Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Festival Arc-en-ciel de Zoula : Une soirée de reconnaissance organisée au profit des partenaires

Accueil > Actualités > Société • • lundi 19 février 2018 à 15h49min
Festival Arc-en-ciel de Zoula : Une soirée de reconnaissance organisée au profit des partenaires

Après la tenue du 27 au 29 octobre 2017 de la 3e édition du festival dénommé « Arc-en-ciel de Zoula », à quelques encablures de la ville de Koudougou, le festival à travers son promoteur Antoine Bama, a voulu remercier l’ensemble des partenaires pour leur accompagnement. La cérémonie de reconnaissance est intervenue le dimanche 18 octobre 2018, à Ouagadougou.

Au cours d’une soirée dite de reconnaissance, les nombreux partenaires ayant accompagné la 3e édition du festival Arc-en-ciel de Zoula se sont vu décerner des attestations en guise de reconnaissance. En effet, comme le dit le promoteur Antoine Bama, « l’édition 2017 du festival Arc-en-ciel de Zoula s’est très bien passée ; c’est donc une occasion pour nous de rencontrer les partenaires pour leur dire vivement merci », a-t-il indiqué. Au regard du bilan satisfaisant qu’a en outre dressé le promoteur pour cette troisième édition, il pense que « c’est également l’occasion de demander aux partenaires de nous accompagner pour l’édition de 2018 qui s’annonce », a ajouté Antoine Bama.

A la suite des parrains de l’édition de 2017, Ido Bakala et l’honorable Anicet Bazié, les clés d’un nouvel parrainage pour l’édition de 2018

Pour sa part, le conseiller technique, représentant du ministre de la culture à la cérémonie, avant tout propos, a demandé l’observation d’une minute de silence en la mémoire du réalisateur burkinabè, Idrissa Ouédraogo. Après quoi, il a tenu à féliciter le promoteur parce que son festival participe au développement de la culture burkinabè ; chose que soutient et encourage le ministère. Il a de même dit les remerciements du ministère aux partenaires pour leur accompagnement, puis réaffirmé pour terminer l’engagement du ministère pour le soutien à l’organisation de la prochaine édition.

Une 4e édition riche en innovations et un nouveau parrain

L’honorable Bienvenue Bakyono, fraichement désigné comme parrain de la 4e édition du festival de Zoula

« Promotion culturelle et économie rurale », tel est le thème retenu pour la 4e édition du festival Arc-en-ciel de Zoula prévue pour se dérouler du 9 au 11 novembre 2018, dans la province du Sanguié, plus exactement à Zoula. Des dires du promoteur, en plus des activités que connait le festival depuis les éditions précédentes (course cycliste féminine ; lutte traditionnelle ; matchs de football opposant les gourounsi aux bissa, et les mossi aux samo, etc.), il est prévu une course cycliste pour enfants. Antoine Bama, dit aussi vouloir élargir le festival à d’autres régions et même l’extérieur. L’édition de 2018 du festival Arc-en-ciel de Zoula, à en croire le promoteur, vise la mobilisation de 30 000 festivaliers contre 25 000 pour l’édition de 2017.

Le promoteur du festival Arc-en-ciel de Zoula, Antoine Bama

A la suite des parrains de l’édition de 2017, Ido Bakala et l’honorable député Anicet Bazié, les clés d’un nouveau parrainage pour l’édition de 2018 ont été confiées à l’honorable Bienvenue Bakyono. Recevant donc le flambeau de cette énième édition, ce dernier avoue reconnaitre le travail abattu par ses prédécesseurs. Et s’engage de fait à appuyer moralement le festival, à l’aider dans la mobilisation des ressources.
Le festival Arc-en-ciel de Zoula se tient annuellement à Zoula dans la province du Sanguié. Il vise de manière plus globale, la création d’un cadre d’échange, de partage d’idées et de valorisation du patrimoine culturel burkinabè.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Les vendeurs de pièces détachées demandent la suppression de la Brigade mobile du commerce
Agence Générale de Recrutement de l’Etat : Des nouveaux directeurs officiellement installés dans leurs fonctions
Energie : La SONABEL tient ses 1ères journées portes ouvertes
Message de Mme le Ministre de la Santé à l’occasion, de la journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose (JMT) 2019
Radicalisation et extrémisme violent : Des jeunes de diverses confessions religieuses abordent la question
CASEM du ministère de l’Enseignement supérieur : Les participants militent pour la sécurisation des temples du savoir
Commune de Ouagadougou : Du matériel pour accroître l’offre de services en planification familiale
Logements sociaux : Des attributaires de Bassinko recoivent les clés de leurs maisons
Ganzourgou : Des infrastructures inaugurées au profit des producteurs de Salogo
Burkina : 676 000 personnes ont besoin d’une aide alimentaire entre juin et août 2019, selon la FAO
Recette de la semaine : Poulet au rabilé
Développement local : Le projet Tuuma pour booster l’employabilité des jeunes et des femmes dans cinq régions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés