Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Commune de Ouagadougou : Le leadership du conseiller municipal de la majorité au cœur de la première journée du groupe municipal

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • mardi 15 mai 2018 à 12h03min
Commune de Ouagadougou : Le leadership du conseiller municipal de la majorité au cœur de la première journée du groupe municipal

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et ses partis alliés ont organisé la première journée du conseiller municipal de la majorité de la commune de Ouagadougou. Une rencontre présidée par le 1er vice-président du MPP, Simon Compaoré (ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso), ce samedi 12 mai 2018, dans la commune de Komsilga.

« Rôle et leadership du conseiller municipal dans la gestion locale et le développement de la commune ». C’est sous ce thème que la commune de Komsilga a accueilli la première journée du conseiller municipal de la majorité de la commune de Ouagadougou. Cette rencontre, aux allures de meeting, a connu la participation de certains ténors du parti du soleil levant comme Clément Sawadogo (ministre en charge de la Sécurité) et Siméon Sawadogo (ministre en charge de la Décentralisation), parrain de la cérémonie.

Pour le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, co-parrain de cette première journée du conseiller municipal, le thème est assez éloquent et cette journée est un cadre pour parler du leadership du conseiller municipal et de la mise en œuvre du PNDES (Plan national de développement économique et social). « Les conseillers municipaux de la majorité communale se réunissent aujourd’hui à Komsilga pour une introspection, pour se partager leurs convictions par rapport à leur rôle dans leur environnement de vie, dans leurs secteurs », a-t-il souligné.

Quel est le rôle du conseiller municipal dans l’espace où il est ancré ?Comment doit-il prendre à cœur le travail à faire auprès des populations ?Le maire Beouindé a bon espoir que les différentes communications permettront d’éclairer la lanterne des 254 conseillers municipaux de la commune qui a une superficie de 600 km2, afin de relever les défis de sécurité, de salubrité et du vivre-ensemble au profit des trois millions d’habitants.

Dialoguer pour mieux gouverner

le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo

Selon le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, parrain,c’est la première fois qu’il voit un groupe municipal qui se réunit pour se donner des idées, échanger et harmoniser des points de vue afin d’être plus efficace au sein du conseil municipal. « Dans le fond, en démocratie, dans une assemblée politique notamment d’élus, il y a toujours une majorité et il y a une minorité. Et c’est normal que chaque groupe ait un temps de réflexion afin de contribuer efficacement au développement de sa commune », a indiqué le parrain.

Il a invité les autres communes à prendre ce bel exemple pour avoir des débats constructifs dans les conseils municipaux car « ce n’est pas la guerre, c’est un débat d’idées et il faut avoir l’argumentaire ». Pour que les activités réussissent au sein des municipalités, il a invité ses filleuls à se rassembler, à se parler, à harmoniser les points de vue et à orienter les actions futures pour en parler lors des sessions du conseil municipal.

Cette première journée est une opportunité pour les conseillers de se rencontrer en dehors de la salle du conseil municipal et de discuter librement entre camarades pour mieux appréhender un certain nombre de concepts, à en croire le président par intérim du MPP, Simon Compaoré. « Quand on n’a pas l’esprit de leadership,on ne peut pas gagner les combats qu’on engage », a-t-il lancé. Depuis quelques temps, le MPP bouge, comme pour répondre aux actions de ceux d’en face. Le président par intérim rassure :« Rien ne peut nous perturber, nous sommes habités par le fait qu’il faille suffisamment d’énergie pour faire bouger les lignes, pour exécuter le programme présidentiel.Notre crédibilité en dépend. C’est ça aujourd’hui notre souci ». Il a dit ne pas avoir peur de certains départsdu parti, du moment oùeux-mêmes sont partis de quelque part.

La majorité municipale de la commune de Ouagadougou est composée des partis politiques suivants : MPP, UNIR/PS, RPR, NTD, ODT, NOURA, CMP.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Messages

  • Est ce que ces gens de la majorité peuvent arrêter leur enfantillages. C’est vraiment honteux de vouloir copier l’Assemblée Nationale. Cette majorité est vraiment en panne d’idées.

    • félicitation aux conseillers municipaux de la majorité.Vous êtes sur le bon chemin,n’écoutez pas les fossoyeurs de la démocratie.Vivement que 2020 arrive qu’on réélise Rock Marc KABORE.Vive le MPP et compagnie !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Front patriotique pour le renouveau (FPR) : Un point de presse à Djibo pour encourager les populations locales (1)
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés