Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Collaboration entre militaires et populations : Le CGD sensibilise à Gaoua

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 11 juin 2018 à 18h50min
Collaboration entre militaires et populations : Le CGD sensibilise à Gaoua

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) au Burkina Faso a organisé une conférence publique ce samedi 9 juin 2018 à Gaoua, dans la salle de conférence du Conseil régional du Sud-Ouest. Les forces de défense et de sécurité et les populations civiles ont échangé afin de trouver des solutions pour améliorer leur collaboration dans un contexte de banditisme et de terrorisme grandissant.

La conférence publique du jour a débuté par une communication qui avait pour thème « Collaboration entre forces de défense et de sécurité et population ». Le communicateur, Docteur Abdoulaye Barro, philosophe, diplomate en relations internationales, a abordé plusieurs aspects relatifs au défit sécuritaire qui incombe à tous. Un rappel historique à été fait sur la perception que certains civils avaient des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Selon le communicateur, des civils avaient été frustrés par le comportement de certains FDS dans plusieurs localités du pays, raison pour laquelle la population est réticente à la collaboration et certains se braquent par moment contre les FDS. Même si les mentalités ont évolué, la collaboration n’est toujours pas au beau fixe.

Pour Dr Barro, le défi sécuritaire du Burkina de nos jours reste la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Et pourlui, pour que nos FDS puissent freiner l’ascension des terroristes, il est temps que les deux parties enterrent les vieilles querelles et se mettent ensemble pour la défense de la patrie. Au cours de cet exercice démocratique, les civils ont exprimé ce qu’ils reprochent aux FDS et les raisons de leur réticence à la collaboration.

Les FDS, à leur tour, ont donné des éléments d’explication et de reponses, les difficultés qu’ils vivent avec certains civils dans les missions de maintien d’ordre. À l’issue des débats, très passionnants, chaque partie a compris ce qui lui était reproché.
Les civils demandent plus de courtoisie de la part des FDS, point de départ de collaboration. C’est solidairement que les deux entités se sont engagées à collaborer pour mieux sécuriser la nation commune qui est en proie aux terroristes qui se livrent à une guerre asymétrique.

Pour le chargé de programme du CGD, Anselme Adesseghna Somda, l’étape de Gaoua est plus qu’une satisfaction puisqu’elle a permis à la population et aux FDS de livrer ce qu’elles avaient sur le cœur, de se comprendre mutuellement et de percevoir la nécessité de collaborer au risque de subir permanemment la furie des terroristes et extrémistes violents.

Boubacar TARNAGDA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs
CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Pour un secteur plus compétitif et plus professionnel
Vie politique nationale : L’Alternance patriotique panafricaine (APP/Burkindi) a effectué sa première rentrée politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés