Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

DÉCLARATION • lundi 2 avril 2018 à 20h12min

Le vendredi 30 mars 2018, le parti de l’Indépendance, du Travail et de la justice (PITJ) effectuait sa rentrée politique à son siège à Ouagadougou. A l’occasion, le secrétaire général du PITJ M. Soumane Touré y a délivré un discours qui laisse plus d’un Burkinabè pantois.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un

Prenant le prétexte d’une rentrée politique, seule activité annuelle qui permet de rappeler à la presse l’existence de son pseudo-parti, le sieur Soumane Touré, comme à ses habitudes, sans honte, sans retenue et sans aucun sens des responsabilités s’est livré à son exercice favori : torturer l’histoire de notre pays et de ses réalités sociales.

En plaçant le centenaire de la création de la Haute-Volta aujourd’hui Burkina Faso au centre de la rentrée politique du PITJ, et sous le prétexte de donner des repères aux jeunes burkinabè sur l’histoire de leur pays, le sieur Soumane Touré a sciemment dérapé sur la planche du régionalisme et de l’ethnicisme à tout crin. Des propos, on ne peut plus, désobligeants et déstabilisateurs à l’opposé de la lutte quotidienne de développement et d’émancipation de nos populations pour un mieux-être. Dans son pamphlet, M. Soumane Touré assimile, les dépositaires de nos valeurs culturelles et traditionnelles, hypotenseurs de notre société, à des descendants de collaborateurs.

Imprégnons-nous de quelques lignes saillantes des allégations de Soumane Touré :
« Dans sa logique de domination, celle de diviser pour régner, la France suscita la création d’organisations d’essence réactionnaire pour faire pièce au RDA dont la section voltaïque avait vu le jour le 20 septembre 1947, sous l’appellation PDV-RDA.
C’est ainsi que l’Union pour la Défense des Intérêts de la Haute-Volta (UDIHV) créée en 1945 dont l’objectif était de lutter pour la reconstitution de la colonie fut transformée en parti politique en 1946 sous l’appellation d’Union Voltaïque avec l’aide de la chefferie traditionnelle moagha de Ouagadougou, du Haut clergé catholique et de l’administration coloniale. Ce parti fut appuyé en 1950 par un syndicat des chefs traditionnels avec à sa tête le Manga-Naaba, François Bouda, homme politique de premier plan de l’Union voltaïque.

Ce regroupement était sous la houlette du gouverneur A. Mouragues. C’est ce regroupement que notre parti, stigmatise et dénonce sous le terme générique de forces obscures et rétrogrades du centre.
C’est ce regroupement que tout le monde appelle aujourd’hui les autorités religieuses et coutumières.

Ces forces obscures et rétrogrades du Centre, les tous premiers valets donc de l’impérialisme français, sont ainsi à l’œuvre dans notre pays et elles sont à la base de l’instabilité politique chronique, à l’origine de tous les changements anticonstitutionnels intervenus dans notre pays jusqu’à la transition bâtarde instaurée après la démission de Blaise Compaoré et à l’usurpation du pouvoir par le MPP.
….
Sur fond d’ethnicisme, les forces obscures et rétrogrades du Centre, Morho Naaba en tête, sont à la base de tous les changements anticonstitutionnels de pouvoir dans notre pays jusqu’au coup d’Etat du 1er novembre 2014 du Lt Cl Zida qui est allé leur livrer le pouvoir au palais du Morho Naaba.

Les forces obscures et rétrogrades du Centre ont jeté la constitution de notre pays par-dessus bord pour organiser le pouvoir d’Etat selon leur conception ethniciste en rédigeant une charte qu’ils ont fait signer à toute la classe politique et à la pléthore d’OSC corrompues. L’application en a été la transition bâtarde et l’organisation de l’usurpation du pouvoir par le MPP pour y placer à la tête de l’Etat leur homme, Roch Marc Christian Kaboré.

Quatre ans de gouvernance ethniciste de notre pays par les forces obscures et rétrogrades du centre depuis la démission de Blaise Compaoré ont amené le Burkina-Faso à une crise majeure grave.

Le PITJ a une claire conscience des accusations graves portées contre les forces obscures et rétrogrades du centre, camouflées sous l’appellation d’autorités coutumières et religieuses.

Le PITJ accuse les forces obscures et rétrogrades du centre, le Mogho Naaba en tête d’avoir toujours été des fossoyeurs de l’unité nationale sur la base de l’ethnicisme en œuvrant pour imposer au reste du peuple l’ethnie moagha du centre. »
Voilà en substance des extraits du discours du secrétaire général du PITJ qui prétend donner des leçons d’histoire à la jeunesse burkinabè et on peut légitimement se demander : que veut M. Soumane Touré, cet anarcho-syndicaliste au parcours politique controversé en jetant un tel pavé dans la mare ?

Homme politique périmé, M. Soumane Touré s’appuie sur des grilles d’analyses de notre histoire et de ses réalités sociales et politiques tout aussi périmées. Cette autre forme d’attentat contre les esprits faibles et peu avertis poursuit des objectifs obscurs et a pour finalité, la déstabilisation et la désagrégation de notre vouloir et de notre savoir vivre ensemble. Soumane Touré est en train de jouer le même rôle que les instigateurs du terrorisme qui endeuille notre peuple depuis le départ de Blaise Compaoré.

Pour quelqu’un qui se réclame du marxisme et de l’héritage des luttes historiques de notre peuple, ramener la contradiction principale de notre pays à celle qui opposerait les chefferies coutumières du Centre aux autres populations et composantes sociales est purement dramatique. Pour quelqu’un qui se prétend démocrate, remettre en cause la légitimité du pouvoir actuel qui aurait été imposé, relève d’une volonté délibérée de semer le désordre et le chaos.

Le cas Soumane Touré relève, à notre sens de la psychanalyse. A la fin de sa carrière politique, et au soir de sa vie, l’homme devrait donner une image positive de lui-même aux jeunes générations et soigner sa sortie. Que recherche Soumane Touré à cet âge, même quand on n’a pas atteint ses objectifs dans la vie ? Indéniablement, Soumane Touré sortira petitement par les labyrinthes de notre histoire politique. Par cette déclaration, Soumane Touré a terni le peu de capital de sympathie qui lui restait auprès des Burkinabè. Pitoyable et piteuse fin politique.

A quelles fins, Soumane Touré cherche-t-il à manipuler notre histoire ? Que ce soit cinquante ans après son engagement en politique que M. Soumane Touré fait « la découverte » que les « forces obscures et rétrogrades du Centre » ont été à la base de tous les malheurs du Burkina et ait évité en son temps de les dénoncer, de les combattre et mieux de s’en démarquer, c’est franchement scandaleux.
Assurément, Soumane Touré se serait auréolé de la gloriole de l’un des plus grands destructeurs de notre socle social sur lequel toutes les contradictions sociétales viennent s’abreuver.

Les raisons d’un dérapage

En dehors des frustrations et ressentis personnels, nous pensons que la sortie du sieur Soumane Touré s’appuie sur certaines théories estudiantines des années 1960 largement dépassées. C’est dire que le sieur Soumane Touré, du point de vue idéologique, est resté un adolescent alors que les réalités burkinabè sont dans une constante dynamique d’évolution.

Le dérapage se nourrit également d’une certaine actualité marquée par des revendications communautaristes, régionalistes, ethnicistes et religieuses. Que des esprits fragiles succombent à ces déclarations d’un autre âge, l’on peut comprendre. Mais que des gens éclairés de la carrure de Soumane Touré reviennent sur des débats surannés est désolant.

N’est-il pas bizarre que ce soit de la bouche d’un communiste révolutionnaire que de telles considérations soient mises en exergue et participent, qu’on le veuille ou non, à des manigances de déstructuration de notre patrimoine commun qu’est le Burkina ?
On pourrait aussi rapprocher les déclarations incendiaires du sieur Soumane Touré aux échéances électorales de 2020 dans le vain espoir d’opposer un ou des candidats du « Centre » forcément inféodés aux forces rétrogrades, selon lui, à d’autres candidats d’autres régions.

Homme politique versatile, ne se préoccupant que de ses intérêts égoïstes, que la sagesse et la lucidité refusent d’habiter, Soumane Touré a définitivement choisi le camp de la négation réactionnaire, rejetant tous les acquis de notre peuple auxquels il n’a pas contribué ou s’y est même opposé (insurrection populaire, résistance contre le coup d’état de Diendéré, apothéose de la démocratie lors des élections de novembre 2015…). Du reste, l’on se souviendra qu’il ne s’est jamais opposé à la modification de l’article 37 de la Constitution visant à conférer un pouvoir à vie au régime déchu de Blaise Compaoré. Il fait partie des stipendiés de l’ancien régime duquel ils reçoivent des subsides qu’ils se doivent de justifier à travers de telles déclarations.
Dans tous les sens du terme, Soumane Touré rame dans les eaux glauques et nauséabondes de l’ethnicisme et du régionalisme et sème à tout vent des idées de haine et de violence au mépris de l’histoire de notre pays et de ses valeurs ancestrales.

L’intelligence sociale de nos populations a fortifié notre société et notre pays est sur la bonne voie pour la construction de la nation. Il est évident qu’un tel discours ne peut, en aucun cas prospérer dans un tel contexte.

La ferme condamnation du MPP

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), en tant que parti social-démocrate bien instruit des valeurs et traditions de nos populations et soucieux de la consolidation du tissu social, condamne avec la dernière énergie cette sortie malheureuse et irresponsable de Soumane Touré.

Le MPP invite les populations, notamment les jeunes, à se démarquer de ces prophètes de malheur dont les allégations ne reposent sur aucun fondement scientifique. Elles sont plutôt un poison pour l’unité nationale et la cohésion sociale.
Le MPP invite le gouvernement à prendre ses responsabilités face de telles déclarations qui ne participent nullement de la liberté d’opinion mais revêtent plutôt un caractère délictuel manifestement intentionnel et poursuivant des desseins de déstabilisation.

Le MPP invite tous les Républicains et les Démocrates à s’élever vigoureusement contre les déclarations indignes d’un dirigeant politique et les considèrent comme une insulte à notre peuple qui a payé le tribut de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 et du coup d’état scélérat du 16 septembre 2015.


Le président par intérim du MPP

Simon COMPAORE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 avril à 20:54, par Mogo
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Le "petit d’homme" a craché son venin. Mais face à la critique, ne rejetons pas tout du revers de la main. Il faut accepter les critiques, même les plus acerbes et continuer de travailler. Tout le monde connaît ce monsieur Soumane Touré, ancien politicard qui refuse de signer sa réédition

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 22:41, par Haro !
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      .
      Vous voulez dire "le petit homme" ? Moi je pense "le nabot", et le MPP est le Mouvement des Plus Pourris.

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 12:51, par c105
        En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

        ""Sur fond d’ethnicisme, les forces obscures et rétrogrades du Centre, Morho Naaba en tête, sont à la base de tous les changements anticonstitutionnels de pouvoir dans notre pays jusqu’au coup d’Etat du 1er novembre 2014 du Lt Cl Zida qui est allé leur livrer le pouvoir au palais du Morho Naaba.

        Les forces obscures et rétrogrades du Centre ont jeté la constitution de notre pays par-dessus bord pour organiser le pouvoir d’Etat selon leur conception ethniciste en rédigeant une charte qu’ils ont fait signer à toute la classe politique et à la pléthore d’OSC corrompues. L’application en a été la transition bâtarde et l’organisation de l’usurpation du pouvoir par le MPP pour y placer à la tête de l’Etat leur homme, Roch Marc Christian Kaboré."" Grand Ouest ! , sud-ouest ! Vous avez entendu ça ? Donc reveillez -vous .

        Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 23:39, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Messieurs du MPP,
      Dans votre discours vous n’avez rien dit DZ concret, rien qu’une condamnation de principe.

      Ex : Oui ou non le vrai naaba KOUTOU s’est exilé au Ghana ? Et a été remplacé par un naaba plus malléable ??
      Que ce soumane TOURE soit périmé ou pas apporté la contraction dialectique point par point à ses déclarations.Au lieu de ça c’est
      des affirmations gratuites de langue de bois que vous nous servez.
      Vous avez repris un large extrait de sa déclaration, je pensais que vous alliez le démonter pièce par pièce. Hélas..
      Nous les jeunes nous ne sommes dupes,on sait lire entre lignes.
      PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT
      ON A TOUT COMPRIS.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 01:17, par tenganogo
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Tout le monde sait que Soumane dit la vérité ; mais il faut plus de hauteur et de noblesse pour accepter une telle clairvoyance.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 09:32, par Hotel Yamba
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Monsieur Simon COMPAORE,
      Pesident par interim du MPP
      Ministre d’État sans portefeuille auprès de la présidence
      Vous êtes mal placé pour traiter Soumane Touré de périmé. Vous êtes presque de la même génération de communistes des années 70.Au vu de votre parcours si soumane est périmé vous vous devriez être hyper-perimé.
      Je répète il faut le contredire sur les faits rien que les faits.
      Si vous saviez que la majorité silencieuse pense tout bas ce que Soumane a vociferé tout haut.Si c’est faux faites lui un procès on sera édifié puisqu’il dit détenir des preuves .
      Vous avez écris ’’...Du reste, l’on se souviendra qu’il ne s’est jamais opposé à la modification de l’article 37 de la Constitution visant à conférer un pouvoir à vie au régime déchu de Blaise Compaoré. Il fait partie des stipendiés de l’ancien régime ...’’ Le débat sur l’article 37 est clos ,c’est terminé. Le CDP a fait une faute politique et l’a payé au prix fort par la perte du pouvoir.On passe à autre chose.
      Vous deviez avoir honte d’écrire des choses pareilles.Sauter du bateau CDP à 10 mois de la chute de Blaise quand vous avez senti le vent tourné ne vous donne aucune virginité et ne vous absous pas des 27 ans du régime déchu. De Soumane et vous celui qui a le plus profité bde Blaise c’est bien vous monsieur l’ancien maire de Ouaga.
      L’histoire ne commence pas à l’insurrection et au putsch de 2015.
      On oublie pas ’’vos zones rouges’’ pendant les périodes chaudes de l’affaire Norbert Zongo.
      L’heure de la réédition des comptes va sonner un jour ..tôt ou tard.
      Très respectivement à vous.

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 17:51, par Tenga
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Le poison du Burkina est le mpp un partie qui divise les burkinabe

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 21:09, par égoïste simon
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Manifestement, ces citoyens manquent du sursaut patriotique qui, dans
    certaines circonstances, exige le sacrifice des intérêts personnels et même de sa
    propre vie. Or, là où les citoyens ne sont pas capables de se sacrifier en
    acceptant de consacrer leur temps, leurs compétences et leurs ressources au
    service des autres et de leur patrie, ils en viennent presque toujours à sacrifier
    les plus faibles et les plus pauvres sur l’autel de leurs intérêts égoïstes, de leur
    bien-être et de leurs projets personnels.

    14- Aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir de la découverte et de l’exploitation
    d’importantes ressources minières qui représentent un apport substantiel au
    développement de notre pays. Mais nous ne devons pas oublier que la
    principale ressource d’un pays, ce sont ses habitants. De là viennent l’urgence
    et la nécessité d’assurer une formation de qualité à tous les citoyens, afin qu’ils
    puissent prendre une part active au développement du pays. Le taux
    relativement élevé de croissance démographique peut devenir un atout si tous
    les enfants et tous les jeunes sont scolarisés, formés professionnellement,
    éduqués aux valeurs morales et citoyennes, et protégés dans leurs droits
    fondamentaux.

    15- L’Education demeure un défi majeur pour l’avenir de l’Eglise et de la Cité. Il
    nous faut en faire une priorité, consentir à en faire les frais (Etat et ses
    partenaires locaux et internationaux), promouvoir une culture de l’excellence
    aussi bien chez les éduqués que chez les éducateurs... Nous voulons des "têtes
    bien pleines « certes, mais surtout des "têtes bien faites ». Il est aussi nécessaire
    de promouvoir la culture du travail bien fait (l’excellence) et cela dans la
    discipline et l’abnégation. Les grèves incessantes - malgré leur légitimité -
    portent préjudice au travail effectif nécessaire pour avancer dans le progrès. "Le
    gâteau burkinabè" est pour tous les Burkinabè. La petite minorité des salariés
    (2% au maximum) ne devraient jamais oublier la grande majorité des
    populations laborieuses et pauvres de nos villes et campagnes !!!

    16-C’est une vision que nous parviendrons à réaliser dans le moyen ou long terme
    à condition que gouvernants et citoyens soient animés par l’éthique du travail bien fait et de la solidarité, et s’engagent à transformer la société par des actions
    rationnelles et solidaires.

    L’espérance d’une société meilleure

    17- Nous n’avons pas de solutions-miracles à proposer aux chrétiens ou aux
    gouvernants pour résoudre les problèmes et vaincre les difficultés que connaît
    aujourd’hui notre pays. Nous sommes convaincus cependant que la lumière de
    la Résurrection du Christ est une source d’espérance dans nos engagements et
    une grâce de renouveau pour nos vies et pour notre pays. Or l’espérance, écrit
    Saint Paul, ne déçoit pas (cf. Rm 5, 5). Ainsi donc, « la foi au Christ ressuscité
    et l’expérience de la miséricorde de Dieu nous invitent à nous tourner vers
    l’avenir avec espérance et à nous remettre en route. »

    18- C’est pourquoi, nous vous exhortons à accueillir ensemble cette vie nouvelle en
    vue d’un renouveau de nos cœurs et de toutes nos réalités humaines. Cela exige
    que nous acceptions de laisser mourir ce qui est ancien pour que renaisse
    l’homme nouveau, porteur d’une nouvelle vision, celle d’une éthique du travail
    et du pouvoir comme service, celle de la solidarité et du partage, celle de la
    vérité et de la justice. Il s’agit d’une vision fondée sur l’espérance d’un
    changement qualitatif de la société dont les repères constants sont les valeurs
    humaines et spirituelles qui humanisent l’homme et ses relations sociales.

    19-La lumière du Christ ressuscité qui brille sur le visage de l’Eglise éclairera
    toutes les réalités de notre vie et de notre pays, si le visage des chrétiens reflète
    cette lumière, au cœur de leurs engagements, partout où ils vivent et travaillent.

    20-Daigne le Seigneur ressuscité vous combler de sa joie, de sa lumière et de sa
    paix pour que vous soyez témoins de sa victoire sur le mal et la mort et pour
    que vous soyez artisans de son Royaume de justice et de paix ! Par
    l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, que le Seigneur bénisse le
    Burkina Faso et nous donne de marcher ensemble sur les chemins de justice et
    de réconciliation pour une paix véritable.

    Joyeuse Pâques à tous et à toutes !

    Vos Evêques du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 21:21, par TOUS SOLIDAIRES DE DAMISS
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Tous solidaires de Adama Ouédraogo Damiss. Malgré tout ce qu’on peut te reprocher, et ce que tu encoures, tu demeures actuellement l’un des journalistes qui éclaire le mieux les lecteurs burkinabè sur les agissements malsains de ce pouvoir corrompu MPP. N’en déplaise à certains des confrères opportunistes, équilibristes très inconstants et hypocrites.
    Alors rien que pour cette veille citoyenne dont tu fais montre tu forces notre respect. Mon respect.
    Courage à toi kôrô Damiss. Bon vent au DOSSIER.
    .................
    Ps : Quiconque se pointera yada yada ici sur ce post avec des sous entendus farfelus s’exposera à coup sûr à une série de fia fia.
    Aussi pour l’achat du journal papier déjà disponible sur le marché veuillez svp me contacter inbox.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 22:11, par la jeunesse
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Quoi qu’on dise, Soumane TOURE révèle des choses cachées de notre histoire politique. Et il dit aussi la vérité tout de même. Souvenez vous quand il dit que certains ministres et un haut dirigeant devraient être libérés pour qu’ils aillent se soigner ou se désintoxiquer ; n’est ce pas vrai ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 22:18, par Sidwaya
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    M. Touré a dit des vérités crues que tout le monde voit dans conduite des affaires politiques. Inutile de vouloir nier en bloc ce que Touré a dit. Tout le monde voit ce qui se passe. Touré n’a fait que dire les frustrations de nombreux groupes sociaux de notre pays. Au moins lui à oser dire clairement les choses pour permettre aux grns de corriger le tir. Je préfère ceux qui parlent à ceux qui prennent les armes pour s’exprimer. La domination moaga commence à exacerber au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 22:47, par Elie
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Par cette déclaration, Soumane Touré a terni le peu de capital de sympathie qui lui restait auprès des Burkinabè.

    Parlez en votre nom, M. Simon COMPAORE et non au nom de tous les Burkinabè car vous ne représentez pas tous les Burkinabè.
    Vous les politiciens vous êtes tous pareils ! "Burkinabè par-ci", "Burkinabè par-là" quand ça vous arrange. Mais quand il s’agit de partager la bouffe il n’y a que vous, pas de "Burkinabè" !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 23:19, par Sawadogo
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Vu la gravité des accusations de Soumane, la logique voudrait qu’il ait deux plaintes contre Soumane : l’une posée par le Morho Naaba et l’autre par le MPP. Mais le premier restera toujours silencieux comme d’habitude et le second se fondra en condamnation et insulte de riposte. Bref une fois de plus on fuira le debat dans le fond.

    Soumane peut paraître fou et repugnant mais le fait que ses dires soient verifiables et "constatables" , à la longue fera reflechir même le plus fanatique des militants mpp non mossi. Il suffit d’analyser froidement les événements depuis le depart de Blaise jusqu’à l’election de Roch. Tout porte à croire que ne doit être Président que toute personne de l’ethnie moagha et de préférence du " plateau central". C’est dailleur dans cette période qu’on assiste au retour du clash mossi vs ouest. Il manque plus que la resurection du grand MAO.

    Le MPP devrait plutot eduquer ces militants et bien preparer les elections de 2025.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 10:23, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Le moro naaba est un DIEU pour les moaga du centre, pas pour l’ensemble des burkinabè.
      Ceux qui s’offusquent tant c’est ceux qui ont une déférence quasi divine à leur mohro naaba.
      C’est ça que je comprend entre lisant certains commentaires.
      Si le mohro naaba fricote avec ma politique politicienne, souffrez que certains aient le courage de le critiquer.
      Et puis , le mohro naaba actuel, est le successeur de naaba Kougri qui a voulu installer une monarchie constitutionnelle en haute volta juste avant l’indépendance. Il a échoué lamentablement. Vérité historique. Donc tout s’explique today.
      ’’Les faits sont têtus ’’LENINE

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 16:30, par Zangoté
        En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

        Si les faits sont têtus, comment voulez-vous que le pouvoir aille ailleurs ? Vous qui tirez sur les fils régionalistes et ethnicistes, entre-nous, qui est majoritaire ? C’est ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied ! Tu viens me dire que moi moaga du centre je ne dois pas te gouverner et en même temps tu cherches à me gouverner. Qui vous a même envoyé dans cette galère ? Je voudrais que le reste de ces prétendus éclairés du grand ouest qui s’excitent sur le terrain de la division et de l’ethnicisme se ressaisissent. Si vous voulez le pouvoir, proposez-nous du concret pour le développement et nous vous suivrons. Nous sommes condamnés à vivre ensemble donc trouver les mots justes pour conquérir le pouvoir et l’exercer pour le développement de tous.

        Répondre à ce message

        • Le 3 avril à 17:50, par molotov
          En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

          Cher ZANGOTE

          Votre commentaire est d’une platitude sidérante.
          Vous étalez ici toute votre misère intellectuelle et votre médiocrité à tenir un débat contradictoire
          sans brandir le spectre ethnique pour s’amuser à se faire peur.
          Avec des gens comme vous, ’’ les forces obscures rétrogrades moaga du centre’’ vont vraiment prospérer
          dans leur obscurantisme moyenâgeux.
          Seul SANKARA était bien avec ces forces, ils n’a pas hésiter à couper le courant chez le mhoro naaba.Voilà pourquoi il était si haï par ces gens.
          Nous allons poursuivre son combat et du PASSE FÉODALE NOUS FERONS TABLE RASE.

          ASTA SIEMPRE VICTORIA

          fraternellement

          # MOLOTOV

          Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 23:40, par kouadio
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    le MPP est frileux c’est tout sinon quand on lit bien le texte de Soumane on comprend aisement qu’il suggere une connaissance de l’histoire pour analyser le present. Il a apporte des arguments pour etayer sa position.Vous n’avez pas refute ce qu’il a dit donc il dit vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 23:42, par Issa sinare
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Il ne manque plus que ça avec vous LE FASO. NET ou LE FASO. JALOUX. Votre pitain d’agence ne voit le verre qu’à moitié vide. Vous créez la haine dans le cœur des burkinabé. J’ai horreur de la politique du BF mais j’aime mon pays. Je déteste les media qui manque de couilles pour nous informer juste. Remonter à la source pour les bons infos. La situation de l’arrondissement no 07 m’a beaucoup déplu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 00:54, par molotov
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Monsieur Simon COMPAORE,
    Pesident par interim du MPP
    Ministre d’État sans portefeuille auprès de la présidence

    Vous êtes mal placé pour traiter Soumane Touré de périmé. Vous êtes presque de la même génération de communistes des années 70.Au vu de votre parcours si soumane est périmé vous vous devriez être hyper-perimé.
    Je répète il faut le contredire sur les faits rien que les faits.
    Si vous saviez que la majorité silencieuse pense tout bas ce que Soumane a vociferé tout haut.Si c’est faux faites lui un procès on sera édifié puisqu’il dit détenir des preuves .

    Vous avez écris ’’...Du reste, l’on se souviendra qu’il ne s’est jamais opposé à la modification de l’article 37 de la Constitution visant à conférer un pouvoir à vie au régime déchu de Blaise Compaoré. Il fait partie des stipendiés de l’ancien régime ...’’ Le débat sur l’article 37 est clos ,c’est terminé. Le CDP a fait une faute politique et l’a payé au prix fort par la perte du pouvoir.On passe à autre chose.
    Vous deviez avoir honte d’écrire des choses pareilles.Sauter du bateau CDP à 10 mois de la chute de Blaise quand vous avez senti le vent tourné ne vous donne aucune virginité et ne vous absous pas des 27 ans du régime déchu. De Soumane et vous celui qui a le plus profité bde Blaise c’est bien vous monsieur l’ancien maire de Ouaga.
    L’histoire ne commence pas à l’insurrection et au putsch de 2015.
    On oublie pas ’’vos zones rouges’’ pendant les périodes chaudes de l’affaire Norbert Zongo.
    L’heure de la réédition des comptes va sonner un jour ..tôt ou tard.
    Très respectivement à vous.
    #MOLOTOV
    Ps : J’espère que vous allez lire ce commentaire ou un de vos ’’petit’’ vous le rapportera.
    Merci au lefasonet .

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 00:55, par AutreVue
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Sans soutenir Soumane Touré, le MPP tombe bas dans sa réponse en s’attaquant à sa personne. On aura souvenance que quelqu’un avait utilisé le terme "bud-zenga" lors des dernières présidentielles mais cela n’avait pas offusqué ceux qui aujourd’hui crient haro sur Soumane. Mais bravo au MPP s’il a décidé de ne plus fermer les yeux sur ces types de derive.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 01:28, par Gilbert DIEME
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Tout d’abord merci pour l’information.
    Il est vrai qu’une telle déclaration suicite des révoltes.
    Il y’a aussi la triste réalité qu’il ne faut voir de travers, du moment où l’etnicisme Moagha règne.
    Et refuse de voir la compétence d’une autre ethnie de diriger le pays.
    Le Mossi de naissance assoiffée du pouvoir.
    Il enconvient de travailler la mentalité fixe des uns.
    En tout cas pour un pays qui tant au développement

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 02:13, par Sidsoaba
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Le vieux Soumane a perdu toute forme de sagesse. C’est une honte pour le pays

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 19:35, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Sidsoaba avec votre pseudonyme à consonance ’’ moaga du centre’’
      C’est vous qui êtes une honte ,pas Soumane !
      Quand on a rien a dire comme arguments dans un débat on la boucle.
      Nous commençons à en avoir marre
      Marre des forces obscures rétrogrades moaga du centre
      Marre de l’ethnicisme sournois dans notre pays
      Marre de la falsification de notre histoire nationales
      Marre des revanchards de la monarchie constitutionnelle rejetée par nos devanciers
      Marre des obscurantistes avide de naam.
      Marre marre.

      #MOLOTOV

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 02:57, par Yirmegna
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Chez nous on dit que "lorsque la pluie veut s’en aller elle foudroie les arbres". Ainsi Soumane Touré est un politicien aigri au propre et au figuré. Il est convaincu qu’il quittera ce monde sans jamais diriger ce pays, toutes choses égales par ailleurs, donc il se lance dans des diatribes.

    Même s’il y a des élements de vérité, ce n’est pas ainsi qu’un homme éduqué avec un minimum de savoir vivre agit.

    Que Dieu pardonne Soumane et je prie au Webmaster de ne pas omettre mon message.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 03:51, par Belco
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    c est votre mal gouvernance et votre comportement à opposer les travailleurs entre eux d’une part et à la population d’autre part qui nous conduisent à tous ces agissements. continuez seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 04:32, par Toega
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    En tout cas ce vieillard m’énerve depuis le temps de la conférence nationale qui était une des exigences légitime qui allait mettre a plat tout les problèmes de crime et autres et les réglés une bonne fois pour tout. Hélas ce vieillard ringarde a tout manigancé et s’est bien sûre remplit les poches.Eh ben le résulta ,nous sommes toujours entrain de parler réconciliation trente ans plutard.Je demande au Président de ne céder sur aucune pression d’où qu’elle vienne. C’est à ce prix que nous pourrons réorganiser notre pays.
    Welcome to the new Burkina Faso sans crime teleguidée contre ses opposants (terrorisme d’État).PrKA laisser les politichiaux gambardés et regarder tout droit devant, 2020 sera comme une moisson abondante.
    Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 04:50, par X9
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Soumane est un personnage inconsequent. Lui et d’autres du PAI/Lipad sont entrain de sacrifier une generation.
    Tenez, depuis les annees 70, periode a laquelle beaucoup de jeunes avaient soif de formation politique, ils ont distilles un discours contre toutes les formations politiques de l’epoque. Les etablissements scolaires etaient leur bastion, de meme que le syndicat. Eux etaient les progressistes revolutionnaires, et les autres tels les Abdoulaye IRA, les Boniface KABORE et J. Emmanuelle OUEDRAOGO des reactionnaires. Demandez a Payangde le comedien compere de M’ba bouanga. Il fut un des disciples du PAI de Soumane. C’est aussi lui qui a dessein, modifiere la pensee du cardinal Paul ZOUNGRANA lors du coup d’état du CMPRN qui disait que c’etait une benediction divine, malgre la clarification du doyen Edouard OUEDRAOGO de l’Obs. Sous la revolution d’aout, nous avions assiste a une revolution des COMMUNARDS. Radio tele, mairie et sonabel ont ete pris d’assault par les militants. Que les temoins de l’histoire ne se comportent plus en complices.
    La separation d’avec le groupe des Philippe est liee en partie au regionalisme. Ouvrez le debat et chacun saura qui est qui.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 11:17, par Deuxieme Yamyélé
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Merci bien X9. Vous aussi, vous nous éclairez sur une partie de notre histoire, comme quoi, chacun a eu à fauter dans notre histoire. Koro Yamyélé et grand frère KA, à vos claviers pour d’autres éclairages

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 18:59, par Ka
        En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

        Cher jeune Deuxième Yamyélé, qui que tu sois, sache que l’internaute X9 patine, mais reste dans l’histoire : Des histoires qu’il ne faut pas surtout travestir. Je peux aussi donner l’exemple d’une histoire vraie avec la bande à Soumane Touré, les meneurs d’une autre époque des année 1975 appelée la nouvelle droite dont le CBS a pondu, mais a fur et mesure Soumane Touré et sa bande était devenu les ennemis du CBS, en créant un central au sein du CBS qui avec un tactique, pour incarner la nouvelle droite a la direction de la CBS une histoire parmi d’autres de Soumane Touré dont je me rappelle comme si c’était hier. ‘’’Notre Soumane Touré sachant qu’il a conquis un syndicat qui était une classe de lutte, la transforme en classe politique dans l’espoir de sortir ses gants pour conquérir le pouvoir : Il fut l’artisan des grèves de 1975, malheureusement leur tactique de liquider le CBS pour un central n’aboutira pas avec un coup d’état de 1980 et une révolution de 1983 qui a tout chamboulé, et Soumane et sa bande deviennent les ennemis d’une révolution qui les prennent pour les bourgeois néo-colonialistes. La révolution soupçonne Soumagne et sa bande d’exécuter la stratégie de la bourgeoisie en milieu ouvrier, c’est-à-dire a l’époque cultiver l’économisme l’anarcho-syndicalisme. Pour la révolution c’est à cause des dégâts causé par Soumane Touré et sa bande au sein de la centrale syndicale qui a réveiller les consciences des putschistes du 25 Novembre 1980. C’est d’ailleurs à cause de ces dégâts, que la centrale syndicale du Burkina a connu un spectaculaire démembrement sous le CMRPN, juste au moment où les travailleurs dont je faisais parti avaient besoin d’une centrale plus unie : Mais Soumane Touré dit le moustique a tout bousier.

        Pour te dire mon cher Deuxième Yamyélé, que Soumane Touré n’était pas aussi un agneau qu’on le croit : Mais l’âge suit la sagesse, et notre Soumane Touré dit le moustique un surnom donné par les étudiants CDR de la maison des étudiants Burkinabé à Paris des années 1984, est redescendu sur terre avec une sagesse à ne pas négliger : Car il a totalement raison dans sa dernière sorti, et les responsables du MPP doivent réfléchir deux fois avant de l’attaquer inutilement. Merci de lire.

        Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 06:27, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Pour une fois, nous nous accordons avec Mr. Tranquilos pour reconnaître que Mr. Soumane Touré est un "Politique dépassé et rétrograde" en ce sens qu’il est entrain de perdre le Nord ; perte d’orientation liée à son amnésisme séculaire. En effet, en déclin, sinon "perte de vitesse" depuis que ses camarades du PAI (cadavré) l’ont lâché, il ne manque jamais l’occasion de se présenter ridicule lors de ses sorties médiatiques. Raconter comme il l’a fait l’histoire de notre pays en voulant passer ses Acteurs qui, au prix de leurs Vies, ont amené notre pays à son existence actuelle, indépendant et fortement respecté à travers le monde, pour de mauvaises personnes doit être considéré comme venant d’un "Ignorant" de sa propre vie, d’un "Amnésique" et d’un "Lunatique" car se mettant en travers de la "Réelle Histoire" de notre Nation. Ce qui est sûr, c’est que ce ne sont que des inepties émanant d’une personne sans souvenir et encore moins d’âme qui a perdu le Nord. Donc de ses déclarations, retenons seulement que de ce qu’il a pu dire, tout est du "Non-sens", du "Non-évènement". Vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 06:27, par WANGRAM
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Nous avons appris à connaitre Soumane Touré, un politicard qui n’a rien à proposer mais qui est toujours prêt à raconter des âneries pour ne pas se faire oublier. Laissons-le amuser la galerie, peut-être qu’il pourra obtenir un Wistiti de consolation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 06:31, par balakourouba
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    et pourtante elle tourne lll

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 07:48, par olivier
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Bonjour ! Seul qui ne connaît pas le "sieur" Soumane Touré s’émeut de ses déclarations.Il n’en est pas à ses premières frasques ; et plus il prend de l’âge, plus il perd le nord. Alors que le chien continue d’aboyer et la caravane passera son chemin. Souvenez-vous de cet autre Koné......

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 07:55, par nabayouga
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Pour une fois je comprends la sortie de Simon Compaoré même si j’aurais souhaité qu’il ne réponde pas à ce monsieur qui est un aigri , has been . La sortie de Soumane TOURE n’est qu’une occasion de donner l’illusion d’exister. Simon garde ton encre pour des écrits concernant des sujets nobles.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 07:59, par kiemad
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Je ne suis pas d’accord de la philosophie de Soumane Touré qui considère l’insurrection populaire comme anticonstitutionnelle et batarde. Tout le monde sait que cette insurrection a mis fin à la dynastie des Compaoré qui regnait sans partage dans le pays ou les ressources minières et les richesses sont accaparées, ou beaucoup d’opposants, des journalistes des militaires sont tués. Si c’est cette continuité que Soumane Touré veut c’est alors un echec pour lui car le peuple burkinabé refusera toujours la rapacité des gouvernants. Aujourd’hui encore des militaires comme Barry qui pouvait aider à la lutte contre le terrorisme est jété en prison au nom d’un coup d’Etats dont les informations sont rarissimes. J’ai appris aussi qu’un journaliste du journal le dossier est aussi arrêté et jeté en prison par Simon Compaoré suite à une publication sur les frais de location des locaux du ministère d’Etat à Ouaga 2000. Je pense que Simon Compaoré aurait dû porter plainte contre le journal.Pour le cas Barry je ne suis pas du tout content . Cela ressemble au pouvoir de Blaise Compaoré qui faisait arrêter au nom d’un coup d’Etat ceux qui dérangeaient. Mais tôt ou tard l’avenir dira dans l’arrestation du colonel Barry qui a raison.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:21, par panga
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Mr Simon, pourquoi vs donner de la peine à répondre à ce monsieur connu de tous. Vous lui accordez de l’importance en prêtant une attention au verbiage du Sieur TOURE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:23, par AMKOULEL
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Mr du MPP, c’est de bonnes guerres vos réactions face à l’écrit du PITJ de Mr TOURE. Mais sachez-le pour dit, le peuple Burkinabé est conscient et averti de tout ce qui se trame contre sa volonté, son avenir. Une bonne dose de vérité dans les écrits de Mr TOURE est une évidence maintenant, au peuple de savoir de quel coté se trouve ses intérêts. Cette hypocrisie légendaire de nous tous, moi y compris, à esquiver les sujets, les goulots d’étranglements qui freinent et annihile nos efforts communs de nous sortir de cette misère cuisante ne pourra durer davantage. Inutile d’épiloguer sur les intentions des uns et des autres, cela ne sera que art divinatoire, mais les faits permettent de se construire une opinion saine. LA VERITE est toujours aussi du FAUX.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:26, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    - Gens du MPP, mais est-ce que Soumane Touré a tord sur toute la ligne ? N’y a t-il pas un peu de vérité dans ce qu’il dit ? Soyons honnêtes avec nous-mêmes et ne considérons pas tous les burkinabè comme amnésiques. Soumane dit ce que vous ne voulez pas pas entendre ni admettre même s’il y’a un fonds de vérité dedans. Opposez lui des arguments de taille au lieu de l’insulter comme à vos habitudes depuis l’Ex-CDP et ce sera plus civilisé.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 11:26, par Deuxieme Yamyélé
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Je m’aligne. Koro, fais nous une leçon d’histoire sur l’évolution politique de notre cher pays. Chaque fois que je lis les internautes, je suis pressé de tomber sur votre post car j’apprends beaucoup avec vous.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 12:07, par HONORABLE
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      ooh mon kôrô yamyélé est de retour j’avais demandé de tes nouvelles car dans le pays tous est flou mais avec la résurrection du Christ j’ose croire que on aura juste un peu de lumière .SOUMANE n’est pas un saint mais le kôrô SIMONS devrait ne pas tombé dans ce piège car tout n’est pas faut dans ses propos

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 15:44, par Africa
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Je suis ravi du retrour de Kôrô Yamyélé dans ce forum parce que, outre ses connaissances historiques du pays, il adopte très souvent une démarche de scientifique en se posant la question "pourquoi pas autrement" là où certains croient détenir une vérité triviale.
      Je partage votre opinion sur la déclaration du MPP suite à la sortie de Touré Soumane lors de la rentrée politique de son parti. Une analyse critique présentant une anti-thèse aurait été plus pertinente et plus utile à la formation citoyenne et politique des burkinabè. En se focalisant sur un aspect du discours de Touré Soumane (CF la longue citation sur la question nationale et le rôle historique des coutumiers et religieux) sans y apporter l’anti-thèse, le parti présidentiel a plutôt crédibilisé les propos du dernier chef maxiste-léniniste du Burkina Faso. Dans la colère, on finit par dire des choses qui dépassent sa pensée ; c’est le cas lorsque le parti présidentiel traite le doyen, soit- il Touré Soumane de "vieux périmé" ! Comme si dans ce pays, ceux qui ont été témoins ou ayant des connaissances de notre histoire commune (1919-1932 puis 1947 à maintenant) n’ont plus droit à la parole. Sinon pourquoi aller jusqu’à suggèrer l’arrestation d’un chef de parti politique pour ses opinions ?
      Il est préférable de débattre de la question nationale plutôt que de nier le ressentiment d’une bonne frange du peuple qui exprime ses inquiétudes face au danger rampant de morcellement du pays en entités ethniques et regionalistes rivales. Si nous laissons ce ressentiment se cristalliser et attendre que la situation dégénère avant d’ouvrir le débat pour ressouder le tissu social, je crains qu’il soit trop tard. Le président Sékou Touré disait que, " lorsque l’homme refuse, il dit non" ! Et pour le faire changer d’avis, c’est la croix et la bannière. Ne sous-estimons pas cette vérité qui malheureusement, a plongé plusieurs pays dans un chaos inutile. Comme le rappelle si bien Touré Soumane, ce pays doit sa création en 1919 à la résistance héroïque du peuple Bawa en tant que " nation" en 1915 -1916. Il n’a pas bénéficié du soutien des autres. Pire, les troupes coloniales qui ont massacré les Bawa n’étaient pas composées que de blancs ; il y avait des africains et sans doute les ascendants de certains burkinabè d’aujourd’hui en faisaient partie !
      Les pères fondateurs ont proclamé un état unitaire et souverain le 5 août 1960 de ce qui est devenu Burkina Faso, Toute veilleité de complexe de supériorité ethnique ou régionaliste doit être combattue par les patriotes de tout bord. Pour ce faire, il est souhaitable de connaitre l’appréciation des autres partis politiques sur ce sujet brûlant.

      Répondre à ce message

    • Le 5 avril à 17:23, par patardé
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Loi no 10 /98/an du 21 avril 1998 portant modalités d’intervention de l’état et répartition des compétences entre l’état et les autres acteurs du développement. A définit les domaines de compétences ci après

      • DOMAINE DE LA SOUVERAINETE
      • DOMAINE DU DEVELOPPEMENT HUMAIN ET DE LA PROMOTION SOCIALE
      • DOMAINE DE LA PRODUCTION
      • DOMAINE DE SOUTIEN A LA PRODUCTION
      • DOMAINE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU CADRE DE VIE
      Ainsi on peut dire que l’essentiel du pouvoir échoit au DOMAINE DE LA SOUVERAINETE qui comprend outre la présidence du Faso, les secteurs suivants :
      1. secteur de la justice.
      2. secteur sécurité nationale et administration du territoire
      3. secteur défense du territoire
      4. secteur relations extérieures
      5. secteur orientation économique et finances publiques
      6. secteur administration publique
      A cela il faut ajouter l’assemblée nationale
      En démocratie se conjugue aussi en vertical et en horizontal (spatial) or Si la répartition du pouvoir ne respecte l’espace de manière à le concentrer dans les mains des mossi du centre, tout argument ne fait que conforter la position de TOURE SOUMANE. Fou , aigri , extrait de ses mémoires ou pas, TOURE SOUMANE ne fait que confirmer le proverbe mooga qui dit que la vérité ne provient que l’enfant ou du fou.

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:26, par joan
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Mais des critiques mal fondées et malveillantes il faut les combattre. Comment comprendre un vieux chenil qui veut tout détruire avant de mourir parce que son sauveur trafiquant en tout genre s’est vu débarquer du pouvoir en plein midi, lui qui voulait être éternel au pouvoir ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:32, par Pathe Diallo
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Il est certain que la grande majorité des burkinabe ne se reconnait pas dans les propos de Soumane Touré et ne les partage pas. Mais il est important de rappeler que les gens du MPP qui le fustigient aujourd’hui étaient avec lui, le supportait, le finançait quand il avait entreprit de détruire le PAI orginel. L’actuel SG du MPP était ministre de l’Administration territoriale quand le réscipicé de reconnaissance du PAI avait été délivré à Soumane Touré au détriment du bureau légitime et légal dirigé par Philippe Ouédraogo. Pendant une dizaine d’années de bataille juridique, le pouvoir en place y compris les leaders actuels du MPP ont supporté Soumane Touré, bénéficiant du coup son soutien politqiue. Maintenant que Soumane se retrouve dans l’opposition, on se rend compte qu’il a un problème psychologique ! Ainsi va la politique au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 08:38, par Burkindi
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Le Burkina Faso est un et indivisible. Prêchons pour l’unité de notre pays. Que Dieu bénisse le Burkina Faso et chacun de ses filles et fils.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 10:07, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Arrêtez avec cette hypocrite déclaration DZ bonne intention.
      Il faut regarder les choses en face au lieu de rester dans le métaphysique.
      Quel est la solution d’ensemble pour stopper ces forces obscures qui menacent notre cohésion nationales ?
      C’est de ça qu’il s’agit au lieu de prôner du jour des lèvres une chimérique unité nationales à laquelle on ne croit pas intérieurement

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 15:01, par Sawad
        En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

        Notre cohedion sociale n’est pas menacée, où du moins, elle est juste le temps de présence de l’article sur le site. Vous vous excitez inutilement, molotov, sur le net. Au lieu de travailler à développer votre région, vous vous repandez en critiques inutiles. Pas etonnant que l’economie de l’ouest soit detenue à plus de 70% par les mossis qui travaillent dans le silence !. Mon cher, au lieu de t’exciter inutilement dans l’anonymat comme c’est le cas, créé une association pour porter tes idées.
        Mais en attendant, cherche à faire quelque chose, je veux dire, à t’occuper sainement.
        Sawadogo

        Répondre à ce message

        • Le 3 avril à 18:09, par molotov
          En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

          Mon cher Sawadogo,

          L’anonymat a sa part de mystère. De même que , sans prétention, tu ne sais pas qui se derrière KÖRÖ YAMYELLE, ANTA, KA et même Sawad, tu ne sais pas qui se cache derrière MOLOTOV, alors pas de jugement tendancieux.
          Si la richesse de l’ouest est détenu à 70% par les mossi selon vous monsieur l’économiste-statisticien, félicitations à eux !!
          Bon courage à toi le travailleur et laisse nous les désœuvrés exprimer nos opinions même si ça heurte la sensibilité obscurantiste ’’ des forces obscures et rétrogrades moaga du centre’’
          Merci.

          #MOLOTOV

          Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 09:48, par Paligba
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Ne prenez quand même pas Soumane TOURE au sérieux ?
    Il a juste oublié de préciser à la fin de son texte pour ceux qui ne le savent pas, que c’est du Rakiré !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 09:55, par le Libre penseur
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    c’est bien triste et inadmissible quant aux propos avancés par Soumane TOURE,je dirai même déplorable,mais je salue quant même le courage et la bravoure de ce Monsieur qui a pu dire en vrac la triste réalité que tous les pays africains connaissent en général et en particulier notre très chère patrie le Burkina-Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 10:11, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Monsieur le libre penseur,
      Ça n’engage que vous si vous trouvez ses propos déplorable !
      C’est la vérité pure et dure et ça fait très mal à ceux qui se reprochent quelque chose de
      sournois et obscure dans notre vivre et ensemble

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 17:22, par Le Vigilent
        En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

        M. Molotov, ou voulez-vous en venir avec cette propaganda ethniciste ? Vous affirmez que tout ce que Soumane Toure dit est la pure verite sans apporter aucune prevue tangible. Je trouve que, sciemment ou inconsciemment, vous nous donnez la prevue que vous etes un des elements d’un groupe clandestins charge de mener une vaste propagande, initiee je ne sais par quel esprit diabolique, en vue de plonger notre pays dans un conflit inter-ethnique. Vous etes un element inconscient et extremement dangereux !
        Peste soit de vous et de vos commanditaires tapis dans l’ombres.

        Répondre à ce message

        • Le 3 avril à 21:19, par molotov
          En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

          Monsieur le vigilent,
          C’est à vous d’apporter les preuves que ce que a dit Soumane Touré est faux.Pas de procès d’intention à la Vichinsky !
          Moi je dis tout ce que Soumane Touré a déclaré je valide à 100%.Venez dans un débat contradictoire avec anti -thèse et des preuves palpables.
          Et puis évitez de devenir hystérique paranoïaque en criant à la ’’propagande clandestine ethnique’’ selon vos termes.
          Il n’ya aucune campagne juste un débat qui est posé sur la place publique.
          Aucune sournoiserie obscure ne peut nous empêcher de dire sur ce forum ce que beaucoup pense tout bas.
          Soutien total à Soumane le constant envers et contre toutes les forces féodales obscures et rétrograde moaga du centre.
          Si jamais une officine quelconque touche à un seul cheveu de Soumane pour ses opinions....
          A bon entendeur
          Fraternellement.. Ensemble malgré nos divergence.

          #MOLOTOV

          Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 10:26, par molotov
      En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

      Rien n’est déplorable.
      Il faut appeler un chat un chat.
      Vérité pure et dure qui fait mal à certains hypocrites

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 10:02, par molotov
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Depuis que les gens disent que soumane est fou, cela a aiguisé ma curiosité et ma méfiance. J’ai cherché, c’est facile sur le net..
    Ma conclusion Souamane est très lucide, courageux et constant.
    Pourquoi ? Dès le 23 décembre 2014 il a fait une déclaration fleuve pour fustiger la transition naissante.Tout le monde était dans l’euphorie et c’était comme s’il ramait à contre courant.

    Je demande aux patriotes sincères de relire cette déclaration. C’est simple allez sur Google et taper simplement’’ soumane Touré déclaration du 23 décembre 2014..’’
    Vous serez édifié et vous comprendrez qu’il est très CONSTANT.
    J’ai horreur de l’hypocrisie et des maîtres de la politique de l’Autriche.
    Il ’y’a un malaise profond d’ethnicisme rampant, crevons cet abcès.

    Remarquez bien tous ceux qui pourfende ce vieux sont en majorité ’’ des moaga du centre’’
    Faisons attention, le feu couve... Le morho naaba n’est pas le Chef coutumier suprême de tous les burkinabè.. Il y’a plus de 60 ethnies dans ce pays.Pensez y.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 12:48, par idi
      En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

      Molotov, toi tu proposes quoi ? En quoi ce que TOURE Soumane a dit peut nous permettre d’avancer ? sinon que de nous entre-tuer ?
      Les mossis ont fait quoi encore ? Je crois qu’il faut grandir. L’histoire nous a enseigné que le mossi est un peuple conquérant. leur force réside dans leur nombre(ils sont les plus nombreux au Burkina), leur organisation sociale, leur discipline et leur bravoure au travail.
      Ils ont certes des défauts mais je crois qu’ils ne tuent pas ; ils veulent la paix avec les autres.
      TOURE Soumane devrait être coffré à la MACA comme sous la transition et il va se taire !
      Demandez à Salia SANOU, BARRO Djénguéaba, ZAIDA Pascal,....

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 17:16, par molotov
        En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

        Le ’’mossi est conquérant’’ ! Avez vous entendu chers internautes !?
        Ah bon !? Continuez votre conquête comme les autres sont des moutons à soumette et à conquérir ils vont vous laisser faire.
        Je parie que vous êtes un digne descendants de ces’’ forces obscures rétrogrades du centre’’ qui pense qu’on est toujours au moyen âge dans ce pays.Votre réveil sera douloureux ,bandes de fanatiques du naam.

        # MOLOTOV

        Répondre à ce message

      • Le 3 avril à 17:58, par molotov
        En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

        Idi,
        ton commentaire est plein d stigmatisation.
        ’’Le mossi a la bravoure au travail’’ patati patata.
        En filigranes, les autres sont des paresseux ! Tu peux me dire où se trouve le grenier de notre pays ??
        Quelle misère intellectuelle doublée d’une médiocrité digne d’un esprit formaté dans le culte de ma féodalité.
        Je m’arrête là pour ne pas être désobligeant.

        # MOLOTOV

        Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 10:38, par TANGA
    En réponse à : Déclaration du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relative à la rentrée politique du PITJ

    Monsieur Soumane TOURE, le moment est arrivé ou quoi ?
    Vous vous rappelez quand vous disiez que vous aussi même à l’ultime seconde de votre vie, vous serez président de ce pays ? J’étais lycéen (au ZINDA) et je voulais à tout pris connaitre TOURE l’homme qui connait Marx et Engels comme la paume de sa main.
    C’est donc ainsi dans le désordre que vous voulez créer par vos mensonges que vous comptez devenir président. Défaire les présidents, vous êtes fort. Vous l’aviez aussi dit. Mais être président, ce n’est pas évident.
    Reposez vous que c’est mieux. Vous risquez de retourner tout un peuple contre vous e votre progéniture.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 11:09, par MOREBALLA
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Souffrez que Mr TOURE vous dit de manière cru, dur et de manière publique, ce que beaucoup de citoyens disent en privée. Félicitez le au moins pour le courage de son honnêteté, sa constance et surtout son rejet de l’hypocrisie. Remerciez le pour les tares de gouvernances de la transition à mainteant
    qu’il relève sans facturation. Il est temps et urgent que les burkinabé réussissent à trouver la voie juste afin d’établir la paix des cœurs et des esprits pour éviter au pays des moments d’instabilités multidimensionnelles.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 11:30, par koyisso
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Tout ne peut être du faux. Il faut accepter certaines réalités et tirer des leçons . Je pense plutôt que sieur Slimane Touré est un prevoyeur du désastre qui guette notre pays si certaines personnalités n’arrêtent pas leur intrication dans la gestion du Burkina. C’est aux autorités de travailler a prouver le contraire. L’exemple flagrant est l’association kolweogo qui a voulu avoir une emprise sur tout le Burkina malgré l’opposition des autres communautés. Prenons garde car nous ne sommes pas loin de la côte d’Ivoire .

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 13:32, par Horus
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Et pourtant ce sont bien le Moro Naba et le Cardinal Philippe Ouédraogo qui tirent les ficelles, Rock ne dirige que par procuration...

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 14:41, par Jonassan
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Soumane Touré, le président des "comités de mensonge" (terme attribué par la LIPAD en son temps pour les besoins de la cause) pendant les troubles révolutionnaires du CNR, est très rusé - c’est cette ruse qui lui a permis d’échapper à-se-faire-faire pendant le CNR et le MPP dont la priorité est de rester au pouvoir est tombé dans son piège.
    Pourquoi Touré Soumane a mis dans le même sac le MPP, le Mooro-Naaba et les religieux ? Parce que c’est le résultat apparent de l’Insurrection. Il utilise le MPP pour nourrir sa haine légendaire contre le centre. Sinon qui d’autre que le régime de Blaise a favori le régionalisme au Burkina ; Ziniaré n’était qu’un exemple. Un ministre nommé devait "arranger" sa région. Ténado, Yako... Pour lui, l’insurrection, le sursaut du peuple contre Blaise Compaoré est un l’oeuvre d’un ramassi de Mossis, que ce soit à travers le politique, le traditionnel ou le religieux. Il a toujours parlé ainsi le-type-là, comme l’appelaient les enseignants en son temps, mais l’histoire c’est l’histoire : Ouagadougou a été le centre du Burkina et historiquement le politique y a commencé et y a grandi.
    LA QUESTION EST : COMMENT A-T-IL FAIT POUR SE TAIRE PENDANT CES 27 ANS ?
    - Quand son excellence Blaise Compaoré batissait son royaume accompagné par les naabas de Ouagadougou ?
    - Quand le Mooro-Naaba fumait le calumet de paix avec Blaise Compaoré.
    DONC PENDANT 27 ANS L’HISTOIRE DU BURKINA NE MERITAIT PAS D’ETRE RACONTEE.
    Je ne porte pas le MPP dans mon coeur mais ce n’est pas suffisant pour que je me jette mains et poings liés dans la gueule du loup surtout si ce loup n’est autre que le type-là. NON !

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 17:26, par molotov
      En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

      Lisez les déclarations de Souamabe les 20 dernières années vous verrez sa constance.
      Avec le recul et passé l’euphorie qui nous a submergé le 31 octobre 2014, force est de reconnaître que la gestion de la suite de l’insurrection a été ’’LA PLUS GRANDE ESCROQUERIE POLITIQUE ET LA PLUS GRANDE IMPOSTURE DE NOTRE HISTOIRE’’.
      Je pèse bien mes mots.Simple remarque : Où se trouve le métronome de la transition le général ZIDA ??
      En fuite !!! Curieux tout de même.
      Touré est notre Galilée , il dit des évidences et nous n’ acceptons pas la Vérité,
      ’’ et pourtant elle tourne’’...
      Merci

      # MOLOTOV
      Le petit marteau qui casse le mensonge

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 14:51, par rayam
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    et alors ? Kayisso qu’allez vous faire n’ étant pas loin de la cote d’ivoire .

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:39, par Zangoté
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Oups ! Je sens des traces de godé dans ce droit de réponse ! Si donc Soumane TOURE est un homme politique fini, pourquoi vous en préoccupez ? N’avez-vous pas d’autres chats à fouetter ? Trop de volées de bois vert pour rien ! Quelle rapidité dans la réaction ! Vous feriez mieux de vous montrez plus rapides dans le traitement des dossiers brûlants au d’être là à suivre l’évolution des situations et de laisser les choses pourrir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 22:53, par Grand
    En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

    Triste de lire ces post. Tous ceux qui veulent détruire notre beau pays qu’ils soient mpp upc cdp soumane toute.qu’ils soient Est, Nord,Sud,Ouest verront le bien que Dieu va deverser dans ce pays mais ils ne pourront en profiter. Dieu le ferra.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 08:58, par molotov
      En réponse à : Rentrée politique du PITJ : Pour le MPP Soumane Touré un "homme politique périmé"

      Monsieur GRAND mais petit dans le commentaire.

      DIEU, DIEU DIEU.
      Quand on a rien à dire, on se réfugie paresseusement dans le métaphysique où tout est possible , les fables et le merveilleux !
      Personne ne veut le mal de notre cher pays.IL y’a un débat qui est posé, debatons un point c’est tout.
      Si vous voulez implorer le Ciel allez à l’Eglise ou à la mosquée où dans un autre lieu de culte.
      Dieu même a été clair’ Aide toi ,le Ciel t’aidera’
      Alors reglons nos problèmes terrestres sans hypocrisie.

      # MOLOTOV

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés