Bonne gouvernance : L’ONG Diakonia outille des organisations de la société civile

LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • lundi 11 juin 2018 à 21h03min

L’ONG Diakonia, en collaboration avec l’université Ouaga 2 et le ministère de l’Administration territoriale, a lancé la 2e session du certificat universitaire en management et gouvernance des ONG et associations. La cérémonie d’ouverture officielle de l’activité a eu lieu ce lundi 11 juin 2018 au siège de l’Institut universitaire de formation initiale et continue ( IUFIC), à Ouagadougou.

Bonne gouvernance : L’ONG Diakonia outille des organisations de la société civile

Des membres d’associations et d’ONG vont bénéficier de formations en management et en gouvernance. L’occasion leurs est offerte par l’ONG Diakonia et ses partenaires. Le lancement de la formation est intervenu ce lundi 11 juin 2018 au siège de l’IUFIC, un démembrement de l’Université Ouaga 2 (UO2). C’est une formation qui, à la fin, verra les bénéficiaires gratifier d’un certificat universitaire. C’est une occasion que des membres d’OSC n’ont pas hésité à saisir. Selon Hortense Lougué, représentante des OSC, cette formation va renforcer leurs capacités et leurs connaissances en termes de management des organisations. C’est pourquoi elle salue la vision de Diakonia.

C’est une initiative qu’applaudit aussi le ministère de l’Administration, à travers Aristide Béré, directeur des libertés et des affaires politiques. C’est une occasion, selon lui, d’outiller davantage les membres des associations. Il a laissé entendre qu’il y a beaucoup d’OSC au Burkina grâce à la liberté de création. Cependant, note-t-il, la floraison des associations semble aller de pair avec la méconnaissance des droits associatifs. Certaines OSC semblent oublier leur rôle républicain. Leur rôle d’interface s’effrite de jour en jour, laissant l’Etat être directement en proie au reste de la société.

Pr Toé de l’IUFIC a souhaité la bienvenue aux apprenants. Il leur a rappelé que cette présente formation vise à renforcer les capacités des auditeurs dans la gestion de leur structure, améliorant ainsi la gouvernance. La deuxième session de cette formation a été possible grâce au soutien de la Suède, de la coopération Suisse et de l’Union européenne.

À travers ce soutien, l’ambassade de la Suède, selon son chargé de programme, veut améliorer les capacités techniques des OSC. Ces organisations, poursuit-il, jouent un rôle clé dans la démocratie et le respect des droits de l’homme. Il a invité les apprenants du jour à s’approprier ce qu’on va leur apprendre, afin de pouvoir jouer le rôle qu’on attend d’eux.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés