Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina Ki

Accueil > Actualités > Economie • • dimanche 29 avril 2018 à 22h35min
Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina Ki

Lancina Ki, le nouveau directeur général de la maison de l’entreprise a pris fonction officiellement ce vendredi 27 avril 2018. Il succède ainsi à Issaka Kargougou qui aura présidé aux destinées de l’institution pendant près de 15 ans. C’est la présidente du conseil d’administration Henriette Kabore qui a présidé la cérémonie de passation de service en présence de certains operateurs économiques, parents, collègues et amis des directeurs entrant et sortant.

Lancina Ky a pris officiellement les commandes de la maison de l’entreprise du Burkina Faso. Nommé le 1er mars 2018, c’est ce vendredi 27 avril 2018 dans l’enceinte de la maison de l’entreprise que la passation de service a eu lieu entre lui et Issaka Kargougou, le directeur général sortant. Pour ce dernier, le personnel retient de lui un homme travailleur, battant. Un homme engagé pour l’émergence des activités du secteur privé. Même son de cloche au niveau de Henriette Kabore, présidente du conseil d’administration de la maison. Elle lui dit merci pour l’énorme travail abattu. « Nous avons apprécié la franche collaboration , et nous vous souhaitons bonne continuation dans vos nouvelles missions » lui a-t-elle dit.

Un solde de plus d’un milliard.

Nommé à la tête de la chambre de commerce de l’industrie et de l’artisanat, le directeur dit aussi garder de bons souvenirs de la maison de l’entreprise. Même si au départ, c’était un bâtiment en ruine qui lui a servi de bureau, il dit noter aujourd’hui que la faitière du secteur privé compte dans l’échiquier économique en Afrique et ailleurs. Durant son passage, il note des acquis entre autres comme l’adhésion de plusieurs membres, plus de 75 000 entreprises créées avec des délais réduits, la délivrance de 1600 permis de construction, la mobilisation des partenaires techniques et financiers. Au moment où il quitte ses fonctions, il dit laisser la bagatelle somme de 1 720 000 000 FCFA dans les caisses. Mais il reconnait que le travail abattu n’est pas de lui seul. C’est pourquoi il a remercié ses anciens collaborateurs ainsi que les membres du conseil.

Lancina Ki revient à la maison

Issaka Kargougou a souhaité bonne chance à son successeur, Lancina Ki. Du reste, cet ancien de la maison revient après un passage à la Commission de l’UEMOA. Le président de la mutuelle des travailleurs de la maison de l’entreprise lui a souhaité la bienvenue. Il dit compter sur lui pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. Henriette Kabore enfourchera elle aussi la même trompette. Elle attend du nouveau directeur, le renforcement de la confiance avec les membres et les partenaires, l’amélioration et la diversification de l’offre d’appui-conseil ; de l’optimisation de la gestion des ressources de l’institution et du renforcement de la contribution de la maison de l’entreprise au climat des affaires.

Le nouveau directeur a remercié les membres du conseil pour la confiance placée en lui. Il a laissé entendre qu’il va s’investir pour faire rayonner davantage l’image de maison de l’entreprise. Mais il reconnait qu’il ne peut le faire sans le soutien du personnel, des membres du conseil et de l’ensemble des acteurs économiques. Il a aussi profité remercier son prédécesseur pour le travail déjà réalisé. La cérémonie a connu la participation de plusieurs opérateurs économiques et le conseiller spécial du président du Faso Thierry Hot.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : L’UEMOA rencontre ses partenaires techniques et financiers
Financement de l’agriculture familiale au Burkina : L’ONG SOS Faim prône l’inclusion financière agricole
Accès à l’eau potable au Burkina : Un coup de pouce venu de la Belgique
Projet d’urgence pour les dépenses récurrentes (PUFDR) : La Banque mondiale apporte plus de 57 milliards de francs CFA au Burkina
Ministère de l’Economie : Le bilan de 2018 passé à la loupe
Coris Bank international : « La Banque autrement » lance Coris Money, un nouveau porte-monnaie électronique
Commerce hors-UEMOA : Des opérateurs économiques sensibilisés sur les procédures règlementaires
Commercialisation du sésame : Comment tirer le meilleur profit de la filière ?
Salon de l’élevage du Burkina (SABEL) : Un cadre pour promouvoir la compétitivité du secteur
Projet de recensement fiscal : Les agents recenseurs ne sont pas d’accord avec la rémunération fixée
Dialogue Etat/secteur privé : Un cadre d’échange pour booster l’industrie et l’artisanat au Burkina Faso
Journées commerciales des produits bio-équitables : Les acteurs satisfaits de la première édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés