir soit le Président nomme deux officiers supérieurs pour lutter efficacement contre ces criminels. Ce qui est sûr, on ne peut pas continuer à assumer ces différents massacres de nos forces de défense et de sécurité. Le Sage.

  • Le 5 octobre à 17:57, par Anta En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Je rêve ou bien j’ai bien lu ? Qui nous a affublés d’un régime pareil ? Il veut l a lonab pour bien voler. Il n’aura même pas ka préfecture du Léna. Oui

  • Le 5 octobre à 17:58, par amen En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Eh Dieu Mr BOUDA vous vous prenez pour qui ! pour le seul burkinabé qui connait manger. Je met en garde Rock s’il accède a cette a ce chantage mémé si on le voit est bien prépare de l’intérieur (MMP). Envoie ce monsieur a la LONAB après avoir terrassé le SIAO c’est envisagé également la chute programmé de la LONAB et le personnel de la LONAB doit fortement s’opposer a cette imposture.Mr BOUDA vous avez trop manger dans ce pays arrêter et laisser d’autres militants du MPP aussi en profiter.Comme le dise certains sages de l’afrique"etolssi - etologoue"

  • Le 5 octobre à 18:08, par Bakoroba En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Que "humiliation pour lui" ! C’est ce comportement de nos autorités qui nous met en retard.

  • Le 5 octobre à 18:13, par gongoni En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    L’une des grosses erreurs commises par Blaise COMPAORE s’est d’avoir laissé humilier Feu le PAN SALIF DIALLO à la Pacques 2008 . En effet ,il fut l’unique et le seul ministre à avoir été enlevé lors d’un semblant de remaniement ministériel du gouvernement Tertius ZONGO . Non seulement SALIF avait pris cela comme une véritable humiliation de sa personne ,et une ingratitude à son endroit ,mais c’est aussi une bonne partie des populations du YATENGA qui a ressenti les mêmes choses .En effet pour qui connait l’orgueil du YADAGA , presque tout le YATENGA avait pris cela comme une ingratitude à l’égard de leur fils et naturellement ,cela a fait perdre du terrain à Blaise Compaore dans cette région . Salif n’a jamais pardonné cette affaire à Blaise Compaore en dépit de sa nomination comme ambassadeur en AUTRICHE . Dès lors ,il a décidé de se venger et tout le monde connait le résultat pour Blaise .Jean Claude BOUDA ,bien qu’étant maire de MANGA en 2014, était l’un des rares responsables publics à risquer et son poste de Maire et les éventuelles foudres des puissants de l’époque ,en démissionnant dès les premiers moments du CDP en même temps que les RSS pour aller créer le MPP. Je pense que BOUDA et sa province natale pourraient ressentir les mêmes sentiments et adopter une position autre qui pourrait couter très cher à RMCK en 2020 . Pourquoi ne pas procéder à un jeu de chaises musicales pour le faire changer de poste ministériel tout simplement POUR CONTENTER TOUT LE MONDE ; On ne peut pas faire supporter à Jean Claude seul la responsabilité de ce qui nous arrive . Ce ne serait pas juste .

    • Le 5 octobre à 21:46, par Ludovica En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Serieusement ?!
      Donc vous resumez l’engagement et l’action politiques a une histoire d’egos, de fierte et d’interet personnels ?
      Et Toto qui croyait pour l’avoir appris a l’ecole que politique rime avec l’interet superieur de la nation. L’ego du ministre Bouda serait-il superieur a la vie de nombreux jeunes soldats sur le terrain ?

      • Le 6 octobre à 11:02, par gongoni En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

        Non mon frère ,tu ne prends pas le temps de bien analyser les choses . Vous voyez ,nous burkinabè ,depuis l’insurrection, sommes tombés dans les raisonnements primaires, primitives et simplistes , chaque fois qu’il y a un problème sérieux à affronter et à résoudre . Ainsi, on ramène comme solution à toutes difficultés rencontrées par le BF à une affaire de Pierre ou Paul . Et invariablement, beaucoup de compatriotes se satisfont de cette manière de faire, sans se soucier si le problème a été résolu en profondeur par cette méthode qui ,en réalité facilite la tâche aux plus hautes autorités. Ainsi ,je suis président du Faso ,je suis Premier Ministre ,Ministre ,je suis confronté à une difficulté ,il y a une crise ,les gens veulent la tête de X ,je sacrifie en nommant Y à sa place , et j’ai la paix puisque je sais que mes concitoyens seront satisfaits de ce seul fait .

        Voilà pourquoi ,on ne résout pas les problèmes dans la durée dans ce pays . Remplacer Pierre par Paul sans se poser la question ,si nous sommes en face d’un problème d’ordre organisationnel ,structurel , stratégique ,de manque de volonté politique ou vision , au plus haut sommet de l’Etat ,c’est se tromper lourdement. Mieux ,penser que c’est en enlevant Jean Claude , que le problème du terrorisme trouvera une solution rapide c’est se gourrer totalement et avoir une connaissance superficielle de ce fléau que même les grandes puissances n’arrivent pas à enrayer sur leur territoire .
        Je ne suis pas pro Jean Claude et ne trouve pas d’inconvénient à son remplacement . Mais rendre uniquement Jean Claude responsable des difficultés que le pays rencontre avec ces terroristes ,c’est opter pour la plus mauvaise des solutions . Tous ceux qui réclament l’éviction de Jean Claude Bouda auraient été conséquents et cohérents ,s’ils demandaient l’éviction du PM ou la dissolution de tout le gouvernement pour former une vraie équipe de combat face à la nouvelle situation dangereuse que le pays traverse
        Ne faisons pas de Jean -Claude un "martyr" inutile en l’isolant pour le faire partir . Certes, son honneur n’est pas au dessus des pertes en vies humaines, mais ce n’est pas une raison de ne pas le traiter avec un minimum de considération. Reconnaissons aussi, que ce serait très injuste que lui seul paie dans cette affaire, si les choses devaient se passer comme relaté . C’est l’esprit de mon post cher compatriote .

        • Le 7 octobre à 01:01, par Podio En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          Réflexion très juste et clairvoyante Monsieur Gongoni ! Vous avez parfaitement raison ! Beaucoup veulent se contenter de casser le thermomètre pour baisser la fièvre ! ça ne marche pas ainsi ! S’est-on déjà interrogé d’avoir suffisamment compris la racine de cette hideuse qui nous frappe ? Si on ne se pose pas les bonnes questions, alors nous n’obtiendrons pas les bonnes réponses. Les cœurs sont meurtries ! L’incertitude hantes les esprits ! Et la fébrilité est plus que perceptible. Si nous prenons pas garde, on se contentera d’identifier des boucs émissaires et ne serra pourtant avancé ! Faisons de ces fora des opportunités pour.mener des réflexions profondes qui auront l’avantage de nous sortir des difficultés de manière durable. Paix aux âmes de ceux qui sont tombé pour la défense de la patrie

        • Le 7 octobre à 09:13, par Le Sage En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          Gongoni es-tu sérieux de dire que le départ de Jean-Claude de ce ministère clé dans la lutte contre le terrorisme qui ne sait même pas ce que c’est qu’un Soldat de l’infanterie ne puisse pas changer la donne. Et pourquoi veux-tu un changement total de toute l’équipe de bras cassés depuis plus de deux ans et démi ? Sois conséquent avec toi. Tout le monde voit l’incompétence et surtout l’incapacité du régime Mpp à assurer la sécurité aux frontières contre ces terroristes. Ce qui bien évidemment amène l’armée française à intervenir efficacement heureusement pour les anéantir. Que ceux qui n’aiment pas la France lèvent maintenant le petit doigt et surtout qu’ils aillent faire le boulot. Le Sage.

        • Le 8 octobre à 14:54, par Nabiga (Militant du MPP) En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

          D’accord avec vous monsieur Mais toute vraissemblance, il faut reconnaître que Bouda n’est pas à la hauteur de la tâche. Le poste de Ministre est politique, mais il vaut mieux ne pas nommer pour nommer, en nommant l’homme ou le politicien qui a le profil du poste. Quand vous prenez l’actuel Ministre des finances, de la santé, de l’éducation, etc. se sont des professionnels du domaine. On peut aussi faire de même pour la défense et la sécurité et c’est tout ce que les burkinbè demandent je crois.

    • Le 6 octobre à 11:38, par Sigry En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      "Contenter tout le monde" ainsi donc on gère notre état. Il devrait lui même démissionner s’il attend qu’on le fasse à sa place qu’il ne vienne pas parler d’humiliation.

  • Le 5 octobre à 18:14, par Mafoi En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    S’il suffisait de changer des têtes pour que tout aille du meilleur du monde,ça se saurait.En tout cas si dans les jours à venir l’information est confirmée,je pense que ces fameux PTF ont tout faux.Quant à l’opposition,je préfère ne pas en parler puisqu’elle veut même la démission du PF comme si elle pouvait faire mieux d’autant qu’on avait vu certains à l’oeuvre où ils se sont illustrés très tristement

  • Le 5 octobre à 18:35, par yeswecan En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Le GONDOWANA ; Je rêve ou quoi ? Mon pays est gâteau que des amis se partagent. je suis en danger.

  • Le 5 octobre à 18:54, par bamos En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mais quand des gens ne sont pas du profil c est ainsi au ministère des transports c est ainsi et précisément a la Dgttm c est du kafouloumaye l ancien ministre des Transports a dit que que Staff est venu le depasser qand lui il etait a 150 kmh c est tout simplement parce qu’il n est pas du profil .

  • Le 5 octobre à 18:54, par yibi En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mes compatriotes comprendront que lorsque l on remecie ses amis d enfance, ses maitresses, ses cousins par des postes juteux sans qualifications, on ne peut que neglige l interet natioal au profit du gain personnel et familial. Seul Dieu saura nous dire ce que les autorites actuelles vont nous leguer. Peut etre les routes gratees et les ponts qui sont des dons naturels de DIEU. Que DIeu nous benisse !

  • Le 5 octobre à 18:56, par Thom’s En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mes amis, vous allez trop vite en besogne et ça, c’est la malhonnêteté intellectuelle. Quel est ce ministre qui va négocier les conditions de son départ d’un ministère ? Personne n’est sûr de cette information et la sagesse commande une retenue. Donc wait and see.

  • Le 5 octobre à 19:02, par mninda5 En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mes frères au delà des passions qui suscitent la réaction de la plupart des internautes ,cette affaire soulève d’autres questions pertinentes . A supposer ,que le président du FASO ait voulu enlever le ministre de la Défense Jean Claude Bouda et que des discutions aient eu lieu avec lui dans un cadre très confidentiel restreint de confiance du Président pour lui trouver un point de chute honorable ,comment se fait -il ,que tous les détails de ces échanges se retrouvent sur la place publique ? C’est quand même très grave ça . Donc, même à la présidence du FASO ,il n’ y a pas de secret d’Etat ? Donc parmi les plus proches collaborateurs de confiance du Président du Faso ,il y en a qui peuvent sortit balancer les secrets d’Etat sur les réseaux sociaux et dans la presse ? Là Excellence ,quand on vous dit que vous êtes très mal entouré ,vous ne voulez pas croire . En voilà des illustrations . Quels sont vos collaborateurs qui ont connaissance de ces échanges entre vous et votre ministre de la défense ? C’est forcément l’un d’entre eux qui a vendu la mèche et dans quel intérêt ? A vous de décider de la suite .
    Mais moi ,à partir de cette histoire ,ce qui m’inquiète le plus et en me rappelant de ce qui s’est passé à l’Etat Major le 2 mars 2018 ,est ce que finalement,, les terroristes et leurs commentaires n’ont pas infiltré toutes les sphères de l’Etat burkinabè et sont informés à l’avance de tout ce qui se décide par nos plus hautes autorités ? Tous à la réflexion .

    • Le 6 octobre à 07:28, par Doll En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Une autre approche serait de considérer que ses collaborateurs compétents en ont marre de constater que leurs expertises sont balayées d’un revers de main. Il y a des hommes compétents qui sont à sa disposition mais ils en ont marre.

    • Le 6 octobre à 09:33, par SOME En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      mon frere dans tout ce brouhaha tu touches du doigt le vrai probleme dans ce pays et du comment nous faisons la politique dans ce burkina ; A l’heure actuelle dans la situation actuelle du burkina et avoir ce genre de probleme, etc relies a tout ce qui s’est passé, il est clair (pour ceux qui pouvaient encore en douter) que ce pays est miné jusque dans la haute sphere des dirigeants. c’est la faute a un president incapable et il est incapable parce qu’il sait comment il est venu au pouvoir : qui l’a reellement mis au pouvoir ; C’est nous le peuple qui naivement croyons que nous avons mis là. l’attaque de l’état major le montrait de facon si flagrante que des complices travaillent partout et surtout dans l’armee. Vous comprendrez le silence de l’armée : on vient on te tape et tu t’asseois et te tais en silence. Et tu souris meme ! Tout ceci fait partie d’un plan qui fonctionne a merveille. Et ce gouvernement le sait et y joue expres car ils sont d’accord avec. Et tant pis pour nous le peuple. Jeter cette information au public n’est paas une erreur, mais une tactique dans leur plan.
      SOME

  • Le 5 octobre à 19:06, par War En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    C’est vraiment une rumeur car un ministre ne peut pas poser des conditions de son limogeage.la verite est qu’il est possible un gouvernement d’ouverture avec l’opposition et la societe civile avant le 11 decembre prochain.L’enlevement du ministre de la defense et celui de la securite sont acquis et exige par tous. Clement changera de ministere et bouda sera ambassadeur.le pm mr pndes est egalement sur le depart et sera remplace par un mpp pur teint comme l’ancien mca.

  • Le 5 octobre à 19:06, par Ka En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Monsieur le président du Faso, vous deviez faire ce qui est bien pour le pays sans tenir compte les états d’âme des uns et des autres, surtout pas des ministres amis ou familles. Seules comptent la paix et la stabilité pour aller vers le progrès et le développement du pays. Le ministre Bouda n’a aucune condition à vous donner, car il doit se rappeler ce qu’a dit le Général De Gaule, ‘’’il faut savoir quitter les choses avant qu’elles vous quittent.’’’ A ce que j’ai compris, le président est à l’écoute de son peuple en prenant cette décision, car, un régime qui refuse d’entendre les critiques, et, pire, qui les fait taire par tous les moyens possibles et imaginables, n’a aucun avenir devant le peuple mûri qui l’a élu.

    A présent ce que le régime Kaboré doit comprendre pour continuer son programme présidentiel en 2020 sans avoir peur, c’est que dans un pays comme le Burkina qui est en quête de développement et de sécurité, c’est d’oublié les amis et la famille incompétentes, et rassembler toutes les capacités du pays, a la réalisation d’un seul objectif. Pour cela, il faut utiliser toutes les compétences en mettant les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, au moment où il faut comme c’est le cas de nos jours.

    Monsieur le président du Faso, pour le remplaçant du ministre Bouda, il est temps que vous fassiez le bon choix impérativement sur une personne de cran, qui a déjà fait ses preuves devant le peuple averti. N’ayez pas la honte, ni de discrimination, ‘’’prenez l’ancien ministre BARRY de la transition qui a déjà fait ses preuves dans le domaine. Et s’il vous arrive de vouloir changez de premier ministre, son excellence Mr. Michel Kafando pourra vous faire sortir de la merde. Même s’il faut faire appelle a l’ennemi public No 1 I. Zida qui ne l’est pas. Car cette équipe a fait ses preuves devant la nation et aussi internationalement pour planter l’alternance politique voulu par le peuple et sa jeunesse.

    • Le 5 octobre à 21:57, par Nobga En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Je partage parfaitement cette vision ka. Le jour de l’accouchement, il n’y a pas de honte. Il faut un grand remaniement bien pensé. Nobga

    • Le 6 octobre à 10:06, par SOME En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      mon ami ka je vois que tu restes un indecrottable optimiste par rapport a ces gens du MPP qui pretendent nous diriger alors qu’ils ont fait le choix delibéré d’etre dirigés eux memes par d’autres. Ce que tu dis au president ils le savent tres bien mais ils ne le feront pas. S’ils n’ont pas continué le beau travail que la transition a fait en si peu de temps et avec si peu de moyens, ce n’est pas maintenant qu’ils vont se reveiller : ils savaient tres les choix qu’ils ont opérés et s’etait donné l’intention de le faire une fois au pouvoir et ont mis tous les moyens pour avoir le pouvoir car c’etait une question de vie ou de mort pour eux. Le peuple, le pays, le patriotisme, toutes ces belles idees c’est du charabia pour eux. Couvrir un systeme de justice iniquement injuste, s’acharner contre zida, barry, etc bref contre la transition, cela disait tout de leur feuille de route.

      Mais c’est la faute a nous autres peuple mouton comme tu le qualifies si bien. Il ne nous reste plus qu’a refaire notre insurrection et donner reellement le pouvoir au peuple. Eux ils ont tout fait pour tuer notre revolution depuis 1983, surtout a partir de 1985, ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont s’arreter en si bon chemin. Surtout que les "sankaristes" sont devenus leurs commensaux : la prise etait trop juteuse, ils peuvent s’empiffrer. Alors quand un des leurs comme bouda, simon etc paie les pots cassés dans la lutte pour recuperer les meilleurs morceaux de viande disposés sur la table Burkina, on le changera de place, mais on ne changera pas de politique.

      Entre eux et nous il y a deux visions politiques antagonistes pour notre pays. Ils ont cru pressentir (je dis pressentir pas voir une realité) en zida, barry etc un certain aspect d’un certain thomas sankara, alors... il fallait s’en debarrasser et tant qu’il ne l’auront pas fait ils ne dormiront jamais. Ce que tu dis ils savent tous tres bien, mais ils ne sont pas fous. Changer bouda, simon, laisser eliminer salif, arreter X, Y, Z et meme... SOME ?!!, etc. cela ne changera rien. C’est un choix d’orientation politique. Nous venons de nous rappeler cette semaine un certain discours d’orientation politique : ce DOP n’a-t-il pas été mis en oeuvre durant les 4 ans de revolution ? Il faut une volonte et une orientation politiques pour gouverner et gerer un pays et un peuple. Ce MPP n’en aucun de tout cela. C’est pourquoi mon ami restela seule voix qui crie dans le desert Burkina, tel un certain prophete Jean le baptiste. Je crains qu’il ne sera jamais entendu !
      SOME

    • Le 6 octobre à 12:32, par Convolbo En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      je suis Ok avec ces proposition. Mais avec un dispositif mouta mouta, et les hommes forts du moment, j’en doute. il ne rest qu la priere et la greve de la faim. dommag.
      Pour la greve de la faim, vous verrz, il yaura tros de tricheurs !!!

  • Le 5 octobre à 19:08, par YAAM SOBA En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    FÉLICITATIONS AU CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION POLITIQUE DU BURKINA FASO !
    LE PRÉSIDENT DU FASO A ÉCOUTÉ LES CONSEILS !

  • Le 5 octobre à 19:10, par Commandant Léger En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    A-t-il osé dire cela ? Il n’y a pas de place pour les gens faibles à la tête du ministre de la défense publique. Nous ne sommes pas là pour negocier avec les incapables. Soit il quitte immédiatement sinon nous allons prendre notre responsabilité. Merci au président de la république d’avoir prit une telle décision.
    Commandant Léger.

  • Le 5 octobre à 19:20, par MAHO En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Attendez est ce que c est vrai ce que je liS ???
    Non je ne pense pas.
    Sincerement je ne pense pas.
    11 quoi ???
    Non c’est pas vrai.
    Non non ça ne peut pas etre vrai.
    A ttendez il faut attendre le 11 decembre avant qu un autre MDNAC et MS s’installe pour trouver les voies et moyens pour stopper ces hommes sans foi ni loi ????
    Je ne croit pas que ce soit vrai car si réellement c’est vrai c est dangereux.

  • Le 5 octobre à 19:21, par MonOpinion En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Si Bouda doit quitter le gouvernement, je souhaite que le President du Faso demande a l’opposition de lui proposer la personne qu’elle trouve ideale pour occuper le poste de ministre de la defense et vaincre le terrorisme. A les entendre parler on a l’impression que l’Opposition politique connait la solution magique contre le terrorisme ! Le depart de Bouda est donc l’occasion pour l’opposition de prouver qu’elle a vraiment LA solution au probleme de l’insecurite et du terrorisme au Burkina Faso !
    Pas question pour elle qu’elle attend d’etre au pouvoir. C’est un appel desinteresse et une reponsse patriotique qui est attendu de l’Opposition pour que le bain de sang s’arrete. Si elle refuse de saisir cette perche du President du Faso, elle doit avoir la decende de se taire desormais sur cette question de terrorisme.

  • Le 5 octobre à 19:34, par l observateur En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mes chers internautes, rassurée moi que c est de la blague tout ça et que le PFne se laissera pas trainer dans une telle boue qui il ne pourra guère nettoyer....

  • Le 5 octobre à 19:38, par Mushkila Kabbir En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Vraiment drôle. Qui fixe des conditions à qui ? Et pendant ce temps le peuple doit attendre avec les conséquences funestes qui contraste ! On aura tout vu dans ce pays.

  • Le 5 octobre à 19:44, par wenda ye la faanda En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mon seul et grand problème est que la majorité des ministres sont des catholiques, malheureusement leur comportement n’a rien de catholique, même s’ ils sont choyés par la hiérarchie catholique, ils représentent une honte pour nous croyants catholiques. "Pardonnez et vous serez pardonnés". Regardez leur nombre, la qualité de leur poste et surtout, la confiance placée en eux. C’est decevant et nous les catholiques devrons avoir honte de tous ces gens perchés la-bas en haut. Je me demande s’ ils prient et s’ ils ont réellement la foi chrétienne. Le chrétien c’est celui qui aime les autres, qui a de la compassion, qui pardonne, pas’ celui qui a une haine viscérale envers son prochain et qui cherche le nom, qui s’ invite au lieu de se laisser inviter, qui occupe les premières tables du festin, la bible dit "soyez modestes et humbles, restez derrière et attendez qu’on vous place ensuite devant". Alors, s’ il savait qu’on dira un jour que durant le poste de tel ministre de la défense, tant de soldats, jeunes pour la plupart sont tombés sous les balles des terroristes. Même si ce n’est pas de sa faute, les mossis disent, "À Naam yii tin kououm, pagba, la rappa, la koamba yanbame wousgo. Yi zoug beodo".

    • Le 5 octobre à 23:02, par Nabiga (Militant du MPP) En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Oui, wenda ye la faanda ; la majorité des ministres est Catholique, dans un pays à 60% islamisé, ce qui prouve que le Burkina est un pays où existe bien la tolérance religieuse. Et ça, c’est à encourager. En études aux USA, une dame d’un pays magrebin, me demanda pourquoi la majorité des présidents de mon pays est d’une tendance chrétienne. En réponse, je lui fit savoir que mon pays est un exemple de pays où les gens devront venir apprendre la tolérance religieuse. Ce poste n’a pas de rapport direct avec l’article, mais juste un commentaire à la suite du commentaire de mon frère wenda ye la faanda, que Dieu le bénisse.

  • Le 5 octobre à 19:45, par Le fils du pauvre En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Cela ne peut jamais être des supputations. C’est plutôt une fuite depuis la présidence. Chers compatriotes, voyez vous-mêmes quelle race de dirigeants nous gouvernent ??? J’ai déjà dit sur ce forum que nos dirigeants actuels ne se foutaient pas mal de nos jeunes soldats qu’on enterre au quotidien. ILs ne pensent qu’à leurs panses, les voyages, le wisky, leurs maîtresses… Pauvre Burkina ! Après tout, nous méritons nos dirigeants, disait mon professeur Laurent BADO.

  • Le 5 octobre à 19:47, par hummmmm En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    donc ce ne sont plus les syndicats qui disposent d’une plateforme minimale

  • Le 5 octobre à 19:48, par honteux En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    S’il est nul, il n’a rien à exiger. Au contraire, qu’il ferme sa gueule et qu’il aille prendre sa retraite anticipée. Pas besoin d’un incompétent comme lui à la tête de la LONAB ! Il n’a pas honte !

  • Le 5 octobre à 19:55, par NION En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Vraiment quelle ignominie pour mon pays ! Quand on dit partir c’est partir et ceux,sans conditions aucunes. L’honneur de Monsieur le ministre vaut il mieux que la vie de nos frères qui tombent sous les balles assassines de ces forces du mal ? Monsieur le ministre vos négociations de poste avec le président nous importent peu .Nous voulons que vous bougez !!!!

  • Le 5 octobre à 20:03, par Vérité En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Quand on n’a plus de souffle pour continuer la course, il faut abandonner la course. Sinon, infarctus ( mort) !!! Donc, qu’il démissionne toute suite et que Rock fasse appel au colonel Auguste Denis BARRY.

  • Le 5 octobre à 20:38, par Le financier En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    On veut nous faire croire qu’on peut mettre n’importe qui à un poste de ministre. Il y a des ministères stratégiques et lorsque vous partagez votre gâteau vraiment ayez pitié du peuple et confiez ces postes à des personnes habilitées et compétentes. Regardez dans quel état est notre pays actuellement. Les FDSD auraient dù s’opposer à la nomination des sinistres de la sécurité et de la défense. Un gouvernement de copinage. Ceux qui quitte le gouvernement n’ont qu’à repartir dans l’administration publique, ils ne sont pas plus meritant que les autres burkinabè pour croire qu’après ministre il faut être ambassadeur, DG de société d’état ou president d’institution. Le Burkina n’est pas le champ de votre père

  • Le 5 octobre à 20:50, par le penseur En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Des conditions ?non je ne peux pas croire a ça.si c’est vrai c’est que Roch est sans autorité.un mouton comme ça poser des condition avec ces morts enterrés ?ON ATTEND LE PRÉSIDENT.

  • Le 5 octobre à 20:55, par Yaco En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Donc c’est où y a l’argent là que toi tu veux quoi ? tu as pris la défense parce que tu te dis qu’on ne va pas demander audit quoi ? Et tu n’as rien payer de bon pour nos braves soldats. C’est LONAB tu vises, parce que ce tu veux avoir l’argent en vitesse. c’est plus simple il faut gratter comme tous le monde et tu auras l’argent en vitesse.

    • Le 5 octobre à 23:57, par Nabiga (Militant du MPP) En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Hahaha ! Mon cher Yaco. J’ai lu votre post à 23 h 10 min et je pus vous assurer que j’ai pouffé de rire au point que mon épouse et notre garçon de 5 ans se sont réveillés de leur sommeil profond pour me demander ce qui se passait. Walaye, tu m’as fait rire dèh. De passage, je profite vous dire chers forumistes que j’étais parmi les plus frustrés à la nomination de Bouda à la défense, car ayant servi dans ce milieu avant de quitter pour d’autres fonctions civiles et connaissant l’homme, j’ai toujours su qu’il n’allait pas être à la hauteur de la tâche. En réalité, l’élément, comme nous le disions dans le jargon militaire, n’a jamais été compétent dans sa vie. Je le connais bien. Si ce n’est pas un DUT, c’est un bac +3 qu’il a eu avant d’être agent public de l’Etat. Bon, il a aussi négocié faire le MBA au rabais de Lyon 3, ici à l’UO. Je suis sûr que c’est à cause de cela qu’il croit être à la hauteur pour aussi diriger la LONAB. Si c’est une histoire de MBA, j’ai bossé avec des Burkinabé dans les universités américaines les plus côtés du monde ; j’en connais qui sont issus de London School of Economics. Quitte mon Ministère d’origine, car beaucoup sont mes promotionnaires (dans l’Armée on dira mes CLASSES) qui ont perdu la vie sous ta gestion sans boussole et sans carte. En toute sincérité, je crois que l’opposition et les PTFs ont donné une belle leçon à ROCK, celui-là même que j’ai voté le 29 novembre 2015 pour devenir mon président, même si je ne suis pas certain de lui renouvelé mon vote en 2020 si Allah me gardait toujours en vie. Ce qui est sûr, il a désormais compris que la gouvernance n’est pas une affaire de clan, ni de famille, encore moins une occasion pour partager des récompenses politiques à des gens, peu importe qu’ils soient à la hauteur de la tâche dont on veut leur confier. Je le répète, ce pays regorge des cadres compétents en matière de défense et de sécurité, et j’en suis un exemple. En tout cas, merci cher Yaco de m’avoir fait rire, il y a longtemps que j’ai ri de la sorte. Merci aussi au faso.net. C’était super ! Hahaha !!

  • Le 5 octobre à 21:04, par le che En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    II partira pian, incompetent depuis la mairie de manga , au Siao, a la jeunesa la defense et tu oses demander la lonab. Tu es qui ? Rien ne revient et tu serass un suporteur le 11 December a manga

  • Le 5 octobre à 21:18, par Sidbala En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Peuple du Burkina on est où ???. Voilà un petit coin du voile du pouvoir de ROch et de son MPP. Pourquoi le Burkina est descendu aussi bas que nous le voyons. Un ministre sinon un individu incapable de rendre un service à la nation et qui ne demande que des avantages qu’il ne mérite même pas.
    Qu’avons nous fait à Dieu pour qu’il nous donne des gens pareils comme responsables.
    ce messieur doit aller au fond pour aider les enfants qu’il qualifie d’infanterie à combattre les ennemis.
    Voilà ce que c’est que le pouvoir du Mpp. Des bons à rien dès incapables des soulards les mots me manquent.
    Tu ira faire le 11decembre au frond. Il faut que l’etat arrête de payer un vaux rien comme celui là.

  • Le 5 octobre à 21:33, par Sidbala En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Au regard de la situation compliquée et complexe que traverse le pays. Je demande le départ de tout le gouvernement.
    Le premier ministre n’est pas du tout à la hauteur. Roch fera mieux s’il tient à terminer son mandat et n’est même plus se présenter devant les burkinabé remercier KABA kieba et prendre les bons OSC et certains syndicats pour ramener le bateau a bon port pour la seule année qui lui reste sans quoi la fin de l’année 2018 risque d’etre fatale pour lui et par ricochet le pays tout entier qui est déjà morcelé.

  • Le 5 octobre à 21:41, par Dedegueba Sanon En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Bon Dieu ? Mon président, faites le ménage autour de vous, sinon ce qui est arrivé à votre mentor qui est à Abidjan va vous arriver.
    Un ministre de la défense qui ne sait pas ce que c’est qu’une infanterie, ( un militaire qui aurait far une bourde pareille ferait la prison), et qui exige des choses avant de partir ? Et cela est sur le net ?
    Ça ne va pas, ça ne va pas autour de vous. Vous pouvez appeler à la soupe vos amis, l’autre avait fait pareil mais au moins appelez ceux qui ont l’étoffe.
    Maria de Ziniare avait dit que vous somnolez et je vous avais défendu, ne me le faites pas regretter.

  • Le 5 octobre à 21:43, par Nogassida En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Les dieux sont tombés sur la tête ! ! Vaillant peuple du Burkina épris de paix sortons massivement et demandons humblement à notre Président de valeurBLAISE de revenir nous aider à remettre notre pays sur pied. Nous sommes entre frères. Il n’y a pas de honte à reconnaître nos erreurs et nos tords

  • Le 5 octobre à 21:49, par Nabiga (Militant du MPP) En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Qu’il est ’culotté’ cet incompétent ! On te chasse du navire pour incompétence et tu exiges des conditions de départ ! DG de la LONAB pour encore allé nous pier, alors qu’on a rien mérité plus que d’autres fils de ce pays. Tu ne veux pas être Ambassadeur, bien tu n’en a même pas les qualifications nécéssaires. Ce pays regorge des miliers de fils ministrables ou DG de la LONAB qui attendent et j’en suis un exemple. Karisaaaa !

  • Le 5 octobre à 21:50, par Le combattant En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Observez très bien la photo de ce monsieur il a beaucoup de traits physique que ceux de son patron Roch. Ça veux dire ce que ça veux dire.
    Leurs jours sont comptés.
    C’ est le début comme ça attendez de voir .
    ce n’est pas du charlantisme mais une évidence. Roch et son mpp ne termineront pas l’année.

  • Le 5 octobre à 22:01, par le pays va mieux En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Il me donne de la nausée ce vaurien. Il a assez bouffé, Roch n’a qu’à le laisser se reposer. Si on le nomme à la LONAB bonjour les dégâts.

  • Le 5 octobre à 22:20, par SOME En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    ecoutez ! vous pouvez vous rejouir du depart (reel ou imaginaire peu importe) de M Bouda, mais vous vous trompez de cible. vous aurez beau changer les ministres a chaque fois mais ca ne reglera pas le probleme. On a voulu la tete de simon compaore, vous avez voulu les tetes de X, Y, Z etc mais les problemes s’empirent. On a remplacé le chef d’etat major par un fils du nord comme si son origine suffisait a regler le probleme de la securite du pays... On est ou ?

    Bref ! Ce n’est pas seulement un probleme d’individus, c’est aussi un probleme de choix de vision et tactique politiques globales qui ne sont pas bonnes (quand elles existent !). Et au dela de cette facon de gouverner c’est une preuve supplementaire de l’incompetence ou du manque de personnalité du president. Ca revient a la meme chose. Bientot quand chaque groupe va exiger de nommer telle ou telle personne, meme comme president, le president s’excutera...

  • Le 5 octobre à 22:30, par Internaute Libre En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    dans mon cher Faso que je connais, nous avons toujours des hommes d’exception avec qui il faut compter ! cela pour toujours. Avec ces braves gens au gouvernement aujourd’hui, nous repetons ce que les Americains, Francais, Maliens disent de ces soi-disant fous de Dieu ; ils menet une guerre assymetrique ! Mais les Americains, Francais et Maliens en savent quelque chose. et nous, qu’est-ce que nous avons appris de leur experience ? Avec quelle originalite nous approchons cette guerre ? nous n’avons rien en place. ou bien faudra-t-il attendre qu’un pays nous fasse une guerre symetrique ? et la encore, nous allons predre. depuis Janvier 2015, nous devions avoir mis en place notre approche a nous ! mais si tout n’est pas effectif, le comportement de nos patrons de securite laisse a desirer et ne laisse entrevoir aucune porte de sortie victorieuse pour mon Faso. ce gouvernement ne se snet toujours pas en guerre... c’est la son erreur.

  • Le 5 octobre à 22:56, par sanma En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    ET VOILA ENCORE DES MORTS ( AXE OUAHIGOUYA- TITAO) ! DONC IL FAUT MAINTENANT QUE CHAQUE SEMAINE AU MOINS 6 À 7 FEMMES DE MILITAIRES ENTERRENT LEURS MARS ! UN GOUVERNEMENT (MPP) D’ILLUSIONNISTES QUI EST ENTRAINE DE LAISSÉ NOTRE PAYS TRAINE DANS LA BOUT. LE MPP EST LE SEUL RESPONSABLE DE CE QUI ARRIVE À LA SECURITE DE NOTRE PAYS. DES MORTS ET ENCORE DES MORTS. QUE DIEU NOUS EPARGNE DU MPP EN 2020. AMINA !

  • Le 5 octobre à 23:30, par jeunedame seret En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Attention aux humeurs au Faso ; elles visent des règlements de compte dangereux. Faso.net, attention aux publications des premières humeurs pour éviter toute conspiration dans les conflits politiques ou régionaux. Ne croyez pas vite aux humeurs dans certaines situations délicates. Car, elles exacerbent les mauvais comportements. Attendons quelques jours pour bien entendre.

  • Le 5 octobre à 23:49, par aziz En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    dans tous les pays, l’infanterie c’est les enfants

  • Le 5 octobre à 23:52, par sanma En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    LA LUTTE ET REVENDICATION SYNDICALE EN 2019 AVEC DES PROTOCOLES SIGNÉS ET NON RESPECTÉS PAR LE GOUVERNEMENT, LE PROBLÈME SÉCURITAIRE, LA LUTTE DE L’OPPOSITION POLITIQUE EN 2019 SUR LE CODE ÉLECTORALE. HUM ! JE SENS QUE DES GENS ( MPP ET SES ALLIÉS) VONT TRAVERSÉS LES FRONTIÈRES. ALLONS SEULEMENT. DORMEZ MPP !

  • Le 6 octobre à 00:14, par DIB En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Nul besoin d’être un expert pour voir que monsieur BOUDA n’a pas les capacités pour tenir le navire de la défense. Cela dit, lorsqu’une personne montre une telle incapacité à assumer les charge qu’on lui a confiées, elle ne peut exiger des conditions pour partir.
    le problème du pouvoir MPP c’est que le Président KABORE a du mal à se séparer de certains de ses amis qui sont d’une incompétence notaire. Le ministre de la défense en est l’exemple type.
    Monsieur le Président, si vous voulez un deuxième mandat en 2020, faites le ménage autour de vous.
    Cordialement !

  • Le 6 octobre à 04:17, par War En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Rock doit s’isoler qqpart pour murir et prendre une decision courageuse d’homme d’etat.S’il persiste dans le mouta mouta nous serons obliger d’exiger la demission immediate et sans condition du pf lui meme pour installer une nouvelle transition de deux ans(2019-2020) pour regler tous les problemes de la republique et redonner confiance aux ptf.La situation est tres grave et il faut tout faire pour eviter une implication de l’armee.Maintenant vous savez le sens de reconciliation nationale surtout si vous perdez entre temps le pouvoir ca risque d’etre votre fete tellement les accusations sont a choix multiples(corruption generalisee instituee en systeme,mauvaise gestion,crimes economiques,baffouement des droits....).Aujourd’hui vos ennemi sont en france en rci au togo au tchad au mali et l’ensemble du bloc des francs macons.

  • Le 6 octobre à 05:30, par KNZ En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Si ce monsieur part, il rendra un très grand service à notre pays. Et le plus tôt serait le mieux. La honte qu’il redoute pour lui-même n’est pas comparable aux pertes en vies humaines de nos FDS. Que la sagesse et l’intérêt général l’emportent enfin sur l’égoïsme et les avantages privés. Que Dieu sauve notre notre pays. Union de prière.

  • Le 6 octobre à 06:27, par War En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Il faut une journee de careme et de priere pour la LONAB et que dieu eloigne tous les mauvais esprits afin qu’elle continue a nous rendre millionnaire.Je demande la vigilence des travailleurs de la lonab qui doivent sans tarder s’organiser pour meriter un bon dg qui doit etre recruter par appel a candidature et non etre le refuge d’incompetents.Mais bon dieu qui a oser balancer dans les reseaux sociaux les echanges privees entre rock et son pote.Verifiez autour du rocko qui est l’ennemi galonne de bouda qui a balance l’info .On peut retrouver le coupable le sanctionner avant l’enlevement de bouda.ca montre que vous etes deteste parmi les bidasses

  • Le 6 octobre à 07:10, par Djibi En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Le problème n’est pas le ministre seulement, mais ses conseillers techniques. Ces sont des militaires qui élaborent les stratégies pour le ministre. A ce rythme l’on réclamera un jour le départ du PF lui-même. Même les présidents militaires ne parviennent pas à résoudre le problème.

    • Le 6 octobre à 08:50, par zemosse En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Hélas, mille fois hélas, on peut tout reprocher à Bouda sauf celui de n’être pas à la place qu’il faut. La France n’à t elle pas une femme comme ministre de la défense ? Tout ministre a des conseillers ; Bouda tout seul ne peut pas avoir une influence sur la stratégie militaire en situation de guerre. Tournez vos regards vers nos officiers ! Voyez comment certains se comportent au procès du putch et vous comprendrez la situation de harakiri que vivent nos jeunes soldats face à ces misérables terroristes. C’est vrai, sa personnalité ne milite vraiment pas en sa faveur : pendant que le peuple soufre, lui , il s’empiffre et devient tout dodu comme....! Il faut donc l’évincer car à chacune de ses apparitions, il énerve la majorité des Burkinabé .

    • Le 6 octobre à 09:22, par Nabiga (Militant du MPP) En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      C’est ne pas qu’un problème de stratégie militaire. Une stratégie se rédige généralement pour un certain nonmbre d’années (5 ans pour la plupart que j’ai rédigé jusque là). Le Burkina a mis en place une stratégie militaire en 2004. Il a fallu du temps pour qu’on adapte ou réamenage cette stratégie. Mais, le vrai problème se trouve dans la mise en oeuvre de la stratégie militaire que nous disposons et non pas sa rédaction, comme beaucoup semblent croire. Et naturellement, Bouda n’est pas à la hauteur pour mettre en oeuvre une telle stratégie. Je suis même persuadé que ce monsieur ne sais pas ce qu’une stratégie, connaissant son backgroud. Au Burkina, les gens préfèrent passer des voies courtes pour se hisser au sommet, c’est le même style que ce autre vaurien de Bamaba Mamandou, ce Colonel porte galons (car n’ayant jamais fait une formation militaire). Devenir grand sans en payer le prix, c’est bien le label de Bouda, mais aussi de Bamba.

  • Le 6 octobre à 07:30, par YIRMOAGA En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Le noyau du cmdement militaire est infecté ? Si j’etait le PF, plus d’avancement en grade cette année pour les Off Sup. De l’incompetence notoire ? Voyez la réforme de l’armee Qui a consisté à augmenter l’age De la retraite ? SEM le PF, trouvez les des occupations ? Et surtout pas un des leurs comme Min Défense ? Un ingénieur staticien qui va les mettre au pas ?Du nord a l’est, des compagnies mobiles en cantonnement dans les localités ffrontalières. Pour lutter contre des éléments mobiles opérants avec peu de tactique si ce n’est l’intrusion ?
    A ce rythme l’ancien pouvoir gagne du terrain ? Le MPP a mal jugé les transitaires qui ont tout fait pour eux mais haysaaa ?
    les chefs militaires attachés au passé agissent pour la destabilisation ?

  • Le 6 octobre à 07:30, par l’indépendant. En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    L’Homme est responsable de son malheur et de son échec. Au 1er conseil des ministres de ce Mr il a largué cette expression je cite : "Les terroristes seront terrorisés". Alors franchement qu’est ce qui surprend encore s’il poserais des conditions de départ. Des conditions de départ mon œil !!!!!
    Prési, le bilan comptable te seras seul imputé alors ne laisse pas le malheur et l’échec des autres, fussent-ils tes amis précipiter le tien.

  • Le 6 octobre à 10:37, par neya boukari En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Honteux !!!! Comme gâteau de départ il veut la DG de la LONAB.

  • Le 6 octobre à 10:44, par Convolbo En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mon pays est vraiment malade
    A mon avis, nous avons tous fait erreur en tenant cout k coutt a ecourter la transition.
    On se rend compt aujourdhui que le BF a besoin d’une transition pour reorganiser sans coloration partisane, la class politik, la gouvernance, la justice, l’ecole, l’armee , la police, la sante, etc...
    le problem aujourdhui, c’est que nous continuon a nous mentir, a tourner en rond et a gaspiller le peu de ressource que nous avons et surtout a perdre le temps.
    Le BF a besoin d’une nouvell classe politik, des homme d’etat.
    La class politik actuel est complice de tous nos malheurs et n’a pas voulu preparer une releve.
    Nous sommes vraiment dans la merde et c’est pas les prieres qui vont nou sauver.
    Pourtant, le President Sankara nous avait prevenu,
    NZ nous avait prevenu,
    Ki-Zerbo nous avait prevenu. Domag

  • Le 6 octobre à 11:49, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    He les parents, soyons et restons vigilants. Pour qui connait les modes et principes de combat des gars (dirigeants) du MPP, on ne devra pas accorder à cette affaire l’importance qui lui est donnée en ce moment. Et bicause ? Tout comme cela se faisait alors qu’ils étaient les "seconds couteaux" de Blaise Compaoré, aux fins de sonder les esprits, "on lance de fausses données dans les Presses pour recueillir au finish, ce que pense le peuple. C’est tout simplement cela. Sinon, dans notre pays, combien de Ministres ont été renvoyés, élagués, voire, exclus des Gouvernements. Mais quand est-ce qu’on a entendu, on a lu dans la Presse "Qu’un Ministre renvoyé" ait eu l’occasion de marchander son départ ? Protéger Bouda de la honte semble-t-il avoir dit ? Pour qui s’est-il pris ? Même en sa qualité de cousin du Chef de Manga, il ne fait pas le "tout Manga" pour, faire croire et comprendre que son départ du Gouvernement sera pour lui, une honte. Est-il le seul INTELLECTUEL de la Région ? Nous sommes tous natifs de la Zone et bon nombre d’entre nous sont plus intellos que lui, plus compétents que lui. Manga n’a pas que lui Claude comme fils. Il aurait lié son souhait de rester jusqu’à cette date (11 Décembre) simplement pour aider à réussir l’Organisation des manifestations qu’on l’aurait mieux compris. Mais là, c’est du toque qu’on nous sert. Par ailleurs, comme second point d’exigence, il demande le poste de DG de la LONAB où les choses se font "mouta-mouta" et le "koukoun-koun". C’est un poste où très peu de clarté semble être de règle. Pense-t-il pouvoir y voler mieux ? C’est trop demander. Les choses auraient pu être mieux gérées sans bruits ni tapages. Je pense moi, que c’est une manipulation de la part de ses "Adversaires" à l’intérieur de leur Parti (MPP) pour le nuire politiquement du reste. En termes plus clairs, ceci n’est qu’un grossier montage en interne pour l’anéantir. Malheureusement, il ne semble plus subtile, plus perspicace pour comprendre le danger auquel, son propre Parti.

  • Le 6 octobre à 11:51, par Ka En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Monsieur le président du Faso, la colère de votre vieux Ka est sans fin. Moi qui a voté votre programme présidentiel, un programme de l’espoir pour une alternance politique saine d’un Burkina nouveau. Malheureusement avec tout ce qui arrive, vous ne prenez pas les choses au sérieux en jouant avec le feu. Petit frère son excellence, votre père Bila signataire des accords du franc CFA avec la France et un politique de haut rang, peut vous dire une seule chose concrète, ‘’’en politique il n’y a ni morale, ni éthique, ni vertu ni devoir de reconnaissance,’’’ ce qui compte c’est d’avoir des compétences autour de soi pour relever les défis.

    Avec le cinéma de l’opposition caméléon dont Zépherin Diabré veut vous avoir dans son filet pour les revanchards aux griffes de lion pour accaparer le pouvoir par le sang, j’ai cru comprendre que vous étiez très intelligent pour écouter votre peuple, car, un président qui refuse d’entendre les critiques, et, pire, qui les fait taire par tous les moyens possibles et imaginables, n’a aucun avenir devant son peuple mûri par la corruption et les crimes gratuits : Et ce n’est pas Blaise Compaoré qui me dira le Contraire.
    Malheureusement, ce que je constate me mets en colère, car, je croyais qu’avec tout ce qui se passe, vous alliez remaniez votre gouvernement en balayant tous ceux qui vous grattent seulement le dos sans rien faire pour l’stabilité de votre régime, ni la sécurité du pays, ni pour le peuple, que leurs propres intérêts.

    Quand je vois des conseillers comme Cherif Sy, le super PAN de la transition, celui qui a eu le cran de voter la loi de l’exclusion pour mettre les charognards a l’écart pour une alternance politique saine, et aujourd’hui on le voit en boubou blanc avec vous à travers les hôtels luxueux du monde, sans vous dire de balayer les incompétents autour de vous, un conseiller particulier de ce genre, doit être mis immédiatement au placard, car, c’était des personnes comme lui qui devait rendre le moteur de votre régime en moteur turbo. Au lieu de ça, ce sont les voyages accompagnés dans les hôtels de luxes qui les intéressent. Pourtant, vos conseillers bidon devaient vous dire de se réveiller et remanier plusieurs fois votre gouvernement pour trouver les vraies compétences qui inondent notre pays et qui chôment.

    Ou si je vois mon compagnon des CDR Simon Compaoré, le meilleur maire du continent Africain qualifiés par l’association des maires des villes du monde, qui devait mettre sa franchise en avant, et vous dire les quatre vérités de remanier très profondément le gouvernement sans des amis ni familles incompétents, ce Simon nationale est dans son coin et regarder couler le navire. Son excellence, je sais que vous me lisez, réveillez-vous et balayer ses conseillers bidons, ces ministres qui dorment sans aucun état d’âme, pour trouver des personnes capables de relever le défi.
    Faire dégager Bouda seule en laissant les conseillers bidons et des ministres qui vous grattent le dos sans rien faire que pour leur gosier, reste un Jeu parfait d’équilibrisme qui ne règle aucun problème.

    Monsieur le président il est temps de remanier profondément votre gouvernement et de trouver les vraies compétences pour remettre le Burkina sur les rails d’un nouveau départ. Même l’opposition qui ne sait pas opposer, à trouver votre faiblesse avec vos conseillers bidons et vos ministres flémards, c’est pourquoi dans son esprit, elle mène librement des actions violentes et illégales, rien de constructif, que pour accaparer le pouvoir par vengeance.

    Conclusion : Son excellence monsieur le président, souvent ma vérité perce les cœurs sensibles, mais les soigne à la fin. Et je vous dis que vous n’aviez plus le choix : ET pour faire trembler ceux qui veulent déstabiliser le pays, remettez en scelle ceux qui les ont fait fuir ou les mettre à la MACA ou a la MACO. N’ayez pas la honte, et dire que l’équipe de la transition a fait un bon travail que vous n’aviez pas repris : Et cette erreur vous mette la corde au cou. Et ma proposition reste la même : Remaniez vite votre gouvernement et remettez en scelle ceux qui ont eu le courage d’enraciner l’alternance politique dont vous vous jouissiez aujourd’hui, afin qu’ils arrosent leur plante et surtout la protéger des prédateurs, et vous verrez que le Burkina ira mieux ici en 2025. Et ces terrorismes déguisés seront oublié, comme tous les régimes chassés par les soulèvements populaires.

    Son excellence monsieur le président, ceux-ci n’est qu’une remarque personnelle, et qui ne regarde que moi : Du haut de leur noblesse par rapport à vos conseillers bidon et ministres au moteur de diesel, j’avoue que les deux noms et un en réserve dont je vais citer, force le respect : Ils sont humbles, peu exigeants, mais très convaincants des charges qui sont les siennes dans les missions qu’on les confies, je veux parler ici d’Auguste Denise Barry et de Michel Kafando, et de réserve I. Zida de l’équipe de la transition. Remettez les dans le circuit pour calmer les revanchards, et permettre l’alternance politique voulu par le peuple d’avancer. Je retiens ce que me disais le même BARRY au moment de la transition : Ka, ma mission n’est pas facile, mais il faut d’abord assurer sa part de contrat avant de revendiquer quoi que ça soit. Pour moi, la reconnaissance ne se réclame pas, mais il faut reconnaître ce que l’équipe de la transition nous a donné.

  • Le 6 octobre à 13:26, par Le prospectiviste En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    La rumeur gagne du terrain et agit même sur des hommes supposés "crédibles". Toujours des supputations et autres allégations. Il y a marre et sachons raison gardée. Évitons de verser la bile. Avec ça, le Burkina ne court plus simplement des risques d’émiettement mais se retrouve plutôt et véritablement en danger d’implosion.
    Le chef de l’Etat gagnerait a s’adresser directement et urgemment a la nation en vue de rassurer et unir contre les actes de vandalisme rampant. Ce sera l’occasion de solliciter au peuple entier, un soutien inestimable aux efforts de guerre.

  • Le 6 octobre à 14:31, par SOME En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Alors vous comprenez pourquoi rien n’est fait aec cette armée et ce gouvernement. Vous mourrez par centaines de par milliers, civils comme militaires ce gouvernement a une logique qui n’est pas celui du peuple burkinabe : il obeit a d’autres injonctions.
    Oui le probleme est dans la direction politique du pays. Mais aussi dans la hierarchie militaire. Nous qui sommes aptes a copier la France : un ministre si important que M Colomb donne sa demission qui plus est est refusee par le chef de l’etat mais il le defie et s’en va. Chez nous on renvoie un ministre (il ne demissionne pas), mais il refuse et reste et impose ses conditions. Et ca marche !

    Nous sommes prompts a nous plaindre mais nous laissons faire. C’est notre faute. N’allons pas plus loin. Ce gouvernement du MPP a trahi (meme si on s’y attendait). Mais nous apres avoir sacrifié nos heros a l’insurrection, apres avoir crié que plus rien ne sera comme avant, qu’avons fait quand tout est resté comme avant ?

    Comme je le dis depuis qu’on s’en prenait a Simon compaore, remplacer le ministre ne suffit pas Ce n’est meme pas la solution. C’est le choix politique qu’il faut changer. Or ce choix politique ne peut pas changer car ces hommes là ont usurpé le pouvoir pour leurs interets. C’était vital pour eux : ce qui arrive était plus previsible. C’est notre faute a nous : nous ne pouvons que nous en prendre a nous et corriger la donne en nous prenant en charge.

    Je vous assure meme que mettre la pagaille dans le gouvernement fait partie du plan de ceux qui nous attaquent. Comme jusqu’à present ils n’ont pas reussi a soulever les populations contre le gouvernement et en profiter pour attaquer malgre toutes les provocations. Vous vous amusez avec ces individus. Si le proces du coup d’etat ne va pas jusqu’au bout, la pagaille aidant et les complicites au sein de l’armee vous avez tout le plan : on les fait evader et on vient prendre le pouvoir.

    Il ne suffit pas de changer les gens C’est un faux probleme et ceux qui se contentent de ca jouent le jeu consciemment ou inconsciemment le jeu de l’ennemi. La solution repose dans le leadership politique mais malheureusement il n’existe pas. Je me resoud a reconnaitre que la hierarchie militaire est complice : changer le chef d’etat major ne resoud pas le probleme. Eux-mêmes le savent. Que peut faire le pauvre Oumarou ? Alors qu’on lui sape tout sous les pieds

    Vous perdez votre temps a vous egosiller sur Bouda (ou autres). Laissez Bouda tranquille avec son deal malhabile. D’ailleurs qui a donné sur la place publique ? et pourquoi ? Bref ! Le probleme c’est Roch lui-même et la hierarchie militaire. On connait le plan de l’ennemi on sait qui est l’ennemi, alors on prend les strategies et tactiques adaptées et appropriees.
    SOME

    • Le 6 octobre à 17:19, par Ka En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Merci mon ami SOME pour tes éclairages pour ceux qui veulent écouté, et tant pis pour ceux qui s’entêtent et subiront par la suite les conséquences : Et je confirme ce que j’avance, car, après l’insurrection un proche de Blaise Compaoré m’a abordé dans un café épicerie au centre de Ouaga et m’a dit ceux-ci, ‘’’si on avait su, on allait prendre au sérieux les critiques fondées des internautes sur les réseaux sociaux d’informations a l’exemple de toi Ka, et de Kôrô Yamyélé et tant d’autres.’’’ Oui Roch Kaboré, sa femme Sika et enfants nous lisent ainsi que ses proches comme faisait Blaise Compaoré et sa clique. Mais pour Blaise Compaoré et sa clique, c’est le refus de l’alternance politique qui était la source de leurs problèmes car, lorsqu’un individu ou un groupe individus monopolisent le pouvoir étatique pendant des années au nom de la corruption et les crimes gratuits, finira toujours pour être éjecté par la force de son peuple.

      Malgré de ce que Roch Kaboré et sa clique ont vécu comme expériences, je vois que c’est un éternel recommencement des mêmes erreurs que Blaise Compaoré. Et en te lisant, je me pose encore la question, est ce que les politiques de pacotille du Burkina peuvent-il sauter des étapes pour être à l’écoute de leur peuple, au lieu de leurs intérêts personnels et leurs égoïsmes et être un jour parmi les politiques de développement et de l’émergence ?
      Ce qui est sûr mon ami SOME, nous serons toujours là avec nos critiques fondées pour les faire réfléchir deux fois, avant de prendre le peuple pour leur mouton a sacrifier.

  • Le 6 octobre à 14:51, par choci En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Le ministre Bouda ne doit pas partir seul. Le Chef d’État Major doit le suivre. Les 2 sont incompétents. Et les colonels qui roulent en 4x4 a Ouagadougou avec chauffeurs doivent aller sur le terrains pour diriger les opérations. Que fait un colonel a Ouagadougou en temps de guerre. C est eux qui doivent diriger les opérations sur le terrain. S ils ne veulent pas on les déshabille.

  • Le 6 octobre à 14:58, par denco En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Mr djibi je suis parfaitement d’accord avec toi. il ya trop je dit bien trop de ,un tel proche de, un tel proche de dans notre grande muette ……….. suivez mon regard.
    malheureussemt il ya une recuperation politique mal sain tout simplement parce qu’on veut le pouvoir.
    voyer il faut avoir la sagesse surtout vous les aines ( politiciens) de dire un jour la vérité au peuple.
    quelques soit le parti politique qui viendra au pouvoir ne pourra vaincre totalement ce soit disant terrorisme.

    pardons ns vous en prenez pas au ministre BOUDA et SAWADOGO . car je vous prends des exemples très simple en France, au USA, en cote d’ivoire etc.
    au debut dans le dernier pays citée de la prise de pouvoir de ado il nomma comme ministre de la sécurité , Hamed BAKAYOGO je vous précise qu’il est journaliste malgré les attaques ici et la ado l’a maintenu résultat vous meme vous le saviez. actuellement Hamed BAKAYOGO journaliste est l’actuel ministre de la defense .
    on dit toujours que l’union fait la force. mais ses conseillers techniques. Ces sont des militaires qui élaborent les stratégies pour le ministre. A ce rythme l’on réclamera un jour le départ du PF lui-même. Même les présidents militaires ne parviennent pas à résoudre le problème. le Faso nous appartient tous , les balles assassines ne trie pas .je passais

  • Le 6 octobre à 16:38, par Danton En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Kadré Désiré Ouédraogo for president ! Vivement 2020. J’en connais, des tournesols sans dignité qui songent déjà à retourner leur veste pour une énième fois. Paix aux âmes de ceux et celles qui sont tombés.Qui vivra, verra. Vive le Burkina Faso ! Danton.

  • Le 7 octobre à 00:02, par Beou En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Trop de débats sans fondement.
    le PF , chef suprême de l armée qui a prêté serment pour l’intégrité territoriale,la sécurité,le bien être social des burkinabé a t’il declare la guerre ?
    non à ce que je sache.donc pour lui c la vie normale.
    puisqu il a le pouvoir de décréter l état d urgence dans les zones citées,permettant ainsi aux fds d agir avec la protection légale que cela procure.
    puisqu il a aussi l humilité d agir sur les personnes qui peuvent gérer la situation, il ne le fait pas
    puisqu il peut aussi faire intervenir des mercenaires,il ne le fait pas
    alors, que faut il comprendre ?
    28 morts en 13 jours, c pas un problème pour lui.

  • Le 7 octobre à 02:02, par wakat En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Que le Président KABORE même dans le pire de ses cauchemars n’accède a cette raquette. C’est encore un de leur plan,s’il arrive a faire sauter BOUDA et Clément, ils auront la voie libre
    pour réussir leur coup !!! Rappelez vous de la transition,ils ont tout fait pour écarter Auguste Barry pour pouvoir faire le coup d’état. Attention mon frère Roch, ATTENTION, le ver est dans le fruit, si tu perd ces deux, tu pourra ainsi compter les jours pour leur forfait, ils arriveront a leur fin qu’ils n’ont jamais abdiquer. Certain écris dans la presse pourraient être un de leur plan, ne te fi pas aux dire de tes détracteurs car assurément il te conduiront droit dans le trou. Si tu li ce poste, même par le biais de tes attachés de presse, fait très attention car cela pourrait être l’un de leur principal et ultime plan,créer le boulevard par le départ de ces deux et manipuler les autres. Tu es un homme de foi,un homme d’écoute et d’analyse, de consensus, tu sais ou trouver tes bon conseil, a défaut, écoute ton cœur et tu verra le chemin. Ecoute ceci : "LES DIFFICULTÉS SONT COMME DES PANNEAUX DE SIGNALISATION POUR TE DIRE QUE TU EST SUR LE BON CHEMIN......aussi, LA RÉUSSITE T’ATTIRERA DES FAUX AMIS ET DES VRAIS ENNEMIS, MAIS RÉUSSI CAMEME !!!! ". Que le SAINT ESPRIT de guide et que DIEU tout puissant soit avec toi. "L’ÉTERNEL QUI MA LIBÉRÉ DE LA GRIFFE DU LION ET DE LA PATTE DE L’OURS ME DÉLIVRERA TOUJOURS".

  • Le 7 octobre à 02:09, par wakat En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Que le Président KABORE même dans le pire de ses cauchemars n’accède a cette raquette. C’est encore un de leur plan,s’il arrive a faire sauter BOUDA et Clément, ils auront la voie libre
    pour réussir leur coup !!! Rappelez vous de la transition,ils ont tout fait pour écarter Auguste Barry pour pouvoir faire le coup d’état. Attention mon frère Roch, ATTENTION, le ver est dans le fruit, si tu perd ces deux, tu pourra ainsi compter les jours pour leur forfait, ils arriveront a leur fin qu’ils n’ont jamais abdiquer. Certain écris dans la presse pourraient être un de leur plan, ne vous fiez pas aux dire de tes détracteurs car assurément il te conduiront droit dans le trou. Si tu li ce poste, même par le biais de tes attachés de presse, fait très attention car cela pourrait être l’un de leur principal et ultime plan,créer le boulevard par le départ de ces deux et manipuler les autres. Tu es un homme de foi,un homme d’écoute et d’analyse, de consensus, tu sais ou trouver tes bon conseil, a défaut, écoute ton cœur et tu verra le chemin. Ecoute ceci : "LES DIFFICULTÉS SONT COMME DES PANNEAUX DE SIGNALISATION POUR TE DIRE QUE TU EST SUR LE BON CHEMIN......aussi, LA RÉUSSITE T’ATTIRERA DES FAUX AMIS ET DES VRAIS ENNEMIS, MAIS RÉUSSI CAMEME !!!! ". Que le SAINT ESPRIT de guide et que DIEU tout puissant soit avec toi. "L’ÉTERNEL QUI MA LIBÉRÉ DE LA GRIFFE DU LION ET DE LA PATTE DE L’OURS ME DÉLIVRERA TOUJOURS".

  • Le 7 octobre à 09:16, par Soutongnooma En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Ceux qu’ils veulent le départ du ministre Bouda n’ont rien compris en démocratie ni en politique,vous pour analysé quelque chose vous l’analysé d’un aspect vous ne prenez pas soins de l’analysé dans toute les facettes ce qui est trop souvent des erreurs,je prends pour exemple du soulèvement populaire du 30 31 octobre 2014 comment des gens peuvent dire que c’est une erreur ?donc le peuple insurgé est en erreur alors ?donc le vote de roch est une erreur ?non je le dit !vous qui émettez des commentaire qu’est ce vous vous faite pour pallier ce problème de terrorisme,si roch n’étais pas le candidat idéal pensez vous que le pays allait être troublés ?le gouvernement de roch ne négocie pas avec les terroristes comme sont prédécesseur(qui lui hébergeait fournissait même les armes)donc ne peuvent plus avoir ce qu’ils veulent et sentent menacé ils ne peuvent éradiqué que par la force d’où le terme terrorisme.et je souligne quelque chose si vous ne laissez pas les théorie de révolution le pays risque de tombé dans le chaos la révolution n’a apporter que des perte en vie humaine chaque ère sont héros sankara que vous aimez est ce que c’est seulement des qualités qu’il avait et ses défaut vous le mettez ou ?il a opprimés le peuple en n’acceptant pas d’aide de l’exterrieur comment un peuple peut se développé sans import export c’est loi de l’ecommie lui qui avait un niveau BAC+2 ne pouvant comprendre,l’histoire donne toujours raison au mort est ce que c’est souvent vrai ?

  • Le 7 octobre à 09:19, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Hum... Je sais que beaucoup vont m’en vouloir mais vraiment, il faut qu’on soit "wônêtes" dans ce pays, comme disait un certain Norbert Zongo. Je ne connais pas le ministre en question, ni si les rumeurs sont fondées. Mais il ne suffit pas de rappeler les GRANDS PRINCIPES, il faut aussi se rappeler la réalité :

    1°) Tout le monde réclame de choisir les responsables en se basant uniquement sur la compétence, mais tout le monde se plaint quand sa région, voir son ethnie n’est pas représentée au sommet de l’état !

    2°) Chacun estime que le président est responsable de la gestion de ses ministres, et les ministres de celle de leurs DG, mais en même temps on voudrait qu’ils nomment des gens en qui ils n’ont pas confiance, voir même des adversaires ou opposants déclarés !

    3°) Ministre est un poste POLITIQUE ! Ce n’est pas le résultat d’un concours du plus compétent dans le domaine. Pour cela, il y a le secrétaire général, les conseillers techniques, spéciaux et j’en passe. Le ministre donne la vision politique, arbitre parmi les options de ses conseillers et défends ses dossiers et ses budgets en conseil des ministres. Si ça ne marche pas, cela signifie soit que le ministre est trop gonflé pour écouter ses techniciens, soit que ceux-ci sont des incompétents voir des saboteurs.

    4°) Le précédent ministre de la défense était un certain Roch Marc Christian Kaboré. Sur l’insistance de l’opinion, il a du céder ce poste à un ministre plein. Quoi de plus logique qu’il choisisse un très proche qui puisse lui rendre compte à tout moment sans retenue ? Rappelons que lui même n’est pas un spécialiste de la défense.

    5°) Au sortir de la transition, une sorte de consensus s’est dégagé parmi les ex-insurgés pour dire "plus de militaires en politique au Faso". Cela s’est traduit par l’interdiction formelle qui leur est faite de faire de la politique. Mais être ministre, c’est faire de la politique ! En conséquence, et tenant ses promesses de candidat, le président RMCK ne veux pas, (il l’a dit clairement) nommer de ministre militaire. Pourquoi insister comme si cela seul allait résoudre tous nos problèmes ?

    6°) Notre armée nationale est sortie fortement éprouvée des décennies de Révolution/Blaise Compaoré/Insurrection/Coup d’état. Elle avait besoin et a toujours besoin d’être fortifiée et renforcée. Les nombreux témoignages au procès du putsch montrent par exemple comment la chaine de commandement a été remise en cause depuis le CNR. Le putsch lui même a révélé des divisions et l’éventuelle "dualité" pour ne pas dire plus, de certains hauts gradés. Il semble donc plus urgent de mettre les plus compétents et fiables aux affaires à l’état major pour penser la contre offensive contre les terroristes que de changer les civils indéfiniment ?

    7°) Oui oui, les gens négocient leur départ, souvent même avant d’accepter le poste ! Ce n’est pas très joli, ni républicain, ni patriote, mais c’est humain et c’est comme ça. Certains abandonnent, souvent sans retour possible, une bonne carrière bien remplie pour un poste qui dure dans le meilleur des cas 5 ans (on a même vu six mois récemment !). Alors oui, ils négocient leur point de chute "après", ne serait-que pour ne pas galérer alors qu’ils ont des familles. Sinon, il n’y aurait pas grand monde pour accepter ces postes. Dans certains cas même c’est obligé, car quand tu as géré des gens avec sévérité (même justifiée), c’est dangereux de retourner sous les ordres des mêmes personnes !
    Cordialement !!!

  • Le 7 octobre à 12:23, par Mogo En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Si tu chasses ton chien par ce qu’il est méchant, c’est la chèvre du voisin qui va te mordre. Blaise était mauvais, c’est vrai et c’est démontré, mais ces dirigeants actuels étaient où ? Avec Blaise. Donc, conclusion logique. C’est Blaise qui réfléchissait pour eux, maintenant qu’ils doivent le faire, c’est compliqué. Sinon, au Faso, les rumeurs sont les vraies infos. On attend de voir la suite du feuilleton

  • Le 7 octobre à 12:55, par Cri de Coeur d’ un Soldat En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Ecoutez, l’ opposition n’a donc pas le droit de dire qu’ un ministre est incompetent si la majorite ne peut meme pas voir et accepter cela ? Ce n’est pas encore clair qu’ il n’ aurait meme pas fallu nommer Bouda a cette place ? Je respecte l’ amitie mais on peut rester loyal tout en n’ oubliant pas les responsabilites face a toute une nation.Si ce ministre est maintenu a post jusqu’ en decembre, c’est une menace pour la survie du regime. Les gens ne veulent pas entendre ca or pourtant tout le monde le sait. Je ne suis pas naif pour croire qu’ il est le seul probleme face a l’ echec devant le terrorisme mais il pourrait donner des idees a des baroudeurs. or, nous ne voulons plus revenir en arriere avec des regimes d’ exception qui n’ ont jamais ete mieux. Meme le CNR qui etait au dessus de la melee parce qu’ il developpait le pays, son bilan des droits de l’ homme etait catastrophique.Il faut que ce ministre et l’ autre quittent. C’est un acte symbolique et on ne doit pas s’ arreter la. Mais ca calmera les populations et nos militaires et paramilitaires, le temps d’ une reorganisation profonde de notre defense qui commence par l’ ahat d’ equippement consequents. On ne pluutte pas contre ces terroristes finances par les milliards voles du peuple et par les razzias operes dans les pays voisins pendant des decennies ; je disais, on ne lutte pas contre l’ hydre de ce genre avec des petoires. Je suis militaire et je sais de quoi je parle. En attendant, c’est nous les militaires qu’ on troue la peau chaque jour, nos femmes et nos enfants qui sont sans maris et sans soutien quand on nous met le marteau sur la pointe sur le morceau de bois et on va nous jeter a six pieds sous terre, c’est leurs vies qui sont d’ abord le plus touchees... Attendre encore decembre pour faire plaisir a un ami, ca ne sera pas facile. Je m’ arrete la pour ne pas parler trop.

    • Le 8 octobre à 11:37, par zemstaba En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Cri de cœur, si vous attendez sagement, ces gens là vont vous finir. Nos dirigeants s’en foutent éperdument. Pendant que des gendarmes tombaient au champ d’honneur, eux ils dansaient et buvaient le champagne au mariage de leurs enfants qui vivent au Canada. C’est vous les perdants. Si vous ne vous levez pas, c’est tant pis pour vous ! Concertez vous et faites entendre vos revendications. Non pas de les renverser, mais les secouer comme vous avez fait avec Blaise en 2011. N’oubliez pas que C’est le manque de moyens lors de la guerre de Mali en 1974 qui a révolté Sankara. On connaît la suite !

  • Le 7 octobre à 13:00, par Janvier Honore Marie Ouedraogo En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    On ne pourra pas vaincre les terroristes sans investir dans les renseignements et l’ equipement. Honnetement.Donc il faut meme l’ integrite dans la gestion mais quand on achete un kepi de policier a 700 mille francs, et quand on veut faire des economies sur le carburant pour finir sa 10 eme villa, mais c’ est pas la peine quoi !

  • Le 7 octobre à 18:49, par BONJOUR En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Quand on veut s’entourer de gens acquis cela donne l’infanterie. Comment peut on tomber aussi bas. Je pensais que ce pays avait touché le fond, mais hélas.
    Et un président d’assemblée nationale qui tombe encore plus bas que ce ministre de la défense, en parlant d’ouvrir une enquête. Il oublie que l’assemblée est le temple de l’expression de la démocratie

    • Le 8 octobre à 11:32, par toudou En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

      Bonjour, tu n’as rien compris. C’était une maniére pour le PAN de confirmer l’info. C’est la guerre interne au MPP ! De la meme façon, l’info sur le départ de Bouda est venue d’une aile du MPP qui ne souhaite pas qu’on lui donne la Lonab.Eux estiment que Bouda a déjà eu sa chance avec deux ministéres (jeunesse er défense) alors qu’ils ya plein de cadres MPP qui attendent toujours. Ils ne sont pas d’accord qu’après avoir échoué à la Défense on envoie Bouda à la Lonab. C’est eux qui ont fait fuiter l’info.

  • Le 8 octobre à 05:47, par maan ne sugri En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Monsieur Soutongnomà, c’est plutôt vous qui faites une analyse biaisée des choses. Quand vous dites que son prédécesseur négociait avec les terroristes. Eh bien, ceux qui ont refusé de négocier avec les terroristes devraient bien affûter leurs armes et dire que je ne jetterait pas en pâture mon peuple. Ils ont fait le brave, ils ont bombé la poitrine, où sommes-nous ? Est-ce que ce sont eux qui perdent la vie ou plutôt nos pauvres enfants. Quel grand politicien a perdu sa vie dans ces victimes du terrorisme. David a terrassé Goliat mais avec l’aide de Dieu. Donc bomber une poitrine ne suffit pas, il faut s’ assurer qu’on a les ressources nécessaires (spirituelles, morales, humaines de qualité, materielles et financières ) pour les combattre. Son predecesur, je peux le qualifier d’homme intelligent, réaliste peu rêveur. Protéger son peuple pendant 27 ans, sans que les forces étrangères ne viennent à son secours est un grand homme même s’ il y a eu des bavures. Laissez rentrer le diable dans la maison et solliciter le secours de Dieu et des hommes, ce n’est pas aussi du réalisme. Moi je ne regrette pas l’époque de Roch et je ne regrette pas non plus l’époque de BC, je suis fier de mon Dieu. Il fait voir parfois aux hommes le fruit de leur méchanceté car la haine produit la haine, la méchanceté produit la méchanceté. Avant de prier, rassurons nous que nous nous sommes pardonné s, avec un repenti véritable de nos péchés. La fourberie et tricherie n’ont pas leur place chez notre Dieu. La miséricorde de Dieu est accordée à ceux qui la veulent d’un coeur sincère. Seigneur Dieu, Allah sauve et protége notre cher pays plein d’hommes pieux, honnêtes mais malheureusement avec des dirigeants pas suffisamment honnêtes et sincères.

  • Le 8 octobre à 11:42, par Avis En réponse à : Gouvernement burkinabè : le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda sur le point de départ ?

    Il ne faut attendre que le Burkina soit noyé avant de procéder au changement. C’est une urgence et le Président doit traiter la donnée avec urgence

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés