Visite d’amitié et de travail au Soudan : « Un modèle réussi de coopération sud-sud », selon Roch KABORE

Par la Direction de la Communication de la Présidence du Faso • lundi 27 mars 2017 à 00h12min

Peu après son arrivée à Khartoum dans l’après-midi du 26 mars 2017, le Président du Faso et la délégation qui l’accompagne ont eu une séance de travail avec les autorités soudanaises.

Visite d’amitié et de travail au Soudan : « Un modèle réussi de coopération sud-sud », selon Roch KABORE

Après leur premier tête à tête, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Omar El BECHIR se sont retrouvés autour de leur délégation respective pour une séance de travail au palais présidentiel à Khartoum.

Après avoir souhaité la bienvenue au Président du Faso dans son « deuxième pays » qu’est le Soudan et lui exprimer toute sa joie d’avoir accepté son invitation à la tête d’une « forte délégation », le Président Omar El BECHIR a réaffirmé la « disponibilité de son pays à accompagner le Burkina Faso dans les domaines de coopération tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, l’industrie, etc. par le partage d’expériences ».
Le dirigeant soudanais a profité de cette occasion pour remercier le Burkina Faso pour tout le soutien que son pays a bénéficié lors des rencontres internationales de haut niveau.

En réponse à l’allocution de son homologue soudanais, le Président du Faso a déclaré que sa visite est placée sous le signe du « renforcement des relations bilatérales et offre un moment fort pour examiner les opportunités qui existent entre les deux pays afin de bâtir une coopération solide et élargie, prenant en compte les intérêts majeurs des peuples soudanais et burkinabè ».

Grace à cette visite d’amitié et de travail, le chef de l’Etat se dit convaincu que « l’élan désormais imprimé à notre coopération bilatérale ira grandissant en se raffermissant pour le bonheur de nos deux peuples respectifs ».

Pour le Président Roch Marc Christian KABORE, cette visite qui constitue une « étape importante dans l’approfondissement des relations entre les deux pays, se veut aussi comme un modèle réussi de coopération sud-sud ». Aussi, a-t-il rappelé à cet effet, l’accord général de coopération signé le 24 août 1998 entre les gouvernements des deux pays qui ont convenu de dynamiser les liens de partenariat dans de nombreux secteurs de développement tels que l’agriculture, le transport, les mines, l’éducation, la formation, la culture, le tourisme, la protection sociale, la santé, etc. Le chef de l’Etat a aussi salué les résultats des travaux de la grande commission mixte entre les deux pays tenue à Khartoum les 23 et 24 août 2016 et annoncé l’ouverture prochaine d’une ambassade résidente du Burkina Faso à Khartoum.

Sur les grands défis d’aujourd’hui tels que le terrorisme, le grand banditisme, la criminalité transfrontalière, le Président du Faso demeure convaincu que la « solidarité, la coopération et le partage d’informations entre nos Etats et nos peuples épris de paix et de liberté, constituent des voies crédibles que nous devons explorer constamment ».

Concernant l’actualité internationale, le Président Roch Marc Christian KABORE pense que l’union fait la force et « seule une Afrique unie pourra faire entendre sa voix ». Il a réaffirmé la position du Burkina Faso qui reste « profondément attaché à la paix et apporte son soutien aux initiatives régionales et continentales en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique ».

Avant de terminer son propos, le Président du Faso fonde l’espoir d’une « coopération soudano-burkinabè exemplaire, au profit de nos deux peuples ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Messages

  • Presi demande à El Bechir de former nos militaires dans la fabrication d’armes ; meme si ce sera dans la fabrication de munitions. au moins ça nous evitera d’etre dependant des caprices des maitres des terroristes qui peuvent decider de retarder nos commandes juste pour eviter qu’on prenne le dessus sur leur envoyés. Sans armée forte qui fasse peur, il y’a pas de developpement. coté agriculture Taiwan peut nous aider ;

  • ......Les 2 chefs d’Etat ont également évoqué la situation de l’otage Français de 70 ans, enlevé au Tchad et amené au Soudan, la semaine dernière...... La France et le Tchad sont les bras invisibles de cette mission politique et diplomatique. Tout le commentaire qui a été fait, c’est pour cacher la raison principale de la mission qui est : Affaire otage français enlevé au Tchad.

    Bon courage à Roch et à son équipe, qui jouent joliment dans la cours des grands, en se faisant indispensables aux grands de ce monde.

    Kenfo

  • Il suit les traces de blaise ou quoi. Le soudan était l’une des fortes amitiés officieux de blaise qui y faisait de fréquents déplacements non officiels semble-t-il.
    Si cela peut lui rapporter du cash. Mais pas de compromission svp Mr le Président.

  • Une ambassade residence a Khartoum ? Pour quoi faire ? C’est ainsi vous reduisez les depenses publiques ?

    • Il y a plus d un million de burkinabé qui habitent ce pays. Ce que beaucoup de burkinabés de l intérieur ignorent. D où l importance d une ambassade.

  • Les Burkinabe vivants au Sudan sont tres tres nombreux mes freres et le moore y est parle ! A vous de juger. La cooperation n’est pas seulement dans les assietes

  • Rock suit les traces de son mentor le Blaiso. Sans doute, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

  • pendant qu’on pense qu’il est temps de fermer certaines ambassades gloutons et inutiles,on ouvre d’autres.Les détournements de fonds ont de beaux jours devant eux

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés