Accueil du site > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs et miniers

Dernier ajout : 20 mars.

Lettre ouverte au Ministre de l’Environnement : Entendez les cris de détresse des populations de la Région du Sahel vis-à-vis du projet Tambao

Monsieur le Ministre, Nous avons constaté qu’une enquête publique est ouverte dans le cadre de la réalisation du projet d’exploitation du manganèse de Tambao. Conformément à la réglementation en vigueur (précisément le décret n°2001-342/PRES/PM/MEE du 17 juillet 2001 portant sur le champ d’application, contenu et procédure de l’Étude d’Impact sur l’Environnement et de la Notice d’Impact sur l’Environnement), veuillez bien vouloir nous permettre d’apporter notre modeste contribution à une prise de décision en (...)

L’Africa Progress Panel salue l’accord européen sur les règles de transparence

Les nouvelles règles européennes rapprochent le monde d’un standard international en matière de transparence. D’autres régions et d’autres pays doivent maintenant suivre cet exemple. En obligeant les compagnies minières, pétrolières et gazières à rendre publiques les informations sur les paiements de plus de 100 000 € qu’elles effectuent aux gouvernements des pays dans lesquels elles opèrent, ces nouvelles règles européennes de transparence aideront l’Afrique à bénéficier plus efficacement de sa richesse (...)

Industries extractives : le 2e rapport de l’ITIE rendu public

Permettre à la population de savoir où va l’argent versé par les industries extractives au Burkina. Tel est l’ambition de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) qui produit régulièrement des rapports. Après l’élaboration de son 2e rapport, l’ITIE a convié, ce jeudi 14 mars 2013, des députés, des représentants des sociétés extractives et des cadres de l’administration burkinabè afin de leur présenter le contenu dudit document. En 2010, l’Etat burkinabè a encaissé 22 (...)

Exploitation minière au Burkina Faso : Mettre fin aux exonérations fiscales

Le Réseau africain de journalistes pour l’intégrité et la transparence, section du Burkina (RAJIT-B), a organisé un panel, le samedi 9 mars 2013 à Ouagadougou, pour se pencher sur l’implication de l’exploitation minière dans le développement national. Le Burkina Faso est un pays ITIE (Initiative pour la transparence des industries extractives), depuis le 27 février 2013. Ce qui conforte le "pays des Hommes intègres" dans son nouveau statut de pays minier. Ainsi, le gouvernement, les populations, les (...)

L’or a encore fait des morts à Houndé

Dans le Tuy, l’orpaillage continu de drainer son tapis de malheur. Un site ouvert en moins de deux semaines vient d’endeuiller des familles. Un éboulement a eu lieu sur ce site dans la soirée du dimanche 17 février 2013 causant la mort de quatre orpailleurs. Les autorités provinciales et communales se sont déplacées sur le lieu du drame pour constater de visu cet accident. Le préfet du département de Houndé, Roland Guéguéré, représentant du Haut-commissaire et du maire de la commune de Houndé, Yazon (...)

Le Burkina Faso reprend en main son secteur minier (3/3)

Si 2012 a été une année significative pour le secteur minier, 2013 débute également sous de bons auspices. Le jeudi 17 janvier 2013, la société Bissa Gold, à Sabcé, dans la province du Bam, a coulé son premier lingot d’or en présence du premier ministre, Luc Adolphe Tiao, et du ministre des Mines, des Carrières et de l’Energie, Salif Lamoussa Kaboré. C’est la 7ème mine d’or à entrer en production au Burkina Faso et sa mise en exploitation ne peut que réjouir le maire de la commune rurale de Sabcé, l’homme (...)

Le Burkina Faso reprend en main son secteur minier (2/2)

Le facteur limitatif au développement minier du Burkina Faso est l’insuffisance des infrastructures de transport et d’énergie. Les mines consomment beaucoup d’électricité et d’eau et, par définition, se trouvent dans des zones isolées ; et, généralement, les plus sahéliennes du pays. Pour prendre en compte cette contrainte, Boubacar Yahya Diallo sera promu secrétaire d’Etat à l’Energie et aux Mines (sous la tutelle du ministre de l’Industrie, du Commerce et des Mines, Thomas Sanon ayant pris la suite du (...)

Le Burkina Faso reprend en main son secteur minier (1/3)

Luc Adolphe Tiao, Premier ministre du Burkina Faso, l’a rappelé, chiffres à l’appui, dans sa déclaration de politique générale prononcée, le mercredi 30 janvier 2013, devant l’Assemblée nationale : « Les mines constituent aujourd’hui un véritable pilier de notre développement ». Les chiffres sont probants : l’or est le premier produit d’exportation du pays : 1.116 milliards de francs CFA, contribuant désormais pour environ 20,1 % au PIB ! Au 31 décembre 2012, les réalisations au titre de l’ensemble des (...)

  Météo
Clair de lune voilé
27°C
Ouagadougou
Clair de lune voilé
Humididté : 70%
Jeudi
Soleil et nuages épars
27|42°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
28|41°C
Samedi
Soleil et nuages épars
28|38°C
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 23 Avril 2014

3 - 11 - 10 NP : 00

ORD :10 500 F

DES : 1 000 F

C G : 6 000F

C P A : 2 000F

C P B : 1 000F

C P C : 2 000F


REPORT ORDRE 22 663 450

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés