Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

Communiqué • jeudi 6 avril 2017 à 23h30min

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 06 avril 2017,en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 12 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a examiné deux (02) projets de loi.
Le premier porte organisation, fonctionnement et procédure applicable devant la Chambre criminelle.

Ce projet de loi vise à améliorer le fonctionnement de la Chambre criminelle afin de la rendre plus efficace et plus efficiente ; aussi il permettra de réduire le nombre élevé de dossiers criminels en attente de jugement tout en préservant les droits et libertés individuelles.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale.

Le second projet de loi porte modification de l’Ordonnance 68-7 du 21 février 1968 portant institution d’un code de procédure pénale.

Ce projet de loi permet d’introduire de nouvelles techniques d’enquêtes, un réaménagement des régimes de la garde à vue et des perquisitions pour une plus grande efficacité dans la conduite de la lutte contre les crimes économiques et financiers, le terrorisme, la criminalité organisée et le grand banditisme.
Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté quatre (04) rapports.

Le premier est relatif à la situation d’exécution des travaux de construction de la trésorerie régionale du Centre (TRC) sise à la Zone d’activités diverses (ZAD).
Au cours de l’exécution du chantier, des modifications sur le projet ont entrainé des engagements complémentaires pour son achèvement. Ces modifications entrainent un besoin de financement d’un montant de deux milliards cinquante-cinq millions six cent quatre-vingt-treize mille quarante-trois (2 055 693 043) FCFA.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de diligenter un audit pour situer les responsabilités en rapport avec les dysfonctionnements constatés dans l’exécution des travaux.

Il a en outre marqué son accord pour l’achèvement des travaux dans le but d’offrir de meilleures conditions de travail aux agents.

Le deuxième est relatif au choix de l’instrument en vue du renouvellement du Programme de coopération avec le Fonds monétaire international (FMI).
Le programme triennal conclu par le Burkina Faso avec le FMI à travers la « facilité élargie de crédit » (FEC) arrive à terme en septembre 2017.
Le Conseil a marqué son accord pour le choix de la FEC comme instrument dans la poursuite du programme pour les trois prochaines années.

Le troisième rapport est relatif à la situation d’exécution des travaux du siège de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) à Ouaga 2000.
A ce jour le taux global d’exécution est estimé à 98%. Cependant, l’exécution des travaux a connu des difficultés notamment l’absence de contrat ayant entrainé le non paiement de certains prestataires.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de diligenter un audit pour situer les responsabilités en rapport avec les dysfonctionnements constatés dans l’exécution des travaux.

Il a en outre instruit les ministres en charge du dossier de prendre les mesures nécessaires pour l’apurement de la dette et l’achèvement du siège de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique.

Le quatrième rapport est relatif à la location d’un immeuble de type R+6 à Ouagadougou.

Le Conseil a marqué son accord pour la location dudit immeuble au profit de la Direction générale des impôts (DGI) pour une période de deux (02) ans.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la tenue de la 20ème édition de la Journée nationale du paysan (JNP).

Cette 20ème édition de la JNP se tiendra les 11, 12 et 13 mai 2017 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, sous le thème : « La Journée nationale du paysan, 20 ans d’existence : bilan et perspectives ».
Le Conseil a instruit les ministres concernés de prendre les dispositions idoines pour la bonne tenue de la 20ème édition de la JNP.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de l’énergie.
L’adoption de ce décret permet de doter le ministère de l’énergie d’un nouvel organigramme lui permettant d’accomplir efficacement ses missions.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE.

Le Conseil a adopté un décret définissant les taux maxima d’alcoolémie autorisés en conduite automobile au Burkina Faso et rendant obligatoire l’installation d’éthylotests dans les gares routières de voyageurs.

L’adoption de ce décret vise à réduire les accidents de la route par le renforcement du cadre réglementaire sur l’alcool au volant.

Le Conseil a instruit les ministres en charge des questions de la sécurité routière de prendre les dispositions idoines pour une vulgarisation et l’application des textes déjà adoptés afin de réduire de façon significative les pertes en vies humaines liées aux accidents de la circulation routière.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT, DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

Le Conseil a adopté un décret portant définition des spécifications techniques minimales des récepteurs destinés à être utilisés pour la Télévision numérique de terre (TNT).

L’adoption de ce décret permet d’harmoniser les spécifications techniques aux spécifications minimales arrêtées par la CEDEAO et de mettre à la disposition des téléspectateurs des récepteurs à un coût accessible et qui garantissent une réception adéquate des signaux de la télévision numérique.

II. COMMUNICATION ORALE

Le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation a fait au Conseil une communication relative aux rencontres entre la mission gouvernementale et les acteurs de l’éducation de la province du Soum, les 3 et 4 avril 2017.

Au cours de ces rencontres, la mission gouvernementale a rassuré les populations et les acteurs du monde éducatif sur l’effectivité des mesures prises en vue de garantir la poursuite des activités socio-économiques et éducatives dans la région du Sahel.
Le Gouvernement félicite et encourage la population, les forces de défense et de sécurité et les enseignants pour la reprise déjà constatée des activités pédagogiques.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES
A. AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

-  Monsieur Tambi Samuel KABORE, Mle 46 903 T, Maître-assistant en sciences économiques, est nommé Coordonnateur national de l’Unité de coordination et de formulation du Second compact du Millénium challenge corporation (MCC) Burkina Faso ;

-  Monsieur Adama ZERBO, Economiste, est nommé Economiste principal de l’Unité de coordination de la formulation du Second compact du MCC-Burkina Faso ;

-  Monsieur Jean Philippe DAKOURE, Mle 104 267 W, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique principal du Secrétariat permanant du Plan national de développement économique et social (SP/PNDES) ;

-  Monsieur Daouda SINWINDE, Mle 212 316 K, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chef du département Etudes et suivi évaluation du SP/PNDES ;

-  Madame Fatoumata BAKO/TRAORE, Mle 91 233 W, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Chef du département Réforme des Institutions et modernisation de l’Administration publique du SP/PNDES ;
-  Monsieur Somtigmeda Lambert ZONGO, Mle 208 087 N, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chef du département Transformation de l’économie du SP/PNDES ;

B. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

-  Madame Adiara KOUSSOUBE/SAYAOGO, Mle 46 651 G, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Consul général à Paris.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

-  Madame Tomekün Raïssa Aimée BILA/SOMDA, Mle 212 284 H, Conseiller en aménagement du territoire et développement local, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Chargée d’études ;

-  Monsieur Aboubacar SAWADOGO, Mle 119 330 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé d’études.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

-  Monsieur Wourozou Olivier Constantin SANON, Mle 95 464 G, Chirurgien-dentiste, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur général du Centre hospitalier régional de Koudougou ;

-  Monsieur Ousmane NERE, Mle 49 447 B, Administrateur des hôpitaux et services de santé, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur général du Centre hospitalier régional de Tenkodogo ;

-  Monsieur Yves Nawin SOME, Mle 210 834 H, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des marchés publics.

E. AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

-  Monsieur Yamba KABORE, Mle 26 914 V, Ingénieur d’élevage, 1ère classe, 16ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

-  Monsieur Drissa BATIENE, Mle 247 497 R, Conservateur d’archives, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des archives et de la documentation ;

-  Monsieur Célestin BAMOGO, Mle 206 999 V, Analyste programmeur, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur des services informatiques ;

-  Monsieur Idrissa OUEMA, Mle 216 175 H, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur financier et comptable du Fonds de développement de l’élevage (FODEL) ;

-  Monsieur Yacouba OUATTARA, Mle 97 537 X, Conseiller d’élevage, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial des ressources animales et halieutiques de la Bougouriba ;

-  Monsieur Adam OUEDRAOGO, Mle 88 812 S, Technicien supérieur d’élevage, est nommé Directeur provincial des ressources animales et halieutiques de la Kompienga ;

-  Monsieur Drissa DAGANO, Mle 223 072 K, Docteur vétérinaire, Catégorie P, Classe C, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des ressources animales et halieutiques du Noumbiel ;

-  Monsieur Bakari SAVADOGO, Mle 87 319 J, Conseiller d’élevage, est nommé Directeur provincial des ressources animales et halieutiques du Sourou.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

-  Monsieur Lambert Georges OUEDRAOGO, Mle 26 615 C, Inspecteur des Eaux et Forêts, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

-  Monsieur Mathias OUEDRAOGO, Mle 46 060 H, Inspecteur des Eaux et Forêts, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur Général Adjoint des Eaux et Forêts ;
-  Monsieur Ouanimité Romain GNOUMOU, Mle 104 263 P, Administrateur des services Financiers, 1ère classe, 5ème échelon est nommé Directeur de l’administration et des finances du Centre National des Semences Forestières (CNSF) ;
-  Monsieur Boudnoma Julien SAWADOGO, Mle 109 235 Z, Inspecteur des Eaux et Forêts, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur Provincial de l’Environnement du Mouhoun ;

-  Monsieur Vinkpê Romaric DABIRE, Mle 42 897 Y, Contrôleur des Eaux et Forêts, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur Provincial de l’Environnement du Namentenga ;

-  Monsieur Mahamadi YABAO, Mle 46 064 Z, Inspecteur des Eaux et Forêts, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur Provincial de l’Environnement du Ziro.

G. AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

-  Madame Adama SEGDA, 1ère jumelle, Mle 45 501 V, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 5ème échelon, est nommée Conseiller technique ;

-  Madame Alimata SAWADOGO/TANLY, Mle 41 567 R, Professeur de musique, 1ère classe, 13ème échelon, est nommée Directrice générale des arts (DGA) ;

-  Monsieur Valentin Hervé Sanyan KAMBIRE, Mle 35 146 T, Professeur certifié, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur du livre et du développement éditorial (DLDE) ;

-  Monsieur Adama SAWADOGO, Mle 58 775 S, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances de l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB) ;

-  Monsieur Mathias ZANTEA, Mle 48 101 G, Conseiller des affaires culturelles, est nommé Directeur du Centre national d’artisanat d’art ;

-  Monsieur Kouagdoubwaogo Christian KINTGA, Mle 216 764 A, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du Centre national de lecture et d’animation culturelle (CENALAC) ;

-  Monsieur Seydou NABI, Mle 279 457 M, Conservateur d’archives, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de la Bibliothèque nationale du Burkina (BNB) ;

-  Madame Aguerra COMPAORE, Mle 226 300 Y, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 1er échelon, est nommée Directrice des arts du spectacle ;

-  Monsieur Issoufou TAPSOBA, Mle 31 828 Y, Réalisateur, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur du développement et du contrôle de la production et de la diffusion ;

-  Monsieur Evariste POODA, Mle 43 321 B, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de la promotion et de la coopération ;

-  Monsieur Kadré SAWADOGO, Mle 200 487 F, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional de la Culture, des arts et du tourisme du Centre-Ouest ;

-  Monsieur Idrissa OUEDRAOGO, Mle 246 734 K, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional de la Culture, des arts et du tourisme du Sud-Ouest.

H. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

-  Monsieur Vouhoun TAMINI, Mle 204 604 P, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur général des loisirs ;

-  Monsieur Victor KOURAOGO, Mle 208 056 U, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances ;

-  Monsieur Ledia Géoffroy OUEDRAOGO, Mle 208 173 D, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Centre.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION
MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier porte nomination de Monsieur Mohamadi BILA, Mle 85 065 R, Economiste planificateur, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère en charge de Energie au Conseil d’administration de la Société nationale burkinabé d’hydrocarbures (SONABHY) pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le second décret porte nomination de Monsieur Marcel KOURAOGO, Mle 256 284 K, Attaché en études et analyses, Administrateur représentant la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) au Conseil d’administration de l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le Ministre de la Communication et
des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 avril à 21:08, par Sage
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Je félicite Monsieur le Ministre de l’Environnement ainsi que Monsieur le DG/CNSF pour leur vigilance . On a juste besoin de résultats en ce temps de la GAR.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:10, par ouedraogo serge romeo
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    J apprecie ies recommandations des audits pour situer les responsabilites suite aux disfontionnement lies aux trravaux de construtions bravo au gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:11, par CNSF
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Bravo pour ce qui concerne le CNSF. Il était vraiment temps.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 15:17, par Poko
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Bravo pour quoi pour vos mediocrités.
      bravo DAF pour tous tes efforts. Eloigne toi de cette boite de malade.
      Avec une directrice technique incompetente, Maman DPPS qui vient quand elle veut.
      DPPS sans niveau qui rejette toujours la responsabilité sur les autres.
      DFV qui ne maitrise pas son job .
      CEP qui ne court qu’après les perdiem, qu’il est syndicaliste. DRA qui ne fait que se saouler la gueule et inventer les rapports ( exple IFN2 et son projet qui ne decolle jamais).
      Les agents du labo qui ne savent meme pas pourquoi ils font des recherches, qui n’ont pas d’objectif et sans niveau.
      un agent comptable incompetent qui paye quand il veut, incapable de produire des rapports.
      Des pepinieristes dealers qui sont eux meme leur patron. un service financier qui bloque tout.
      DG ce sont eux qui ont fait seeting pour te chasser , as tu oublié ?
      allons seulement, avec ca vous voulez aller ou.
      je pense que je vais tout deverser dans la presse dans les prochains jours .
      vous avez commencé quelque chose que vous ne pouvez pas terminé.
      Allons seulement.

      Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:24, par semences et plants
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Lorquon se dit DAF intouchable connaisseur et arrogant tu t’en ira comme tu es venu : un mercredi soir. On est censé accompagner la structure d’accueil au lieu de bloquer toute activité de celle-ci. Qui peut croire qu’à cause d’une seule personne les activités de toute une structure soient totalement à plat. Ce qui est marrant cet individu était convaincu de bien faire. Ouvre les yeux !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:28, par barka
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Concernant la nomination au CNSF, j’aimerai féliciter le DG/CNSF et ajouter un adage qui dit que : l’humilité précède la gloire et l’arrogance va vers la chute . Bon vent DG.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:45, par Homme libre
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Félicitations au conseil des ministres pour l’operationalisation du 2nd compact MCC à travers ces nominations.
    Par ailleurs, je veux comprendre quelque chose. Que fait un administrateur des hôpitaux et des services de santé et à quoi sert-il dans le système de santé ? Si je pose la question, c’est parce que d’autres leur font ombre dans leur propre ministère.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 08:11, par Minute
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Homme libre, ta question est pertinente. Dans les services de santé comme les hôpitaux par exemple, il n’y a que des professionnels de l’administration hospitalière pour bien appréhender les questions à traiter et l’urgence qui sied. Mais, tu comprend qu’il y a eu des agents qui luttent de l’autre côté pour que les postes de DAF par exemple soient dévolus à des agents sortis de l’ENAREF. (Comme si, c’est eux seuls les "maîtrisards" des textes). Or, la gestion dans les services de santé est très spécifique. En France par exemple, les administrateurs des hôpitaux ici sont appelés Directeur d’hôpital ou Directeur adjoint des hôpitaux. Ce serait absurde et rare de voir quelqu’un parachuter d’un autre ciel dans ce domaine. C’est là aussi qu’il faut comprendre le besoin de créer la fonction publique hospitalière. Les hôpitaux ne peuvent pas être gérés comme un service ordinaire de la fonction publique, des finances et autres. Donc, à césar ce qui appartient à césar. A bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 08:23, par burkinbi
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      un ministère n’appartient pas a quelques individus mais a un peuple donc pardonnez arrêtez ça ce sont des burkinabè aussi qui servent dans ce ministère

      Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 21:49, par Homme libre
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Félicitations au conseil des ministres pour l’operationalisation du 2nd compact MCC à travers ces nominations.
    Par ailleurs, je veux comprendre quelque chose. Que fait un administrateur des hôpitaux et des services de santé et à quoi sert-il dans le système de santé ? Si je pose la question, c’est parce que d’autres leur font ombre dans leur propre ministère.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 01:36, par Observateur
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Monsieur KABORE T. Samuel au MCC, un excellent choix ! Que Dieu l’assiste.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 03:36, par st agir
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    une pensée à madame le ministre de l’économie numérique, il est grand temps de réamenager la maison à quelque part où certaines têtes se font très vieillissantes. cela pour plus d’efficacité et d’abnégation.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 06:06, par œil sec
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    on voit que l’’affaire de deal à la can 2017 continue de faire des vagues au ministère des sports. apres le directeur des sports de haut niveau c’est au tour du daf. a qui le prochain ? peut être le dircab qui a ete chef de mission. wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 06:40, par Tond la taaba
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    J’espère que génétiquement le nouveau DAF CNSF n’est pas de la même provenance que l’ancien ? Comme on a un labo on vera...Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 08:03, par Verizon
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Vicky. Congratulations a toi et que le Tout Puissant te donne l’intelligence necessaire pour mener a bien cette responsabilité combien noble mais fastudieux.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 08:09, par Sapience
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Monsieur le PM il y a des nominations qui correspondent pas au profil des postes. Comment un administrateur des services financiers peut conduire des réformes des institutions et de la modernisation de l’Administration publique. Que ce soit le MCC ou le PNDES, il faut revoir le profil des responsables. Autrement, bonjour l’échec.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 08:31, par Wadal
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Beaucoup d’internautes félicitent et apprécient positivement ce conseil des ministres. Quant à moi, je reste toujours sur ma faim et ma soif : tenez, du président du Faso en passant par le premier ministère et toutes ces nominations pour ce premier ministère, on dirait que dans ce pays, il n’y a que des économistes qui peuvent diriger ce pays ! C’est l’erreur fatale qu’il ne faut pas commettre. Vous voyez, toutes ces crises que nous connaissons aujourd’hui sont dues à cela. Je vous fais une confidence et cela est ma propre analyse : lorsque dans une société il y a plus de savants que de sages, cette société ne connaîtra jamais la paix. Vous les économistes et financiers, soyez plus humains car tout va de l’humain et finit par l’humain. Autrement dit, avant d’appliquer vos normes économiques et avoir des rendements, il faut demander à vos interlocuteurs s’ils sont à même de produire des résultats. Donc tendez-leur la main avant de parler de rendements et c’est cela la sagesse.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:14, par passaknanayé
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    pourquoi jusqu’à présent, malgré l’admission du DG de la SONAPOST à la retraite depuis la fin du mois de mars, nous n’avons toujours pas le nom de celui, sur les épaules duquel reposera l’administration de la poste ? Est-ce un oubli ou bien un message pour exprimer que la poste n’est plus rentable ou régénératrice de revenus pour l’Etat ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:17, par IB
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Les économistes se sont accaparés le SP PNDES y compris le département des reformes administratives. Il parait que Paul Kaba ne veut travailler au premier ministère qu’avec des économistes et banquiers. On verra ensemble les résultats. Déjà les conséquences sont là au niveau du premier ministère. Les agents se plaignent. Les dossiers sont mal traités. Car s’ils remontent à la hiérarchie, ils nya pas de plue-value. ces hiérarques sont tous des économistes et banquiers. conséquence des mauvaises décisions sont prises tous les jours au premier ministère. La panique a déjà pris la maison. Et certains banquiers au lieu de reconnaître leur incompétence, accusent les agents de saboter le travail du premier ministre. Et comme si ça ne suffit pas, le PM continue de ne nommer que des banquiers et économistes à ses cotés. Comme s’il avait une dent contre les autres corps. Comme si le devellepement se limite à la macro-economie. drôle de vision

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 17:38, par BIGA
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Très bien, le phénomène d’accaparement du SP PNDES rien que par les économistes est très surprenant pour un programme national de cette nature ! SP PNDES devrait contenir beaucoup de spécialités (santé, sociologues, éducateurs, enseignants, juristes,....). Mais, helas

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:39, par ada ada
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    je suis au CNSF il y a quelques années. j’ai vu passer au moins 4 DAF à la date aujourd’hui. je suis dépasse par les commentaires des certains collègues sur le départ du DAF actuel. citez moi un qui a pu accomplir le tiers de ce qu’il a réalisé en ci peu de temps. vous ne l’aimez pas c’est votre droit mais ne mentez sur les performances du CNSF qui sont liées aux finances proprement dit. au contraire les choses se sont améliorées avec lui. je ne dirais pas pourquoi vous vous comportez ainsi mais au fonds je ne comprends pas comment on peut reprocher à une autorité qui veuille que les textes soient appliqués dans une administration publiques.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:48, par ADZ1ER
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    felicitation au nouveau DMP ministère de la santé qui te connait ne doute pas un instant

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 10:22, par L’INVESTIGATEUR
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Je ne comprends plus rien à ces nominations au Ministère de la santé(MS). Car plus de test de recrutement des DG des hôpitaux maintenant on procède par de simple nomination en conseil de Ministre sans tenir compte des profils qui sied (on nomme qui on veut point final) et pourtant le ministère continue de recruter et former des agents en administration sanitaire et je me demande pourquoi ?
    Pour moi si le MS n’a pas de besoin de ces profils qu’il arrête leur recrutement et par ailleurs qu’il remette ceux existant au ministère de la Fonction publique pour redéploiement.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 14:39, par AYI
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Ayi ! souvent ces administrateurs dont tu parlent ne convainquent pas quand ils sont nommé à de hautes fonctions .....

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 17:26, par Sud-Ouest
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Investigateur, ç’a commencé : on quitte le Centre Muraz pour le MS, et on nomme un parent qui deveint maintenant DG.
      Le Directeur de cabinet devient aussi un parent : mais on comprend, c’est une question de confiance
      Conseil suivant, un autre parent prend le service de marchés publics
      Petit-à-petit le MS construit son univers de ...à la solidarité légendaire.

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril à 18:42, par Cody
        En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

        Mr Sud-Ouest, ayez au moins le courage d’avancer sans masque !! De deux, ayez le courage aussi de dire halte à la dagarisation au lieu de tourner autour du pot. Pour terminer, je dirai tout simplement à mon parent Meda qu’il a tout notre soutient car seule la compétence doit être le critère déterminant. Alors que Mr Sud-Ouest attende le maçon au pied du mur pour formuler ses critiques de bas étage.

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 11:47, par boudou
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Vraiment pendant que nous crions qu’il n’y a pas de ressources, certains s’adonne au jeu de cumule de prise en chage en étant dans toutes les ativités. après on va matter les pauvres petits gestionnaires. Monsieur le ministre regarde ça ou bien chez vous c’est mange et tais toi ? Si c’est le cas chacun va se débrouiller. Il y a des corps qui ne chomment pas (MCD, DRS, CISSE) et qui cumule avec la complicité dun niveaun central car les convoquant en même temps pendant que d’autres n’ont rien à faire.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:10, par le Che !!!
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Monsieur le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement (Mr Ambroise Niouga OUEDRAOGO), à quand la nomination d’un(e) Directeur(rice) Général(e) à l’Agence de l’Eau du Liptako ? cela fait maintenant 10mois que ça dure, y’a t’il pas de compétence au niveau du Ministère de l’Eau pour occupé ce poste ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:10, par le pacha
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Je suis d’avis avec Laurent kilachou Bado que le Burkinabé,jadis intègre est devenu méchant,jaloux ,mesquins.Le pire,c’est qu’il est aussi devenu égoïste et réfléchi plus par son cœur que par sa tête.
    Que n’a t-on pas reproché à Smaila par rapport à ses nominations ?Voilà que son successeur nomme un chirurgien-dentiste directeur du CHR de Koudougou ,le directeur de cabinet Hien,marché public Somé et personne n’en parle.Je n’ai aucun problème particulier avec ses nominations mais pour moins que ça son prédécesseur a été traité de tous les noms d’oiseaux.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:18, par ada ada
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    je suis au CNSF il y a quelques années. j’ai vu passer au moins 4 DAF à la date aujourd’hui. je suis dépasse par les commentaires des certains collègues sur le départ du DAF actuel. citez moi un qui a pu accomplir le tiers de ce qu’il a réalisé en ci peu de temps. vous ne l’aimez pas c’est votre droit mais ne mentez sur les performances du CNSF qui sont liées aux finances proprement dit. au contraire les choses se sont améliorées avec lui. je ne dirais pas pourquoi vous vous comportez ainsi mais au fonds je ne comprends pas comment on peut reprocher à une autorité qui veuille que les textes soient appliqués dans une administration publiques.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:35, par les oubliés de ziniaré
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    En juillet 2016 un car TRS responsable d’un accident meurtrier à Ziniaré a été incendié par la population en colère. A l’issu de ces incidents de nombreuses arrestations au relent politique ont été opérées par la gendarmerie. Des arrestations qui ont ciblés des jeunes leaders de la communes qui certains n’étaient même pas dans le lieu de l’incendie du car. Depuis plus de neuf mois ces jeunes croupissent à la prison civile de Ziniaré après un séjour d’un mois à la gendarmerie de Paspanga. Pendant que le chauffard responsable de l’accident a été jugé et finir même sa peine de 6 mois, ces jeunes innocents attendent ne sachant même pas à quel niveau se trouve l’instruction de leurs dossiers n’en parlons pas de jugement. J’invite le MBDHP de même que les journalistes à se pencher sur le dossier de ces jeunes. M. le ministre de la justice la population de Ziniaré s’impatiente.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 13:32, par Z.S
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    J’aimerai demander au ministre chargé de l’eau de se pencher sérieusement sur le problème d’eau qui se pose dans beaucoup de quartiers de la ville de Ouagadougou. A Bassinko par exemple où je suis, la population peut faire 5 jours voir plus, sans voir une goutte d’eau sortir de leurs robinets. Le comble, c’est qu’il y a des endroits où il n’y a pas de pompe à eau manuelle pour permettre aux habitants de s’y procurer en eau. Monsieur le ministre, la patience à toujours une limite. Aidez nous pour qu’on puisse aussi vous aider. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 13:45, par Illuminé
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Pour les audits, c’est bien. Une chose est de faire des audits et une autre est d’en rendre publics ses résultats et de sévir. Il ne faudrait pas que ce soit du saupoudrage et à la fin rien. On a trop vu ça dans ce pays là. Combien sont les audits commandités, les rapports de l’ASCE qui sont restés dans les tiroirs...

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 23:31, par Henriette kouassi
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    EXC.Mr Le President du Faso,une visite en France en cette periode pour avoir quoi ?Heii.Bref,si c"est pour raison de sante, pas de probleme.Bon voyage et bonne chance. Que le Tout Puissant continue d’assister le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 23:40, par goussa vincent
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Moi je demande à ce que le Gouvernement révise la situation des non reversés de la Fonction Publique qui sont assez nombreux et dont je fais parti.Je parle de la loi 081 qui a débuté depuis août 2016 pour certains fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 07:55, par Militant SYNTSHA
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Je ne suis pas contre que l’hôpital de Bogodogo soit doté d’équipements médicaux ultra modernes. Mais je m’insurge contre la duperie et une certaine malhonnêteté intellectuelle qui sont liées à ces équipements. Dès le départ, il était prévu que cet hôpital soit un second pôle du CHU Yalgado. C’est ainsi que les équipements ont été commandés pour une répartition entre les deux hôpitaux. Même si par la suite, l’ex ministre pour des raisons subjectives a décidé d’ériger Bogodogo en un hôpital plein, cela ne saurait justifier légalement et honnêtement que la part d’équipements qui revient de droit à Yalgado soit détournée pour Bogodogo. Confisquer indûment les équipements du CHU Yalgado pour l’hôpital de Bogodogo, c’est un peu comme déshabiller Paul pour habiller Pierre. Lors de nos récentes grèves du SYNTSHA avant le remaniement ministériel, nous avions posé la préoccupation du cadre de travail qui nécessite des équipements adéquats pour le CHU Yalgado où travaillent un grand nombre de nos militants. L’ex ministre Smaila Ouédraogo avait promis que cette question d’équipement sera résolue. Comme ce ministre s’est avéré un spécialiste de fausses promesses et d’engagements non tenus, nous comprenons à présent qu’il a voulu briser notre grève et nous rouler dans la farine. Par conséquent, nous exhortons le nouveau ministre de la santé le Pr Nicolas DAH à plus de discernement pour apporter des solutions rationnelles aux préoccupations des agents de santé et aux problèmes structurels du système sanitaire national. Je crois que le ministre, le Premier ministre et le Président du Faso n’ont nullement pour objectifs de créer un déséquilibre entre les hôpitaux publics en suréquipant certains au détriment d’autres. Je leur demande au nom de la justice et de l’équité, de remettre au CHU Yalgado la part d’équipements médicaux qui lui revient de droit comme prévu dans la commande de ces matériels. Nous ne pouvons continuer de donner le meilleur de nous-mêmes au CHU Yalgado avec un plateau technique qui nécessite d’être relevé dans l’intérêt des malades pour des soins de qualité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 09:11, par ON SE CONNAIT
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Pour ce qui concerne le CNSF ,cette structure ne sait pas ce qu’elle veut. Cette structure est pourrie de la tête au pied.J vs jure q l nouveau DAF risque de n pas s’en sortir avec ces nombreux loup qui st au CNSF.Ns sommes tous la on verra encore la suite.BON VENT au nouveau DAF mais fait attention avec ces loups.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 11:24, par L’INVESTIGATEUR
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Monsieur le Ministre de la santé,je vous informe qu’il ya des administratifs de la santé qui ont des master en santé publique, en comptabilité et en finance, en fiscalité, des doctorats en médecine ...etc mais qui n’ont jamais été nommés Directeur régional de la santé, ni Directeur provincial du contrôle financier, des impôts, du trésors ... etc. alors mettez l’homme à la place qu’il faut par ailleurs si ces corps vous dérange trop remettez les à la fonction publique pour redéploiement car ils sont trop brimés au Ministère de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 12:34, par CNSF
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Bonjour. Suis aussi du CNSF.
    Monsieur NIKIEMA Aristide, le CNSF n’a jamais eu un DAF aussi compétant, directe, honnête et ambitieux. ceux qui le critique savent pourquoi il veulent son départ. d’ailleurs dans ce monde, et mème dans ce Burkina, quand tu t’affirme travailleur, compétant, tu es toujours combattu par ceux qui voient ainsi leur intérêts malhonnête menacés. Bon vent a toi DAF NIKIEMA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 15:23, par CRIKO
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Monsieur le Ministre de l’environnement,
    je pense que vous avez fait une erreur, ce DAF etait bien pour redresser le CNSF.

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 12:13, par WOOOOH
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      oui daf nikiema moi aussi j t félicite parce que tu vas mieux vivre et t reposer avec ces multiples loup qui st que des beaux parleurs. Courage au nouveau DAF qui va venir.Bon vent à toi DAF NIKIEMA ET QUE DIEU T benisse

      Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 16:39, par rouamba
      En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

      Felicitation DAF NIKIEMA pour le travail abattu.Tu sais,Laurent K. BADO a entièrement raison sur cette chose qui est que le burkinabè est un hypocrite jaloux et mesquin.Tu vois quand les gens crient changement,vrai changement, au fond ce sont ceux la meme qui sont foncièrement contre le changement surtout quand leurs deals sont touchés par celui ci.Quand tu appliques les textes,tu veux la droiture on te traite d’aigri ,de tenga,de villageois,detre contre le developpement des gens.Encore une fois fois comme Laurent K. BADO le dit,ce sont de veritables minables.Mr NIKIEMA restez dans votre droiture,soyez vous meme. Soyez fier d’etre liberé des griffes de ces magouilleurs,fossoyeurs de la République.

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 16:29, par NEBIE
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Que le gouvernement soit regardant sur certaines nominations. Certains DR qui sont à leur poste depuis plus de 15 ans et on ne les fait que changer de région en région.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 16:54, par Toeyibin
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Les économistes s’emparent encore des deux méga-programmes de développement du Faso et c’est toujours ainsi et ça ne change pas. Ne faut-il pas essayer l’approche interdisciplinaire espérer mieux ? Sinon les débuts de nomination pour le PNDES et le MCC-Burkina posent problème

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 18:19, par patience
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Je suis deçu par les nominations du pndes. Je m attendais tout au moins à un ingenieur statisticien au suivi evaluation, un docteur en socio ou economie a la transformation de l economie ...bref une solide équipe pluridisiplinaire. mais je constate que tous les postes sont occupés par des administrateurs des services financiers qui pour la plupart ne capitalisent pas dix ans d experience . Bon vent on attend les resultats...

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 11:04, par Kiss
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Vous parlez pour rien ce qui est fait est fait la vie continue. Le Ministre est parti d’un constat et d’un résultat à partir de la gestion du DAF, s’il n’est pas satisfait, il prend alors ses responsabilités. DAF est bon, DAF n’est pas bon ça change quoi à la décision du Ministre ? Nul n’est irremplaçable, l’Administration est une continuité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:13, par MANI
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    DAF Nikiema
    Dr Kambou, Traoré adama et AC sont ce qui sollicitait ton départ. il fallait les entendre manifester leur joie. on t’avait dit de faire attention avec a ton ami bissa ce AC mais tu n’écoutait pas. depuis que tu es parti on attend tout ici. sache qu’il est trés heureux.ma déception vient du PRM que tu as fait venir. ce Nanema qui te torpille juste pour être le bras du DG, j’ai l’impression que tu as fait venir quelqu’un qui ne connait pas ton intégrité et ton dévouement au travail. les kabou sont des paresseux.il a mal gere un projet ici avant ton arrivée qui fait parti des points noirs du CNSF.
    J’espere que ca te servira de lecon aussi car quant tu arrive dans une structure ou tout le monde pense qu’à l’argent il faut eviter de leur parler du boulot. ils reconnaissent en toi un travailleurs eux tous mais c’est pas suffisant ils veulent manger manger et manger.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 14:13, par Kiss
    En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 6 avril 2017

    Qu’est-ce qu’on peut être compliqué ! Il y a combien de DAF qui ont servi au CNSF ? Et pourquoi on ne les a pas critiqués ? Tout le monde a un défaut mais pour certains, c’est exagéré. On dirait que c’est un problème d’éducation. On peut devancer le prêtre à l’église, courir dans toutes les prières, mais si depuis le bas-âge on ne nous apprend pas à faire la différence entre le bien et le mal, ou à respecter les autres, alors c’est peine perdue.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés