Education : Emmanuel Macron a visité l’école primaire Lagm-Taaba à Ouagadougou

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mercredi 29 novembre 2017 à 01h26min

Après l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo où il s’est prêté aux questions des étudiants dans l’après-midi, le président de la République française est allé, ce mardi 28 octobre 2017, à la rencontre des élèves de l’école primaire publique Lagm-Taaba, dans l’arrondissement n°12 de Ouagadougou. Là, il a procédé aux côtés du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à l’inauguration du Collège d’enseignement général (CEG).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education : Emmanuel Macron a visité l’école primaire Lagm-Taaba à Ouagadougou

Emmanuel Macron poursuit son périple à Ouagadougou, première étape de sa tournée africaine. Et s’il y a bien un domaine qui cristallise tous les regards depuis la venue du président français dans la capitale burkinabè, c’est bien celui de l’éducation. Après son face-à-face avec les étudiants, le locataire de l’Elysée a mis le cap sur le quartier Zempaosgo où les bambins de l’école primaire publique Lagm-Taaba, vêtus du pagne tissé le Faso Danfani, l’ont accueillis à travers chants et acclamations.

JPEG - 138.6 ko
Accueil des chefs d’Etat par les élèves à l’entrée de l’école

Après ce rituel de bienvenue, Emmanuel Macron et son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, ont fait le tour de quelques salles de classes notamment celles du Cours préparatoire deuxième année (CP2) et du Cours élémentaire première année (CE1). Dans cette dernière, le président français s’est intéressé aux matières préférées des élèves et sur la morale d’une leçon apprise par ceux-ci. « Je dois être un bon citoyen », « Je dois respecter le maître et les parents », « Je dois respecter les présidents », « Je dois être assidu en classe », telles sont les leçons les élèves disent avoir retenu. Des messages qui semblent avoir édifié les deux chefs d’Etat qui n’ont pas manqué d’encourager les élèves et leurs enseignants.

JPEG - 139.4 ko
Les élèves sont sortis nombreux malgré la suspension des cours

Faisant la genèse de l’école, la directrice de l’école primaire Lagm-Taaba « A », Mme Koumbou Ildoudo/Sedego, a indiqué qu’elle est née du souci des habitants du quartier Zempaosgo en 1984, d’œuvrer pour le droit des enfants à l’éducation. D’ailleurs le nom Lagm-Taaba en langue mooré signifie « Unissons-nous ». La mobilisation des habitants a permis à l’école de voir le jour en 1985 avec une seule salle ouverte. 32 ans plus tard, le quartier abrite les écoles Lagm-Taaba « A » et « B » avec un effectif de 715 élèves et les résultats du Certificat d’études primaires (CEP), à en croire la directrice sont encourageants : 86% de taux de réussite en 2016 et 95% en 2017.

JPEG - 99.6 ko
Emmanuel Macron s’entretenant avec les élèves du CE1

En plus des deux écoles, les élèves ont bénéficié en 2014 d’un Collège d’enseignement général (CEG) pour la poursuite de leurs études secondaires. Avec un effectif de 240 élèves, le CEG a été visité et inauguré par les deux chefs d’Etats. Prenant la parole au nom des élèves de l’ensemble des trois écoles (écoles A et B et le CEG), Farida Bougma de la classe de 3e a dit toute sa joie car la présence de Emmanuel Macron témoigne, selon elle, de son intérêt à l’éducation et à la formation de la jeunesse. Toutefois, elle n’a pas manqué d’égrainer un chapelet de doléances à l’endroit du président français. Les élèves ont émis le vœu de voir leur école acquérir une bibliothèque, un laboratoire pour les travaux pratiques, un plateau omnisport et une cantine scolaire. Aussi ont-ils profité de l’occasion pour solliciter un jumelage avec des écoles et collèges français.

La visite de l’école a pris fin par une photo de famille avec l’ensemble des élèves sur le terrain de l’établissement.

Demain, 29 novembre, le président Macron se rendra à Zagtouli, sortie ouest de Ouagadougou, pour l’inauguration de la Centrale solaire d’une capacité de 33 MWc. Et ce sera le dernier acte de sa visite avant son départ pour Abidjan pour le sommet Union africaine - Union européenne.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés