Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Syndicat des professionnels des TIC : Suspension du sit-in en attendant une probable grève

Accueil > Multimédia • • vendredi 23 février 2018 à 00h17min
Syndicat des professionnels des TIC : Suspension du sit-in en attendant une probable grève

Le Syndicat des professionnels des technologies de l’information et de la communication (SYNPTIC) a suspendu son sit-in entamé le 19 février et qui devait se prolonger jusqu’au 22 févier si rien n’était fait pour appliquer le protocole d’accord signé avec le gouvernement, le 25 juillet 2016. L’information a été donnée par le secrétaire général du syndicat, Salfo Ilboudo, qui précise que des négociations sont en cours avec l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo et le ministre du développement de l’économie numérique et des postes. Quant à la grève prévue du 26 au 28 février, le SG est clair « Elle n’est pas suspendue mais la suite dépendra de la tournure des événements.

Le protocole d’accord signé avec le gouvernement en 2016 prévoyait la mise en place d’un plan de carrière (reclassement du diplôme d’ingénieur de travaux informatique en A2, création d’une école professionnelle), le rétablissement et l’augmentation de l’indemnité spéciale d’informaticien pour tous les informaticiens de l’administration publique au plus tard janvier 2017. Pour ce qui est du deuxième point, le SYNPTIC avait confié, au cours d’un point de presse en début de semaine, que certains Etablissements publics de l’Etat (EPE) notamment, l’Université Ouaga 1 Joseph Ki-Zerbo, refusaient de s’exécuter. Aux dernières nouvelles, Salfo Ilboudo a confié que les autorités de l’université sont revenues à de meilleurs sentiments. Pour plus de détails, nous vous proposons l’entretien vidéo ci-après avec le secrétaire général du SYNPTIC.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 février 2018 à 04:20, par Jonassan En réponse à : Syndicat des professionnels des TIC : Suspension du sit-in en attendant une probable grève

    Vous en êtes toujours là ? Vous en avez de la chance à être choyés dans des Etats désordonnés.
    De nos jours, les informaticiens ne sont plus recrutés, on les utilise à la demande et plus sérieusement à la tâche. Vous ne verrez plus dans un pays avancé, ce genre de réclamation. On vous recrute ingénieur dans l’administration puis on est obligé de payer des milliards à des sociétés escrocs pour produire des "biométries" qui n’ont de biométrie que de nom et qui ne répondent pas au problème posé. A quoi çà sert, ces écoles d’informatique et/ou professionnels dans nos pays ? C’est quoi un ingénieur informaticien qui n’a jamais conçu de logiciel qui marche (soft) ou qui ne fait que remplacer des cartes importées (hard).
    Votre situation exhibe au yeux de la nation le caractère ténébreux de l’administration publique et de ses salaires. HELAS ! Qu’est-ce qu’on veut ? Et où va-t-on ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Liberté de la presse : Retour chez deux victimes du putsch du CND
Syndicat des professionnels des TIC : Suspension du sit-in en attendant une probable grève
Liberté de la presse dans le monde : Issaias Afeworki d’Erythrée à la tête des « prédateurs »
Internet haut débit : Bientôt 307 km de fibre optique pour désenclaver une dizaine de communes du Burkina
"Libres ensemble" au Burkina Faso : L’initiative numérique citoyenne de la Francophonie présentée à Ouagadougou
Semaine nationale de l’internet : La police nationale expose son expertise au SISTIC
Facebook fait son « show » avec WhatsApp. Avec des conséquences en Afrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 51 vient de paraitre.
Le journal Mutations N°40 du 1er novembre 2013 est dans les kiosques.
Médias : Solidarité avec la lutte des travailleurs de l’information engagée par le SYNATIC
Journée mondiale de la liberté de la presse : Message du ministre de la Communication
Accès aux TIC : Bientôt, les aveugles pourront naviguer sur le Net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés