Pires formes du travail des enfants dans le Sud-ouest : Des causeries éducatives pour barrer la route au phénomène

LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da • mardi 24 octobre 2017 à 17h30min

« Les Pires formes du travail des enfants dans les sites d’orpaillages de la région du Sud-ouest ». C’est autour de ce thème que la direction régionale des droits humains et de la promotion civique tient une série de causeries avec les acteurs dans trois communes de la région du Sud-ouest. La dernière s’est déroulée dans la cité de walkoye le vendredi 06 octobre 2017.

Pires formes du travail des enfants dans le Sud-ouest : Des causeries éducatives pour barrer la route au phénomène

Aucun enfant ne doit travailler dans les sites d’orpaillages du Sud-ouest. C’est l’ambition affichée par la direction régionale des droits humains du Sud-ouest. Selon le directeur régional, la place des enfants se trouve dans les salles de classes. Et pour atteindre cet objectif, cette direction a initié une série de causerie éducatives autour du thème « Les Pires formes du travail des enfants dans les sites d’orpaillages de la région du Sud-ouest » dans la commune de Koper et de Boussoukoula.

La commune rurale de Kampti est la dernière étape de cette tournée entamée depuis le 03 octobre 2017. Pour Isaïe Bamogo, directeur régional des droits humains du Sud-ouest, le travail des enfants dans les sites d’orpaillages est une triste réalité au Sud-ouest. Pour changer la donne, des activités de sensibilisations auprès des populations est nécessaire. De l’avis du directeur régional des droits humains du Sud-ouest, ces causeries éducatives visent à susciter des réflexions et des échanges avec les premiers responsables des communes sur le phénomène. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Messages

  • Nous vous remercions beaucoup de ses très bonnes leçons éducatives que vous donnez aux enfants de la région du sud-ouest. Surtout des élèves je crois que leur empêchement dans ces lieux les feront mieux se concentrer à l’école.

  • Pour chaque région, il y a lieu d’identifier et cibler les problèmes et mener des actions ciblées, réalistes et efficaces en terme d’effets sur le public cible. Je crois que c’est ce que cette direction régionale des droits humains de la Région du Sud-Ouest est en train de faire, la politique de proximité. Cela a pour avantage de toucher les véritables concernés sans trop rester dans des pures formalités administratives et de suivre l’impact plus-tard. Bravo et félicitation au DR et son équipe très dynamiques. Vive les droits humains au Burkina pour tous et toujours.
    Le Citoyen.

  • Pour chaque région, il y a lieu d’identifier et cibler les problèmes et mener des actions ciblées, réalistes et efficaces en terme d’effets sur le public cible. Je crois que c’est ce que cette direction régionale des droits humains de la Région du Sud-Ouest est en train de faire, la politique de proximité. Cela a pour avantage de toucher les véritables concernés sans trop rester dans des pures formalités administratives et de suivre l’impact plus-tard. Bravo et félicitation au DR et son équipe très dynamiques. Vive les droits humains au Burkina pour tous et toujours.
    Le Citoyen.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés