Niger : Jour-J pour les présumés putschistes accusés de vouloir porter atteinte à la sûreté de l’Etat

LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire) • mardi 9 janvier 2018 à 00h25min

En 2015, des militaires sont retenus captifs après avoir été accusés comme voulant porter atteinte à la sûreté de l’Etat nigérien. Afin de faire la lumière sur cette affaire qui dure maintenant, un procès s’est ouvert ce lundi 8 janvier à Niamey.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Niger : Jour-J pour les présumés putschistes accusés de vouloir porter atteinte à la sûreté de l’Etat

Une vingtaine de civils et militaires sont concernés par cette audience qui se déroule du côté du grand amphithéâtre de la gendarmerie nationale de Niamey.
De l’identité des présumés putschistes, neuf hauts gradés des forces armées nigériennes parmi lesquels le général Salou Souleymane, ancien chef d’Etat-major des Forces armées, le colonel Idi Na Haoua, commandant de la base aérienne de Niamey à l’époque des faits, le commandant Narey Maidoka, chef du 1er bataillon d’artillerie de Tillabéri et le lieutenant Hambally ; tous arrêtés entre le 14 et le 15 décembre 2015.

A l’époque des faits, le ministre de la défense, au cours d’une conférence de presse qu’il avait donnée a déclaré que les officiers mis aux arrêts projetaient de mettre à exécution leur ‘’coup ‘’, le 18 décembre 2015. Date qui correspondait au retour dans la capitale nigérienne du président Issoufou Mahamadou des festivités du 57ème anniversaire de la proclamation de la République à Maradi. Des dires de ce dernier, les mis en accusation ont été pris en filature un mois durant. Ainsi et grâce à la loyauté de certains soldats, le coup de grâce fut évité, a poursuivi le ministre.

Jusque-là les présumés putschistes, par la voix de leurs avocats clament toujours leur innocence. Tout ce qu’il faut retenir de ce procès qui vient de s’ouvrir, c’est qu’il était attendu des militaires prévenus, de leurs familles, et du reste de la population.

Tambi Serge Pacôme Zongo(Stagiaire)
Lefaso.net
Source : www.rfi.fr

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés