Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

lundi 9 avril 2018 à 23h49min

Dans la matinée du lundi 9 avril 2018, le Secrétaire général adjoint du Bureau national du Syndicat national des secrétaires du Burkina (SYNASEB) a animé une conférence de presse, à Ouagadougou. Nongbzanga Enock Sawadogo, qui était entouré de ses proches collaborateurs, a voulu cette rencontre pour éclairer l’opinion publique et prendre le peuple burkinabè à témoin « de la sourde oreille que le gouvernement fait face à leur plateforme revendicative déposée depuis le 29 septembre 2016 ».

Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans  les jours à venir ?

Le silence du gouvernement à trouver des solutions aux préoccupations du Syndicat national des secrétaires du Burkina (SYNASEB) n’est pas vu d’un bon œil par ces derniers. Ils l’ont fait savoir, lundi, lors d’une conférence de presse. « Par correspondance du 29 septembre 2016, nous avons transmis au gouvernement notre plate-forme revendicative. Des avancées très significatives ont été enregistrées avec l’ex ministre en charge de la fonction publique, Clément P. Sawadogo. Malheureusement, son successeur, Seyni Ouédraogo qui devrait continuer les négociations sur la base des principes du service public fait la sourde oreille », a confié le Secrétaire général adjoint du Bureau national du SYNASEB, Nongbzanga Enock Sawadogo.

Malgré tout, le syndicat ne désespère pas pour autant. Mieux, il multiplie les actions. « On a adressé des correspondances, fait des demandes d’audiences au nouveau ministre ». Mais hélas, elles sont restées sans suite. C’est ainsi que le SYNASEB a appelé ses militants et sympathisants à observer un sit-in de 72 heures, sur toute l’étendue du territoire national, le 21 mars 2018. De son côté, a ajouté M. Sawadogo, le gouvernement n’a pas daigné chercher à reprendre les négociations. Il a plutôt opté pour le dilatoire, la répression en invitant les différents responsables à lui communiquer la liste des secrétaires qui ont observé le sit-in et la désinformation.

De cet état de fait, le syndicat rassure la population : « Si vous voyez les secrétaires lancer un mot d’ordre de grève dans les jours à venir, ne soyez pas étonnés parce que le gouvernement fait un mépris total aux revendications du SYNASEB ». Les points inscrits sur cette plate-forme se résument, entre autres, à la signature d’un protocole d’accord et la validation du rapport du comité de réflexion sur la carrière des secrétaires. Ce rapport est issu des séances de négociation avec le ministre Clément Sawadogo les 23 et 29 novembre et le 12 décembre 2017.

« Lors de nos instances, le ministre a dit au comité technique chargé d’élaborer le Répertoire interministériel des métiers de l’Etat (RIME) de suspendre le processus en ce qui concerne les secrétaires parce qu’il sera mis en place une cellule. Aujourd’hui, c’est chose faite. Elle a même travaillé plus d’un mois. Le rapport a été déposé. Il devrait être validé par l’actuel ministre. Malencontreusement, il attend toujours d’être validé », a expliqué le conférencier d’un matin, qui dit avoir suivi avec indignation l’intervention de Francis Paré, directeur général de la fonction publique, le 2 avril dernier sur le plateau du JT de 20 heures à la RTB : « Il affirmait que nos revendications seront prises en compte dans le RIME qui connait une avancée significative ».

Pour un droit de réponse, le SYNASEB a adressé une correspondance au directeur général de la télé nationale, le 3 avril 2018. Tout en espérant que sa requête connaitra un dénouement heureux, il a invité le gouvernement à revoir sa copie. « Les secrétaires ne sortent pas parce qu’ils veulent sortir. On sort parce que ça ne va pas », soutient-il. Le métier de secrétaire est un corps délaissé, selon M. Sawadogo. « Dans ce contexte on ne peut pas rester silencieux. Il faut qu’on exige du gouvernement que notre corps soit valorisé, qu’il trouve sa place dans l’administration publique », a-t-il poursuivi.

En rappel, durant ces mouvements, le SYNASEB est appuyé par le monde syndical à travers le Collectif CGT-B.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 avril à 19:45, par Indjaba En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Laisser pour vous avec Dieu car ici au Faso c’est les syndicats qui ont une capacité de nuisance qui voient leurs revendications satisfaites SAP SAP. Quand la douane grève on voit les camions avec les marchandises alignées à Ouaga inter ; quand la santé grève on voit les hôpitaux bloqués et la population mécontente ; quand l’éducation Greve on voit les élèves dehors et les écoles bloquées. Quand les secrétaires grèves, on dira peut être que less courriers et les rendez vous ne seront pas traités sauf que de nos jours les courriers et les rendez vous c’est whatsap, c’est Facebook donc le patron il s’en fout de votre grève. Vous devez lutter pour la survie même de votre métier sinon vous risquez de disparaitre comme les telecentres des années 2005.

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 09:09, par Moi En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      Mon cher Indjaba, sache que nous préférons la disparition de notre métier plus tôt que de travailler dans des conditions inadmissible. Si une secrétaire peut être comparé à un télécentre, allons seulement. Il faut être un patron insensé comme toi pour traiter ses courriers et planifier ses rendez vous sur whatsap et facebook. Si seulement tu en était un.

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril à 20:01, par KENICHI En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Ehhhhh...Vous aussi vous faites grêve !!.. ç’est terrible hein le BF.. il ne reste maintenant que les syndicats des Agents de liaisons, et ceux des tabliers devant les ministères...Aussi, j’oubliais, il ya aussi le syndicat des cireurs de chaussures devant les ministères qui vont completer la liste..

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 08:04, par SOW En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      KENICHI reveilles toi sinon tu es en retard. Les secrétaires sont recrutés sur concours directs et font deux ans de formation comme les autres corps et pourtant les autres dont tu as cité sont recrutés tout en les testant un mois puis ils sont engagés ou pas. Que fais des textes alors ? Encore reveilles toi pour te renseigner c’est mieux.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril à 08:02, par DAO En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

        on ne dit pas "les autres DONT tu as cité" mais "les autres QUE tu as cités"
        le ou la secrétaire doit être capable de s’exprimer correctement en français, la langue administrative, aussi bien par écrit que verbalement !
        c’est vraiment le minimum !
        quel est ton niveau de formation ? quelle est ta catégorie ?

        Sans vouloir t’offenser !

        Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 08:16, par soyions francs En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      KENICHI, tu as raison de parler ainsi. laisse moi te dire que si les agents de liaisons sont recrutés et formés dans une école de renom comme l’ENAM, alors rassure toi qu’un jour eux aussi ils vont sortir leur mécontentement. aucun métier ne devrait être dévaloriser. quand on est face à un "débat de corps" et que tu n’es en mesure d’apporter ta pierre pour arranger quelques pardon continue ta route. la courtoisie ; le respect de soi et d’autrui ; la prise de parole en public sont entre autres des qualités que les secrétaires ont reçu pendant leurs formation. ces même qualités m’empêche de répliquer à la bassesse d’esprit que tu as envers les secrétaires.

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 08:23, par La Secrétaire d’aujourd’hui En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      Cher Monsieur KENICHI, je ne sais qui vous êtes mais de grâce soigné votre langue. Pensez-vous que les Secrétaires qui luttent pour des meilleurs conditions de vie ont eu leur diplômes dans un cyber-café ou un secrétariat public ? Dites-moi d’ailleurs, quel niveau avez-vous pour réagir de la sorte ? Un Secrétaire à votre place prendrait le temps de réfléchir, analyser avant de dire ce qu’il pense de la situation.
      En plus, vous pensez que les Agents de liaison, les tabliers et les cireurs que vous avez cités ne sont pas mieux que vous ? Je suis sure que vous n’avez pas le dernier diplôme d’un agent de liaison de la fonction publique.

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 08:47, par Secrétaire En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      C’est tout de même dommage pour vous de comparer les secrétaires avec les tabliers ainsi que les cireurs de chaussures devant les ministères. On voit bien que vous êtes un ignare qui ne connait pas l’importance du métier de secrétariat. sachez bien mon cher Kenichi que la secrétaire est le reflet, l’image de l’Entreprise ou la Direction dans laquelle elle travaille. Comme tout fonctionnaire elle a été recruté par la fonction publique. Alors je vous prie de me donner ne serait qu’une seule raison pour laquelle elle devrait pas grever si ses conditions de travaille sont laisser à la merci des vous autres. Quand on à rien à dire il vaut mieux se taire et observer. si seulement vous connaissez le sens de ce mot. Oiseau de mauvais augure.

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril à 22:02, par Cataleya En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Depuis quand on recrute un agent de niveau Bac+2 pour le traiter comme un agent de niveau CEP. Le métier de secrétaire a bel et bien évolué. Nous sommes à l’air de l’assistanat pour ceux qui refusent de laisser évoluer les autres aucune université ne forme des agents de liaison mais des assistantes ou secrétaires oui.
    De grâces ne mépriser pas un corps dont vous n’en savez rien.

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 09:11, par Jeprospère En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

      Tout à fait, Cataleya.
      Les gens n’ont pas évolué dans leur cerveau, en ce qui concerne ce métier exercé dans l’ombre, dans les services de l’administration publique et privée.

      Mettre les secrétaires sur le même banc que les agents de liaison et les cireurs de souliers ? Je trouve cela très méprisant, grossier et injurieux. Chacun fait son métier et mérite le respect.

      L’agent de liaison est très important de par le rôle qu’il joue et le cireur aussi l’est, quant bien même on peut se passer de lui.

      Je demande à ceux qui méprisent les secrétaires et leur métier, d’aller occuper leur fauteuil juste une journée (dans une entreprise qui tourne à plein temps), et ils comprendront qu’ils se trompent. Vous rendez-vous compte que ce sont vos frères et sœurs que vous traitez ainsi !!!???

      Évitons ce genres d’attitudes et de raisonnements que je trouve nulles, et qui ne nous grandissent pas.

      Soutenons tous ceux qui luttent pour leur épanouissement professionnel, même si grever n’est pas la voie par excellence.

      Du respect et de la considération pour les secrétaires, qui ont payé de l’argent et même beaucoup d’argent, pour se former.
      Ils et elles, ont bossé pour avoir CEPE, BEPC, BAC, BEP, CAP, DUT, etc.

      Dieu bénisse le Burkina Faso. Dieu bénisse le peuple burkinabé.

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:08, par Assez En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    m.kenichi n’oublie pas que les secrétaires font deux de formation à l’ENAM comme les autres corps. si vous ne connaissez pas la valeur d’un (e) secrétaire mieux vaut de vous taire.sinon je vous rappelle que le secrétaire est le cœur et l’œil de l’Administration.vous êtes malhonnête en disant ceci. ce n’est un métier de rue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:26, par HUG En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Non dans les corps il n’ y’a pas ceux qui ont une capacité de nuisance et d’.autres non. Quittons dans çà. C’est l’Etat qui a crée tous ces corps donc il sait pourquoi il l’ a fait. Tous les corps s"équivalent dans la mesure ou il n y’a pas encore un loi, un décret ou .... qui classent les corps en fonction de leur importance.. Lutter syndicat des secrétaires on vous soutient à 100%, Victor Hugo disait que ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:27, par simoko En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Bien dit nous sommes à l’air de l’assistanat a ma connaissance les agents de liaison ne sont pas former par l’ENAM ou par l’université ne mépriser un corps dont vous n’en savez rien faites attention à vos propos.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:46, par souobou boalidi En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    internaute n°2, on te comprend parce que ton raisonnement reflète réellement ton niveau d’instruction !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 10:53, par moi En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    vous accordez trop d’importance à ce monsieur ! se sont ceux-là qui tapissent dans l’ombre et qui combattent le SYNASEB nous les reconnaissons à travers leurs langages,leurs réactions.Pour la petite histoire le secrétariat à l’origine était gérer par des hommes,mieux encore les hommes de confiance du pharaon.De nos jours le métier a beaucoup évoluer:on parle de : assistant bilingue, assistant juridique, assistant médicale,...il incarne des valeurs tel que la méthode, la responsabilité,l’organisation, le sens de respect...voilà pourquoi beaucoup ne veulent pas l’émergence des secrétaires dans l’administration publique non seulement ils connaissent l’importance du secrétaire mais aussi ils craignent pour l’avenir de leur propre métier.je serai bref pour ceux qui ne comprennent pas aller vers l’information au lieu de vous assoir dans vos salons feutrés pour distraire les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 13:56, par youpi En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    les gens parles de ce qu’il ne connaissent pas. le secrétariat aujourd’hui a connu de nombreux mutations mais n’a rien perdu de son importance et de sa noblesse au point que ceux qui ont prédit sa disparition ont vu leur diagnostiques faussés. les secrétaires de la fonction publique sont des jeunes qui ont fait face à la dure loi du travail de notre pays et avec les bepc, bac, maîtrise, masters, se trouvent dans les secrétariats. ces jeunes qui pensaient évoluent se retrouvent confronter au mépris des autres agents et manque de plan de carrière dans ce corps. il faut dépasser les préjuger liés à ce corps qui ne sont pas d’actualités pour se pencher réellement sur pour qui peu à peu pourrait gripper la fonction publique. le problème doit dépasser les intérêt égoïste des uns et des autres pour aller vers un solutionnent effective que à mon sens n’est pas la mer à boire. ces soit disant technicien doivent être juste avec eux même et avec les secrétaires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 14:52, par yelsomde En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    moi je prefaire que les secretaires bloque toutes genre de courrier comme ça le monde saura votre importance eux meme vont grever a votre place

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 15:37, par Wara En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Ceux qui combattent le SYNASEB ont peur de quoi mêmê ? Je crois savoir que les concours professsionnels et directs sont competitfs ? Que tout le monde compose et que le meilleur gagne. Au lieu de chercher des poux sur les crânes rasées........

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 17:20, par Le bon analyste En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Ils ont le droit de grever. Pourquoi, vous les traiter comme ça. Soyez gentils. Vous aussi, faites pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 20:44, par MISSIRI En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    le/la secrétaire est l’homme de main du patron son confident , le miroir de l’institution, la somme des expériences des employés à titre nous leur devons respect et considération
    Prions que les patrons leur accordent aussi leur attentions qu’il soit du publique ou du privée

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 21:49, par Un ami En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Je pense k pour réussir contre ce gouvernement , faites une coalition avec les autres syndicats les moins payé de la loi 081.sa résoudra impeu vos problèmes salariales, sinon R A S

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:28, par DAO En réponse à : Syndicat des secrétaires du Burkina : Une grève dans les jours à venir ?

    Le problème est que bon nombre de nos chefs et directeurs de service ne maitrisent pas l’outil informatique ; par conséquent ils sont obligés de s’entourer de secrétaires pour saisir des rapports, créer des répertoires pour classer les dossiers etc etc
    On a même tendance à croire que dans un ministère tout directeur a droit à une secrétaire et plus on monte dans la hiérarchie plus le nombre de secrétaires est élevé ! par exemple la secrétaire d’un DG ou SG a parfois aussi une ou deux secrétaires !!!!!!!!!
    Tout cela parce que notre administration n’est pas suffisamment modernisée : les chefs de services ; les directeurs et DG ; les SG etc doivent être formés sérieusement à l’outil informatique de manière à pouvoir être suffisamment autonomes dans leur travail ! Cela n’a rien de dégradant !
    Il faut développer le réseau entre les administrations de manière à ce que les responsables puissent échanger les dossiers sans passer forcement par des agents de liaison. cela a beaucoup d’avantages !
    Reconvertir les secrétaires qui ont le niveau requis, en assistants administratifs avec des attributions plus étoffées

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés