Macron, le symbole jupitérien au Faso

lundi 4 décembre 2017 à 00h14min

Pourquoi Macron est affublé du surnom Jupiter par une partie de la classe politique française et la presse internationale ? Vous savez certainement que le symbole vient de lui-même, du moins de son équipe de communication qui l’a hissé à la grandeur de « Président Jupitérien ». En attendant de revenir de façon approfondie sur le message qu’il a livré, remontons le temps pour mieux cerner les contours de ce « culte de la personnalité », mais surtout son impact sur les étudiants de l’Université de Ouagadougou Pr Joseph Ki-Zerbo, et pourquoi pas, sur la jeunesse africaine dans son ensemble.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Macron, le symbole jupitérien au Faso

Au commencement, dans les mythes de souveraineté de la Grèce antique, était Zeus, le dieu des dieux. Celui-ci avant d’être le tout-puissant dieu de l’Olympe, s’est affranchi de la domination de son père Cronos, autrement dit le Temps, qui tuait tous ses enfants à leur naissance. Alors Héra, la mère protectrice de Zeus, remet à dévorer au père tyrannique une pierre enveloppée de langes, lui faisant croire qu’il s’agit du nouveau-né. Confié aux nymphes et devenu jeune et puissant, Zeus libère ses frères et sœurs des mains de Cronos qui attendait de les engraisser pour mieux se délecter de leur chair. Il lève alors une puissante armée et engage une guerre de dix ans contre son père qu’il remporte grâce à la force surhumaine d’Héraclès. Toutefois, il est contraint au partage du pouvoir avec ses frères et sœurs, ainsi que ses alliés qui l’ont aidé à se hisser à la tête de l’Olympe…

Les mythographes de la Rome antique ont adapté les récits helléniques à leur contexte. Zeus devient Jupiter, Héraclès se transforme en Hercule, Héra en Junon, etc. En considération de ce mythe, quels sont les symboles forts entre Jupiter et Macron qui pourraient intéresser le sémiologue ?

Le jeune président français s’est d’abord affranchi de Hollande son mentor de « président normal ». Il ne veut pas non plus être cet « hyper président » incarné par Sarkozy, d’où son slogan « ni droite ni gauche » c’est-à-dire la vision ringarde et manichéenne de la vieille garde politique. Macron semble donc « sortir de la cuisse de Jupiter » avec son mouvement « la République en marche ». A l’image d’Héra ou Junon, il est aidé par sa femme-mère protectrice, Brigitte Macron, restée dans l’ombre du pouvoir. Cependant, Emmanuel Macron, comme Zeus porté au pinacle de l’Olympe, doit partager le pouvoir avec tous ses alliés qui l’ont aidé à se faire élire président.

Du point de vue comportemental, Zeus, dieu du tonnerre, inspire Macron qui fait sienne la maxime d’Horace selon laquelle « c’est quand Jupiter fait gronder la foudre que nous croyons qu’il règne dans les cieux ». C’est cette démonstration qui sera faite à Ouaga, avec des étudiants littéralement tétanisés par Macron, qui a réussi même la prouesse de faire accompagner son discours fleuve et corrosif par moments par des salves d’applaudissements.

Dans le processus de préparation de l’arrivée de Macron à Ouaga, la partie burkinabè, autorités politiques comme académiques, devait nécessairement tenir compte de cette dimension « mythique » ou « mystificatrice » de l’homme qui s’inspire avant tout de Napoléon et de De Gaulle, afin de mieux préparer la rencontre entre les étudiants « super paradoxaux » et le « tout-puissant dieu » de la nouvelle génération.

Dr Dramane KONATE, sémiologue

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 décembre à 00:22, par Venezuela : Maduro lance une monnaie virtuelle contre le « blocus » américain
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    Inspirons nous :
    Venezuela : Maduro lance une monnaie virtuelle contre le « blocus » américain
    Par RFI Publié le 04-12-2017 Modifié le 04-12-2017 à 00:07
    media
    Le président vénézuélien Nicolas Maduro, lors de son émission radio et TV hebdomadaire du dimanche, le 3 décembre 2017.
    Miraflores Palace/Handout via REUTERS

    Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé ce dimanche 3 décembre la création du « Petro ». Cette monnaie virtuelle sera basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le « blocus financier » des Etats-Unis.

    Dans son émission télévisée et radiophonique hebdomadaire, Nicolas Maduro a annoncé la mise en place d’un « nouveau système de cryptomonnaie basé sur ses réserves pétrolières ». Son nom : le « Petro ». Une mesure qui permettrait au Venezuela, selon le chef d’Etat, de « progresser en matière de souveraineté monétaire pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier ».

    Outre le pétrole – dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète – cette nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, les stocks d’or et de diamants, a indiqué le président. « Cela nous permettra d’avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays », a déclaré le président vénézuélien.

    Dettes et pénuries

    Mis en difficulté par la chute des cours du pétrole, dont il tire 96% de ses devises, sanctionné par les agences de notation, le pays est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d’aliments et de médicaments, faute d’argent pour les importer.

    Le Venezuela et la compagnie pétrolière d’Etat PDVSA sont déjà considérés comme étant en défaut de paiement partiel par plusieurs agences de notation. Face à cela, Caracas accuse Washington de « persécution financière », après les nouvelles sanctions économiques imposées fin août par Donald Trump.

    (Avec AFP)

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre à 08:39, par kwiliga
      En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

      Et alors, nous, on l’appuierai sur quoi ?
      L’oro-logame avec nos réserves d’or qui partent à l’étranger ?
      Le cotono ? sur notre production de coton qu’on est incapables d’exploiter ?
      Le géronto-politico ? avec notre fantastique réserve de vieux hommes politiques ?
      Le ridiculo ? grâce aux démonstrations cumulées de nos diverses incapacités ?
      Sur le principe qui est d’échapper un peu plus à l’impérialisme économique, je suis tout à fait d’accord, mais évitons les comparaisons avec un pays qui possède les plus grandes réserves de pétrole de la planète.
      Restons réalistes,... et humbles aussi !

      Répondre à ce message

      • Le 4 décembre à 14:07, par Venezuela : Maduro lance une monnaie virtuelle contre le « blocus » américain
        En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

        Kwiliga, ma reponse a ton poste a été sensuré. C’est vrai qu’il etait très virulant face a ton alination mental, ton esclavage mental qui ne te permet pas de penser qu’un jour les africains pourrons avoir leur propre monaie de sorte à sortir l’afrique de cette opression qui dure depuis des siecle. Webmaster la c’est bon je suis allé molo laisse passer.

        Répondre à ce message

  • Le 4 décembre à 00:27, par Toiaussidocteur
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    Laisse tombé ça docteur, ce temps est revolu. Le mec il mange, dort chie comme tout le monde. Il faut quitter dans ça. Notre generation ne peut etre mystifié on voit claire même dans l’eau. Macron n’est pas jupiter il est juste Macron.
    Docteur participe a la construction du pays les louange ne nous menera a rien. Plache plutot sur cette idée :
    Venezuela : Maduro lance une monnaie virtuelle contre le « blocus » américain
    La sortie du cfa n’est pas un mythe.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre à 07:51, par LY
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    Internaute 1 : je ne comprend pas de quoi tu parles en relation avec l’écrit !
    Internaute 2 : as-tu vraiment lu le contenu de l’écrit ?
    Pour ma part je partage cette belle analyse et les comparaisons faites. Macron a surpris tous les analystes politiques et déjoués tous les pronostics ! Comment cela est-il possible ?
    Cela devrait inciter notre jeunesse à oser : Obama a dit : "Yes we can !" et il est sortit du quasi-anonymat et briguer la présidence du pays le plus puissant de la planète, même avec son handicap au Etats-Unis d’être "Noir". Hollande avait lui aussi osé en son temps (même s’il n’est pas à compter parmi les jeunes), et réussi son pari alors qu’on se gaussait de sa candidature (cf. Laurent FABIUS).
    Cette intervention du Président Macron à l’Université de Ouagadougou, doit servir de détonateur à un jeune ambitieux au sens noble de terme pour contraindre notre génération à faire confiance aux jeunes !
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre à 13:30, par internaute1
      En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

      Ly, je doit concéder que la relevance de mon poste (internaute1) est questionnable. Mais il y’a bien la photo de Macron et comme c’est le neocolon en chef l’occasion était trop belle pour se faire lire. Mais tu as raison.
      Y’en a qui mettent bien des annonces pour vendre des choses ici ; l’essentiel c’est d’etre vu ou lu quand c’est important.

      Répondre à ce message

  • Le 4 décembre à 08:01, par patardé
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    "Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé ce dimanche 3 décembre la création du « Petro ». Cette monnaie virtuelle sera basée sur les réserves de pétrole du pays"
    Venezuela, il faut insister que une monnaie est supportée par une production de richesse ue les financiers appellent resserve. En réponse d’une question sue le franc CFA, le Président MACRON a en parlé, vous venez d’en parler pour la création du PETRO de Venezuela avec sa resserve de Pétrole sans occulter des problèmes susjacents. maintenant, est ce que le cas venezuela est pour décourager ou encourager les tenants d’une monnaie africaine sans caution française ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre à 12:00, par Josh
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    Franchement, je vois pas l’intérêt des études comme la sémiotique ou sémiologie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre à 12:11, par macso
    En réponse à : Macron, le symbole jupitérien au Faso

    N’exagérons pas trop pour l’instant. Vous parlez de ZEUS... N’est-ce pas à l’issue de cette histoire légendaire que l’on a pu tirer toute cette prouesse de chaque personnage ? Attendons donc de voir la suite et bien entendu la fin de cette...L’iguane ne doit pas être devancé dans.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés