Journée mondiale de la population : Maitriser la démographie pour assurer une pleine croissance

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • jeudi 27 juillet 2017 à 08h06min

Le pays des Hommes intègres a commémoré en différé la Journée mondiale de la population (JMP) ce lundi 24 juillet 2017, à Ouagadougou. C’était en présence du ministre de l’Economie, des finances et du développement, Rosine Coulibaly, présidente du Conseil national de la population (CONAPO).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée mondiale de la population : Maitriser la démographie pour assurer une pleine croissance

Chaque année, la communauté internationale commémore la Journée mondiale de la population (JMP), le 11 juillet. Cette année, c’est sous le thème : « planification familiale : autonomisation des populations et développement des nations », que le Burkina la célèbre en différé. Une occasion donc, pour alerter les décideurs et les acteurs de développement sur la nécessité de trouver des solutions idoines aux problèmes de population auxquels l’humanité fait face. Dans le monde, 225 millions de femme n’ont pas accès à des méthodes de planification familiale sûres et efficaces. Alors que le contraire aurait permis d’éviter 60 millions de grossesses non désirées dans le monde et réduire considérablement le nombre de décès maternels d’un tiers des 303 000 décès estimés en 2016.

Pour Soabou Diallo, Directeur général de la planification, membre du comité national d’organisation, le thème de cette commémoration invite chacun à promouvoir la planification familiale comme un droit. « Elle montre aussi le rôle déterminant que la planification familiale peut jouer dans la maitrise de la croissance démographique, l’autonomisation des populations, notamment les femmes en vue de consolider les sillons tracés pour tirer profit du dividende démographique et le développement humain durable », a-t-il indiqué. Surtout qu’au Burkina Faso en 2015, 19,4%, soit une femme sur cinq, n’ont pas accès aux méthodes de contraception.

Une réalité qui ne contribue pas à la réalisation du dividende démographique, selon Dr Edwige Adekambi, Représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) au Burkina Faso. Son institution est engagée aux côtés du pays des Hommes intègres dans la promotion de ce droit à la planification familiale afin de créer les conditions nécessaires pour une transition démographique favorable à son développement social et économique. L’UNPA veut « réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli. »

Investir 50 000 FCFA par tête d’habitant

Pour capitaliser sur sa démographie et récolter les avantages du dividende démographique, elle a invité le gouvernement à faire des investissements appropriés dans les jeunes, les adolescentes et les femmes. Et de rappeler que lors de la rencontre des parlementaires de la CEDEAO, du Tchad et de la Mauritanie qui vient de s’achever, le Pr Nicolas Meda, ministre de la Santé (co-parrain de la JMP 2017 au même titre que Laure Zongo, ministre en charge de la Solidarité nationale), a confié que « l’Etat doit investir au moins 50 000 FCFA par tête d’habitant, s’il veut garantir des soins de qualité à chaque Burkinabè. » Alors qu’à ce jour, à peine 15 000 FCFA sont mobilisés, d’où un gap de 35 000 de nos francs à combler.

Des programmes et plans d’actions en matière de planification familiale sont mis en œuvre par le Burkina Faso depuis des années. Pour la présidente du Conseil national de la population (CONAPO), Rosine Coulibaly, ministre en charge de l’Economie, cela a permis de doubler la prévalence contraceptive de 13,8% en 2003 à 24% en 2015. « Malgré cette avancée significative, le défi reste et demeure, et appelle à plus d’actions pour que toutes les femmes puissent jouir du droit de décider de la fréquence et du nombre de grossesses à avoir », a-t-elle laissé entendre. Cette question est l’un des objectifs stratégiques du Plan national de développement économique et sociale (PNDES), qui vise à améliorer la santé des populations et à accélérer la transition démographique. Pour joindre l’acte à la parole, le gouvernement a créé une ligne budgétaire spécifique de 500 millions de FCFA pour l’achat des produits contraceptifs. Dans le cadre du PNDES, il est prévu la mobilisation de 27 milliards de nos francs pour l’opérationnalisation de la gratuité de la planification familiale.

Au cours de cette cérémonie, un hommage a été rendu à feu Dr Babatundé Osotimehin, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif de l’UNFPA, qui a quitté ce monde le 4 juin 2017.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 juillet à 14:59, par Afrique Consciente
    En réponse à : Journée mondiale de la population : Maitriser la démographie pour assurer une pleine croissance

    Toujours MOUTONNEMENT ils suivent et croient qu’ils vont faire suivre aux peuples d’Afrique les slogans d’une servitude permanente ; misérables, ils le resteront dans leur esprit ; mais qu’ils ne confondent point leur vassale misère intellectuelle avec les RÉALITÉS africaines qui sont toutes autres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet à 19:10, par dividende mensonger
    En réponse à : Journée mondiale de la population : Maitriser la démographie pour assurer une pleine croissance

    le dividende démographique est évidemment une véritable arnaque de première classe pour endormir les africains qui ont sauté sur la bourde malheureuse de Macron pour s’époumoner à qui mieux mieux sur les réseaux sociaux. Bref, continuons à pulluler avec 6 ou 8 enfants et plus par femme, et, comme le disait le professeur Laurent Bado, ce sera l’enfer dans ce pays car avec le réchauffement climatique, ça promet. Comment concevoir nourrir, éduquer, soigner et loger 45 millions de burkinabè en 2050 alors qu’avec 19 millions, on n’y arrive pas !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés