Art de la peinture : L’artiste Paudar expose le fruit de 35 ans de coups de pinceau

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • mardi 4 septembre 2018 à 18h33min

Du 1er au 25 septembre 2018, le vestibule du Musée national de Ouagadougou, abrite une exposition de peintures d’art. Le vernissage des œuvres de l’artiste Paul Darga (Paudar), s’est tenu dans la soirée de ce lundi 3 septembre 2018.

Art de la peinture : L’artiste Paudar expose le fruit de 35 ans de coups de pinceau

Depuis 35 ans, Paul Darga, de son nom d’artiste « Paudar » qui signifie « la peau de l’art », nourrit un grand amour pour la peinture. Administrateur civil de formation et actuellement inspecteur technique des services, il s’est toujours consacré à son art malgré ses occupations, en matérialisant sur des toiles, son vécu, ses expériences, sa perception de la société. Bien qu’il soit connu en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada, en Afrique du Sud, au Brésil et dans bien d’autres pays du monde, c’est la première fois que Paudar expose seul ses œuvres au pays des Hommes intègres.

Au départ, en 1984, l’artiste se contentait juste de faire des portraits. Ce n’est qu’entre 1998 et 1999 qu’il s’est lancé dans la production de tableaux en couleur grâce à des stages et formations. Le stylisé, l’impressionnisme (qui amène les gens à imaginer pour voir), le figuratif et l’abstraction sont les modèles utilisés par l’administrateur civil pour donner un sens à ce qu’il peint. « Dans tout cela, j’essaie de combiner dans une œuvre ce que j’ai comme sensibilité et qui vient transparaître », a confié l’artiste peintre.

En effet, les 33 tableaux exposés du 1er au 25 septembre, dont les montants sont compris entre 100 000 et 1 250 000 francs CFA, sont l’expression de la vie de tous les jours de Paudar. Ce qui justifie le nom de certains tableaux : Foule, La fête, Rencontre, Les demoiselles. Chaque œuvre a une histoire et un sens pour son auteur. Par exemple, la toile intitulée « Angélus de midi » est une inspiration de l’œuvre d’un français. Sur ce tableau, Paul Darga a matérialisé des femmes dans un village du pays des Hommes intègres, en posture pour la prière de l’angélus.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
LeFaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés