Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

samedi 29 avril 2017 à 01h09min

Ceci est un droit de réponse du Groupe municipal du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sur ce qu’il qualifie d’aveux de "complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré".

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale :

Dans sa parution du 26 avril 2017, le journal électronique, Lefaso.net publie une interview dans laquelle Zéphirin Diabré, le Président de L’UPC, fait un aveu complet des méfaits des conseillers municipaux de son parti au sein du conseil municipal de la ville de Ouagadougou.

Répondant à une allusion du journaliste à propos des contacts qu’il a pris avec les commerçants des différents marchés de la ville, en vue de les mobiliser contre la révision des prix des loyers des boutiques de la Mairie, Monsieur DIABRE a déclaré sans ambages : « Non, je surfe pour les camarades qui constituent l’opposition municipale. Nous avons une opposition municipale et nous voulons renverser démocratiquement le Maire et prendre sa place ».

Merci au Président de l’UPC d’avouer ainsi publiquement que le but véritable de toute la mascarade orchestrée par son parti au sein du conseil municipal de la ville de Ouagadougou, de même que ses visites aux commerçants de la ville, est « de renverser le Maire » Armand BEOUINDE « et prendre sa place ». 

Les commerçants et les habitants de Ouagadougou se doutaient déjà que ce n’était pas pour leurs intérêts que l’UPC faisait tout ce tintamarre autour de la question des loyers des infrastructures municipales. 

Maintenant ils savent très pertinemment, après les aveux de Zéphirin Diabré, qu’il s’agissait purement et simplement d’un complot politique pour prendre la place du Maire.
C’est d’ailleurs à cause de l’évidence des intrigues et de la malveillance de l’UPC que l’Association des Jeunes Commerçants Détaillants de Ouagadougou a tenu une conférence de presse pour se démarquer du comportement déshonorant de Zèph et de ses larbins. 

Monsieur le Président de l’UPC, en démocratie, vous avez le droit, reconnu par tous, de vouloir remplacer le Maire de Ouagadougou et même le Président du Faso, mais cela n’est faisable que par les urnes. Maintenant que les élections sont passées vous devez jouer votre rôle d’opposant qui n’est pas de déstabiliser, en renversant pour emprunter vos propos putschistes, mais de constituer une force de proposition alternative. C’est une faute politique et morale d’agir de la sorte.

Sachez que la démocratie, que vous évoquez pour justifier vos mouta-mouta politiques, a une règle simple qui consiste à respecter les délais que la loi a fixés au mandat d’un élu. En l’occurrence cinq ans, même pour ceux que vous voulez remplacer avant terme.
Ce comportement nous rappelle tristement l’argument facile que vous avez donné aux putschistes du 16 septembre 2015 en exhibant des prétendus fausses cartes d’électeurs qui se sont révélés en réalité être un montage grossier. Pour ce forfait, nous pensons que vous devez être entendu en tant que suspect sérieux sur ces évènements.

Vous pouvez vous fendre de toutes les turpitudes politiques possibles, vous pouvez organiser toutes sortes de meeting mais vous ne pourrez jamais renverser les institutions du Faso comme vous le souhaitez et comme vous le proclamez publiquement parce que les ouagalais et les burkinabè ne vous suivrons pas dans cette aventure. Ce que les urnes ne vous ont pas donné, inutile de le recherche par la subversion.

Que l’UPC, son président et ses conseillers municipaux respectent les lois et règlements de la République. Qu’ils patientent et attendent sagement 2020 pour solliciter l’onction du peuple qui, certainement, le leur refusera encore une fois en raison de leur déficit de crédibilité. 

Qu’ils se gardent des bassesses politiques, du genre de celles dont ils se sont rendus coupables au sein du Conseil municipal de Ouagadougou. 
Qu’ils cessent de jouer aux pyromanes, menteurs et affabulateurs, aux oiseaux de mauvais augure, qui souhaitent que le Faso brule, et qui appellent leurs militants à des messes-meeting pour faire des libations et des incantations sataniques pour le malheur des burkinabè.

Voilà un intellectuel formé à Harvard, qui a servi dans les hautes sphères de l’administration onusienne et dans des grandes multinationales qui veut venir expliquer aux burkinabé que tous leurs problèmes peuvent être réglés en une année alors que toutes les sources de financement avaient été fermées pendant la transition.

Qu’ils se détrompent. Les burkinabè ont tous envie que les choses changent mais pas au prix d’une déstabilisation orchestrée par des opposants assoiffés de pouvoir. 
Le bouleversement que le peuple burkinabè a assumé en 2014 était justifié par les crimes de sang de Blaise Compaoré, par sa tentative de patrimonialisation du pouvoir et surtout par sa volonté avérée de créer une dynastie Compaoré pour gouverner le Burkina à perpétuité. 

Ces maux que les burkinabè ont combattus​ ne sont plus d’actualité. Le changement amorcé est manifeste avec le Programme National de Développement Economique et Social du Président Roch Marc Christian Kabore.
Alors, que les djinamori politiques qui disent qu’ils auraient pu tout changer en une année sans moyen, arrêtent de divertir les burkinabè et qu’on laisse les Hommes Intègres travailler et s’investir pleinement pour la renaissance d’un Burkina Faso prospère. 

Pour le Groupe municipal MPP,
le Premier vice-président

Joseph OUEDRAOGO
70 26 36 14

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 avril à 20:52, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    CE MONSIEUR A DÛ PIQUER LA DIARHÉE QUAND IL A LU LES PROPOS DE ZEPH. IL N’YA PLUS DE GUEULE DE BOIS DANS CE PAYS. SI TU TRAVAILLES MAL ET TU TE FACHES AU HASARD ON TE DESTITUE LEGALEMENT AVEC L’APPUI DES CONSEILLERS DE TON PARTI.
    MONSIEUR JOSEPH OUEDRAOGO A PETÉ DES PLOMBS MAIS "FAUT PAS FACHER HEIN ! NOUS SAMISSER".

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 21:30, par verité no1
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Vive le MPP ! Vive la justice ! Vive le Burkina !
    A cause de la coder, je ne vois pas comment je peux devenir opposant !
    Quant à Zeph, il doit mobiliser ses troupes au lieu de vouloir passer par des raccourcis !!!!!
    Celui qui n’aime pas le MPP, eh bien, on a la libre circulation dans l’espace CEDEAO, point .... !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 21:51, par war
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Tu parles de quel pndes qui n’a meme pas encore commence sur le terrain et qui n’a encore pas recu 5fcfa.Les quelques fonds de marmite Actuellement mis en oeuvre proviennent de la periode blaise.pour le moment vous etes a la recherche de fonds pour mettre en oeuvre vos engagements.L’opposition s’oppose et vous vous gouvernez.alors pas de panique a bord.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 22:02, par Homme
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Le MPP chacun écrit ce qui il veut. Je ne sais pas pour le parti UPC. Mais son président est intègre dans ces propos. Donc cherche autre arguments

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 22:23, par pourquoi
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Tout ce que je demanderais aux politiciens c’est de savoir taire leurs ego et travailler pour le bien des populations. Vous n’êtes pas obligés de vous tirailler a longueur de journée et oublier ceux pour qui vous prétendez exister. Vos intérêts ne sont pas au dessus de ceux des populations. Si vous n’avez pas de respect pour vous meme respectez les gens

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 22:27, par Tilla
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Voilà ce qu’on appelle de l’hallucination mais l’opposition son rôle c’est renverser le pouvoir. On peut même renverser avant terme et on va encore faire une autre transition. Pauvre de toi, tu penses vraiment que votre pouvoir de MPP va durer. Non, c’est un pouvoir qui tremble à la moindre contestation ce qui montre vraiment sa fragilité. Il y en a qui vont aller plus loin que la Côte-d’Ivoire. Ça peut-être aussi au Bénin ou au Togo,

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 00:20, par Noraogo K.
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    « Non, je surfe pour les camarades qui constituent l’opposition municipale. Nous avons une opposition municipale et nous voulons renverser démocratiquement le Maire et prendre sa place ».
    Monsieur Joseph OUEDRAOGO, cela ne veut par dire prendre sa place par la force, et séance tenante. Il faut bien que les ouagalais commencent à juger le Maire dès maintenant pour opérer un choix en 2020. C’est le moment pour lui de bien travailler s’il ne veut pas être sanctionner par les électeurs. Monsieur Ouédraogo n’avait pas besoin d’être dans cet état là pour un rien..A cette allure, il y aura trop de malades (dus au stress) dans les rangs du MPP. Gardez votre sang froid car c’est ainsi le jeu démocratique.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 00:32, par zwwa
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Lool dc vs savez que en democratie on remplace quelqu’un uniquement par les urnes ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 06:08, par Lapaz
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Mr Joseph, si vous admettez qu’en démocratie ce n’est que par les urnes que l’on peut destituer un élu ou un président dite moi comment on appel ce qui s’est passé en octobre 2014 qui a abouti au départ d’un président démocratiquement élu dans ce pays

    Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 07:54, par KIFO
      En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

      le MPP a raison ZEPH commence a boxer en dessous de la ceinture et il faut bien qu’on lui rende un peu la monnaie. se cacher sous la casquette Opposition pour chaque fois vilipender et inciter à la révolte n’a rien à voir avec une opposition crédible et républicaine. il a commencé a attaquer trop tôt et de trop et les observateurs neutres ont peur pour le Burkina tout simplement parce que ni le Pouvoir ni l’Opposition n’a l’amour du pays. ils sont tous préoccupés par le Pouvoir ces Politiciens de Blaise mouler dans la corruption et la prédation. de grâce que les sympathisants de Zeph ne me disent pas qu’il est différent ou qu’il est à un degré moindre . non non et non .il nous faut une autre génération de politiciens débarrassée de RSS, de ZEPH DE SOUMANE TOURE DE ABLASSE DE GILBERT NOEL ETC. QUE DIEU SAUVE LE BURKINA

      Répondre à ce message

      • Le 29 avril à 16:11, par Kann
        En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

        T’as bien parlé, ce pouvoir, c’est blaiso reconverti. Ceux qui ont conduit et dirigé le pays sous Blaise Compaore ,qui ont pillé et insulté le peuple, ce sont les mêmes qui sont là, avec les mêmes ambitions mais seulement plus approfondies. Chaque fois avec des comptes rendus non appuyés par des actions concrètes. Je pense que le pays n’appartient pas seulement aux fonctionnaires et aux agents de l’état. Quels sont les projets pour la population ? Une population qui souffre dignement. Aider les paysans à développer l’agriculture, l’élevage, encadrer les et appuyer les, les jeunes, forme les et appuyez les dans des projets, tel que la création des entreprises ( peinture, menuiserie, construction, import, export et etc......) .Pour cela, l’état doit essayer de rentrer en contact avec toutes les différentes couches sociales ,afin d’étudier de prêt et de façon très fiable leurs préoccupations. On ne peut jamais construire un pays en se limitant seulement dans les bureaux, les aéroports....... . Et le seul contact, ça ne serait qu’uniquement , pour une campagne.

        Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 08:07, par Digne Homme
      En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

      Que Dieu te bénisse Lapaz. Tu sais ces gens du MPP ont une memoire de poule, ou du moins ils ont des diplomes mais restent cancres dans le fond ; et moi je ne me fatigue plus pour les repondre. Ce qui doit arriver arrivera et on aura des Hommes dignes à la tête de ce Pays.

      Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 07:29, par kouadio
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Votre programme consistait a faire partir le Blaiso, en incendiant les maisons, les biens des autres et en profanant des tombes...Aujourd’hui vous jugez des victimes de votre barbarie. Mais le peuple n’est pas dupe> Pour revenir au meeting de quel complot parlez vous ? Donc l’insurrection etait un complot ? Un coup d’etat ? arretez les gars de nous divertir et commencez a reflechir pour vous sortir du petrin dans lequel vous etes !

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 07:57, par Salifou Le Koro
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Petite correction : Monsieur Zephirin DIABRE n’a pas ete forme a Harvard. Il n’a aucun diplome de cette universite. Arretons cette mascarade une fois pour toutes. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:10, par KAFANDO
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Je suis un peu déçu du comportement de ZEPH !
    Je comprends pourquoi il est si mal entouré, pourquoi la quasi totalité des membres fondateurs de l’UPC ont quitté ce monsieur ! Pour lui l’UPC est sa chose, comme il dit, son label qu’il à créé, mais à mon sens jamais ce label là ne serait à la hauteur de l’attente des Burkinabè ! Jamais ce monsieur n’accédera au pouvoir, parce que comme l’a si bien dit quelqu’un, OUVRIER DE LA 25ème HEURE.....

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:11, par warzat
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Sortie inutile, le MPP sera jugé à l’aune de ses résultats sur le terrain au bout des 5 ans. Les élucubrations de l’UPC sont du ressort de la politique politicienne, seulement les premiers acquis de ce gouvernement sont insuffisants et rien pour le moment n’indique que la situation va s’améliorer( les gens veulent du concret : tel projet à démarrer, il y a tant d’ouvriers qui y travaillent). Il faudra plus d’audace et ce n’est pas ceux qui sont habitués à la facilité et aux avantages indus qui vous laisseront travailler. Pour ce qui est du conglomérat à galets polygéniques, à consolidation différentielle, d’âge coderien, son ciment est friable et il suffirait de faire quelques propositions à certains pour qu’il se désagrège. Mêmes ceux qui grèvent chaque jour que Dieu fait ont fait le choix de la liberté de pouvoir le faire sans crainte de la disparition de leurs leaders ou de leurs corruptions. Les gens se taisent, ils observent le conglomérat, c’est inquiétant parce qu’il risque de subir la vindicte populaire et il vous faudra les protéger sinon vous serez accusé en premier. Pour le moment, le temps joue contre le MPP, alors travaillez à lever les obstacles qui vous empêchent d’avancer.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:15, par veni vidi vinci
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    En 2014, il n’y a pas eu d’insurrection au Burkina. Il y a eu des fous furieux drogués au dromadol par un autre sale fou et sont allés provoquer les forces de maintien de l’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:17, par KAFANDO
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Mr LAPAZ,

    Sauf que ce président là était sanguinaire, dernier crime en date :
    SALIFOU NEBIE.....
    C’est pourquoi, l’insurrection contre le CODER est imminent, il vont bientôt rejoindre leur mentor celui là même qui a préférer Brader son BOURKINDIM contre la Nationalité Burkinabè...Les Membres du CODER n’ont pas de dignité, aller rencontrer quelqu’un qui à rejeté la Nationalité Burkinabè me donne envie de pleurer...ceci prouve que c’est pas des patriotes, mais des ASSOIFFES DU POUVOIR...ils n’y parviendront jamais, jamais, jamais....

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:29, par Polo
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    « Non, je surfe pour les camarades qui constituent l’opposition municipale. Nous avons une opposition municipale et nous voulons renverser démocratiquement le Maire et prendre sa place ».
    Cher Monsieur Ouédraogo, prenez le temps de bien lire et analyser les propos avant toute réaction inutile. Je crois que le président de l’UPC a parlé de "renverser démocratiquement"

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:37, par sidnoma
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Chaque fois que l’UPC critique, le MPP réagit. Vous allez perdre votre énergie dans les réactions qui ne profitent à personne. En quoi ce propos est dérangeant à tel point qu’il faille réagir.
    Celui qui a peur des critiques, qu’il cesse de faire la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 08:59, par SANA
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Cher Mr du MPP, vous avez si peur ? Pour une simple phrase bien mesuré de Zeph, vous piquez diarrhée et vous chiez partout dans la presse ! Si vous et votre maire ne veulent pas être démocratiquement renversés à terme ou avant terme, c’est maintenant qu’il faut travailler au lieu de vous enfermer pour écrire des contre-articles. "Celui qui est mal assis et qui tombe c’est son problème" Zeph s’en fout. Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 09:41, par Sapeince
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    À vous lire, on constate tristement que vous ignorez les textes qui régissent le fonctionnement des instances démocratiques au Burkina. Quelle honte pour un élu de votre rang. Vous avez mobilisé des commerçants également. Tout se sait maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 09:43, par ragomzanga
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Article alarmiste pour un politicien qui veut coûte que coût, bec et ongle, écrits sur écrits garder les avantages et les privilèges de son parti et le blanchir.
    Votre article est rempli de mots qui trahissent votre message de fin : "Alors, que les djinamori politiques qui disent qu’ils auraient pu tout changer en une année sans moyen, arrêtent de divertir les burkinabè et qu’on laisse les Hommes Intègres travailler et s’investir pleinement pour la renaissance d’un Burkina Faso prospère".
    Vous n’êtes pas un homme intègre Monsieur OUEDRAOGO, je le regrette.
    Quand à votre parti, même s’il travaille, je pense qu’il faut avoir le courage de faire une analyse objective au lieu de l’encenser. C’est bien comme cela que la patrimonialisation du pouvoir commence.....
    RAGOMZANGA

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 09:44, par karpaleville
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    MR OUEDRAOGO VOUS ECRIVEZ DU N’IMPORTE QUOI ? UN PEUT DE SERIEUX QUAND MEME . DITES NOUS REELLEMENT OU SONT LES RESULTATS C’EST DES MAUX D’YEUX ET NON LES MAUX DE VENTRE.MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 09:45, par le revolte.
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Tout ce que je demanderais aux politiciens c’est de savoir taire leurs ego et travailler pour le bien des populations. Vous n’êtes pas obligés de vous tirailler a longueur de journée et oublier ceux pour qui vous prétendez exister. Vos intérêts ne sont pas au dessus de ceux des populations. Si vous n’avez pas de respect pour vous meme respectez les gens. Vous êtes memes père, meme fils ; blancs bonnet et bleu bonnet . vous ne pensez qu’a vos ventricule .
    allons seulement ...............................................

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:14, par aurapanou
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Mr Joseph,votre soutien au mpp a passé.Allez chercher vos frais de mission accomplie.Mais,je dis bien mais, ne vous amusez point avec ce terme "complot" car le jour où un seul cheveu de ZEPH,sera convoqué pour être entendu,vous répondrez en même temps que lui pour diffamation.Il a bien dit DEMOCRATIQUEMENT.Si vous ne comprenez pas Français,repartez à l’école svp.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:15, par Abas
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    "Ces maux que les burkinabè ont combattus​ ne sont plus d’actualité" : Mr Joseph Ouedraogo, vous êtes sûr de ce que vous dites là ? ou bien vous êtes de mauvaise foi ?

    "Le changement amorcé est manifeste avec le Programme National de Développement Economique et Social du Président Roch Marc Christian Kabore".
    Mr Joseph Ouedraogo, sans même rentrer dans votre guéguerre avec Zeph et dans votre emportement qui va avec, je vous pose juste une question : Vous avez vu un changement dans ce pays depuis l’avènement du MPP et de Roch au pouvoir ?

    Si oui pour vous, il me semble qu’il n’y a que vous et votre MPP qui le voyiez mais pas les burkinabè qui à 99% croupissent dans la précarité, la misère même en ayant un travail, le chômage, l’insécurité sociale et l’insécurité de leur pays et de leur personne ! Pas ces 99% de burkinabè à qui vous avez fait miroiter le PNDES que vous avez du mal à concrétiser faute d’argent. Je ne parle pas des 1% de burkinabè privilégiés roucoulant d’opulence dans la sphère du pouvoir et ses tentacules, dont vous êtes immanquablement pour parler ainsi.

    Roch et son 1er ministre et même tante Rosine sont devenus des garibous, de pays en pays pour quémander des sous pour ce fameux PNDES au point de flirter avec des pays tels que l’Arabie saoudite et d’autres encore, qui financent le djihadisme dans le monde et contre nous ici. Alors que l’argent du pays qui pourrait amplement financer ce PNDES est entre vos mains, vous les Blaisistes d’hier et d’aujourd’hui, détourné dans des comptes et des paradis fiscaux, un peu partout dans le monde. Malgré tout ça et bien d’autres choses encore, tout va bien pour vous. Pour nous le bas peuple, tout ne va pas bien et si tout s’empire, vous pourriez tout à fait connaître le sort de ceux que nous avons chassés en oct 2014 même si Roch est démocratiquement élu !

    Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 12:10, par Moderatis
      En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

      Abas, mon cher. Dépassionnons le débat et soyons objectifs et intellectuellement honnêtes.
      Les crimes de sang, la patrimonialisation du pouvoir, le joug et la férule de famille de Blaise Compaoré sont derrière nous et ne sont vraiment plus d’actualité.

      Vous refusez d’admettre la moindre réalisation du nouveau régime alors que certaines d’entre elles sont patentes comme le renforcement de capacité de plusieurs formations sanitaires avec le recrutement et le déploiement de plusieurs dizaines de médecins dans tout le pays. Ne serait ce que par ça on voit que le PNDS est bien en marche.

      Ne serait ce également que d’avoir pris le temps de concevoir ce PNDES, de l’avoir discuter avec les forces vives de la nation, de l’avoir adopté et avoir reussi à suscitér l’intérêt et l’engagement des PTF, tout cela montre bien que ledit programme est véritablement amorcé.

      En admettant vous-même que le problème c’est qu’il n’y a pas d’argent dans les caisses de l’État vous dédouaner le mpp et le Président du Faso dont le mandat à commencé il y a seulement un an. J’espère que vous n’êtes pas entrain d’exiger d’eux qu’ils​ fabriquent de la fausse monnaie ou de la vraie par un coup de baguette magique pour financier le PNDES. Laissons leur le temps de trouver les fonds pour sa mise en œuvre. Si à la fin de leur mandat, ils échouent on pourrait peut-être essayer votre Zéphyrin. D’ici là, mon cher, sachons raison, courtoisie et honnêteté garder.

      Pour ce qui est de l’argent détourné du pays dont vous parlez , il semble que vous savez où il se trouve. Vous soulageriez les burkinabé les plus pauvres et qui sont dans la misère en offrant vos services pour son rappatriement. C’est par un tel geste que vous vous montrerez un burkinabé digne de cette qualité que par des critiques manifestement partisan et au parfum très UPC.

      Avec toutes mes excuses.

      Moderatis

      Répondre à ce message

      • Le 1er mai à 14:52, par Abas
        En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

        Moderatis, il n’y a pas à s’excuser. Je respecte le point de vue des uns et des autres et cela participe du débat sur ce forum.
        D’entrée de jeu et sans vouloir me justifier de quoi que ce soit, je tiens à vous dire que je ne roule pas pour l’UPC/Zeph et Cie pas plus que je ne roule pour le MPP/RSS et Roch et Cie. Je m’exprime en tant que citoyen burkinabè, donc de façon dépassionnée justement !

        Vous dites être objectif et intellectuellement honnête. Vous croyez l’être quand vous persistez à dire aux burkinabè que les crimes de sang, la patrimonialisation du pouvoir et le joug du clan Compaoré sont derrière eux et ne sont plus d’actualité ? Moi, je crois que non. En cela, ne remuez pas le couteau dans les blessures des gens, surtout quand on sait que vous qui êtes aux affaires aujourd’hui n’êtes que les héritiers du système Compaoré qui perdure. Sinon, qu’est-ce que ces messieurs de la CODER sont allés faire chez Blaise il y a peu pour être ensuite reçus par Roch ? Vous pensez pouvoir endormir les burkinabè à ce point pour vous absoudre de tout ? Ces crimes de sang qui ne sont pas encore élucidés et jugés sont des souffrances en nous et sont devant nous et non pas derrière nous. De toutes les façons, chacun a son avis là-dessus et ça dépend aussi de quel côté on se trouve. A l’époque, vous deviez peut-être être du côté où on ne pleurait jamais personne car trop privilégié pour cela. Nous autres pauvres gens, étions du côté où on a pleuré des êtres chers.

        Je n’ai pas dit que Roch ne fait rien ou que quiconque ne fait rien. C’est vous qui me prêtez cela. Mais, j’insiste pour dire que la précarité et la misère notamment dans les couches moyennes et dans celles plus modestes, s’amplifient beaucoup et que si cela continue, Roch peut bien sauter par le fait d’un soulèvement populaire dû à l’exaspération des gens, même s’il est démocratiquement élu et qui plus est, s’il dort sur ses lauriers en se disant j’ai 4 ans devant moi. Je ne lui souhaite pas ce genre de surprise mais c’est du déjà vu donc à bon entendeur, salut.

        Il n’ y a plus d’argent dans le pays depuis 30 ans de Blaisisme. C’est ce qu’on nous dit. Même pas pour financer le PNDES au point que nous faisons garibouya partout y compris dans des endroits très peu amen. L’argent n’a pas d’odeur dit-on mais quand-même !
        Toutefois, si vous pensez divertir les burkinabè en leur disant que vos amis du monde politique dont on dit qu’ils sont devenus hyper millionnaires et hyper milliardaires ont gagné tout cela à la seule sueur de leur front, vous risquez de recevoir des œufs et des tomates pourris à la figure. Je vous le dis ! je ne sais pas si vous en êtes mais ceux qui ont détourné l’argent de ce pays pour les cacher savent mieux que quiconque où ça se trouve. C’est à eux de rapatrier les sous afin que ça serve à développer le pays y compris par le biais du PNDES, s’ils sont vraiment patriotes. Cela nous évitera par exemple de devoir trop mendier pour récolter des sous pour le moindre projet de développement. Que les gens rendent gorge des sous dont ils ont spolié le pays n’est pas une idée inintéressant en soi. Pas pour vous ?

        Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:20, par aurapanou
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Mr Joseph,votre soutien au mpp a passé.Allez chercher vos frais de mission accomplie.Mais,je dis bien mais, ne vous amusez point avec ce terme "complot" car le jour où un seul cheveu de ZEPH,sera convoqué pour être entendu,vous répondrez en même temps que lui pour diffamation.Il a bien dit DEMOCRATIQUEMENT.Si vous ne comprenez pas Français,repartez à l’école svp.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:23, par Sidnaba
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Merci pour cette mise au point. Moi sans être politique je n’avais pas apprécié cette sortie guignol du Président Zeph dans les rues de Ouagadougou pour une histoire de prix de boutiques. C était vraiment du n’importe quoi pour un intellectuel qui veut être Président du Burkina Faso. Côté économie il affirme partout avoir diriger des panels pour lever des fonds mais Zeph oublie qu’ on est plus dans sa période et du reste que son expérience n a pas trop servi le Burkina. La preuve est que pays demeure très très pauvre et endetté par lui même, le Fmi, la BM et le régime défunt de son mentor Blaise Compaore. Tout vrai intellectuel doit rester humble et sage. Le Burkina Faso revient de très loin et a besoin de temps pour se relever. Personnellement je ne crois pas à l’avènement de l’UPC pour relever ce payer car ce parti n’a pas de ressources humaines qualifiées à même de faire un job rapide de développement du Burkina comme il prétend. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:51, par Moderatis
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Une opposition n’est vraiment crédible que elle respecte les règles du jeu politique.
    Dans un conseil communal son rôle est de se battre pour faire triompher ses idées et pour le bien de la commune.
    Monter des complots pour "renverser le maire et prendre sa place" ne peut que créer des freins au développement de la commune. Si c’est cela la méthode de l’upc pour arriver au pouvoir, il ne reste plus qu’à prier pour que Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:57, par Zas
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Le pouvoir se prend par les urnes en tenant compte des dispositions légales dans une vraie démocratie. Alors Essayons d’être de bons démocrates pour une fois.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 11:25, par Laupnews
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    En politique, ne pas répondre systématiquement à l’adversaire est une preuve de maturité.
    le trio RSS devrait le savoir car c’était une des armes les plus rédoutables de leur mentor Blaise. Mais quand il laisse les griot vilipendé leurs acquis politiques, c’est à ne rien comprendre. N’ont ils rien compris de la politique où ils ne savent plus quoi faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 11:39, par Lat Dior
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Dommage. la faim aveugle tout comme la volonté de vaincre a tout prix. je viens en outre de realiser que notre presse a besoin de plus de liberté. jusqu’a l’heure aucun echos du meeting. or a 00h on avait le verdict du kundé. drole d’equité !

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 11:47, par Cequejenpense
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Bon, vous pouvez choisir de ne voir que les mots qui vous arrangent dans la phrase de Zeph. Sinon, il a dit "renverser democratiquement".

    Dieu sait bien faire les choses. Si les dirigeant du MPP n’etaient pas arrives au pouvoir suite a une insurrection populaire, mais par un simple jeu politique au sein du CDP (ancien) avec Blaise compaore, ils seraient des dictateurs : opposants et journalistes en prison ou assassines, fin de liberte d’expression pour les citoyens, interdiction de manifestation, blocage des reseaux sociaux et meme suspension d’internet, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 12:17, par Madi Gansonré
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Une bonne sauce a besoin de plussieurs sortes de condiments. Cè mieu que l oppision et la majorité travaillent ensemble pour relever ce pays car la population observe ceux qui sont au terrain pr les elections prochaine et n ont pas ceux qui parlent pour leur honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 13:55, par la paix
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    "renverser démocratiquement le Maire et prendre sa place »."
    Ceux ne comprennent même pas français. Renverser démocratiquement où est le problème .
    allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 14:46, par Verité
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Le MPP est trop arrogant dans ses propos. Je me demande si vous comprenez souvent le sens des mots que vous utiliser. Que Dieu sauve le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 15:07, par Zot
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Monsieur Joseph je suis obligé de vous le dire vous êtes simplement malhonnête dans votre écrit. Quand vous citez les problèmes qui ont fait partir Blaise vous feignez volontairement d’ignorer les crimes économiques parce que vous savez que il y a toujours des crimes économiques avec votre mpp c’est vraiment malhonnête pour un adulte comme vous

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 17:06, par Toẽnga
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Mais qui a pris la peine de lire le soit disant projet de société de Zeph.Dans ce projet bourré d’impots, je me demande s’il ya véritablement une différence avec ce lui veut combattre. On critique pour critiquer. Pauvre esprit qui oublie vite et s’excite de si tot !

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 17:58, par Ciceron
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Après m’être énervé au bout de ma première lecture de cet article, j’en suis maintenant au stage du découragement...
    Cet écrit fait franchement pitié ! Il n’y a pas de conseiller en communication au MPP ??? J’ose espérer au moins qu’il a été lu et relu avant publication ? Ou bien tout le monde écrit au hasard dans la presse dans ce parti ?
    Tenez pour exemple :
    - Propos de Zephirin Diabré "... nous voulons renverser DÉMOCRATIQUEMENT le maire et prendre sa place". En quoi ce propos est putschiste ? Il faut revoir sérieusement votre Français Mr Joseph Ouedraogo, parce que là ça vole franchement très bas comme raisonnement ! Dès le premier ligne de l’article on se rend compte que vous vous êtes deja "losté" comme on aime le dire. Depuis quand "renverser démocratiquement" veut dire faire un putsch ??? C’est du délire ! Arrêter de nous prendre pour des démeurés !
    Dès ce niveau le ton est donné, on imagine deja la suite de l’article : du grand n’importe quoi.
    - Taxer l’UPC de faire du "mouta-mouta" politique quand tout le monde au Burkina connaît la paternité de cette expression...
    - Donner des leçons de démocratie au gens en disant qu’une des règles de base est le respect du mandat des élus, quand vous avez été instigateurs (et vous le revendiquez) d’une insurrection qui de fait mis fin au mandat de plusieurs élus...
    - Ah j’oubliais... Vous donnez une exception à la règle : on peut faire une insurrection à un régime qui s’est rendu coupable de crimes de sang et de patrimonialisation du pouvoir. Sauf que là mon cher Joseph Ouedraogo, vous semblez oubliez que ces fameux crimes de sang, Blaise Compaoré ne les a certainement pas fait seul... Il aurait sûrement fallu tout un systeme pour la planification, l’exécution et la couverture (judiciaire) si tout ça est avéré. Vous conviendrez alors avec moi que ses compagnons de longue date (plus de 26 ans) doivent y être quelque peu impliqués n’est ce pas ? Aussi, comme cela a été dit plusieurs fois dans ce site, ce sont les RSS qui ont été les premiers à mettre dans la tête de Blaise Compaoré qu’il pouvait rester président à vie. Ensuite parler de patrimonialisation du pouvoir quand on sait ce que les cadors du MPP font actuellement dans les nominations et les marchés publiques, c’est vraiment mal senti...
    Bref, ce article n’honore pas du tout le MPP. Il si mal écrit que je me demande si Mr Joseph Ouedraogo ne travaille pas secrètement pour l’UPC, franchement. Une fois encore, vous avez raté une belle occasion de vous taire...

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 08:25, par armel
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    zephirin est aux abois .c est la galère qui fait qu il est abnesique a tous ce que fait le gouvernement et l exécutif municipal.voilà un chef de parti qui n a pas le courage de chasser de son parti un délinquant condamne par la justice pour fraudes aux concours( il s agit de Seydou compaoré maire upc de l arrond 07)et qui veut être président.monsieur ,c est peine perdu.la jeunesse a les yeux ouverts.on ne vous donnera jamais l occasion de nommer Seydou ministre de la fonction publique.quant a vouloir renverser le conseil municipal,vous savez que en intérim ça n arrivera jamais.Armand fera son mandat sans embûche comme Son Excellence RMCK fera le sien vaille que vaille.Dans tous les cas les forces du progrès auront le dernier de par la volonté de l intègre peuple du Faso.les chiens aboyent,la caravave passe.rêvez toujours ,c est permis et c est un droit fondamentale dans le programme ultra libéral de celui que le grand MPP a battu au quart de tour.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 14:53, par SOGO SEIDOU
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    La plus grosse bêtise du peuple burkinabé c"est d’avoir chassé Blaise compaoré du Pouvoir et mettre des vampires sucer le sang du peuple. convenez avec moi qu’il n’y a plus de liberté d’expression dans ce pays nous sommes pris en otage et le pire c’est de vouloir utilisé les institutions de la République pour biaisé les plus genants en tout cas le peuple plusque jamais restera déterminé a vaincre l’impérialisme naissant dans ce beau pays certains bénis oui oui au lieu de voir la vérité en face et d’avoir le courage de le dire préfere se ranger au sécours des dinausaures et autres rapaces qui ruine le peuple en tout cas je reconnais m’etre opposé a Blaise durant tout son regne mais avec sincérité je vois un amateurisme qualifié de jungle dans la gestion du pouvoir c’est pourquoi les petits commercant fermeront leurs portes fautes de moyens la veuve et l’orphelin ne peu plus avoir une miche de pain la vieille fatigué mourra sur le lit d’hopital faute de soins seuls les plus forts arrive a avoir leurs statuts et a se faire des salaires digne de république de gondouana en tout cas prions le bon Dieu afin que ces sorciers revinnent a la raison parce qu’ils sont pris entiererement en charge eux et leurs famille raison pour laqu’elle ils crient sur tout les toits que ca va alors que le peuple meurt de faim . sid zabda

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 22:20, par sidpagnagde
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Je voudrais dire aux amis du MPP que vous avez tout pour gouverner ce pays mais vous ne voulez pas qu’on vou dise la verité.est ce dans ca la on a besoin de repondre a la verité ? Oubien c’est de la provocation au peuple ?si vous n’etes d’acord avec votre tireur il va vous faire tomber.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 17:55, par neya Ibrahim
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    le peuple a faim et attention comme le disent les anglophones "hungryman is an angryrman" un homme affamé est un homme en colère

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 11:07, par BMP
    En réponse à : Situation nationale : "Les aveux de complot et de malveillance de l’UPC et de son président, Zéphirin Diabré"

    Je vous respecte Monsieur OUEDRAOGO pour ce bel écrit. Chers Burkinabès, voyons les réalités en face et soyons patients. Je ne suis pas du MPP, mais j’observe et je suis réaliste. Confions les perturbateurs à Dieu qui aime notre cher Pays et restons intègres.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés