Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

lundi 14 août 2017 à 18h03min

Suivez, ici, notre dossier sur l’attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul qui a eu lieu dans la nuit du 13 au 14 août 2017 à Ouagadougou. En rappel, le dernier bilan, établi par le ministre porte-parole du gouvernement fait état de 18 morts, sept blessés ainsi que deux terroristes abattus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

Un deuil national de 72 heures décreté

Dans un décret signé ce lundi, le président Roch Kaboré annonce qu’un deuil national de 72 heures allant du lundi 14 août à zéro heure au mercredi 16 août à 24 heures est observé sur toute l’étendue du territoire national à la mémoire des victimes de l’attaque terroriste du dimanche 13 août 2017.


La Liste des victimes de l’attaque du 13 août

Lt Tiendrébéogo Marc Stéphane, Officier burkinabè
Zongo Insidore Manga, Burkinabè
Diallo Abdoulaye, Burkinabè
Sana Victoria, Burkinabè
Kikieta Inoussa, Burkinabè
Mme Napon Mariétou, Burkinabè
Tanon Issa, Burkinabè
Tammy Jeanne Macky, Canadienne
Gouy Thierry Henri, Français
Faraad Alhoussine, KOWEIT
Walled Ahmad, KOWEIT
El Beli Ahmad ; Libanais
MAMA RASHID, Nigérian
Mehsen Fenaich, Sénégal
Mehmet Faith, Turc
Trois personnes non encore identifiées


Madame le Procureur général près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou annonce un point de presse sur l’attaque du Aziz Instanbul pour cet après-midi.


Selon le ministre des Affaires étrangères du Burkina, les 18 victimes de l’attaque terroriste du 13 août sont issues de huit nationalités :
7 Burkinabè
1 Canadienne
2 Kowétiennes
1 Français
1 Sénégalais
1 Nigérian
1 Libanais
1 Turc
Trois victimes ne sont pas encore identifiées.
Parmi les Burkinabè, on compte un lieutenant de l’armée


Parmi les nombreuses victimes de l’attaque du 13 août, Mme Mariétou NAPON, précédemment directrice des ressources humaines du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) et épouse du Pr Abou NAPON, socio-linguiste, directeur des programmes du CAMES.


Le ministère de la santé informe la population qu’une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place pour l’accompagnement de toutes les victimes dans la salle de conférence du service de Psychiatrie de l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

Pour toutes informations complémentaires, prière appeler aux numéros de téléphone suivants :

(226) 60 37 01 37
(226) 60 37 01 08


Témoignage du gardien de parking du restaurant Istanbul :
« Ils Sont venus à deux sur une moto. Quand ils sont arrivés, ils ont fait semblant de cogner un véhicule stationné, au bord de la voie. Les gens se sont retournés ; c’est à ce moment qu’ils ont commencé à tirer ».


Une mère en larmes recherche désespérément son fils disparu. Il était au restaurant avec un de ses amis. L’ami en question est à l’hôpital et a confié à la maman que c’est son fils qui l’a protégé quand les tirs ont commencé. Il aurait pris des balles dans le dos. Son corps n’est pas à la morgue, souligne la mère désemparée.


Selon les sources hospitalières, 25 personnes ont été admises à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, parmi lesquelles 4 décès (dont celui d’une femme que les médecins ont tenté de sauver). Deux blessés sont actuellement au bloc opératoire.


Le véhicule pick-up, bâche blanche, N° 1971, immatriculée au Niger, serait activement recherché par les forces de sécurité.


Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 août à 10:26, par ZAMBO
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Ô Seigneur, reçoit les dans ton royaume. Essue les larmes de cette mère et permet la de retrouver son fils qui à sauvé son ami des mains de LUSIFERE (diable) sur terre. RIP !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 10:45, par Dramane
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Une de fois de plus notre pays vient de subir le courroux et la haine crapuleuse des barbus laissant des familles endeuillées.
    Toutes nos condoléances aux familles éplorées et prompt rétablissement aux blessés.
    C’est l’occasion de rappeler que le combat contre le terrorisme n’est pas au bout du tunnel ; bien au contraire, les FDS et la population civile doivent travailler en parfaite symbiose pour contrer toute éventuelle incursion macabre sur le sol Burkinabé. Plutôt que de se verser dans les polémiques inutiles, il est grand temps d’imaginer et de concevoir des stratégies militaires efficientes et efficaces pour juguler ce fléau.

    Répondre à ce message

    • Le 14 août à 11:26, par "LE VIEUX"
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      QUI T’A DIT QU’ILS SONT BARBUS ? LES DEUX TERRORISTES ETAIENT EN TENUES AMERICAINES (DJIN ET BLOUSON) SANS BARBE. DANS LA DOULEUR, IL FAUT RESTER SEREIN POUR NE PAS EN CREER D’AUTRES.

      Répondre à ce message

      • Le 14 août à 11:45, par Observateur !
        En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

        Suis d’accord avec vous le Vieux ; Il faut attendre les enquêtes. Apparemment personne ne donne suffisamment d’indices par rapport à la qualification djihadiste. On a dit presumes djihadistes.

        Répondre à ce message

      • Le 14 août à 12:05, par anderson
        En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

        Ce sont des djihadistes pourquoi ne pas les appeler des barbues. Pourquoi voulez vous toujours la fausseté

        Répondre à ce message

        • Le 14 août à 13:30, par "LE VIEUX"
          En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

          MON TYPE TU UTILISES LES MOTS AU HASARD SANS MAÎTRISER LEUR SENS REL. IL NE FAUT PAS ETRE SI NAÏF.TOI ENDERSON ; TU PENSES QUE LE VOLEUR SE COMPORTE EN SUSPECT POUR ALLER VOLER ? NON ! IL ADOPTE LE COMPORTEMENT D’UNE PERSONNE CREDIBLE POUR TROMPER LA VIGILANCE ET COMMETRE SON FORFAIT. C’EST LE CAS DE TES PRETENDUS "DJIADISTES" QUI UTILISENT LE TERME DJIHAD QUI SIGNIE "EFFORT DANS LE CHEMIN DE DIEUX" POUR TROMPER CEUX QUI NE VEULENT PAS FAIRE UN EFFORT POUR CONNAITRE LE SENS PROFOND DES TERMES. LE RESTAURANT AZIZ ISTAMBULE EST "HALAL" MAIS C’EST LA-BAS QUE TES DJADISTES ONT ATTAQUÉ. ALORS QUELLE EST LA LOGIQUE DANS TOUT ÇA ?

          Répondre à ce message

          • Le 14 août à 16:47, par Un barbue est barbue
            En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

            La logique c’est que c’est un lieu frequenté par les occidentaux en general. Il y’a eu beaucoup de burkinabe cette fois-ci parce qu’il y’avait un annversaire sinon c’est pas tous les jours que le burkinabe mange au resto. Si on suit ton raisonnement Ou est la logique quand des jihadistes fond exploser une mosqéee dans ce cas ?

            Répondre à ce message

      • Le 14 août à 14:12, par Un barbue est barbue
        En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

        "Il faut appeler un chat un chat". C’est avec des reaction de la sorte que ces mecréants continuent de semer mort et desolation dans le monde. Il n’est un secret pour personne que les terroristes pronent la charia et en general laissent pouser leurs barbes. Dans le livre du blanc d’Alqaida il est conseillé au jihadist de se raser pour mieux se fondre dans la foule et de faire des blagues sur les femmes. Et quant-on parle de barbe il faut enttendre jihadist par la ; c’est au sens figuré et c’est dommange d’étaler son ignorance sur le net. Toujours prompte à defendre le diable et ensuite on s’etonne des conséquences.

        Répondre à ce message

    • Le 14 août à 13:44, par Abdallah
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Paix aux âmes des disparus !
      Comme on a un coeur !
      Prompt rétablissement aux blessés !
      comme on a un coeur !
      Condoléances aux familles éplorées !
      comme on a un coeur !
      Maitenant et toujours ,il faut contrôler notre langage !
      Vous dites que c’est le fait des ’’barbus’’ !
      Quel sens vous donnez à ce mot, de sorte que vous même ne soyez qualifié de terroriste.
      Car un seul mot mal placé peut terroriser pire que les armes.ici tous ceux qui portent une barbe.
      Peu importe leurs races, leur réligions...et leur considérations politiques.

      Répondre à ce message

  • Le 14 août à 10:57, par Le 25 juleti
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Helà !mon pauvre faso,je penses que ya trop de faillle au sein de l’appareil sécuritaire car le problème cest pas ouaga mais a la frontière.sachez bien que les riverains peuvent aider les autoritées sur les renseignements mais ya pas d’actes concret de protection.
    Nous sommes pleins de burkinabès qui y st prêt a aider letat mais qui va ns proteger ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 11:38, par atta
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Paix à l âmes des morts,que ceux qui ont commis ces actes ignoble soient punis.Courage a nos FDS pour leur courage,et leur détermination.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 11:54, par Amadoun
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Que les ames des victimes reposent en paix et prompt retablissement aux blesses. Et que le seigneur tout puissant protege notre Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 12:06, par akn
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Bonjour à toute l’équipe.

    Suite à cette attaque terroriste, je déplore le comportement du Ministre de la Défense National et Celui de l’intérieur. Cela fait un moment ou le Burkina a vécu ce même type événement alors pourquoi ne pas créer des agents fictifs dans tous les lieux stratégiques ( Gare, Bar, Marché, Feux tricolore etc....). Depuis la fermeture de la porte du RSP, le Burkina commence a avoir des emmerde surtout à OUAGA, n’est-c pas une façon de dire que le RSP était incontournable pour la gestion de ces genres actions ? On aurait dû les redéployer sous une autre appellation et indiquer leur mission que d’avoir peur d’eux pour un quelconque coup d’état. Le pays ne peut pas être construit sans des militaires COMMANDOS. La gendarmerie sur laquelle le PAYS compte n’a pas une section COMMANDO que je sache et la traque des terroristes devrait être du essor de L’ARMEE ? Je suggère que le gouvernement révise leur fusil d’épaule au lieu d’avoir peur de coup d’état. quoiqu’on fasse on pourra un jour. Merci à toute l’équipe et que DIEU protège le BURKINA.

    Répondre à ce message

    • Le 14 août à 13:10, par Guess
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      S’il te plaît. Combien d’ataque terroriste l’ex RSP à déjouer ? Il faut Nou épargner de ces propos car le nom RSP terrorisé plus que les djihadiste. Paix aux âmes des disparu, prompt rétablissement aux blessés et courage à nos FDS

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 13:27, par july
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      le RSP a déjà fait quoi de pareil mon frère. C’est vrai qu’il faut revoir les questions de sécurité, la je suis tout à fait d’accord

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 14:14, par Abas
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      akn, il y avait sûrement des éléments sincères dans le RSP, qui ne demandaient qu’à servir leur pays en tant que soldats et ceux-là en effet, bien formés et encadrés en tant que corps d’armée, auraient pu contribuer à traquer vigoureusement le terrorisme. Mais combien pouvaient-ils être ? Je pense que très peu vue la réputation qu’avait le RSP. Le RSP dans sa globalité était perçu comme un vrai "poison" pour le pays et tu le sais très bien, 1 - par la façon dont il a été constitué, 2 - par ceux qui l’avaient constitué et 3 - par la mission qui lui était assignée à savoir, être une milice à la solde d’un clan (clan Compaoré et ses alliés de toutes sortes) et être apte à toutes les basses besognes commanditées par ce clan dont les tortures et les assassinats qui lui sont imputés. Le RSP passe donc pour avoir été conçu comme un instrument au service d’un clan à protéger, à servir et à maintenir au pouvoir coûte que coûte, vaille que vaille. Pour autant de raisons et sûrement bien d’autres, le RSP n’a pas été considéré par la grande majorité de l’opinion comme étant une faction de notre armée régulière. Mais plutôt comme un ramassis de bandits militairement entraînés, à la botte de Blaise, de François, d’Alizet Gando, de Diendéré, du CDP et Cie. D’où la méfiance à son égard avant et après la débâcle des Compaorés et du CDP. Je ne t’apprends rien là non plus. Maintenant, les éléments du RSP qui ont été déployés dans l’armée et qui possèdent un savoir-faire dans le "débuscage" des terroristes, doivent se manifester et apporter leur contribution à ce combat qui nous concerne tous. Que ceux qui viennent d’être lâchement fauchés par satan et ses adeptes, reposent en paix. Du courage à nos FDS et à nous tous pour vaincre le terrorisme.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 14:20, par pataamleukré
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Tu veux dire que les terroristes avaient plus peur du RSP que du GIGN Français ou des militaires américains ,c’est pourquoi ils attaquaient la France et les États Unis et fuyaient Ouagadougou ?
      Tes contributions pour améliorer notre système de sécurité sont les bien venues ,mais de grâce épargne nous tes éloges sur le RSP un corps militaire dont le seul fait d’arme est d’avoir réussi à abattre des enfants à mains nues,s’il en existe d’autres merci de me les rappeler.
      Et je crois que les éléments du RSP qui n’ont pas fuient sont redéployés dans d’autres garnisons.
      Moi je pense plutôt que c’est parce que les dirigeants d’alors entretenaient de bonnes relations avec les organisations terroristes que le pays était épargné.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 14:51, par Un barbue est barbue
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Tous les esprits éclairés avainet suggeré en son temps de garder le RSP et les reaffecter au terroirme. Meme Zida avait dit " Si l’on tue son chine c’est la chevre du voisin qui vous mordra". Mais a l’epoque les gens etainet tellement aveuglé par la haine que ce message ne passait pas grace aux OSC comme le "balai au cul" voila que depuis javient on déplore près d’un centaines de morts et le chiffre risque de monter.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 15:18, par wilfried
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Raconte nous des cas de gestion efficace d’attaques terroristes par le RSP ? Ce que je sais, c’est que des RSP cagoulés font irruption dans une ville paisible, sèment la terreur, répandent le sang d’innocentes victimes dont un enfant de moins de 10ans. De quelle gestion parles-tu AKN ? Le RSP n’a juste été que le complice silencieux des auteurs de cette barbarie. Tu le dis bien, que Dieu protège le Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 15:20, par le sage
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      mon frère sache que le rsp n’était pas formé pour sauver le burkina faso. la preuve en est qu’après le départ de celui qu’il servaient le peuple a été traumatisé. sache également que même la ou les armes sont fabriquées il ya attaque.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 15:52, par Kiefary
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Humm , Humm,moi je prefere les balles des terrorists a celles du rsp .Ces batards ont fait pleurer beaucoup de familles.c’est tres traumatisant de parler encore de Ces monstres

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 17:01, par lagitateur
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Les terroristes ont toujours le temps de tuer avant l’arrivée des forces de l’ordre. Même tes commandos arriveront toujours après le massacre. Félicitons les forces de l’ordre pour leur bravoure et prions pour la paix des âmes des disparus et pour le retablissement des blessés. Tout le rest n !est que bavardage.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 22:51, par ANALYSTE
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      UN DJIADIST FÈ EXPLOSÉ LES MOSKÉ NON-WAHABITE. CAR LISLAM RADICAL RIM AVEC WAHABISM. IL EXIST 2 GROUP D MUSULMAN...

      Répondre à ce message

    • Le 15 août à 19:20, par mardimatin
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Blaise connaissait la valeur du RSP devant les djihadistes , voilà pourquoi il a préféré signé des accords secrets avec eux pour qu’ils épargnent le Burkina. S’il avait confiance au RSP , aucun djihadiste n’allait être hébergé au Faso . Le RSP c’était bon pour matter les burkinabé.

      Répondre à ce message

  • Le 14 août à 12:44, par beaudiplomate
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Il est clair, notre pays ne cédera aucun quartier de sa souveraineté face à ces attaques terroristes répétées et sans motivations valables. Ces assaillants inhumains sont simplement des gens méchants ; barbares, inciviques contre lesquels une guerre sans merci soutenue par une politique antiterroriste doit être engagée . Pour cela, les FDS ont besoin du soutien de tous les citoyens pour mener à bien cette lutte.
    En ces moments tristes, j’implore Dieu Tout puissant afin qu’il accueille les disparus dans son Royaume. Je prie pour une prompte santé des nombreux blessés.
    Quant aux FDS, je vous dis simplement COURAGE, BRAVO. Le Tout Puissant saura vous récompenser.
    A tous et toutes ; notre Faso restera toujours débout nonobstant les velléités contraires.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 13:19, par Simporé Seraphin
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Que Dieu tous Puissant protège le Burkina Faso. Il est tant que chacun surveille son voisin car ces barbares vivent avec nous et les forces de sécurité à eu seul ne pourront pas les détecter.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 14:44, par pataamleukré
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    BRAVO aux FDS qui participent à ces genres d’opérations.Des éléments de motivations (Reconnaissance) doivent être voter en leur faveur,et bien sûr une sorte de" FONDS COMMUN" doit être mis en place pour eux.
    Car entre courir après un commerçant véreux qui ne veux pas délier la bourse,et traquer un terroriste qui ne veut pas désarmer, le choix est on ne peut plus clair.
    Mes condoléances aux familles des disparus !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 14:56, par Dykoutassouh
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Excusez-moi mes frères qui ne pensent pas comme moi et que je comprends bien, mais moi, je me pose les questions suivantes :
    - Pourquoi c’est maintenant après l’insurrection et le changement de régime que les terroristes nous attaquent ?
    - Est-il exclu que ceux que l’on "regrette" (suivez mon regard) ne soient pas derrière tout ça, en intelligence avec les amis d’hier, pour confirmer qu’ils sont vraiment indispensables ? Toutes mes excuses si mes propos choquent......

    Répondre à ce message

    • Le 14 août à 16:02, par Voltaïque Indigné
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      C’est maintenant parce que le savoir faire Burkinabè en matière de renseignement en matière de lutte anti terroriste en matière d’infiltration a été démantelé avec la complicité de Zida. Il faut des décennies pour reconstruire ce qui a été bâti en trente ans. Ce est pas une question d’équipement seulement c’est également une question d’expertise humaine et de travail en équipe. Le Burkina doit tout reprendre à zéro en matière de sécurité et il faut au moins une décennie pour avoir quelque chose d’efficace

      Répondre à ce message

  • Le 14 août à 14:58, par Dieu bénit le Faso
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Il faut deployer des unités spéciales de patrouilles à pied, force bien visible dans les artères les plus frequentés. La patrouille se fera à pied 24h/24h sans répit. Dans les 6 mètres, les unités bien armés équipé avec des moyens technologies de pointes. Quadrillées les zones sensibles avec des videos surveillances cachées. Dressés des chiens de fouille pour accompagner les patrouilles et vous verrez si ces salopard auront le culot d’arracher un seul cheveu de quelqu’un au Faso.

    Dieu bénit Son Faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 15:08, par PATRIOTE
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    paix et repos aux âmes des victimes de cette lâcheté.
    Tous les Burkinabé que nous sommes, devrons partager la responsabilité en question : incivisme, manque de respect à l’autorité, désordre, suffisance et j’en passe. je me souviens il y’a peu entendre des gens se plaindre de l’excès des contrôles inter-urbains et on les a réduits, des chauffeurs qui croient tout se permettre et refuse les sanctions à la hauteur de leur forfait.
    soit nous acceptons de faire confiance o l’autorité, ou nous continuons dans nos égarement sans sécurité. l’insurrection est loin derrière nous, passons maintenant à la construction.
    Que Dieu nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 16:00, par Bings
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Mes condoléances aux familles endeuillées.
    Trop de laisser aller pour notre appareil sécuritaire : rien que la semaine passée j étais enbpartance de Koudougou personne ne m a arrêté mais je voyais bocou les transports en commun qui étaient alignés pour le contrôle ; est que le djihadiste choisi d être dans un car que d être a moto ou véhicule perso ?
    Même quand ils t arrêtent juste ta carte mais ne prennnent pas le temps de fouiller le coffre.
    Toujours entrain de naviguer et aucune vigilance : facebook, watsap etc
    La grève des transporteurs : dès que le mot d ordre de lever la grève est levé il fallait accompagner cela par un dispositif sécuritaire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 17:32, par Sobor
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Moi Sobor je préfère dire les choses tel que je l’entends. Tous ces soit disant burkinabé qui ont pillé le pays et ont fui pour se réfugier dans d’autres contrées sont les vrais commanditaires de ses attaques. Ils ne voient pas l’intérêt général du pays, ils ne voient que les premiers dirigeants de ce pays. Et à mon humbles avis, c’est une manière de saboter le travail de ces dirigeants. Mais au nom de Dieu ils payeront le prix.Sinon quel est le mobile qui poussent ces barbus à s’attaquer au Burkina ? Que Dieu nous en garde. Et toutes mes condoléances aux familles endeuillées et prompt rétablissement aux blessés

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 17:39, par KKS
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Encore pour nos pauvres citoyens ,que la terre soit légère
    le burkina ne sera pas en paix tant que COMPAORE et frère sont libre.
    Juste après leurs règne on enregistre de multiples attentats terroriste.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 18:01, par Agent de santé
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Le drame des attaques terroristes survenu dans la nuit du 13 Août 2017, a nécessité un appel du chef de service de traumatologie à tout le personnel (aides –opérateurs, anesthésistes, chirurgiens etc…) pour prêter main-forte à l’équipe de garde de la nuit du dimanche 13 Août. Cet appel n’est pas synonyme de manque de personnels spécialistes ni au service de traumatologie, ni dans aucun autre service médical du CHU Yalgado Ouédraogo, qui regorge de tous les professeurs agrégés de médecine du pays et spécialisés dans tous les domaines de santé au Burkina. Ce drame est un événement exceptionnel qui nécessite un renforcement de l’équipe minimale de garde pour une prise en charge rapide et gratuite des blessés. La direction générale de Yalgado cumule déjà une forte expérience dans la gestion de ces catastrophes exceptionnelles dont les cas des blessés de l’insurrection populaire de 2014, du putsch de 2015.C’est le lieu de rendre un hommage au DG de Yalgado Robert Sangaré, qui avait lancé des appels patriotiques et humanitaires aux médecins et personnel paramédical pour une mobilisation d’urgence afin de sauver des vies à l’hôpital. Il faut ainsi rendre hommage au personnel de santé qui a répondu aux différents appels pour soigner les blessés, malgré les risques de balles perdues car, ça tirait sporadiquement dans les rues. C’est encore avec la même diligence, que le personnel soignant de Yalgado s’est mobilisé pour la prise en charge des blessés de l’attaque terroriste du 13 Août 2017.Yalgado n’a pas de problème de ressource humaine médicale ou paramédicale qualifiée. En plus, la direction a organisé des sessions de formations continues au profit du personnel de santé. Il importe donc que des gens subjectifs comprennent la réalité des faits et sachent qu’en ces moments de deuil et de peine pour des familles, point de place pour des règlements de comptes interpersonnels déraisonnables.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 18:01, par NYKAP
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Un décompte encore macabre pour ce pays que nous aimons tous. Paix aux âmes des personnes fauchées brutalement par les balles assassines de ces gens pour qui la vie ne compte plus. Prompt rétablissement aux blessés. Une mention forte de soutien à nos valeureux FDS et leurs différents états-majors. Faut-il plus que ça pour faire comprendre à tous les Burkinabè que nous avons un seul ennemi, celui qui sème la peur et la mort pour nous empêcher de conduire notre pays vers des lendemains meilleurs. Il faut espérer un élan nouveau de chacune et chacun, (de tous les bords), de chaque village, de chaque commune, de chaque département, de chaque province, de chaque région, de chaque formation politique et de tout le pays avec l’accompagnement de nos amis pour regarder dans la même direction afin de vaincre ce monstre diffus qui profite de la division pour nous tirer vers le bas. Pendant que nous perdons de l’énergie à s’entre-déchirer, pour le partage d’un maigre gâteau, notre ennemi commun gagne du terrain. Burkinabè, redoublons de vigilance et remettons nous au travail ; taisons nos querelles inutiles qui nous divisent et qui nous fragilisent. Unis, nous vaincrons. Vive le Burkina Faso, celui dont chacun de ses fils rêve, libre, prospère et où il fait bon vivre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 18:42, par La Torpille
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Paix à leur âme.DIEU bénisse le BURKINA. Bravo à nos FDS et courage à eux pour la suite.Le dispositif sécuritaire doit certes être renforcé mais il faut mettre les hommes qu’ il faut à la place qu’il faut.De grâce le président Rock doit cesser les histoires de copinage sinon le pays ira en déroute.Même le plus novice des burkinabe sait que SIMON COMPAORE ET BOUDA ne peuvent gérer la sécurité et la Défense.Il faut mettre des stratèges en sécurité et en défense pour mieux organiser l’appareil sécuritaire du Burkina.
    J’ai le coeur qui saigne quand je vois SIMON COMPAORE parler des koglweogo.A t-on vu un koglweogo sur kwame Nkrumah venir appuyer les FDS ?.Il y a des hommes politiques qui pensent que l’avenir du Burkina se joue en simple scène de théâtre.On ne peut faire zero faute en matière de gestion de crises mais SIMON doit purement et simplement démissionner.
    Pour Cappuccino on s’est que le gouvernement venait d’arriver.On avait compris.Mais et pour Istanbul.On devait avoir des patrouilles fréquentes dans cette zone et même y mettre un dispositif spécial car c’est le coeur de la capitale.Les terroristes n’ont fait qu’exploiter nos failles sécuritaires.
    S’IL VOUS PLAIT SIMON COMPAORE ET BOUDA AU NOM DE L♡AAMOUR POUR VOTRE CHÈRE PATRIE DEMISSIONNEZ !! !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 18:43, par Voyant
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Il existe des gens qui ont opté comme mode opératoire ,de créer des situations de crise socio-économique généralisée au Burkina dans le but de révolter les populations pour espérer une seconde insurrection supposée leur servir de raccourcis pour renverser le président Roch Kaboré et accéder à la présidence du Faso. Les incendies multiples, La hausse des prix des produits de grande consommation, les grèves, des actes terroristes et autres, relèvent de cette stratégie diabolique. Le réveil subite d’OSC par des conférences de presse, des sorties sur le terrain pour accabler le gouvernement, démontre qu’elles sont manipulées politiquement par ceux pour qui, l’insurrection est devenue un moyen rapide d’accession au pouvoir. Ils ont réussi à force de chantages, à récupérer le ministère de la défense qui était détenu par le Président du Faso. Ils continuent de créer des troubles dans l’optique de récupérer également le ministère de la sécurité pour pouvoir renverser facilement le président Kaboré. Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré constituant un rempart important pour la stabilité du pays, demeure donc pour eux un obstacle qu’ils veulent démanteler à travers des intrigues et crises diverses téléguidées. Mais le Chef de l’Etat est bien averti et ne voudra pas ouvrir un boulevard pour sa déstabilisation en sacrifiant son dynamique et perspicace ministre de la sécurité. Ceux qui veulent le pouvoir doivent atteindre la présidentielle de 2020 et se faire élire s’ils sont effectivement populaires.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 18:55, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Vous voyez, lorsque je faisais l’éloge de Simon lorsqu’il a félicité les pandores, je me suis fait " descendre".
    Voyez vous de notre triumvirat de tête, c’est lui qui "mouille" le plus le maillot. Il est certainement celui qui dort le moins, on l’aime on ne l’aime pas, je constate qu’il est vraiment dans l’arène.
    C’est comme un attaquant qui tire plusieurs fois avant de marquer. Mais au moins lui il tire, les autres ne tirent presque pas, et moi je préfère un attaquant qui essaye de marquer des buts...
    Courage Simon et félicitations aux FDS.
    Bien sûr nous savons riposter aux attaques, mais et si nous les attaquions nous aussi ?
    Paix aux victimes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 19:07, par boudson
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    BSR .QUE TOUS LES BURKINABÉ A L’ UNISSON DEBOUT COMME UN SEUL HOMME SANS DISTINCTION AUCUNE SE LÈVENT POUR DÉNONCER ET LUTTER CONTRE LE TERRORISME ET LES TERRORISTES PARTOUT OU ILS SE TROUVENT SUR LE SOL BURKINABÈ. ENSEMBLE MAIN DANS LA MAIN, BARRONS LA ROUTE AU TERRORISME ET SES VALETS LOCAUX . LA PATRIE OU LA MORT ,NOS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 19:53, par Wetin
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Paix aux âmes des victimes. Qu’ont-ils fait pour mériter ce triste destin ?
    Que Dieu console leurs familles et protège notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 20:11, par Patriote
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Toutes mes condoléances. Que leurs âmes reposent en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 21:10, par Integrité
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Fait très remarquable et très salutaire : le terme « terroriste » est employé au lieu du terme « djihadistes » par les autorités. La lutte contre ce fléau est aussi et surtout idéologique et psychologique.
    Les médias internationaux font la promotion des termes "djihadiste, djihadisme" depuis un certain temps dans un but précis.

    Tout journaliste burkinabè qui emploi le terme « djihadistes » est un ignorant et fait preuve d’un manque de professionnalisme ; à moins d’être une caisse de résonance ou une marionnette des médias occidentaux.

    Répondre à ce message

    • Le 15 août à 14:21, par Richa
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Très sincèrement, moi je ne sais pas dans quel but les médias internationaux utilisent les termes djihadistes et djihadisme. Je ne pense pas que ce soit pour en faire la promotion. Ceux qui promeuvent ces termes sont ceux qui se disent djihadistes et qui tuent au nom du djihadisme. Les soit disant fous d’Allah dont les occidentaux subissent la folie meurtrière comme tout le monde.
      Pour autant, un terroriste peut ne pas être un djihadiste à priori. De même, le terrorisme politique peut utiliser l’obscurantisme de l’islamisme et du djihadisme pour continuer à commettre des crimes dans le but de déstabiliser un pays ou dans le but de se venger .
      Plus d’une personne se pose la question suivante : depuis la chute des Compaorés et de leur clique du pouvoir et depuis leur évaporation dans la nature ou dans les prisons, les attaques terroristes se sont multipliées au Burkina. Pourquoi ? Voici un autre axe à explorer très sérieusement par nos nos dirigeants et par tout le peuple burkinabè dans sa lutte contre le terrorisme. Les Compaorés ont-ils naguère pactisé avec les islamistes ? What’s the question ! Les utilisent-ils aujourd’hui contre leurs propre pays ? another question ! Dieu seul sait.

      Répondre à ce message

  • Le 14 août à 21:53, par Psychologue
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Attention aux termes des médias internationaux que nous employons sans esprit critique :
    - entre temps il était question de « terroristes »
    - Ensuite on parlais de « terroristes islamistes »
    - Depuis un certain temps on parle de de « djihadistes »

    Répondre à ce message

    • Le 15 août à 09:08, par AB
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      Dans tous les cas, ceux qui ont perpétré ces crimes d’innocents, se retrouvent dans l’une de ces catégories au moins, sinon dans ces 3 catégories à la fois. Même s’il arrive que les médias emploient des termes inappropriés pour décrire des situations, cette fois-ci, je ne crois pas que ce soit le cas et si termes employés te gênent, c’est qu’il y a un problème à ton niveau : tu n’es pas clair dans ton post. Tu as peut-être des choses à nous dire sur cet attentat car tu es peut-être proche des milieux terroristes et/ou islamo-djihadistes (j’espère que je me trompe).

      Répondre à ce message

  • Le 15 août à 07:53, par Ignace
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Le terrorisme étant une guerre asymétrique et un fléau des temps modernes, il importe que les forces de sécurité soient mieux outillées pour faire face à ce combat. La formation continue s’avère donc une nécessité à cet effet. Le ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré a bien été inspiré pour initier une formation spéciale anti-terroriste à l’attention d’éléments de la police et de la gendarmerie pour une meilleure intervention en cas de menaces terroristes à Ouagadougou et environnants. Cette unité spéciale pouvant se déporter dans d’autres localités du Burkina en cas de besoin, cela est une bonne mesure sécuritaire à saluer. L’unité spéciale a prouvé son professionnalisme par une intervention rapide qui a permis de boucler la zone et d’abattre les 2 assaillants du restaurant Aziz Istanbul le 13 Août 2017.A la différence de l’attaque du restaurant Cappuccino et de l’hôtel splendid le 15 janvier 2016, il avait fallu l’intervention des forces armées françaises et américaines auprès de celles du Burkina, pour venir à bout des terroristes. La performance des forces burkinabè de sécurité a été reconnue pour l’opération anti-terroriste du 13 Août 2017.Le président du Faso a salué cette bravoure, de même que le chef de file de l’opposition politique(CFOP) burkinabè. Le président français a également salué cette efficacité. Ce mérite généralement reconnu, est à l’honneur du ministre de la sécurité, Simon Compaoré, qui ne ménage aucun effort pour galvaniser les forces de sécurité (police, gendarmerie), tout en veillant à leur formation et équipement. Merci à tous les partenaires techniques et financiers qui soutiennent le secteur de la sécurité au Burkina Faso. Le terrorisme est un fléau mondial et chaque pays doit s’organiser au mieux pour contrer cette menace. Le Burkina est sur la bonne voie.

    Répondre à ce message

    • Le 15 août à 17:12, par aminata
      En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

      toutes mes condoléances aux familles éprouvées dans cette perte d’un membre de la famille. tout ces jihadistes qui sèment la terreur, la mort répondront devant Dieu le seul maitre de la vie humaine. Ce ne sait comment qualifié ces personnes. paix aux âmes de nos frères et sœurs .Mon cœur saigne de douleur pour ces actes barbares.
      je suggères au gouvernement de commencer à prendre certaine mesure comme au Sénégal interdire les garibous dans nos villes et campagnes.quelqu’un me dira que c’est une question de religion, mais regarder les pays arabes et certains très islamiques il n’y a pas des enfants qui mendient dans la rue pour un marabout. et ce que le marabout enseigne à ces enfants qu’il répètent à longueur de journée est-ce que ces enfants comprennent-ils la signification de ce qu’ils disent où c’est pour les lavé le cerveau ? ces enfants qui n’apprennent que l’école coranique , ne seront-ils pas un jour plus facile à manipuler pour s’engager dans le jihad ?
      autre inquiétude , il faut vérifier les maisons vides, ou abandonnés dans les périphéries de nos villes et le site du projet zaka pour voir si il n’y pas des personnes mal intentionnée qui les occupent et reprendre sérieusement le contrôle de nos frontières, et les personnes qui rentrent et sortent.Merci de faire passé mon message.et que Dieu tout puissant protège le Burkina contre les esprits du mal.

      Répondre à ce message

  • Le 16 août à 08:20, par Ka
    En réponse à : Attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul : Le point

    Ce que ces punaises dit Djihadistes qu’ils soient jeunes ou âgés ne savent pas, c’est que les Burkinabé depuis la nuit des temps, malgré les famines rudes et les diviseurs qui profitent de la pauvreté pour tout détruire, le peuple Burkinabé dans sa majorité a su être solidaire pour décharger ses souffrances devant la porte ouverte du Dieu tout puissant, et aussi à celle des ancêtres qui ont su durant des générations, harmoniser le vivre ensemble pour la paix. Et ce ne sont pas ces punaises de djihadistes qui peuvent ébranler le valeureux peuple du pays des hommes intègres toujours prêt à affronter l’impossible sans crainte. Internautes de bonne foi, face à un diable invisible, nous ne pouvons pas accuser qui que ça soit d’incapable, surtout pas nos gouvernants du jour : Alors soyons solidaire derrière nos autorités et ses forces de défense pour éradiquer ces punaises. Toute ma souffrance avec les familles endeuillées, déchargeons ensembles sans haine cette souffrance dans la main de celui qui est capable de tout, ‘’’’notre Dieu tout puissant.’’’’’ Bon rétablissement a tous les blessés, et que Dieu vienne en aide au peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés