Matchs amicaux : Paulo Duarte explique ses choix

LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima • vendredi 17 mars 2017 à 00h13min

L’entraineur des Etalons, Paulo Duarte, a animé une conférence de presse, ce jeudi 16 mars 2017 à Ouagadougou. Il s’est agi pour le technicien portugais d’expliquer le choix des joueurs convoqués pour les matchs amicaux contre le Maroc et le Nigéria qui doivent avoir respectivement lieu les 23 et 27 mars 2017 à Marrakech et à Londres. Il a aussi remercié les Burkinabè pour le soutien dont ont bénéficié les Etalons lors de la CAN 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Matchs amicaux : Paulo Duarte explique ses choix

Le 23 mars prochain les Etalons disputeront un match amical international contre les Aigles de l’Atlas. Ce sera au stade de Marrakech, un lieu déjà connu des Etalons pour y avoir joué deux matchs amicaux l’un contre l’équipe B du Maroc et le deuxième contre les Aigles du Mali.

Après cette rencontre, les poulains de Paulo Duarte se mesureront aux Supers Aigles du Nigeria. Ce match aura lieu à Londres, la capitale anglaise. Pour ces deux amicaux, l’entraineur a appelé 25 joueurs dont quatre nouveaux et deux qui retrouvent la sélection. Pourquoi ces derniers et pas d’autres joueurs qui donnent satisfaction dans leurs clubs ? Pourquoi Jonathan Pitroipa, Jonathan Zongo et Bakary Koné sont-ils absents de la liste ? Qu’en est-il de la demande de Préjuce Nakoulma de ne pas être sélectionné pour ces deux matchs ? A ces questions, Paulo Duarte a apporté des réponses sans faux-fuyants.

Les appelés de Duarte

Vingt-cinq joueurs dont six qui n’ont pas l’habitude de l’équipe nationale croiseront les crampons contre le Maroc et le Nigéria. Il s’agit notamment de Paterson Kaboré, Dylan Ouédraogo, Anthony Koura, Meker Yabré, Stephane Aziz Ki, Abdoul Gafar Sirima. A propos de ces choix, Paulo Daurte a indiqué avoir maintenu le groupe qui était à la CAN et procédé à un renouvellement de son effectif. « J’ai gardé ceux qui étaient à la CAN. Mais comme vous le savez, j’avais renouvelé huit joueurs pour la CAN. J’ai également poursuivi le renouvellement avec ces jeunes à qui j’ai fait appel », a expliqué l’entraineur. C’est une occasion qui leur est donnée pour démontrer ce qu’ils savent faire. « Je leur ai ouvert la porte pour qu’ils me montrent ce qu’ils savent faire.

Je suis à la recherche de joueurs pour des postes. S’ils me donnent satisfaction, ils resteront dans le cas contraire ce sera difficile », a-t-il ajouté.
Anthony Koura a accepté de jouer avec les Etalons. Tout comme Bryan Dabo, il était une priorité pour l’entraineur. A son sujet le technicien portugais s’est voulu clair : « J’ai appelé Bryan Dabo, il ne m’a pas encore répondu. Je lui laisse le temps de réfléchir. Quand il sera prêt pour l’équipe nationale du Burkina, il m’avisera. Et si on a toujours besoin de lui, je l’appellerai ».

Les absents de l’effectif

La sélection enregistre trois grands absents. Il s’agit de Pitroipa, de Jonathan Zongo et de Bakary Koné. Les deux premiers cités ont contracté une blessure pendant la CAN. « Jonathan Zongo se remet doucement mais surement de sa blessure. Pitroipa ne s’est toujours pas remis de sa blessure. Il risque son renouvellement avec son club pour cette blessure. Il risque gros pour l’équipe nationale. Il a d’ailleurs été l’un des meilleurs Etalons à cette CAN. Il n’a certes pas joué beaucoup de matchs mais dans les vestiaires de par son comportement, il poussait les autres à la victoire », a dit Paulo Duarte. Pour Bakary Koné, qui a joué la CAN avec une blessure au talon, a subi une opération chirurgicale juste après la compétition. Il suit également des soins et n’est pas disponible pour les deux matchs.

Cas Préjuce Nakoulma

Nouvellement sociétaire du club français de Nantes, Préjuce Nakoulma aurait, selon un site français, demandé de ne pas être convoqué pour ces deux matchs. A propos de cette requête, l’entraineur est catégorique : « Nous n’avons pas l’habitude de libérer les joueurs lors des matchs amicaux. Cela pour éviter de créer un précédent ». Il a en outre raconté comment la demande lui a été soumise : « C’est un journaliste français qui croit que je suis bête alors que je suis intelligent. Il m’a demandé une interview et c’est à l’issue de l’entretien qui m’a soumis la requête. J’ai vite compris que ce n’est ni le journaliste, ni le joueur qui parlaient mais c’est quelqu’un du club qui l’a chargé de me faire cette demande. Mais j’ai appelé Préjuce Nakoulma quitte à lui de venir ou de ne pas venir ».

Profitant de l’occasion, Paulo Duarte a renouvelé ses remerciements au public et aux journalistes burkinabè pour tout le soutien apporté à ses poulains et qui les a poussés à arracher la troisième place africaine. Il a demandé au public de rester regroupé au tour du Onze national pour d’autres victoires. La très prochaine et la plus significative sera la qualification au Mondial Russie 2018.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés