Droit des affaires en Afrique : La commission du Burkina a été installée

LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • vendredi 16 juin 2017 à 00h05min

Le ministre en charge de la justice, M. René Bagoro a présidé ce jeudi 15 juin 2017, l’ouverture de la session inaugurale de la commission nationale de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (CONAHADA). A l’issue de la cérémonie, il a procédé à l’installation des membres de ladite commission.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Droit des affaires en Afrique : La commission du Burkina a été installée

La commission nationale de l’OHADA a pour mission d’étudier et de suivre les questions relatives à la coopération et à l’intégration en matière de Droit des Affaires. C’est dans ce cadre qu’à travers ses missions et sa composition participative, elle contribue à l’amélioration du climat des affaires et à l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES), souligne le ministre en charge de la justice. A l’occasion de cette session inaugurale, le ministre en charge de la justice a installé les vingt-sept membres de la commission nationale de l’OHADA nommés lors du conseil des ministres du 15 mars 2017. Ceux-ci sont issus de diverses structures administratives, publiques et privées, ordinales et associatives, a-t-il indiqué.

Pour le Secrétaire Permanent de la commission nationale de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires, Da Mwinzié Éric, cette commission a pour rôle d’intervenir dans le processus d’adoption et de formuler des observations avant qu’un projet ne soit adopté. A cet effet, ladite commission est chargée d’examiner les textes de sorte qu’avant leur adoption, la commission soit déjà informée de leur existence pour pouvoir prendre les dispositions pour leur mise en œuvre, dit-il.

Par ailleurs, les membres de cet organe technique auront pour tâche de donner des avis, faire des observations et des amendements sur tous les actes qui viendraient de l’OHADA de telle sorte que les textes soient améliorés, a expliqué Mme Boly/Djibo Bitou, Secrétaire permanent du centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation de Ouagadougou, membre de la CONADA, représentante de la Chambre du commerce. Elle ajoute de ce fait que les dits membres auront également pour tâche d’échanger sur les actes uniformes relatifs à la médiation et autres. Les travaux effectués par les membres au Burkina Faso sont aussi les mêmes que ceux effectués dans tous les dix-sept Etats membres composant la commission nationale de l’OHADA, affirme-t-elle.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés