Emergence numérique du Burkina : La Banque mondiale apporte un appui de 20 millions de dollars

samedi 4 mars 2017 à 00h51min

Le gouvernement burkinabè a conclu le vendredi 3 mars 2017, avec la Banque mondiale un accord de prêt d’environ 11 milliards de FCFA pour le financement du projet e-Burkina. Ce projet d’envergure s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Emergence numérique du Burkina : La Banque mondiale apporte un appui de 20 millions de dollars

Selon la Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Mme Hadja Fatimata Ouattara, l’objectif principal du projet e-Burkina est de contribuer à l’édification d’une administration publique performante et efficiente grâce à l’apport des technologies de l’information et de la communication.

En outre, ce projet va marquer le démarrage de la transformation digitale de l’administration gouvernementale et donner l’exemple à suivre pour les autres acteurs, notamment les entreprises du Burkina. A terme, e-Burkina devra améliorer la capacité et l’utilisation des TIC par les administrations publiques et les agences à travers la fourniture d’informations et de services électroniques ; la promotion de l’entreprenariat dans l’économie numérique, avec un focus particulier sur l’agriculture et les zones rurales. « Cette transformation digitale sera la base de l’industrialisation numérique avec l’encouragement de la réalisation d’applications faites localement et portées par l’innovation de nos jeunes créateurs avec des solutions et des services réalisés au Burkina Faso pour mieux rencontrer les besoins nationaux » a soutenu la Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes.

A travers le financement de cet important projet pour notre pays, la Banque mondiale, réaffirme une fois de plus son engagement à accompagner le Burkina Faso dans l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Le projet e-Burkina, exécuté par l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC) va durer jusqu’en juin 2022.

DCPM/MDENP

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 mars à 12:33, par Un Observateur
    En réponse à : Emergence numérique du Burkina : La Banque mondiale apporte un appui de 20 millions de dollars

    Félicitation au ministère pour cette acquisition qui sans doute va améliorer l’écosystème TIC du Burkina Faso a travers la jeunesse. Un premier geste salutaire sera de primer finalement et rapidement les lauréats du concours GENIETIC 2016 qui jusque la n’ont pas encore reçu leur cagnotte. Quant il s’agit d’initiatives salutaires tel que GENIETIC qui sans doute permettrons à notre pays d’amorcer un développement socio-économique conséquent, on tarde à débourser les fonds pour primer, mais quant il s’agit de primer nos jeunes sœurs qui vont défiler devant un public montrant leurs atours et qu’on appelle MISS UNIVERSITÉ Burkina, on est apte à débourser rapidement des fonds pour cela et a faire même de la grande promotion à la télévision nationale. Vivement que les priorités dans ce pays change.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés