Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

Attaque du poste forestier de Nassougou : Le ministre Bassière, remonte le moral de la troupe

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 23 avril 2018 à 23h00min
Attaque du poste forestier de Nassougou :  Le ministre Bassière, remonte le moral de la troupe

Le vendredi 20 avril 2018, le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Batio Bassière a visité les différents postes forestiers de la région de l’Est dont celui de Nassougou, localité où le poste a été la cible d’attaques terroristes les 14 et 15 mars derniers.

Nestor Batio Bassière, ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, accompagné du colonel Ousmane Traoré, gouverneur de la région de l’Est et une délégation, a effectué un déplacement le vendredi 20 avril 2018 dans le village de Nassougou dans la commune de Matiacoali. Localité à forte potentialité forestière estimée à 210 872 ha située à plus d’une centaine de kilomètres environ de Fada N’Gourma dans la province du Gourma, son poste forestier a été la cible d’une attaque terroriste qui a couté la vie à un agent forestier en mi-mars dernier par un dizaine d’individus armés non encore identifiés.

L’objet de cette visite du ministre Bassière a été de toucher du doigt la réalité du terrain et apporter un soutien moral aux détachements des forces de défense et de sécurité basées dans la localité pour la sécurisation de la zone. Nestor Bassière voulait également rassurer la population, que des mesures seront prises par le gouvernement dans les jours à venir afin de renforcer le dispositif sécuritaire actuel dans le village. Le ministre en charge de l’environnement s’est aussi imprégné du fonctionnement du poste forestier fonctionnel depuis 2002 et les conditions de retour des agents forestiers qui l’avaient abandonné après la fameuse attaque malgré les manques des moyens roulants et de fonctionnements. Un manque d’ailleurs que le Directeur provincial de l’environnement du Gourma a souligné comme préoccupation dans une déclaration lue devant le ministre.

Nestor Batio Bassière a félicité le détachement des FDS basé sur place, « commandé par un jeune lieutenant dont la qualité du travail abattu est à féliciter ». Selon le commandant du détachement, en trois semaines d’activité, les patrouilles de reconnaissance menées par la troupe ont permis d’interpeller neuf (9) individus suspects dont cinq (5) déférés, la saisie de cinq motos de présumés terroristes et la découverte d’une mine artisanale dans la forêt du village de Wamou qui a été barricadée en attente d’une équipe de spécialistes de déminage. Le commandant a fait une recommandation à leur hôte du jour, afin de bien réussir la mission qui leur a été assignée dans la zone. En effet, il a souhaité un renforcement du renseignement et l’acquisition de moyens pour une meilleure reconnaissance aérienne de la zone.

Le ministre a eu un entretien avec le chef de Nassougou et la population auxquels il a demandé plus de collaboration surtout en matière de renseignements afin de pouvoir mettre fin à ce phénomène nouveau qu’est le terrorisme qui veut s’étendre dans la région. Ensuite la délégation s’est rendue à l’école primaire pour encourager le corps enseignant qui est revenu pour continuer à dispenser le savoir aux enfants de cette localité. Au retour de la délégation, le ministre a rendu visite aux agents des postes forestiers de Ougarou, Tanwalbougou, Namoungou et au campement Yentangou afin de toucher du doigt les réalités du terrain.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Soutien aux forces de défense et de sécurité : Les forces vives du Ganzourgou offrent 11 millions de francs CFA
Lutte contre le terrorisme : « Il faut d’abord que les chefs coutumiers soient bien informés »
Situation sécuritaire : Le SPONG apporte son soutien au gouvernement
Attaques du café Cappuccino : Trois ans après, les activités commerciales tournent toujours au ralenti
Burkina : Les FDS victimes des préjudices des attaques terroristes bientôt indemnisées
Attaques terroristes : Il y a trois ans, le temps s’arrêtait sur Kwamé-N’krumah
Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS
Tapoa : Un forestier tué au cours d’une mission anti braconnage
Violences à Yirgou : Une marche silencieuse à Ouagadougou pour dire non à la stigmatisation ethnique
Ouagadougou : Un automobiliste arrêté après avoir tenté de forcer les barrières du camp Guillaume
Marche de protestation à Dori contre le drame de Yirgou : les communautés vivant au sahel adressent une lettre au président du Faso
Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés