Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Mise en œuvre du PNDES : une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours

Mise en œuvre du PNDES : une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours

Ce communiqué de presse annonce la tenue prochaine d’une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) et accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale. Ladite conférence se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 à Ouagadougou.

Pour une transformation structurelle de l’économie burkinabè au profit du bien-être des populations, le gouvernement, sous le leadership du Président Roch Marc Christian Kaboré, a adopté le Plan national de développement économique et social (PNDES) pour la période 2016-2020.
Les 7 et 8 décembre 2016 à Paris, s’est tenue la conférence des partenaires du Burkina Faso pour le financement du PNDES. Elle a permis au gouvernement, de partager ses priorités de développement avec les partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs du public et du privé, pour favoriser la mise en œuvre de ce nouveau référentiel de développement.

Afin de faire le bilan à mi-parcours de la mobilisation des ressources pour financer le PNDES et d’améliorer le niveau de mobilisation de ces ressources en vue d’accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale, le gouvernement burkinabè , avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement, de la Banque mondiale et de l’Union européenne, organise les 9 et 10 juillet 2018 dans la salle de conférences de Ouaga 2000, une conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) dont le thème est « Accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina Faso ».

Le choix du secteur agro-sylvo-pastoral s’inscrit en droite ligne des objectifs du PNDES qui ambitionne en son axe 3 de « Dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois ».

Au Burkina Faso, le potentiel des filières agricoles et agro-industrielles est très important et reste une source de croissance encore largement inexploitée.
Le secteur agro-sylvo-pastoral occupe près de 80% de la population active et le poids de ce secteur varie entre 28 et 31%. Cette contribution sectorielle relativement faible à la formation du PIB de 1994 à 2014 s’explique par le fait qu’il n’y a pas de transformation de la structure de la production qui reste caractérisée par une faible évolution de la productivité du secteur rural, une industrie manufacturière déclinante et des activités tertiaires dominées par le secteur informel.

Par ailleurs, dans les zones urbaines, l’alimentation est achetée à 90% car les ménages ont peu de possibilités de produire leur nourriture. La marchandisation gagne aussi les zones rurales, e qui est un fait nouveau. Il ressort d’études récentes qu’en 2015, moins de la moitié de la consommation alimentaire des populations vivant dans les zones rurales était autoproduite.

Cela montre qu’il existe d’énormes opportunités en termes de marché pour les entreprises agricoles et agroalimentaires. D’où l’intérêt de cette conférence internationale qui va réunir plus de 250 participants issus des secteurs public et privé, des partenaires techniques et financiers, des universitaires, des chercheurs, des investisseurs nationaux et étrangers, et des Burkinabè vivant à l’étranger.
La conférence qui se tient sous le leadership de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Paul Kaba Thieba, Premier ministre chef du gouvernement, prévoit au programme :

• Des communications sur le thème central de la conférence ; « Accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina Faso » ;
• Une table ronde pour la mobilisation du financement complémentaire à la mise en œuvre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) et du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL) ;
• Des rencontres B to B ;
• Des expositions de produits et services de la filière agro-sylvo-pastorale ;

Pour participer, vous pouvez vous inscrire en ligne sur le site de la conférence : www.pndes2020.com.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile
Transfert des compétences : Le ministère de l’éducation et les collectivités territoriales se concertent pour plus d’efficacité
Journées de la commande publique : Rendre le système efficace pour atteindre les résultats du PNDES
Mise en œuvre du PNDES : Les partenaires techniques et financiers prêts à « accélérer leurs appuis »
Mise en œuvre du PNDES : 217,7 milliards de francs CFA d’intention de financement pour le PUS et le PADEL
PNDES : Faire du secteur agro-sylvo-pastoral un facteur du « décollage économique du Burkina »
Mise en œuvre du PNDES : une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours
PNDES : Une conférence internationale pour enclencher la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina
PNDES composante Eau et Assainissement : Les réalisations pour l’année 2018 sont estimées à environ 90 milliards de francs CFA
Arrimage des plans locaux au PNDES : L’État signe des contrats d’objectifs avec les collectivités territoriales
Pré-revue du PNDES : Des résultats « encourageants » mais…
Economie : Un Projet de plus de 7,837 milliards pour améliorer la mise en œuvre du PNDES
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés