Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Programme TIC au Faso : Le bilan de la 8e édition satisfaisant mais…

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 9 mars 2018 à 17h32min
Programme TIC au Faso : Le bilan de la 8e édition satisfaisant mais…

Le bilan de la 8e édition du Programme TIC au Faso a été présenté, ce vendredi 9 mars 2018, par le promoteur de l’événement, Wagnin Zerbo. Si le bilan des activités reste satisfaisant, la santé financière, elle, reste peu reluisante avec une dette qui s’élève à plus d’un million de francs CFA.

Le Programme TIC au Faso, successeur de TIC à Tougan, c’est cet événement qui contribue à rapprocher l’informatique des populations, notamment en milieu rural. Son promoteur Wayin Zerbo était face à la presse, ce vendredi matin dans les locaux de l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC), pour présenter le bilan de la 8e édition, qui s’est déroulée en deux phases, du 16 février au 15 septembre dans dix communes.

Au cours de la première phase, selon M. Zerbo, le comité de pilotage a effectué une tournée de vulgarisation des connaissances et d’outils, du 16 février au 20 avril ; tournée étendue à trois communes en mai, août et septembre.
Quant à la deuxième phase, elle s’est déroulée du 28 juillet au 30 août à Tougan avec la tenue de la Foire internationale de l’informatique et de la technologie, et la formation certifiant en bureautique et internet

Première contribution du MDENP

Wayin Zerbo, promoteur du PROTAF

Pour ce qui concerne le bilan financier, il est peu reluisant. Comparativement au budget utilisé en 2016 (4 274 500 F CFA), celui de 2017 a été en deçà des attentes. Sur un budget prévisionnel de 59 178 000 F CFA, les organisateurs n’ont pu réunir que 4 164 000 F CFA, soit 1/12 des besoins exprimés. Cela a été possible grâce aux fonds propres des membres qui s’élèvent à 750 000 F et à la générosité d’institutions et de personnalités telles que le DG de l’ANPTIC. A en croire M. Wayin Zerbo, la 8e édition du PROTAF a enregistré la toute première contribution financière du ministère du développement économique et des postes.

La dette

Malgré les efforts consentis çà et là pour une bonne organisation de l’événement, le comité a une dette envers des personnes et structures qui s’élève, selon le promoteur, à 1 439 000 F CFA. Cette somme que les créanciers réclameraient depuis le 17 septembre dernier, concerne des volets tels que la communication, les consommables bureautiques, les déplacements, l’hébergement des invités et la restauration des participants.

« Incompréhension et politique »

Remise d’attestation à une personne de bonne volonté

En huit ans d’existence, le Programme TIC au Faso a de la peine à décoller. Pour son promoteur, cela est dû à l’incompréhension de la mission par certains qui « pensent que ce que nous faisons n’a pas d’importance ». Aussi, note Wayin Zerbo, l’autre frein, c’est la politique. « J’ai été contacté par des partis politiques qui veulent que je m’affiche en tant que membre de parti. J’ai bénéficié d’un appui qui devait m’inciter à prendre la carte de parti », a-t-il relaté, précisant avoir décliné ces propositions.
Pour ce qui est de la dette, le promoteur du PROTAF a lancé un appel aux bonnes volontés pour son paiement même si à l’heure actuelle, les créanciers n’ont pas imposé de deadline.

La conférence de presse bilan a été l’occasion pour le comité du PROTAF de décerner des attestations de reconnaissance à certains partenaires dont le journal lefaso.net.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Golden Blog Awards : Idrissa Yabré sur la plus haute marche du podium
Réseaux informatiques : L’ARCEP forme les acteurs à la transition vers IPv6
TIC : « Il ne faut pas que nous soyons seulement de simples consommateurs » (ministre Hadja Fatimata Ouattara)
Innovations : La SONAPOST devient « La Poste Burkina Faso »
Médias en Chine : S’adapter, plus qu’un choix
Microcrédit : Microcred Burkina devient « Baobab Burkina »
Protection des données personnelles : Les agents publics de Koupéla sensibilisés
Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers
Coopération pour le développement : « Le Burkina est toujours une bonne destination pour les affaires », assure Jean-Victor Ouédraogo (SICOD)
Schémas directeurs des systèmes d’information : Les directeurs des services informatiques renforcent leur capacité
Utilisation de l’internet : La Commission de l’informatique et des libertés éduque les élèves de Zorgho
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés