Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

vendredi 5 janvier 2018 à 10h30min

Après le non-lieu dans le cadre de la procédure judiciaire relative au putsch de septembre 2015, le président de l’ex-parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, a effectué un retour triomphal sur ses terres natales, le Passoré. C’était le mercredi 3 janvier 2018.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

C’est aux environs de 11h que le président du CDP, Eddie Komboïgo, a été accueilli au poste de péage de la ville Yako (chef-lieu de la province du Passoré) par une foule immense. Elle a ensuite accompagné « l’enfant » de la province sur une distance de 40 kms séparant la ville de Yako de son village Toécsin dans la commune de Samba. A chevaux, à engins à deux roues ou à quatre roues, les partisans ont escorté M. Komboïgo à travers les différents trajets. Le président du CDP a effectué des salutations auprès de personnes-ressources avant de se retrouver dans son domicile où il était attendu par les chefs coutumiers de la zone.

Dans leur message de bienvenue, les représentants des populations et de son parti ont réitéré leur fidélité à leur "fils" et à son parti, le CDP.

Prenant la parole, il remerciera tous ceux qui l’ont soutenus lors de cette épreuve qui l’a, au contraire, « très bien formé et conforté ». Il dit ne garder aucune haine et appelle à la tolérance et au pardon.

Il a profité de l’occasion pour tendre la main à son grand-frère, Me Stanislas Bénéwendé Sankara, afin que, main dans la main, ils poursuivent, ensemble, l’oeuvre de construction de la localité.

Il a en outre demandé aux populations, une pensée soutenue, pour son aîné le général Gilbert Diendéré afin qu’on le juge rapidement ou qu’on le libère.
S’inspirant du fondateur du CDP, le président Blaise Compaoré, il a demandé aux militants du CDP de rester mobilisés pour la suite car, le chemin sera long et semé d’embûches.

Dans les jours à venir, Eddie Komboïgo donne rendez-vous à toutes les populations de la région du nord (dont le Passoré est l’une des quatre provinces) pour la rentrée politique régionale du parti à Ouahigouya.

Correspondance pour Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 janvier à 04:19, par mobutu
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    la lutte pour le leadership a déjà commencé au CDP. la bataille promet d’être féroce, car c’est devant les faits accomplis que ses camarades ont compris le holdup par rapport au poste de président du parti. on s’attendait à un congrès qui allait élire un nouveau bureau politique et lui il vient dire qu’il ’a jamais démissionné de son poste de président ; donc il reste naturellement le président. Pauvre Achille TAPSOBA, pauvre LEONE KONE, pauvre JULIETTE BONKOUNGOU.

  • Le 5 janvier à 05:49, par Ancien
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Il faut craindre pour ce pays. Des signaux d’un conflit ethnico-régional sont dans l’air. De plus en plus des régions marchent pour soutenir tel ou tel fils.ça commence comme cela toujours. Il est utile que les intellectuels arrêtent ces pratiques. Sinon, les prochaines crises politiques risquent de nous plonger dans le chaos, dans une guerre des tranchées.2 fois Yako, de même qu’à Réo, une fois dans le Sud-ouest. N’importons pas le démon Rwandais.

  • Le 5 janvier à 07:16, par WHISKY
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Vive le CDP au nom de son Excellence Blaise Compaoré, par le peuple, pour le peuple nous VAINCRONS

  • Le 5 janvier à 08:45, par Samandin biiga
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    ’’aucune haine et appelle à la tolérance et au pardon.’’ C’est cet ensemble de mots qui t’on manqué lors de ta désignation comme candidat du CDP.

  • Le 5 janvier à 10:00, par Lynn Hien
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Monsieur Komboigo, bravo à vous pour avoir été lavé de tout soupçon.
    Les affres du CDP sur vous, ça suffit comme ça. Créez votre parti. Les anciennes grosses têtes du CDP empestent ; tueries, népotisme, mépris, corruption, arrogance et j’en passe. L’héritage actuel de l’incivisme, de la vocalité sans aucun fond, la légèreté qui caractérisent les Burkinabe d’aujourdh’ui sont notre heritage des années de règne du CDP.
    Vous pouvez apporter quelque chose de neuf au Burkina Faso. Vous êtes très intelligent, travailleur et savez propérer. Les jeunes ont besoin de repères comme vous. Quittez la vieille épave CDP où vous avez inutilement perdu votre temps.
    Utilisez votre esprit pour créer quelque chose d’autre sans tomber dans le regionalisme et vous verrez.

  • Le 5 janvier à 10:05, par Oscar
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Félicitations à lui et tous mes encouragements. Prépare toi pour succéder au Rocko en 2025. Et puisque l’épreuve t’a conforté, éloigne toi des méthodes barbares du CDP et impulse plutot une nouvelle vision.

  • Le 5 janvier à 10:25, par Tarnagda
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Mon cher whisky, si vous aimez tant son excellence Blaise Compaoré, aller le rejoindre en cote d ivoire. Il n est pas loin.

    • Le 6 janvier à 09:20, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

      - Tarnagda, est-ce quil paye le whisky avec ton argent ?. Arrête ta jalousie maladive et soit en paix avec ton propre coeur de méchant.

      Par Kôrô Yamyélé

  • Le 5 janvier à 10:26, par Tarnagda
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Mon cher whisky, si vous aimez tant son excellence Blaise Compaoré, aller le rejoindre en cote d ivoire. Il n est pas loin.

  • Le 5 janvier à 10:31, par Michou TOE
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    La courte mémoire des hommes les tourne toujours à la dérision. Le CDP et ses ouailles, bien loin d’être des ennemis sont des mauvais souvenirs, sinon cauchemardesques dans l’histoire de ce pays. On peut leur accorder certes le bénéfice du doute, mais que pourront faire encore ces gens ? Nous ne vous haïssons pas frères et sœurs, mais seulement vous nous arrachez de très mauvais souvenirs.

  • Le 5 janvier à 11:23, par Le Faso
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    A l’ancien qui parle de signaux de conflit ethnico-regional, je voudrais le rassurer que ça n’arrivera pas au burkina. La population burkinabé n’est pas celle du Rwanda marquée par la rivalité entre 2 ethnies, les hutus (80%) et les tutsi (20%) plus instruits (du fait du colon).
    Au burkina, il y a une multitude d’ethnies avec une majoritaire, un peu comme au Sénégal. l’ethnie majoritaire ne l’est pas seulement dans ses bastions originels, mais aussi dans d’autres espaces qui ne sont pas les siens.
    Si vous me comprenez, je veux dire, la population du burkina, telle qu’elle est composée, rend difficile voire impossible un conflit ethnique.
    Je ne vous apprends rien en parlant des garde-fou ou amortisseurs de tension sociale comme les alliances et parentés à plaisantetie qui cimentent notre vivre-ensemble et surtout du bienfait des mariages inter-ethniques.
    Notre véritable problème au burkina , c’est la pauvreté et rien d’autre.

  • Le 5 janvier à 11:46, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    On l’a forcé à mêler consultations-business et la politique. Il y est venu et a connu les déboires et dommages que l’on sait. Cette fois, il revient sans y être forcé avec l’espoir d’avoir l’occasion de se faire rembourser ce que la bourrasque des 30 et 31 octobre 2014 a emporté.
    Bonne chance alors ! Mais ça peut aussi être "plus pire que si c’était mauvais" ! Alors votre destin est entre vos mains, vote intelligence et votre flair !

  • Le 5 janvier à 14:28, par bila balbone
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Je donne pleine raison a Mr l ancien.Les conflits ethniques n ont pas des donnees logiques.Tout peut arriver a tout moment par la manipulation des politiciens.Comment expliquez vous des freres de meme sang meme village qui se sont hachés pendant les municipales .Voyez le cas de sapone ;beguedo ; banfora fada ;bref j en passe.Ce qui arrive dans les autres pays arrivera aussi chez nous si ces les politiciens ne mettent pas l eau dans leur vin :

  • Le 5 janvier à 14:41, par Boukolou
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Le démon Rouandais est déjà La mon frère prions

  • Le 5 janvier à 15:37, par Conreto
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Heeeeeee !!!!-Nul part au monde , un pays ne se développe comme ça.
    l’argent investi dans cette manif !! pourrait aider vos parents des villages traversés qui assurent difficilement un repas par jour !
    C’est ainsi que les hommes se révèlent..

  • Le 5 janvier à 18:46, par eliane.
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    J’y étais c’était vraiment fantastique, la mobilisation était au rendez vous, il y avais une réelle complicité entre le leader, les populations et les responsables coutumiers. Moralement cette randonnée est une véritable thérapie qui va booster et galvaniser le président Eddie pour la suite du parcours le seul bémol, c’est éviter de mettre l’accent sur les individus et travailler avec les structures. Les hommes passent mais les structures restent. Vive le cdp vive 2020.

    • Le 6 janvier à 11:50, par Ka
      En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

      Ma petite Eliane, ça m’aurait étonné si tu n’étais pas à ce grand rendez-vous dans ta province. Je partage entièrement ce que tu viens de dire. J’ajouterais simplement que les responsables au premier niveau dits les anciens du CDP qui ont œuvré a détruire ce grand parti, doivent se mettre à l’ombre et laisser Eddie Komboïgo travailler avec la jeunesse pour refonder le nouveau CDP. Ton idée de travailler avec les structures est une bonne chose, et surtout vous les jeunes doivent savoir que soutenir un parti politique ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions concrètes de ce parti qui vont pour le peuple et le développement du pays. Heureux de te lire ma petite Eliane. Je profite te souhaiter une Heureuse Année 2018, et que Dieu te protège avec ta famille. Tonton Kayouré dit Ka.

  • Le 5 janvier à 19:20, par Africa
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Lynn Hien, permettez-moi de rebondir sur votre conseil à Mr Eddie Komboigo de "quitter la vieille épave CDP où vous avez inutilement perdu votre temps". Il ne s’agit pas de vous apporter la contradiction sur votre perception de l’ancien parti au pouvoir pendant deux décennies, mais de partager avec vous le constat que la longévité du RDA ayant dirigé ce pays jusqu’à la première insurrection populaire du 3 janvier 1966, doit donner à réfléchir .
    En effet, le paysage politique du début de notre indépendance était composé de quatre principaux partis : l’Union Démocratique Voltaïque (UDV) section du Rassemblement Démocratique Africain (RDA) - UDV/RDA du Président Maurice Yaméogo ; le Mouvement de Libération Nationale ((MNL) du Pr Joseph Ki-Zerbo, interdit ; le Parti du Rassemblement Africain (PRA) de Nazi Boni en exil à Dakar ; le Parti Africain de l’Indépendance (PAI) de Hamirou Thiombiano (parti clandestin).
    Bien que les trois derniers soient les plus capés sur le plan du cursus universitaire, aucun de leur parti n’a survécu à la tumultueuse histoire politique de notre pays. Seul le RDA continue de tirer son épingle du jeu à chaque crise et qui plus est, à reconquir le pouvoir d’Etat par deux fois (1970-1974, 2ème République régime parlementaire à l’anglaise ; 1978-1980, 3ème République, régime présidentiel) après l’avoir perdu le 3 janvier 1966. Le RDA revient aux affaires sous la 4ème République comme membre de la majorité présidentielle jusqu’à la deuxième insurrection populaire le 31 octobre 2014 dont il aura été un des éléments déclencheurs.
    Je suis enclin à tirer la conclusion qu’il ne faut pas enterrer trop vite un parti qui a dirigé le pays, de surcroît pendant plus de deux décennies. Le CDP était devenu un parti-Etat avec la politisation accrue de l’administration et le contrôle du secteur économique où il compte de nombreux soutiens. Le CDP coalisé avec le RDA, son allié de lex-majorité présidentielle, peaufine les plans de retour. Si le MPP, une dérivée du CDP, ne provoque pas une rupture d’avec le système de gouvernance passée du pays en traduisant en actes concrets le slogan "Plus rien ne sera comme avant" des insurgés, personne ne saura présager du parti qui sera envoyé à la casse en 2020.

  • Le 5 janvier à 20:49, par Henriette kouassi
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Bonjour a toutes et a tous.Que le Tout Puissant assiste le Burkina Faso. La monorite ethnique les regarde....Le Rwanda est loin. Le demon de la Cote d’Ivoire est a cote.
    Bonne et heureuse annee 2018 a toutes et a tous.Que Dieu veille sur l’Afrique.

  • Le 6 janvier à 09:20, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    - Tarnagda, est-ce quil paye le whisky avec ton argent ?. Arrête ta jalousie maladive et soit en paix avec ton propre coeur de méchant.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Le 6 janvier à 11:50, par Ka
    En réponse à : Politique : Eddie Komboïgo de retour dans le Passoré

    Ma petite Eliane, ça m’aurait étonné si tu n’étais pas à ce grand rendez-vous dans ta province. Je partage entièrement ce que tu viens de dire. J’ajouterais simplement que les responsables au premier niveau dits les anciens du CDP qui ont œuvré a détruire ce grand parti, doivent se mettre à l’ombre et laisser Eddie Komboïgo travailler avec la jeunesse pour refonder le nouveau CDP. Ton idée de travailler avec les structures est une bonne chose, et surtout vous les jeunes doivent savoir que soutenir un parti politique ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions concrètes de ce parti qui vont pour le peuple et le développement du pays. Heureux de te lire ma petite Eliane. Je profite te souhaiter une Heureuse Année 2018, et que Dieu te protège avec ta famille. Tonton Kayouré dit Ka.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés