Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Hadj 2018 : Rama la Slameuse veut financer le voyage de 16 femmes âgées

Accueil > Actualités > Culture • • lundi 2 avril 2018 à 20h12min
Hadj 2018 : Rama la Slameuse veut financer le voyage de 16 femmes âgées

Seize femmes du troisième âge du secteur 16 de la ville de Ouagadougou, bénéficiaires chacune d’un montant de 2.172 000 FCFA, somme équivalente aux frais du Hadj 2018 définis par l’Etat Burkinabè, pourront cette année réaliser leur plus grand rêve.

En effet, le samedi 31 mars 2018, l’artiste Slameuse du nom de Rama a une fois de plus fait parler son cœur en assurant les frais de voyages et autres du Hadj 2018 de seize femmes âgées du secteur 16 de la ville de Ouagadougou.

Une visite inopinée

Réunies dans un espace dudit secteur de la ville de Ouagadougou, seize femmes musulmanes accompagnées des membres de leurs familles ont reçu une visite inopinée de la Slameuse burkinabè. Accompagnée de sa fille, Rama, une fois sur les lieux, les civilités également respectées, et à la vue des concernées, elle explique l’objet de sa visite. « Je suis présente à vos côtés chères mamans pour vous manifester ma sincère gratitude. En effet, je vous offre à chacune 2.172 000 FCFA, l’équivalent des frais du Hadj 2018, définis par l’Etat burkinabè. Cela équivaut au transport et la prise en charge complète de votre séjour en terre sainte », a-t-elle déclaré.

Larmes et pluie de bénédictions, pouvait-on noter à la suite des paroles prononcées de l’artiste. Ainsi, à tour de rôle, les bénéficiaires ont reçu des mains de la donatrice le chèque qui leur permettra de répondre présentes lors du grand pèlerinage. Un chèque exceptionnel a été de même donné à un membre du fan club de l’artiste pour la raison que ce dernier est très assidu en ce qui concerne les pratiques de l’Islam.

A la question de savoir les raisons qui ont motivé ce don, et le choix de ces « mamans », elle répond : « Je suis un enfant de Dieu qu’il utilise pour accomplir sa mission sur terre. Là où il me guide, c’est là-bas que je vais. Aujourd’hui, c’est vers elles que Dieu m’a guidée. ». Elle affirme par ailleurs : « Je suis une digne fille du Pays des Hommes intègres qui contribue à la paix de son pays, non seulement dans son domaine de prédilection qu’est le slam, mais également par ces actes », a fait remarquer l’artiste.
Pour rappel, c’est un autre geste qui vient s’ajouter aux multiples dons effectués depuis trois mois.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Femmes artistes musiciennes : Maï Lingani prend la tête de l’ABFAM
Prestations d’artistes lors des cérémonies : Et si on faisait appel à des porteurs de messages ?
1e édition du BIFA : 26 acteurs de la mode et du textile distingués
Musique : Salif Widiga, la coqueluche des commerçantes
Culture, sports et loisirs : Le cadre sectoriel fait son introspection
Cinéma : La salle de Pissy rebaptisée « Canal Olympia Idrissa Ouédraogo »
Langues maternelles : « On ne peut rien construire de durable en empruntant l’outil langagier à une autre culture », Pr Albert Ouédraogo
Religion et culture : L’archidiocèse de Ouagadougou va se doter d’un musée
FESTICO 2019 à Bobo-Dioulasso : Pari gagné pour les organisateurs
Burkina : L’Union européenne et l’Agence française de développement au secours de l’industrie culturelle
« Un avenir au pays des falaises » : Un programme de développement touristique dans les Hauts-Bassins et les Cascades
Culture : « Ouaga émoi » pour décrire le quotidien de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés