Finances publiques : Les services du trésor burkinabè s’engagent à tenir une « comptabilité dans les règles de l’art »

LEFASO.NET | Par Moussa DIALLO • vendredi 29 décembre 2017 à 18h04min

La 19ème Conférence annuelle des services du Trésor (CAST) s’est tenue, du 28 au 29 décembre 2017, à Ouagadougou. Deux jours durant, les participants ont épluché le thème : « La mise en œuvre des textes internalisant les directives de finances publiques de l’Union économique et monétaire ouest-africaine : défis et perspectives pour le trésor public ». Au cours de la cérémonie de clôture qui a eu lieu, dans l’après-midi du 29 décembre, les participants ont formulé des recommandations et pris des résolutions afin d’assurer une comptabilité dans les règles de l’art comme tout acteur économique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Finances publiques : Les services du trésor burkinabè s’engagent à tenir une « comptabilité dans les règles de l’art »

Le Trésor public burkinabè ne saurait rester à la traine dans la phase d’opérationnalisation des innovations actées par les directives communautaires. Surtout qu’il a joué un rôle de premier plan dans la conduite des travaux d’internalisation desdites directives. Ainsi, pour une mise en œuvre réussie des innovations d’ordre comptable apportées par le nouveau cadre harmonisé des finances publiques, la tenue d’un cadre de concertation et de confrontation des idées était nécessaire. C’est pourquoi, la 19e conférence annuelle des services du trésor a choisi de se pencher sur : « la mise en œuvre des textes internalisant les directives de finances publiques de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine : défis et perspectives pour le Trésor public ».

Au regard de son adéquation avec les défis du moment, la pertinence du thème a été salué par les premiers responsables du ministère de l’économie, des finances et du développement et l’ensemble des acteurs concernés par les questions liées à la comptabilité. « La tenue d’une comptabilité patrimoniale adossée à une comptabilité des matières occupe une place de choix dans la gestion des finances publiques », a rappelé la ministre Hadizatou Rosine Coulibaly, à l’ouverture des travaux.

Une conférence inaugurale suivie de deux ateliers

Au cours de ces deux jours d’échanges, deux sous-thèmes ont été développés dans deux ateliers. Il s’agit de « la tenue de la comptabilité en droits constatés et patrimonial » pour l’atelier 1 ; et « la mise en œuvre de la comptabilité des matières » pour l’atelier 2. Mais auparavant, une conférence inaugurale a été présentée en vue de favoriser une pleine participation des différents acteurs aux débats à mener au cours de la présente CAST. Présentée par Philippe Néri Kouthon NION, Conseiller à la Cour des comptes, cette communication inaugurale était intitulée : « comptabilité en droits constatés et patrimoniale ». Elle a permis de donner un aperçu sur quelques innovations de la réforme en cours et quelques défis qui pourraient se présenter à la Direction général du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP).

« Le principal enjeu de la réforme des finances publiques est de conformer nos pratiques actuelles aux standards communautaires en assurant une gestion transparente et rigoureuse bâtie autour de la notion d’imputabilité. Sur le plan comptable, cet enjeu implique d’avoir une connaissance exacte et sincère de la situation financière et patrimoniale de l’État, en vue de permettre à la Cour des comptes de certifier les comptes publics. L’ensemble de ces textes consacre une série d’innovations dont celle relative à la tenue d’une comptabilité patrimoniale suivant le principe des droits constatés », a précisé le communicateur. Il a également relevé la complexité de cette nouvelle méthode de tenue des comptes de l’Etat et noté des centres d’intérêts susceptibles de générer des défis pour la DGTCP.

Trois recommandations et deux résolutions

JPEG - 86.4 ko
une vue des participants

A l’issue des deux jours de travaux, les participants ont formulé les recommandations et résolutions pour une mise en œuvre réussie des textes internalisant les directives de finances publiques de l’UEMOA. Ils ont recommandé :
- un accompagnement financier, matériel et humain, conséquent de la mise en œuvre de feuille de route de la réforme comptable ;
- l’accélération du processus de nomination et de mise en fonction des comptables des matières ;

- l’accélération de la mise en œuvre de la comptabilité des matières des collectivités territoriales et des Etablissements publics.
En plus de ces recommandations, les conférenciers de la 19e session ont pris la ferme résolution de :

- s’approprier le cadre réglementaire en vue d’une mise en œuvre réussie de la comptabilité en droits constatés ;
- d’assurer une synergie d’actions entre les acteurs chargés de la tenue de la comptabilité des organismes publics.

« On nous reprochait de faire une comptabilité de caisse »

« Le signal fort, c’est d’arriver à rendre disponible dans le délai de juin 2018, le bilan d’ouverture de l’Etat, bilan d’ouverture qui sera acté à compter de janvier 2019. C’est là une innovation majeure parce que depuis toujours, on nous reprochait de faire une comptabilité de caisse. Aujourd’hui, nous avons pris l’engagement de tenir une comptabilité dans les règles de l’art comme tout acteur économique », s’est réjoui Naby Abraham Ouattara, le directeur général du trésor et de la comptabilité publique.
Présidant la cérémonie de clôture, le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement, Abel Séglaro Somé, a, au nom de son ministre qu’il représentait, pris acte des « pertinentes recommandations », des participants à la 19e conférence annuelle des services du trésor. « Je jouerai ma partition pour leur mise en œuvre en encourageant la fédération des énergies de toutes les administrations intéressées. J’invite à me soumettre, à cet effet, un dossier technique y relatif », a-t-il ajouté.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés